Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Eco-citoyenneté en milieu scolaire : L’ONG Ma’Nathan lance la campagne « pour la propreté à l’école, je m’engage »

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • mercredi 25 janvier 2023 à 15h30min
Eco-citoyenneté en milieu scolaire : L’ONG Ma’Nathan lance la campagne « pour la propreté à l’école, je m’engage »

L’ONG Ma’Nathan a procédé ce mercredi 25 janvier 2023, au lancement de sa campagne scolaire sous le thème : « Activons l’éco-citoyenneté en milieu scolaire ». Cette campagne est un programme de sensibilisation, de formation et d’incitation à l’action au sein des écoles et collèges du Burkina Faso. Une vingtaine d’écoles sont concernées et celles qui auront bien suivi les indications seront récompensées.

Au Burkina Faso, les écoles sont confrontées à un véritable problème d’hygiène et de sécurité environnementale. Toutes choses qui exposent les enfants aux pollutions diverses et met à mal leur santé. Il est plus que nécessaire de veiller à ce que dans ces temples du savoir, les cadres soient saints pour garantir un bon enseignement et un bon apprentissage afin de parvenir à des résultats meilleurs.

L’Organisation non gouvernementale (ONG) Ma’Nathan a pour sa part fait de cela son cheval de bataille. Elle a procédé, ce mercredi 25 janvier 2023, à l’école primaire « Dassasgho A », au lancement de sa campagne scolaire sous le thème : « Activons l’éco-citoyenneté en milieu scolaire ». A écouter le responsable administratif de l’ONG, Chris Somé, les enfants constituent l’avenir du pays. Pour les parents, ils sont les sujets de leur « bonheur », de leur « gloire ».

Chaque année, a-t-il fait savoir, l’ONG Ma’Nathan organise la campagne scolaire, d’après son responsable administratif, Chris Somé

Chaque année, a-t-il fait savoir, l’ONG Ma’Nathan organise la campagne scolaire. Et l’objectif, a-t-il dit, c’est de sensibiliser, éduquer et former les jeunes enfants sur les fléaux qui minent le milieu scolaire et l’enfance. « Cette année, nous avons décidé d’axer la campagne sur l’éco-citoyenneté. Puisse que les enfants passent le plus clair de leur temps à l’école, il ne faudrait pas que ce temple du savoir se transforme en une source de dangers », a-t-il situé.

C’est la raison principale qui a prévalu à cette campagne qui consiste à renforcer les capacités des enfants pour un changement de mentalité. M. Somé est convaincu que les élèves doivent être conscients de leur environnement. « Après cela, nous allons passer à la phase assainissement dans plusieurs écoles en leur donnant des poubelles et des outils d’assainissement. Et ensuite, nous allons construire des brigades d’assainissement avec un programme de suivi. L’école qui aura le mieux suivi les indications sera récompensée. Cela peur être la réfection des toilettes mais aussi la construction d’une bibliothèque et, pourquoi pas, d’une salle informatique », a-t-il annoncé.

L’artiste Fleur est la marraine de la présente campagne

Les meilleures écoles récompensées

La chargée de communication de l’ONG, Sali Touré, représentante de la présidente de l’ONG, a rappelé que l’organisation de cette campagne n’a pas été un long fleuve tranquille. « Cette campagne se tient aujourd’hui mais l’organisation ne s’est pas faite sans encombre. Nous avons rencontré beaucoup de difficultés », a-t-elle déclaré.

La représente de la président de l’ONG, Sali Touré, salue toutes les structures qui ont accepté accompagner le projet

Qu’à cela ne tienne, elle a dit merci à ceux qui ont accepté les accompagner, de joindre leur image au projet à travers plusieurs donations. Cette cérémonie de lancement a vu la présence remarquée de l’artiste musicienne Fleur, marraine de la présente campagne. En marge de ce lancement, l’ONG a fait don de poubelles au directeur de l’école et des plants qui devront être au bon soin des enfants.

Le directeur de l’école, Georges Kontongma, a salué l’initiative de l’ONG Ma’Nathan à sa juste valeur. « Nous témoignons notre grande satisfaction à l’égard de l’ONG, qui s’engage à accompagner plusieurs écoles du Centre à donner envie aux élèves de s’investir davantage pour avoir de meilleurs résultats scolaires dans un environnement saint », a-t-il salué. Il a mis à profit cette occasion pour saluer et lancer un appel à d’autres ONG de la place, à emboiter les pas de Ma’Nathan. « Car comme l’a dit le Pr Ki-Zerbo, les pays qui se sont développés, ce sont ceux qui ont investi dans l’éducation », a-t-il paraphrasé.

Le directeur de l’école « Dassasgho A », Georges Kontongma a lancé un appel à l’endroit d’autres ONG, à emboiter les pas de Ma’Nathan

« La contribution de l’ONG est vivement saluée par le directeur régional que je représente. Parce qu’elle vient nous prêter main forte : enseignants, encadreurs. Car il est de notre devoir de maintenir les cadres scolaires propres et assainis. Cette campagne entre en droite ligne dans nos activités conformément aux missions que le ministère nous a assignées », a reconnu Oumarou Dembélé, le représentant du directeur régional préscolaire et scolaire du Centre.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Foncier au Burkina : Un groupe d’étudiants s’offusque contre l’avant-projet de loi portant promotion immobilière
Santé au travail : Zoom sur les troubles musculosquelettiques, première maladie professionnelle au monde
Fonds de soutien patriotique au Burkina : Voici les nouveaux prix sur la consommation de certains produits
Burkina/Religion : Une cohorte de serviteurs pour écouter et accompagner spirituellement les fidèles chrétiens
Éducation : Les anciens élèves de l’école primaire A de Koudougou honorent leur institutrice des années 70
Accès des adolescents et jeunes aux services de santé de la reproduction : L’ISSP pose la réflexion à travers une conférence publique
TGI de Ouagadougou : Il écope de douze mois d’emprisonnement pour avoir agressé son débiteur à la machette
Dédougou : 50 responsables de producteurs de coton formés à la prévention contre le travail des enfants
Enseignement au Burkina : L’École primaire catholique de Guilongou souffle ses 75 bougies
Koudougou : Le Centre agricole Sainte famille de Goundi, un tremplin pour les jeunes de la localité
MENAPLN : Un atelier pour réfléchir sur l’institution de la tenue scolaire en Faso danfani pour tous les élèves au Burkina
Perturbations de la distribution du gaz : Immersion sur les sites de dépôts de Bingo à Ouaga et Péni à Bobo pour comprendre les raisons
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés