LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Ce n’est pas la montagne à gravir qui vous fera abandonner, c’est le caillou dans votre chaussure” Mohamed Ali

Célébration de la journée météorologique mondiale : L’Agence nationale sacrifie à la tradition

Publié le jeudi 23 mars 2023 à 14h38min

PARTAGER :                          
Célébration de la journée météorologique mondiale : L’Agence nationale sacrifie à la tradition

Chaque 23 mars, le monde entier célèbre la Journée météorologique mondiale (JMM). Comme à l’accoutumée, l’Agence nationale de la météorologie (ANAM) a célébré cette journée à son siège réunissant ses partenaires, les institutions associées, le public en général, autour du thème retenu pour cette année et qui s’intitule : "L’avenir du temps, du climat et de l’eau à travers les générations". La cérémonie s’est tenue sous le patronage du ministre des transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière, Roland Somda et sous le parrainage de la directrice générale de Coris Bank Gisèle Gumedzoe, représentée par son adjoint, Stéphane Alex Tapsoba.

"Le changement climatique a un impact profond sur la survie et le développement de l’humanité. C’est un grand défi pour tous les pays" disait le président chinois Hu Jintao. Pour le directeur général de l’ANAM, le défi est encore plus grand au Burkina Faso, pays sahélien, car "le réchauffement climatique causé par l’activité humaine se produit plus vite et le risque d’atteindre des points de bascule, synonyme d’impacts irréversibles majeurs est avéré."

Une vue des participants à cette Journée météorologique mondiale

Face à cette situation qui n’est guère reluisante et dont les prévisions sont loin de présager de beaux jours, l’ANAM entend mettre les bouchées doubles et développer les initiatives de communications pour réduire au mieux les effets corrosifs du changement climatique sur le pays. A cet effet, la célébration de la JMM sera aussi des portes ouvertes au cours desquelles, l’ANAM et ses partenaires techniques feront des expositions de leurs produits. Par la suite, une conférence publique sera organisée sur le thème retenu cette année.

Les participants visitant les stands d’exposition dans l’enceinte de L’ANAM

De façon générale, l’objectif est d’informer et de sensibiliser les populations sur le rôle essentiel que joue l’ANAM dans le développement socio-économique du pays, en vue de contribuer à la sécurité et au bien-être des populations. De façon spécifique, il sera question "d’offrir aux parties prenantes de la météorologie et du climat ainsi qu’au grand public, des occasions pour connaître la place et le rôle de l’ANAM. Ensuite, mettre en exergue les services et les produits offerts par l’institution dans le cadre de sa mission régalienne de service public de veille, d’alerte et de prévention contre les risques de catastrophes. Enfin, sensibiliser le public sur la problématique liée aux changements climatiques à travers des cadres d’échanges et de discussions relatifs au thème retenu pour cette année", a rappelé le directeur général de l’institution, Joël Zoungrana.

"Notre pays le Burkina Faso figure parmi les pays les plus vulnérables face à cette menace" Joël Zoungrana

Pour Mamadou Cissé, directeur de cabinet du ministère du Transport, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière, cette journée mérite une attention particulière car elle coïncide avec trois autres évènements majeurs. D’abord, la 150e année de l’Organisation météorologique internationale (OMI), ensuite le 60e anniversaire de la veille météorologique mondiale, enfin, la 50e année de création de la structure météorologique nationale du Burkina Faso. Ce fut donc l’occasion pour lui de saluer et louer les efforts fournis par les acteurs de l’ANAM qui s’emploient au respect de leurs missions principales. Il les invitera par ailleurs à redoubler d’ardeur dans cette lutte contre le changement climatique.

"Créée en 1972, la structure continue d’améliorer le système d’observation et de surveillance des phénomènes dangereux" Mamadou Cissé

Coris Bank internationale, par la voix de son directeur général adjoint Stéphane Tapsoba, a réaffirmé son engagement à accompagner l’ANAM dans la diffusion de l’information climatique et météorologique, au profit de tous les acteurs du développement socio-économique et des populations sur toute l’étendue du territoire national.

Une photo de famille des acteurs de l’ANAM, des partenaires et des membres du ministère des Transports de la mobilité urbaine et de la sécurité routière

Erwan Compaoré
Lefaso.net

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina/Agroécologie : Démarrage du programme Soil Values