Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Semaine nationale des handicapés moteurs : La 6e édition placée sous le thème de la résilience

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 5 décembre 2022 à 22h02min
Semaine nationale des handicapés moteurs : La 6e édition placée sous le thème de la résilience

En marge de la journée internationale des personnes handicapées célébrée le 3 décembre dans le monde, Aly Ponré de son vrai nom, Aly Traoré, a tenu la 6e édition de la Semaine nationale des handicapés moteurs (SIHO). Des prestations d’artistes vivant avec un handicap ont meublé la soirée. L’édition a été placée sous le thème de la résilience.

Le Burkina Faso a commémoré la journée internationale des personnes vivant avec un handicap dans un contexte difficile sous le thème : « Des solutions transformatrices pour un développement inclusif : rôle de l’innovation pour alimenter un monde accessible et équitable ». Aly Traoré, alias Aly Ponré 1er, a clos les activités de la 6e édition de la Semaine nationale des handicapés moteurs (SIHO), par une soirée avec des prestations d’artistes, des spectacles d’humour, etc.

Cette édition a été parrainée par le président de l’Association des promoteurs immobiliers du Kadiogo, Seydou Boro. C’est pour lui tout à fait normal de parrainer cette activité. « Parrainer ce genre de cérémonie est tout à fait naturel pour moi. Nous sommes venus pour les encourager. Etre dans une situation d’handicap n’est pas chose aisée. La soirée était très pertinente. On a eu droit à un spectacle réussi avec des prestations d’artistes comme Solo Dja Kabako », s’est-il réjoui. Pour lui le handicap peut être dû à un accident ou une maladie. Par conséquent tout le monde peut être touché. C’est pourquoi il a exhorté les uns et les autres à plus d’attention et de considération pour les handicapés. Il a terminé en félicitant l’initiateur des SIHO, Aly Ponré 1er, qu’il qualifie de courageux.

Pour le parrain de la 6e édition de la SIHO, la soirée a été très pertinente

De par la qualité du spectacle, le soutien des FDS et des autorités, Aly Ponré 1er est satisfait de la tenue de cette édition. « C’est une organisation bon enfant. Vous avez été témoins, on a fait le show. C’était vraiment convivial. Les gens ont beaucoup apprécié », a-t-il reconnu. Cette édition est placée sous le thème de la résilience. Parce que vous-mêmes vous voyez la situation du pays. Quand le pays souffre, les personnes vivant avec un handicap souffre doublement.

Au delà de l’aspect festif, Aly Ponré 1er souhaite que les personnes vivant avec un handicap prennent conscience que leur situation n’est pas une fatalité

Au-delà de l’aspect festif, Aly Ponré, par cette soirée, veut faire prendre conscience aux personnes vivant avec un handicap qu’elles sont un maillon de cette chaîne burkinabè. Par conséquent, elles doivent travailler pour atteindre leur objectif au lieu de rester à la traîne. A l’en croire, le handicap peut être un atout. « C’est d’ailleurs mon cas. J’invite donc mes frères handicapés à ne pas baisser les bras car ce n’est pas facile même pour les valides. Il faut que nous travaillons doublement pour pouvoir se frayer une place au soleil », a-t-il lancé.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
High-tech : Abstergo Store à la conquête du marché burkinabè
Ouagadougou : Un dépôt de matériels explosifs et de produits médicaux prohibés découvert au quartier Larlé
Burkina Faso : « En 2020 il y a eu près de 1132 cas de cancer du col de l’utérus avec près de 839 cas de décès liés à cette maladie », Pr Aboubacar Bambara.
Santé et pollution de l’air au Burkina Faso : Des experts se penchent sur un plan d’action
Burkina : Les restes mortuaires de Thomas Sankara seront inhumés au Mémorial Thomas Sankara courant février 2023
Burkina Faso : Des civils non armés auraient été tués par des FDS, selon le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés
Burkina : Le PNUD offre 14 véhicules et trois motos au ministère de la Justice
Burkina : « Cette transition ne devrait pas être une transition de trop », prévient une OSC
Reprofilage de voies à Bobo-Dioulasso : De la mélasse pour soulager des riverains contre la poussière
Province camillienne du Burkina : Sept frères ordonnés diacres ce 2 février 2023
Santé : Le Burkina Faso se prépare à faire face à une éventuelle épidémie de méningite
Burkina : Plus d’une centaine de femmes bénéficient de formations en transformation agroalimentaire et en élevage
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés