Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Financement des collectivités territoriales en Afrique de l’Ouest : Vers la validation d’une étude sur le calcul du taux de transferts

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • jeudi 19 janvier 2023 à 15h57min
Financement des collectivités territoriales en Afrique de l’Ouest : Vers la validation d’une étude sur le calcul du taux de transferts

L’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) organise, du 19 au 20 janvier 2023 à Ouagadougou, un atelier régional de validation des études sur les transferts verticaux aux collectivités territoriales. Ces études importantes qui ont concerné neuf pays d’Afrique de l’Ouest permettront de renforcer le cadre de financement des collectivités territoriales d’Afrique de l’Ouest par une identification d’indicateurs de mesures et d’appréciation comparables des transferts verticaux des Etats aux collectivités territoriales.

Ces dernières années, les économies nationales sont globalement en difficulté et les ressources publiques disponibles ont diminué de façon significative. Cette situation contraint les Etats à des arbitrages de la dépense dans un contexte où plusieurs de nos pays doivent faire face à l’extrême urgence dictée par la fragilité sécuritaire et les besoins qui y sont liés.

Pr Sawadogo ne doute pas qu’elle va améliorer la connaissance de la typologie des transferts aux collectivités territoriales

Dans la perspective de limiter un tant soit peu les dégâts, la Commission de l’UEMOA a pris des initiatives pour le renforcement de la décentralisation financière dans les Etats membres. Parmi celles-ci, on peut citer la directive n° 01/2011/CM/UEMOA du 24 juin 2011 portant régime financier des collectivités territoriales au sein de l’UEMOA. Et à ce jour, six Etats sur les huit ont internalisé cette réforme importante relative aux finances locales. Et selon le chef de département des politiques économiques et de la fiscalité intérieure de l’UEMOA, Pr Filiga Michel Sawadogo, le financement des collectivités territoriales et donc du développement local est un axe majeur de l’agenda du département en matière de finances publiques.

Avant de se retirer, le chef de département des politiques économiques et de la fiscalité intérieure de l’UEMOA, Pr Filiga Michel Sawadogo, a sacrifié à la traditionnelle photo de famille

C’est d’ailleurs pour cette raison que nous n’avons pas hésité à accompagner la coopération allemande à travers le projet de renforcement des compétences régionales en matière de décentralisation en Afrique de l’Ouest, pour accompagner la conduite de l’étude sur le fondement et la clarification de la méthodologie de calcul du taux des transferts financiers verticaux aux collectivités territoriales. Cette étude, a-t-il précisé, a exploré les situations nationales au Bénin, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Cameroun, au Mali, en Mauritanie, au Niger, au Sénégal, au Togo.

Pr Sawadogo ne doute pas qu’elle va améliorer la connaissance de la typologie des transferts aux collectivités territoriales de ces pays ainsi que la manière dont ces derniers s’organisent pour répartir les cagnottes nationales disponibles. Au-delà de cela, cette étude entend positionner et comparer entre pays, les ressources globales des collectivités territoriales dans l’ensemble des ressources publiques. Comme finalité, elle permettra d’ouvrir des pistes de réflexion et d’action pour un meilleur financement de la décentralisation et des collectivités territoriales.

le chef de projet GIZ, Ruediger Wehr espère que cette étude va permettre d’améliorer sensiblement le financement des collectivités territoriales d’Afrique de l’Ouest à moyen terme.

A écouter le chef de projet GIZ, Ruediger Wehr, cette étude a été réalisée grâce à la contribution active de son comité de pilotage composé de représentants de la direction en charge des finances publiques de l’UEMOA, de cités et gouvernements locaux unis d’Afrique, de UNCDF, de représentants de l’Observatoire mondial des finances locales et de membres de GIZ. Il a relevé que le recrutement du consultant et de la mise en place du contrat ont pris un peu plus de temps que prévu, mais grâce au « professionnalisme et au carnet d’adresses large du consultant », les retards ont été rattrapés et le rapport provisoire de l’étude a été reçu en décembre 2022. M. Wehr a terminé en espérant que cette étude va permettre d’améliorer sensiblement le financement des collectivités territoriales d’Afrique de l’Ouest à moyen terme.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Zone industrielle de Bobo-Dioulasso : Ça tourne pour les uns, ça ferme pour les autres
Salon des banques et PME de l’UEMOA : 96 heures pour réfléchir sur des thématiques liées aux investissements des PME
Contrôle de la gestion des fonds publics : La Cour des Comptes plaide pour une autonomie financière
Conduite de la Transition : La BOAD disposée à accompagner la mise en œuvre du Plan d’actions pour la stabilisation et le développement
Chambre de commerce de Bobo-Dioulasso : Al Hassan Sienou et Baba Dayo enterrent la hache de guerre
Banques et finances : Coris bank international et Coris meso finances reçoivent des lettres de félicitations de la direction générale des impôts
Civisme fiscal au Burkina : Les députés et le personnel de l’Assemblée législative de transition donnent l’exemple
Situation économique : Le Burkina Faso enregistre une baisse de croissance de 4,2% en 2022
Ministère en charge du commerce : Hamadou Paré dirige désormais la Direction de la communication et des relations presse
Perception de l’intégrité dans l’administration douanière : Un sondage révèle une appréciation positive des mesures prises pour lutter contre la corruption
Burkina : Ecobank booste l’entrepreneuriat féminin par son programme « Ellever »
Perturbations dans la distribution du super 91 : Le ministre du commerce revient sur les causes profondes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés