Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

« Bon nané/Ouistiti d’or » 2023 : Promouvoir la paix à travers l’humour

Accueil > Actualités > Culture • Lefaso.net • mardi 3 janvier 2023 à 23h00min
« Bon nané/Ouistiti d’or » 2023 : Promouvoir la paix à travers l’humour

La 13e édition du festival d’humour « Bon nané/Ouistiti d’or » s’est tenue le lundi 2 janvier 2023, dans l’enceinte du CENASA, à Ouagadougou. Avec le concept intitulé « Rirvolution, acte 2 », le public a démarré ce nouvel an par une bonne dose d’humour.

L’Intellectuel Kaboré, Philo, Saad Télécom, Al Adji Cliachi, Mala Adamo sont entre autres les humoristes qui ont égaillé le public. La soirée a été marquée par des imitations de personnalités politiques, des présidents du Burkina Faso et de pays voisins à travers « le sommet humoristique des chefs d’Etat pour le retour de la paix au Faso ». « Humour et paix », c’est le thème retenu pour cette édition.
L’innovation majeure est la création du prix « Génération 2000 » du meilleur humoriste émergent.

Les membres du jury ont demandé aux femmes de se présenter pour les prochaines éditions, car tous les candidats étaient des hommes.

Ce concours a permis à six jeunes talents de montrer leurs capacités à faire rire le public. Le groupe « The duo » a séduit le jury et a été classé premier. « C’est un sentiment de satisfaction. On est venus pour avoir de l’expérience. Cela va augmenter notre confiance en soi, parce que c’est le plus grand concours humoristique au Burkina Faso », a confié Martial Gnoumou, membre de « The duo ». Avec son acolyte Lassana Kologo, ils ont créé le groupe en 2021.

Le groupe « The duo » a avoué que les conseils des aînés ont contribué à leur victoire.

La résilience par l’humour

Il faut noter que le festival « Bon nané/Ouistiti d’or » est organisé par l’Association Benkadi pour la culture et de développement durable (ABCD), Productions universelles et Ouistiti TV. Selon le directeur du festival, Salif Sanfo, il est important que chaque humoriste devienne un acteur de paix. « Il faut être résilient à travers le rire. Il est vrai que tout n’est pas rose, mais il faut garder le sourire malgré les difficultés ; car, au nom de la loi d’attraction, on peut attirer des lendemains meilleurs », a-t-il justifié. Le web-humoriste Tallco Poullo et Dr Abdallah Ouédraogo ont reçu des prix spéciaux d’ambassadeurs du rire.

Les humoristes ont abordé des sujets d’actualité.

Avant Ouagadougou, c’est à Bobo-Dioulasso que le premier spectacle a eu lieu, le 1er janvier 2023. Salif Sanfo a annoncé qu’il est prévu d’organiser une caravane dénommée « Ouistiti du rire », afin de soutenir des Personnes déplacées internes (PDI), les veuves et orphelins des Forces de défense et de sécurité (FDS). Ils bénéficieront de dons ou de repas communautaires et, en supplément, d’un spectacle. L’objectif étant de leur redonner le sourire.

« Le rire est thérapeutique », selon Salif Sanfo.

Salif Sanfo a confié que le comité d’organisation travaille à remettre des « Ouistiti d’or », à savoir des trophées de l’humour et de la parodie. Il a expliqué que c’est le manque de partenaires qui empêche la tenue de l’évènement. Cependant, le comité d’organisation se bat pour que la cérémonie puisse se tenir en 2023.

SB
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

  • Le 4 janvier à 08:47, par Vérité indiscutable En réponse à : « Bon nané/Ouistiti d’or » 2023 : Promouvoir la paix à travers l’humour

    Est-ce qu’on est obligé de COPIER la Côte d’Ivoire ? NON.
    Je crois que nous pouvons nous aussi valoriser nos humoristes sans attendre la fête de la nouvelle année. Il nous faut "Oser inventer l’avenir". Nos manques d’inventions, nos manques d’initiatives font partie de ce qui nous empêche aussi d’arriver à l’auto-détermination.
    Heureuse Année 2023 à tous !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
FESPACO 2023 : Hervé Eric Lengani veut aller « de plus en plus loin »
FESPACO 2023 : Dramane Gnessi, le réalisateur qui fait jouer un imam, un « poulet » et un pasteur
Clôture du SIAO : Les artisans s’activent pour quitter les lieux
Dernier jour de la 16e édition du SIAO : Le moment de se frotter les mains
Lefaso TV présente Les « A-côtés du SIAO » : Des objets de décoration et des meubles pour le plaisir des visiteurs
Cérémonie de clôture du SIAO : Le Burkina Faso remporte le grand prix du président de la Transition
Lefaso TV présente Les « A-côtés du SIAO » : Les objets d’art africains sont exposés
SIAO 2023 : Le lieu de rencontre des cultures
Lefaso TV présente Les « A-côtés du SIAO » : Les « secrets de femmes » pour séduire les hommes sont en vente
Programme d’appui au développement des économies locales : Le coordonnateur national visite les stands d’exposition des artisans au SIAO
Burkina Faso : L’ambassadeur de l’Union européenne visite le SIAO
FESPACO 2023 : Le Mali, pays invité d’honneur en lieu et place du Togo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés