Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Développement du Burkina Faso : Le Premier ministre partage sa vision avec le SPONG

Accueil > ONG, Coopération décentralisée • Lefaso.net • dimanche 15 janvier 2023 à 11h44min
Développement du Burkina Faso : Le Premier ministre partage sa vision avec le SPONG

Le chef du Gouvernement burkinabè, Me Apollinaire Joachimson Kyelem de Tambèla a reçu ce vendredi 13 janvier 2023, une délégation du Secrétariat permanent des organisations non gouvernementales (SPONG) œuvrant pour le développement du Burkina Faso. Les échanges ont porté sur les pistes à identifier par les deux parties, pour une mise en œuvre efficiente des priorités de la Transition. Aussi, le Premier ministre a-t-il partagé avec la délégation, la vision des nouvelles autorités en matière de développement.
Pour Me Kyelem, le développement du Burkina Faso ne peut venir que des Burkinabè eux-mêmes. Et pour ce faire, il faut travailler à changer les mentalités.

Recevoir des orientations précises des nouvelles autorités burkinabè pour mieux cadrer leurs interventions sur le terrain, c’est l’objectif visé par le Secrétariat permanent des organisations non gouvernementales (SPONG), dont une délégation a été reçue ce 13 janvier 2023 par le Premier ministre, Me Apollinaire Joachimson Kyelem de Tambèla. Le SPONG qui est un regroupement de 259 ONG et associations nationales et internationales œuvrant pour le développement du Burkina, est disposé à accompagner les nouvelles autorités dans leurs missions, à savoir la reconquête du territoire et le développement. C’est ce qu’a laissé entendre Christelle Kalhoulé, la présidente du conseil d’administration de ladite organisation, créée en 1974.

Celle-ci mobilise annuellement environ 100 milliards de FCFA pour le développement du Burkina Faso. Une enveloppe consistante, reconnait le Premier ministre qui a partagé avec la délégation, la vision des nouvelles autorités en matière de développement.

Pour Me Kyelem de Tambéla, cet accompagnement des ONG est certes important, mais il va falloir travailler à changer les mentalités des populations burkinabè. L’assistanat n’a jamais induit un réel développement. Convaincu que les énormes potentialités du pays peuvent conduire à un développement endogène, le Chef de l’Exécutif a invité les ONG et autres associations de développement à travailler à faire comprendre aux populations que leur développement ne peut se réaliser que par elles-mêmes. Ce fut le combat du Président Thomas Sankara qui a eu la vraie vision du développement, selon Me Kyelem de Tambela.

Au SPONG, l’appel des nouvelles autorités est entendu et pour la présidente du Conseil d’administration, c’est la première fois que le SPONG est réellement associé au processus de dialogue pour l’avenir du pays. En témoigne sa participation à l’élaboration de la Charte de la Transition et autres grandes rencontres initiées par les autorités pour la définition des priorités.

DCRP/Primature

Vos commentaires

  • Le 15 janvier à 21:54, par Passakziri En réponse à : Développement du Burkina Faso : Le Premier ministre partage sa vision avec le SPONG

    cune ONG ne developpe un pays. Elle aide à la survie et à la bonne vie des travailleurs des ONG sous nos tropiques. Donc Mr le PM , débrouillez-vous pour rendre le pays attractif pour les investisseurs privés , sinon vous serez gés avant votre cuisson par ces populations illétrées que vous prenez comme vos guides en matière de géopolitique.

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier à 09:16, par kwiliga En réponse à : Développement du Burkina Faso : Le Premier ministre partage sa vision avec le SPONG

    "...faire comprendre aux populations que leur développement ne peut se réaliser que par elles-mêmes. Ce fut le combat du Président Thomas Sankara..."
    Mais comment vous permettez-vous de donner des leçons aux ONG, les exhortant à faire changer les mentalités des populations, alors que vous avez renoncé, sans livrer aucun combat, à faire évoluer d’un iota, l’égoïste mentalité de nos fonctionnaires, qui ont clairement affiché leur refus de consacrer 1 seul pour cent de leur salaire, pour soutenir l’effort de guerre.
    Sankaristes, vous ne l’êtes que dans le discours, dans les actes, à l’inverse, ne s’attaquer qu’aux classes les plus faibles de notre pays, en reculant devant les Puissants, vous rapproche davantage des Blaise et des Roch, que de Sankara.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Coopération militaire Burkina–France : Le Sabre remis dans son fourreau
Koudougou : L’ONG AES/Burkina lance un projet de prise en charge des enfants vulnérables du fait de la migration
Entreprenariat : l’OIM facilite le rapprochement entre porteurs de micros projets et fonds de financement dans le Centre-Est
Transition au Burkina Faso : Le SPONG entend apporter sa contribution
Développement du Burkina Faso : Le Premier ministre partage sa vision avec le SPONG
Région du Centre-Nord : L’ONG Mwangaza Action fait de la prévention de la malnutrition son cheval de bataille
Nuit des ONG : Tree Aid reçoit son trophée
Fondation Konrad Adenauer Siftung : Une clinique juridique pour assister les victimes de violences basées sur le genre
Autonomisation économique des jeunes au Burkina : L’ONG « Sauve ma patrie » forme 120 PDI dans divers métiers
Violences basées sur le genre : Oxfam tient un panel de haut niveau et des activités communautaires pour marquer les 16 jours d’activisme
Crise humanitaire au Burkina : Ocha lève le voile sur les actions humanitaires menées sur le terrain
« Burkina Faso : la voie de la réussite démocratique » : Le nouveau programme du NDI pour renforcer la démocratie
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés