LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Gendarmerie nationale du Burkina : Ce que l’on sait des nouveaux commandants de Légion

Publié le mardi 17 janvier 2023 à 23h35min

PARTAGER :                          
Gendarmerie nationale du Burkina : Ce que l’on sait des nouveaux commandants de Légion

Les Burkinabè connaissent, depuis dimanche 15 janvier 2023, les visages des sept commandants des légions de gendarmerie nommés par décret n°2022-1142/PRES-TRANS du 30 décembre 2022. Que sait-on de ces officiers qui devront commander « pour la patrie, la loi et l’honneur » ? Nous avons glané çà et là quelques informations pour vous. Celles-ci seront mises à jour au fur et à mesure.

Lieutenant-colonel Théophile Florian Koudbi Tago

Nommé commandant de la première Légion de gendarmerie basée à Kaya, le lieutenant-colonel Théophile Florian Koudbi Tago avait été nommé à la tête de la première région de gendarmerie le 1er février 2022, par le président du Faso, Paul Henri Damiba. En 2013, il a assuré le commandement de l’École nationale des sous-officiers de la gendarmerie (ENSOG) basée à Bobo-Dioulasso, à la suite du capitaine Aristide William Combary. Il a aussi commandé le 33e escadron mobile de gendarmerie à Ouagadougou de 2011 à 2012. Alors qu’il n’était qu’un officier subalterne, il a fait partie de la liste des juges assesseurs nommés auprès du tribunal militaire en 2010 et en 2013.

Lieutenant-colonel Théophile Florian Koudbi Tago

Lieutenant-colonel Issa Yaguibou

Le lieutenant-colonel Issa Yaguibou est le commandant de la deuxième Légion de gendarmerie basée à Bobo-Dioulasso, avec compétence sur les régions administratives des Hauts-Bassins, des Cascades et du Sud-Ouest.

Ancien enfant de troupe, il fait partie de la première promotion du Prytanée militaire de Kadiogo (PMK) à sa réouverture après sept ans de dissolution entre 1985 et 1992. C’est dans cette école qu’il a effectué son cursus scolaire sanctionné par l’obtention du baccalauréat série A4 en 1999. Passé par l’académie militaire Georges Namoano basée à Pô, pour sa formation d’officier, il a occupé plus tard plusieurs fonctions dans la chaîne du commandement de la gendarmerie nationale. Il a été décoré de la médaille d’honneur militaire, de la médaille commémorative avec agrafe Soudan, de la médaille commémorative avec agrafe Guinée Bissau puis de la médaille de Chevalier de l’ordre de l’étalon.

Lieutenant-colonel Issa Yaguibou

Lieutenant-Colonel Léonid Rakiswende Diabri

Il est le commandant de la troisième Légion de gendarmerie basée à Ouagadougou avec compétence sur les régions administratives du Centre, du Plateau Central, Centre-Sud et du Centre-Ouest. Il a notamment été commandant du groupement des transports aériens. Il a donc une solide expérience dans le domaine de la sécurité des frontières et la sécurité en milieu aéroportuaire. Titulaire du brevet d’études militaires supérieures, il est issu de la 28e promotion de l’école de guerre.

Lieutenant-Colonel Léonid Rakiswende Diabri

Chef d’escadron Sié Arnaud Sib

Commandant de la quatrième Légion de gendarmerie basée à Dori avec compétence sur la région administrative du Sahel, le chef d’escadron Sié Arnaud Sib a notamment assuré le commandement du groupement de gendarmerie mobile de Ouagadougou. Lorsqu’il était lieutenant, cet officier a commandé la compagnie de gendarmerie de Koudougou. Ce sont ses hommes qui ont mis aux arrêts les présumés assassins de l’étudiant Inoussa Kazienga, disparu le 13 février 2010 et dont le corps avait été retrouvé le 15 février dans une maison inhabitée au secteur 9 de Koudougou. Le chef d’escadron Sib Sié Arnaud a fait le Darfour entre 2012 et 2013 où il était commandant adjoint du 11e escadron de gendarmerie.

Chef d’escadron Sié Arnaud Sib

Chef d’escadron Bapan Niangao

Le Chef d’escadron Bapan Niangao est le plus ancien de la liste. Il totalise plus de 35 ans de services rendus à la Nation. Il est désormais le commandant de la cinquième Légion de gendarmerie basée à Dédougou, avec compétence sur la région administrative de la Boucle du Mouhoun. Il connait bien la cité de Bankuy pour y avoir commandé le groupement de gendarmerie. Cet officier expérimenté a aussi servi dans la ville de Gaoua comme commandant de la compagnie de gendarmerie. Il a été décoré de la médaille d’honneur militaire et celle d’Officier de l’ordre national.

Chef d’escadron Bapan Niangao

Lieutenant-colonel Kiswendsida Wilfried Taoko

Officier à la gueule d’ange, le lieutenant-colonel Kiswendsida Wilfried Taoko est le commandant de la sixième Légion de gendarmerie basée à Fada N’Gourma avec compétence sur les régions administratives de l’Est et du Centre-Est, le lieutenant-colonel Kiswendsida Wilfried Taoko. Cet officier de gendarmerie a été chef de sécurité de l’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao. Commandant adjoint du Groupement de sécurité et de protection républicaine (GSPR), il était chargé de la sécurité rapprochée de l’ex-président du Faso, Roch Kaboré. Le GSPR regroupe des éléments issus des corps de l’armée, de la gendarmerie et de la police nationale. Le lieutenant-colonel Taoko a reçu la médaille d’honneur militaire, le 1er novembre 2017.

Lieutenant-colonel Kiswendsida Wilfried Taoko

Lieutenant-colonel Cheick Hamza Tidiane Ouattara

Le lieutenant-colonel Cheick Hamza Tidiane Ouattara est le commandant de la Légion spéciale. Il a été juste confirmé à ce poste, car sa nomination date de février 2022. Il a remplacé l’actuel chef d’état-major de la gendarmerie le lieutenant-colonel Evrard Somda qui occupait cette fonction depuis le 29 novembre 2021. Alors qu’il était capitaine, Cheick Hamza Tidiane Ouattara a commandé le groupement de gendarmerie mobile de Bobo-Dioulasso et le groupement de sécurité et d’intervention de la gendarmerie nationale.

Lieutenant-colonel Cheick Hamza Tidiane Ouattara

Glanés par Fredo Bassolé
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique