Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Série de crimes à Tenkodogo : 8 présumés délinquants dont 6 élèves mis aux arrêts

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • lundi 23 janvier 2023 à 17h52min
Série de crimes à Tenkodogo : 8 présumés délinquants dont 6 élèves mis aux arrêts

"De septembre à décembre 2022, les boutiques et commerces de la place ont été la cible de plusieurs attaques à mains armées. Le 13 décembre 2022, le corps sans vie d’un gendarme a été découvert au secteur 6. Les 14 et 15 décembre 2022, deux vigiles ont été sauvagement agressés par des individus non identifiés dans leurs lieux de travail situés au secteur 6. Enfin, dans la nuit du 22 au 23 décembre 2022, une restauratrice, a été également retrouvée morte à son domicile sis au même secteur."

Voilà de façon ramassée la liste des crimes commis par les 8 présumés délinquants mis aux arrêts par le commissariat central de police de la ville de Tenkodogo. Parmi eux six élèves, un plombier et un militaire en activité "qui ont formellement reconnu leur implication dans la commission des faits à eux reprochés."

Selon le procureur du Faso près le tribunal de grande instance de Tenkodogo, Charles Coulidiati, il a été procédé d’une part à l’ouverture d’une information pour les faits d’assassinats et complicité d’assassinats. D’autre part, des poursuites devant le tribunal correctionnel, pour les faits d’actes de grand banditisme ont été établies.

L’entièreté du communiqué ci-après

Lefaso.net

COMMUNIQUE DE MONSIEUR LE PROCUREUR DU FASO PRES LE TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE TENKODOGO

Courant mois de septembre à décembre 2022, la ville de Tenkodogo a été vivement secouée par une série de crimes qui ont profondément troublé l’ordre public et qui ont suscité l’émoi et la psychose des populations. En effet, dans l’intervalle de temps sus indiqué, des boutiques et commerces de la place ont été la cible de plusieurs attaques à mains armées.

Dans les mêmes circonstances de temps, soit précisément le 13 décembre 2022, aux environs de 06 heures du matin, le corps sans vie d’un gendarme a été découvert au secteur 6, dans un état qui laisse croire vraisemblablement à un assassinat. Par la suite, soit les 14 et le 15 décembre 2022, deux vigiles ont été sauvagement agressés par des individus non identifiés dans leurs lieux de travail situés au secteur 6.

Le premier décédera sur place, le second quant à lui, grièvement blessé et conduit aux urgences pour des soins, se trouve toujours dans un état critique. Enfin, dans la nuit du 22 au 23 décembre 2022, une restauratrice, a été également retrouvée morte à son domicile sis au même secteur 6, suite à une agression par arme à feu et ses agresseurs dans leur fuite ont emporté sa motocyclette ainsi que son sac à main contenant des numéraires et divers objets.

Au regard de l’extrême gravité des faits, une enquête a été immédiatement ouverte conformément à nos instructions par toutes les unités de police judiciaire.

Au cours des investigations, des éléments du Commissariat Central de Police de la ville de Tenkodogo qui étaient sur la piste d’un groupe de malfrats, soupçonnés d’être à l’origine des attaques à mains armées, sont parvenus à identifier et à interpeller un premier suspect qui était en possession d’une motocyclette d’origine frauduleuse. Cette interpellation a permis ensuite d’établir un lien avec tous les autres les crimes ci-dessus exposés et a conduit à l’arrestation de huit (08) autres personnes dont six (06) élèves, un plombier et un militaire en activité qui ont formellement reconnu leur implication dans la commission des faits à eux reprochés.

Saisi des faits, nous avons procédé à l’encontre des mis en cause, d’une part à l’ouverture d’une information pour les faits d’assassinats et complicité d’assassinats dont les investigations se poursuivent désormais sous l’autorité du juge d’instruction en charge de l’information judiciaire et d’autre part, engagé des poursuites devant le tribunal correctionnel, pour les faits d’actes de grand banditisme, suivant la procédure de flagrant délit, le tout conformément aux dispositions pénales en vigueur.

Tout en présentant ses sincères condoléances aux familles des victimes, le Procureur du Faso saisit l’occasion pour exprimer ses remerciements aux agents enquêteurs du Commissariat Central de Police de la ville de Tenkodogo pour la promptitude de leur réaction et leur sens de professionnalisme. Il rappelle par ailleurs aux populations la nécessité de collaborer avec les services d’enquêtes en dénonçant toute activité ou tout mouvement suspects.

TENKODOGO, le 23 janvier 2023
Le Procureur du Faso
O. Charles COULIDIATI

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Quatre nouveaux officiers des forces armées nationales nommés à des postes de responsabilité
Burkina Faso : Une conférence publique pour discuter des enjeux et défis de l’enregistrement des décès
Amicale des femmes de la Sitarail : Une journée pour faire découvrir le métier de cheminot aux enfants des travailleurs
Administration du travail : Le Burkina accueille la 44e session du Centre régional africain d’administration du travail
High-tech : Abstergo Store à la conquête du marché burkinabè
Ouagadougou : Un dépôt de matériels explosifs et de produits médicaux prohibés découvert au quartier Larlé
Burkina Faso : « En 2020 il y a eu près de 1132 cas de cancer du col de l’utérus avec près de 839 cas de décès liés à cette maladie », Pr Aboubacar Bambara.
Santé et pollution de l’air au Burkina Faso : Des experts se penchent sur un plan d’action
Burkina : Les restes mortuaires de Thomas Sankara seront inhumés au Mémorial Thomas Sankara courant février 2023
Burkina Faso : Des civils non armés auraient été tués par des FDS, selon le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés
Burkina : Le PNUD offre 14 véhicules et trois motos au ministère de la Justice
Burkina : « Cette transition ne devrait pas être une transition de trop », prévient une OSC
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés