Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Burkina Faso : L’Initiative paix au Sahel forme 18 artisans de paix

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 24 janvier 2023 à 12h50min
Burkina Faso : L’Initiative paix au Sahel forme 18 artisans de paix

L’Initiative paix au Sahel (SPI), accompagné de Catholic relief services (CRS), organise un atelier de formation en plaidoyer au profit de 18 personnes du Burkina Faso ce mardi 24 janvier 2023 à Ouagadougou. La formation se tient sur quatre jours. Elle prendra fin le 27 janvier. L’objectif recherché à travers cette formation est de recréer la cohésion sociale, la réconciliation et d’apporter la paix au Sahel en général et au Burkina Faso en particulier.

Selon l’évêque auxiliaire de Koudougou, monseigneur Alexandre Bazié, cet atelier vise à former des artisans de paix. L’évêque souligne que les bénéficiaires sont des personnes qui représentent plusieurs structures de l’église. « N’importe qui ne peut pas s’ériger en acteur de paix tant que cette personne n’a pas une formation en la matière. Souvent, nos initiatives de paix échouent parce que nous ne sommes pas formés pour cela. Nous ne savons pas quelles sont les meilleures attitudes, les meilleurs comportements, les meilleurs gestes et les meilleures démarches à adopter pour que cette œuvre de paix qui nous tient à cœur puisse être effective », a laissé entendre monseigneur Bazié.

Manzo Dembélé, conseiller technique plaidoyer initiative paix au Sahel

Il précise que pendant quatre jours, des techniques de plaidoirie seront enseignées aux participants. « Les personnes qui sont ici vont s’appliquer pendant quelques jours avec l’aide de certaines personnes qui ont déjà une très grande expérience dans ce domaine, qui peuvent partager des expériences concrètes dans les domaines qui sont similaires », indique l’homme de Dieu.

Au cours de cette formation, le conseiller technique Manzo Dembélé va apprendre aux participants comment élaborer une stratégie de plaidoyer. Et aussi comment planifier une bonne campagne de plaidoyer.

Monseigneur Alexandre Bazié, évêque auxiliaire de Koudougou

« Le plaidoyer est très important dans tout le travail que nous sommes en train de faire. C’est porter la voix de nos populations à des niveaux de décision. C’est important de partager nos expériences mais d’apprendre de nouvelles approches pour bien porter ces voix à des niveaux importants qui peuvent nous aider à atteindre nos objectifs de paix pour le Burkina Faso mais aussi pour le Sahel », a fait comprendre M. Dembélé.

L’Initiative paix au Sahel a été lancée en 2019 par l’église catholique d’Afrique de l’Ouest, avec l’appui de Catholic relief services. L’initiative apporte du soutien aux communautés vulnérables de quatre pays dont le Burkina Faso et le Niger.

Rama Diallo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Quatre nouveaux officiers des forces armées nationales nommés à des postes de responsabilité
Burkina Faso : Une conférence publique pour discuter des enjeux et défis de l’enregistrement des décès
Amicale des femmes de la Sitarail : Une journée pour faire découvrir le métier de cheminot aux enfants des travailleurs
Administration du travail : Le Burkina accueille la 44e session du Centre régional africain d’administration du travail
High-tech : Abstergo Store à la conquête du marché burkinabè
Ouagadougou : Un dépôt de matériels explosifs et de produits médicaux prohibés découvert au quartier Larlé
Burkina Faso : « En 2020 il y a eu près de 1132 cas de cancer du col de l’utérus avec près de 839 cas de décès liés à cette maladie », Pr Aboubacar Bambara.
Santé et pollution de l’air au Burkina Faso : Des experts se penchent sur un plan d’action
Burkina : Les restes mortuaires de Thomas Sankara seront inhumés au Mémorial Thomas Sankara courant février 2023
Burkina Faso : Des civils non armés auraient été tués par des FDS, selon le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés
Burkina : Le PNUD offre 14 véhicules et trois motos au ministère de la Justice
Burkina : « Cette transition ne devrait pas être une transition de trop », prévient une OSC
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés