Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «D’abord se prouver à soi-même qu’on est bien, aller au bout de ses forces, mais sans les dilapider ; ne jamais rêver.» Andrée Maillet

XVIIe Tour du Faso - Kaya-Ziniaré, 2e étape : Hamidou à une seconde du jaune

Accueil > Actualités > Sport • • vendredi 31 octobre 2003 à 05h49min

Une compétition cycliste d’envergure internationale comme le Tour, ça se prépare. On fait des options. Il y a donc des équipes qui sont sur le XVIIe Tour avec de grandes ambitions. Pour elles, il faut repartir à la fin du Tour avec le maillot du leader.

Certaines formations ne sont pas si ambitieuses. Pour elles, une victoire une fois en passant ferait largement l’affaire. Parmi ces deux groupes, il y a ceux qui vont au gré du hasard et de la chance. Ils veulent bien étoffer leur collection de trophées mais ils ne savent pas quel chemin prendre surtout que le Tour 2003 est une aventure en 11 étapes.

Sa gestion est un véritable casse-tête, il faut beaucoup de sciences pour asseoir la stratégie qui sied au bon moment. Malgré leur nombre, l’habitude, le climat et bien que connaissant les pistes, les Burkinabè tâtonnent toujours. Sans véritable leader, les Burkinabè cafouillent.. Ils s’accrochent. Ils ne lâchent pas prise mais ils se fatiguent trop pour pas grand chose. C’est dire qu’une fois encore, notre sort est intimemement lié au hasard.

A Kaya lors de la première étape, Mahamady Sawadogo s’est échiné dans le vide pour ne prendre qu’une modeste troisième place. Lucien Zongo et Jean Ilboudo, eux, n’ont pas cette endurance. On s’attendait donc à ce qu’on corrige la faute à Ziniaré à la fin de la deuxième étape Kaya-Ziniaré, longue de 70 km. Les nôtres allaient mettre un point d’honneur et entrer premiers à Ziniaré, la ville natale de notre président. Hélas ! la distance était assez modeste ; ce ne fut point une étape pour cyclistes débutants. Il fallait le prévoir car après tout, les Burkinabè n’étaient pas les seuls à vouloir être héros dans la capitale de l’Oubritenga.

Le peloton enregistre déjà son premier abandon, le Nigérien Yahaya Gado ayant été déclaré forfait pour le reste. Les 81 coureurs démarrent au petit trot mais l’allure va immédiatement s’accélérer. Le premier point chaud à Boussouma est enlevé par Kay Kerner à Korsimoro. C’est Ilboudo Jean qui s’impose. A partir de là, c’est l’échappée. Dix coureurs dont quatre Burkinabè, Sanfo Saïdou, Gueswendé Hamidou, Sawadogo Bilgo Michel et Karim Kaboré, partent mais le nombre ne pourra pas suffire et Saïdou Sanfo va être deuxième à cette étape SONABHY.

La progression est là mais elle est toujours insuffisante. Gueswindé Hamidou Sawadogo est à une seconde du leader. Peut-être qu’aujourd’hui, 3e étape Kokologho-Boromo, il va enfin tenir le bon bout. C’est l’étape CNLS/IST. Lui au moins peut revenir en jaune mais il est sage d’être prudent. Il faudra juger sur pièce. A Ziniaré, le maillot jaune du Crédit Lyonnais revient toujours à Maarteen qui l’avait enlevé à Kaya.

Le vainqueur de l’étape maillot Bank of Africa est pour un autre de Marco Polo Kermer Kay. Décidément, cette équipe va faire tourner la tête à tout le monde avec ce jeu de passe-passe. Au moins Gueswendé Hamidou Sawadogo est comblé puisqu’il endossera tour à tour le maillot UEMOA de l’intégration, le maillot du meilleur Africain, la combativité de SOFITEX. C’est une belle consolation mais l’heure de la vérité sonnera aujourd’hui entre Kokologho et Boromo surtout qu’il porte le maillot vert de la LONAB.

Marcel BELEM
Sidwaya

P.-S.

A lire aussi dans Sidwaya Sport :
http://www.sidwaya.bf/defaultsport.htm

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés