Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Coopération bilatérale : Dans la dynamique du renforcement de l’axe Ouagadougou - Moscou

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • Lefaso.net • mardi 10 janvier 2023 à 15h10min
Coopération bilatérale : Dans la dynamique du renforcement de l’axe Ouagadougou - Moscou

(Ouagadougou, mardi 10 janvier 2023)
S.E Madame Olivia ROUAMBA a échangé dans la soirée du 09 Janvier 2023 avec l’ambassadeur de la Fédération de Russie au Burkina Faso, S.E Monsieur Alexey SALTYKOV.

Les deux diplomates ont abordé des sujets d’actualités et d’intérêts concernant les rapports bilatéraux entre leurs Etats. « Avec S.E Madame Olivia ROUAMBA, nous avons exploré des domaines tels la politique, la défense, l’économie, des sujets importants et pour lesquels la Russie se tient disposée à accompagner les autorités de la Transition burkinabè » a laissé entendre S.E Monsieur Alexey SALTYKOV qui souligne également que la Fédération de Russie a toujours entretenu de bonnes relations en bilatéral avec le Burkina Faso depuis son accession à l’indépendance.

Ouagadougou et Moscou sont résolument tournés vers le renforcement de leur partenariat et cela se fera par des actions concrètes ont convenu les parties. Elles restent unanimes que cette coopération prendra l’allure souhaitée par les deux pays avec l’installation effective des ambassades respectives dans les deux capitales.

DCRP/ MAECR -BE

Portfolio

Vos commentaires

  • Le 10 janvier à 16:12, par Hélas ! En réponse à : Coopération bilatérale : Dans la dynamique du renforcement de l’axe Ouagadougou - Moscou

    Dont acte.
    Wagner va venir donner des conseils.
    Prenez les criminels prisonniers, envoyez les au combat contre les terroristes puis au bout de 6 mois, ils seront libérés, s’ils sont encore en vie ou s’ils n’ont pas rejoint les terroristes.

    Répondre à ce message

    • Le 10 janvier à 21:14, par Sidpassata Veritas En réponse à : Coopération bilatérale : Dans la dynamique du renforcement de l’axe Ouagadougou - Moscou

      Allez voir en France, la composition de la Légion étrangère. Ce sont des mercenaires venus partout, souvent recherchés pour meurs méfaits dans les pays qu’ils fui pour aller se acheren France qui les mobilise dans ce corps militaire appelé légion étrangère. Chacun voit le mercenaire où il veut, conformément à ses propres intérêts.

      Répondre à ce message

      • Le 11 janvier à 09:20, par ralbol En réponse à : Coopération bilatérale : Dans la dynamique du renforcement de l’axe Ouagadougou - Moscou

        Combien de fois faudra-t-il expliquer ce qu’est la Légion étrangère française ? Oui combien de fois ? Dans un des nombreux documentaires TV sur ce corps militaire, un officier a expliqué qu’ AUCUN CRIMINEL ne pouvait être recruté ! Comme la Légion est intégrée à l’armée de terre en tant que corps constitué dépendant du Ministère de la Défense, elle est soumise aux mêmes obligations que les armées de l’Air, de Mer, de Terre. Peux-tu en dire autant de Wagner ? Prigogine, son patron, a quand même fait 9 ans de taule pour proxénétisme. Un étudiant zambien, sorti de prison pour trafic de drogue vient d’être tué en Ukraine...
        Hélas, je sais qu’il faudra revenir une fois encore sur ce forum pour expliciter les choses tant certains sont AVEUGLES, SOURDS et BORNES ou, t(out simplement, DE MAUVAISE FOI !

        Répondre à ce message

        • Le 12 janvier à 16:52, par Gwandba En réponse à : Coopération bilatérale : Dans la dynamique du renforcement de l’axe Ouagadougou - Moscou

          @ralbol

          Vous qui semblez ou du moins vouloir laisser penser que vous détenez les éléments des parcours de vie de tous ceux qui constituent la milice légion étrangère, qu’elle est réellement ce qui vous chagrine autant, qu’un pays libre fasse le choix des partenaires pouvant l’aider à combattre des pseudos terroristes ???

          Si ce choix ne met pas en danger vos intérêts. Que est ce qui peut vous dans cet état d’amertume ?? On se le demande.

          N’y voyez pas de l’aveuglement, la surdité, des borgnes ou quelques mauvaises foi que ce soit. Voyez plutôt l’expression de la liberté d’un peuple désirant changer de partenaire car, il considère que le précédant est un bras cassé.

          Est-ce obligatoire de garder un partenaire avec lequel on trouve pas son compte ?? même en amour, c’est pas conseillé.

          Répondre à ce message

          • Le 14 janvier à 08:03, par ralbol En réponse à : Coopération bilatérale : Dans la dynamique du renforcement de l’axe Ouagadougou - Moscou

            GWANDBA
            Bien sûr que le BF a le droit de faire venir Wagner, mais je pense avoir le droit, moi aussi, de relater très partiellement ce que j’ai appris sur ce ramassis de crapules ! Je peux vous certfier qu’on bénéfice en France d’informations assurées de la part de Messieurs Bruno TERTRAIS, ,Olivier BELLANGER,, m. DADIE, (Prof de géopolitique à Sc. Po Paris), Mme VIDAL, ancienne correspondante de RFI à, Moscou , etc, etc. Je sais que je ne vous convertirai pas mais je vous demande de ne pas m’interdire de CORRIGER LES MENSONGES AVANCES SUR LA LEGION ! Wagner est une milice qui n’obéit à aucune loi et qui n’a de comptes à rendre à personne, la Légion étrangère française rend compte de ses actions au Ministère français de la Défense et, partant, possiblement à la justice militaire ! Ca va comme ça ?

            Répondre à ce message

      • Le 12 janvier à 21:05, par Renault HÉLIE En réponse à : Coopération bilatérale : Dans la dynamique du renforcement de l’axe Ouagadougou - Moscou

        @Sidpassata Veritas
        « Sidpassata Veritas, » vos pondîtes négligeamment :
        « La Légion étrangère ... sont des mercenaires »
        Monseigneur « Sidpassata Veritas, »,, les mots ont un sens !
        Votre armée nationale du BF, comme l’armée française, sont des armées dites « de métier », leurs soldats sont des professionnels salariés.
        Les légionnaires sont donc salariés sous contrat comme tous les soldats français et burkinabè. Et sans garantie de l’emploi, on peut « comprimer » le personnel à tout moment.
        Donc, à part pour les insulter, il n’ y aucune raison de les traiter de « mercenaires ». D’autant que leurs actions impliquent la responsabilité juridique des officiers et de l’Armée, comme celle du soldat lui-même ; tout est sous la surveillance sourcilleuse de la justice française et internationale. Si jamais une exaction est commise, hop ! intervention de la justice, pas question de jouer les « Ponce Pilate ».

        Alors que l’État russe se décharge de toute responsabilité dans ce que commet Wagner, dont la liste des exactions en Syrie, Libye, Tchétchénie, Ukraine remplirait des tomes de mille pages pour un procès « à la Nürnberg ».

        En France, toute petite ville est heureuse comme tout de recevoir un corps de légionnaires, c’est un véritable honneur.

        La Légion est un corps prestigieux de renommée internationale qui s’est couvert de gloire. C’est le rêve de tout jeune officier de commander un groupe de légionnaires.

        Je ne suis guère militariste, étant ce qu’on appelle un « bobo centre-gauche » du genre « boulevard Saint-Germain-Montagne-Sainte-Geneviève », je suis même abonné à Télérama, mais je ne peux retenir mon admiration pour la Légion Étrangère...

        Répondre à ce message

  • Le 10 janvier à 16:36, par Yep En réponse à : Coopération bilatérale : Dans la dynamique du renforcement de l’axe Ouagadougou - Moscou

    Bravo Olivia !

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier à 17:25, par Un français En réponse à : Coopération bilatérale : Dans la dynamique du renforcement de l’axe Ouagadougou - Moscou

    Impérialisme de l’est contre impérialisme de l’ouest. C’est un choix...

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier à 17:50, par Moi MEME En réponse à : Coopération bilatérale : Dans la dynamique du renforcement de l’axe Ouagadougou - Moscou

    Lui là on dirait il est sâoul là

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier à 18:13, par L’insurgé En réponse à : Coopération bilatérale : Dans la dynamique du renforcement de l’axe Ouagadougou - Moscou

    Dans les médias occidentaux, tout ce qui vient de Russie est Diabolisé. Wagner c’est violeur. Mais et les soldats français qui ont violé en République centrafricaine ? Et d’ailleurs aucune preuve des accusations n’a été apportée. Mais on préfère rester l’esclave d’une France avec tous les défauts du prédateur qu’être libre de coopérer avec qui on veut...

    Répondre à ce message

    • Le 11 janvier à 09:33, par ralbol En réponse à : Coopération bilatérale : Dans la dynamique du renforcement de l’axe Ouagadougou - Moscou

      Ta 1ère ligne montre combien ta connaissance de l’histoire de l’Europe est NULLE ! Tu ne sais pas que l’OTAN et la Russie ont été liées par un partenariat militaire pendant plus d’ une décennie et ce, jusqu’en janvier 2022 ? Des officiers d’un "camp" assistaient aux manoeuvres militaires de l’autre. Bien sûr, ces rencontres sont devenues moins fréquentes depuis l’invasion de la Crimée par la Russie mais elles ont été maintenues. C’est la volonté de Poutine de changer le régime politique de Kiev pour le remplacer par un autre A SA BOTTE en février qui a fait tout capoter ! Au passage, la Biélorussie est devenue tout simplement une COLONIE russe comme devait l’être l’Ukraine, mais ça ne marche pas !
      Autre chose : je donne des cours de français à une réfugiée ukrainienne RUSSOPHONE qui ne sait pas où sont les nazis dans son pays... Allez bonne journée à l’écoute des sites de propagande russe, très actifs.

      Répondre à ce message

      • Le 13 janvier à 11:15, par JUSTICE En réponse à : Coopération bilatérale : Dans la dynamique du renforcement de l’axe Ouagadougou - Moscou

        Ralebol, de quelle planete tu viens ? C’est grave tes commentaires. Juste pour repeter ce que les autre ont dit. Fait des recherches approfondits Et tu vas te raviser. C’est très costo ce qui se passe dans le monde. C’est pas facile pour les esprit simples de comprendre ce qui se passe. Donc une ukrainoene ne te dira pas ce que tu veux savoir surtout si elle supporte son president. Donc que la sagesse te vienne en aide
        Pour le Burkina Faso ; t’inquiete pas. Le choix est fait.

        Répondre à ce message

        • Le 13 janvier à 18:10, par ralbol En réponse à : Coopération bilatérale : Dans la dynamique du renforcement de l’axe Ouagadougou - Moscou

          Ah bon, esprit supérieur, tu sais exactement ce qui_ se passe en Ukraine ? Pitoyable" !

          Répondre à ce message

        • Le 13 janvier à 19:01, par ralbol En réponse à : Coopération bilatérale : Dans la dynamique du renforcement de l’axe Ouagadougou - Moscou

          JUSTICE, dit L’ESPRIT PRETENDUMENT SUPERIEUR :
          1)"C’est grave tes commentaires" : qu’est-ce qui est "grave" ?
          2) Tu crois que je suis sans aucune culture au point de me borner à recopier ce que les autres écrivent ? Il ne t’est pas venu à l’esprit que les autres pouvaient aussi me plagier ? Non ça ne pouvait pas t’effleurer, bien sûr....Sais-tu quelle est ma formation universitaire et quelle profession j’ai exercée durant 40 ans ? Connais-tu mes lectures ? Je peux t’assurer que mes sources viennent en partie de spécialistes qui ont une connaissance du conflit ukrainien autrement plus élaborée que ce que tu nous vomis !
          3)De quel droit te permets-tu de me traiter d’ "esprit simple" ???
          Pauvre inconséquent !

          Répondre à ce message

        • Le 13 janvier à 21:58, par ralbol En réponse à : Coopération bilatérale : Dans la dynamique du renforcement de l’axe Ouagadougou - Moscou

          JUSTICE, dit ESPRIT SUPERIEUR
          j’attends que tu me fournisses des précisions, oh Lumière du Sahel.
          1)"C’est grave tes commentaires" : qu’est-ce qui est grave ? Qu’est-ce qui, FACTUELLEMENT, est erroné dans ce que j’ai exprimé ?
          2)L.2 : Tu crois que je suis sans culture au point de me borner à recopier ce que d’autres écrivent ? Il ne t’est pas venu à l’esprit que les autres pouvaient me plagier ? Non, cela ne pouvait pas t’effleurer. Que sais-tu de ma formation universitaire et de la profession que j’ai exercée durant 40 ans ?RIEN ! Connais-tu mes lectures et mes diverses sources documentaires ? Sois assuré que ces dernières ne viennent pas d’un site foireux de propagande de caniveau mais bien de spécialistes fins connaisseurs du conflit russo-ukrainien qui possèdent des informations autrement plus pointues et élaborées que ce que tu nous vomis. D’AILLEURS, TU NE NOUS DIS RIEN !
          3)De quel droit te permets-tu de me traiter d’esprit simple ? Sache, créature lumineuse, que lorsqu’on veut péter plus haut qu’on a le c**, on risque de tomber de haut.
          Pauvre inconséquent.

          Répondre à ce message

  • Le 10 janvier à 21:33, par Renault HÉLIE En réponse à : Coopération bilatérale : Dans la dynamique du renforcement de l’axe Ouagadougou - Moscou

    J’espère que Mâme la Ministre avait de bons sérums à portée de main. Car quand un Mamba noir mord un tchékiste, c’est le serpent qui crève...

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier à 21:35, par Ka En réponse à : Coopération bilatérale : Dans la dynamique du renforcement de l’axe Ouagadougou - Moscou

    Le western de face a face du pays des hommes intègres d’un côté la France, de l’autre coté la Russie a commencé. Quel pistolero dégainera le premier ? La Russie ? La France ? Nous le saurons dans les jours a venir ou les mois à venir. Oui la Russie ou la France sont nos partenaires depuis notre Independence, mais un nous a montrer ses capacités, l’autre attend une occasion pour la relève et faire le pire. Pauvre pays des hommes intègres.

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier à 08:17, par THANOS En réponse à : Coopération bilatérale : Dans la dynamique du renforcement de l’axe Ouagadougou - Moscou

    Bonjour. SVP chères autorités, je vous en conjure, travaillons à utiliser l’aide pour se passer de l’aide et évitons de nous accrocher à l’aide. Si une aide quelque soit sa nature ne nous permet pas de se passe d’elle, alors c’est du poison pour notre liberté. Il faut qu’on garde cette évidence à l’esprit.

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier à 09:50, par Tranntoll En réponse à : Coopération bilatérale : Dans la dynamique du renforcement de l’axe Ouagadougou - Moscou

    Sur cette photo, il y a une personne cocue. Devinez laquelle ?

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier à 10:13, par Stalinsky En réponse à : Coopération bilatérale : Dans la dynamique du renforcement de l’axe Ouagadougou - Moscou

    La Russie peut nous être utile dans tous les domaines. Ce que beaucoup de gens ne savent pas c’est l’URSS qui a créer l base matérielle du développement de la Chine sous MaoTsé Toung en installant l’industrie lourde et ses constructions mécaniques. Ce que ne fera jamais la France. La Russie est prête à faire des transferts de technologies au Burkina mais il s’agit pour nous d’être intelligent. Il faut réaliser coûte que coûte le barrage hydro-électrique de Noumbiel que l’URSS devait réaliser sous Thomas SANKARA.
    Sur le plan formation la Russie a eu à former près d’un millier de cadres Burkinabê qui travaillent dans tous les domaines avec brio sans tapage. Dans le domaine de la recherche par exemple plus de 5 chercheurs sont Directeurs de Recherche dont un avec Brevets, prix internationaux, nationaux et distinctions honorifiques..
    A nous d’être intelligents.

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier à 13:19, par Jonassan En réponse à : Coopération bilatérale : Dans la dynamique du renforcement de l’axe Ouagadougou - Moscou

    Arrêtons les fausses comparaison et évitons d’insulter l’intelligence de ceux qui vous lisent.
    La différence entre Wagner et la Légion d’honneur c’est que l’un répond de son Etat et l’autre non.
    En cas de crime de la Légion d’honneur, Paris assume. En cas de crime de Wagner, Moscou s’en lave les mains. Accepter Wagner c’est comme acheter du chinois au marché, dès que tu tournes le dos, c’est tant pis pour toi.
    C’est triste de constater que qui ne raisonne pas dans le sens de la rue et des esprits faibles est taxé de pro-francais ; la preuve même du raisonnement limité, tronqué.

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier à 17:16, par ralbol En réponse à : Coopération bilatérale : Dans la dynamique du renforcement de l’axe Ouagadougou - Moscou

    Test de vocabulaire sur le mot MILICE.
    Le Petit Larousse donne la définition suivante : "Organisation paramilitaire constituant l’élément de base de certains partis totalitaires ou de certaines dictatures".
    Question : Quel pays peut avoir une ou plusieurs milices : la France ou la Russie ? Justifiez votre réponse à l’aide d’un exemple pris dans ce pays.
    Bon courage à certains élèves cités plus haut.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Diplomatie : Les ministres en charge des affaires étrangères du Mali et de la Guinée sont à Ouagadougou
Coopération : Vers le raffermissement des relations entre le Burkina et l’Algérie
Allégations de tueries de pèlerins à l’Est : Le gouvernement burkinabè et les « pays-frères » de la CEDEAO veulent éviter le piège des terroristes
Allégations de tueries de pèlerins dans l’Est : Olivia Rouamba échange avec l’ambassadeur du Nigeria au Burkina
« Le Burkina a une tradition de tolérance ethnique, religieuse et d’opinions … » (sous-secrétaire d’Etat adjoint américain, Michael Heath)
USA-Burkina : « Nous sommes le plus grand donateur en matière d’aide humanitaire » (sous-secrétaire d’État adjoint américain pour l’Afrique de l’ouest)
Transition au Burkina : Le président de la commission de l’Union africaine à Ouagadougou pour soutenir les efforts du pays
Lutte contre le terrorisme : L’Union africaine exprime sa solidarité avec le Burkina Faso.
Coopération sous-régionale : 20 jours et 800 kilomètres à vélo pour renforcer les liens entre le Mali et le Burkina
Coopération Etats-Unis-Burkina Faso : Le sous-secrétaire d’Etat américain pour l’Afrique de l’Ouest échange avec le Chef de l’Etat
Sécurité au Burkina Faso : Le Sous-secrétaire d’Etat américain aux Affaires ouest africaines prend langue avec le Gouvernement burkinabè
Visite du Premier ministre à Bamako (Mali) : « Pendant longtemps, nous avons passé le temps à regarder ailleurs, alors que les solutions sont juste à côté de nous », dixit Me Apollinaire Joachimson Kyelem de Tambela
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés