LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Santé sexuelle et lutte contre la consommation de la drogue : L’association LYDIE sensibilise une soixantaine d’élèves

Publié le samedi 18 mars 2023 à 23h40min

PARTAGER :                          
Santé sexuelle et lutte contre la consommation de la drogue : L’association LYDIE sensibilise une soixantaine d’élèves

L’association LYDIE a initié une formation des membres de cinq clubs d’élèves sur la santé sexuelle et reproductive, la consommation des drogues en milieu scolaire et l’éducation par les pairs. La formation a eu lieu les 17 et 18 mars 2023 au lycée municipal Bambata, à Ouagadougou.

Dans le cadre du Projet de protection des enfants vulnérables et de promotion de la santé sexuelle et reproductive des élèves dans la ville de Ouagadougou (PEV-PROS) initié par l’association LYDIE et son partenaire ERIKS sur la période 2023-2025, des clubs d’élèves ont été mis en place. Les établissements scolaires où ont été mis en place ces clubs sont le lycée Marien-N’Gouabi, le lycée Bambata, le lycée privé mixte Wend-Yam, le lycée municipal Bogodogo et le collège Maneguetaaba filles de Saaba.

Les membres de ces clubs d’élèves doivent servir de pairs éducateurs à leurs camarades sur les questions relatives à la santé sexuelle et reproductive et à la prévention de la consommation de la drogue en milieu scolaire.

Une simulation de causerie sur la santé sexuelle et reproductive et sur les méfaits de la consommation de stupéfiants.

Pour leur permettre de mener à bien leur mission, l’association LYDIE a initié une formation au profit de ces différents clubs d’élèves. Pendant deux jours, la soixantaine d’élèves a été outillée sur la politique nationale en matière de santé de la reproduction en mettant l’accent sur les droits des jeunes en matière de santé sexuelle et reproductive. Les participants ont aussi découvert les causes, les conséquences et les moyens de lutte contre les problèmes de santé sexuelle des jeunes, y compris la gestion hygiénique des menstrues. La formation a également permis d’outiller les clubs sur la lutte contre la consommation de stupéfiants en milieu scolaire. Il a été indiqué aux élèves, les structures où ils peuvent se rendre pour avoir accès à des informations justes et saines et une prise en charge appropriée.

Yempabou Namoano, chargé de projet à l’association LYDIE, a invité les élèves à être des ambassadeurs de l’association.

Selon Yempabou Namoano, chargé de projet à l’association LYDIE, pour mieux faire passer le message auprès des élèves, il est nécessaire de passer par d’autres élèves. Les clubs d’élèves représentent donc des ambassadeurs de l’association et sont invités à relayer les messages de sensibilisation auprès de leurs camarades. À l’issue des deux jours de formation, M. Namoano se dit satisfait de la participation et de l’assiduité des élèves. Il a saisi l’occasion pour exprimer sa reconnaissance au ministère en charge de l’Éducation nationale à travers son comité ministériel de lutte contre le Sida qui a envoyé un représentant pour suivre les travaux.

Photo de famille.

Les élèves quant à eux se sont réjouis de la formation et ont pris l’engagement d’être le relais de la bonne information auprès de leurs camarades. « Après cette formation, quand je repartirai dans mon lycée, avec le club, nous serons un modèle pour les autres élèves. Nous allons leur parler de ce que nous avons appris ici pour que s’ils étaient dans l’ignorance, ils puissent être éclairés », a promis Gisèle Konvolbo, élève en terminale au lycée privé mixte Wend-Yam.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique