Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Suspension de RFI au Burkina : Le groupe France Média monde prend acte et explorera les voies pour son rétablissement

Accueil > Actualités > Multimédia • Lefaso.net • dimanche 4 décembre 2022 à 08h17min
Suspension de RFI au Burkina : Le groupe France Média monde prend acte et explorera les voies pour son rétablissement

Dans ce communiqué parvenu à la rédaction de Lefaso.net, le groupe France Médias monde dit prendre acte de la suspension de RFI au Burkina Faso.

Toutefois, il regrette que la coupure soit faite sans préavis et aussi sans que soient mises en oeuvre les procédures prévues par la convention de diffusion de RFI établie par le Conseil supérieur de la communication (CSC).

Neanmoins, le groupe dit vouloir explorer toutes les voies afin de parvenir au rétablissement de la diffusion de RFI au Burkina.

Les détails dans le communiqué ci-dessous.

Lefaso.net

« RFI a pris connaissance, par voie de communiqué, de la suspension « immédiate et jusqu’à nouvel ordre » de la diffusion de ses programmes au Burkina Faso. La direction de RFI déplore vivement cette décision et s’élève contre les accusations totalement infondées mettant en cause le professionnalisme de ses antennes.

Cette coupure est intervenue sans préavis et sans que soient mises en œuvre les procédures prévues par la convention de diffusion de RFI établie par le Conseil Supérieur de la Communication du Burkina Faso.

Le groupe France Médias Monde explorera toutes les voies pour parvenir au rétablissement de la diffusion de RFI, et rappelle son attachement sans faille à la liberté d’informer comme au travail professionnel de ses journalistes.

Au Burkina Faso, RFI est diffusée en FM (5 relais), en ondes courtes, en clair sur plusieurs satellites et via une cinquantaine de radios partenaires. Elle y est suivie chaque semaine par plus de 40% de la population et plus de 70% des leaders d’opinion »

Vos commentaires

  • Le 4 décembre 2022 à 08:32, par Oméga En réponse à : Suspension de RFI au Burkina : Le groupe France Média monde prend acte et explorera les voies pour son rétablissement

    Groupe France megdia monde, vous dites vouloir explorer tout pour le rétablissement de RFI ; mais est ce que la majorité des Burkinabè veut RFI ? Est ce que vos autres médias même sont voulus au Burkina ?
    Vous faites comme si c’est important pour le Burkina de recevoir un ou vos médias. C’est vous que ça interressé mais pas les Burkinabè. Donc, laissez tomber ; à moins que les uns et les autres aiment raison sur véleites.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2022 à 08:40, par kwiliga En réponse à : Suspension de RFI au Burkina : Le groupe France Média monde prend acte et explorera les voies pour son rétablissement

    Hum, quelle est la raison invoquée par nos putschistes autorités de transition ?
    Je demande bien : "la raison invoquée".
    Les causes profondes, je suppose que je les connais déjà.
    Honni soit qui Mali pense !

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2022 à 09:10, par AZERTY En réponse à : Suspension de RFI au Burkina : Le groupe France Média monde prend acte et explorera les voies pour son rétablissement

    Restez là à ne pas reconnaître votre erreur et procéder à des négociations pour son rétablissement. Ko professionnalisme : mon oeil
    Combien de fois, vous avez donné de fausses informations sur le Burkina et ses pays voisins.
    40% de la population ne vous écoute pour le fait que ne soyez pas impartial.
    Toujours pensées de domination seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2022 à 09:14, par Athena En réponse à : Suspension de RFI au Burkina : Le groupe France Média monde prend acte et explorera les voies pour son rétablissement

    Tous les burkinabé épris de liberté et particulièrement celle d’opiner savent que vous êtes victimes du nom « France » d’une part et d’autre part d’un populisme des apprentis politiciens en perte de vitesse. Au lieu de s’attaquer à la cause on panse les conséquences !! En quoi cela nous aide à sortir de l’insécurité ? Chers rfi silencieux si cela peut aider les autorités burkinabé à venir à bout des hanis. Ces agissements n’honore personne, même pas ceux qui espèrent récolter des divendendes politiques .

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2022 à 10:45, par Dedegueba Sanon En réponse à : Suspension de RFI au Burkina : Le groupe France Média monde prend acte et explorera les voies pour son rétablissement

    Bof ! Juste une vocifération pour la forme. Avec la venue de Macron au sommet de l’état français, la France est très mal placée pour parler de liberté de presse. Elle qui ne se gêne pas de suspendre des journaux dits "pro russes", tout simplement parce qu’ils n’epousent pas le narratif officiel ? Lorsqu’une presse véhicule un narratif déstabilisateur et franchement partisan,notre pays a tous les droits de sévir. la France ne peut pas avoir le monopole des sanctions des presses dites non favorables. Elle ne fait que subir au Burkina ce qu’elle même fait subir aux journaux qui ne prônent pas l’hégémonie occidentale en France. J’espère même que bientôt il va en être de même pour France 24, TV 5 et toutes ces chaînes qui nous mènent en bateau au nom d’une prétendue liberté d’expression, du reste à géométrie variable.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2022 à 10:56, par RAZOUGOU En réponse à : Suspension de RFI au Burkina : Le groupe France Média monde prend acte et explorera les voies pour son rétablissement

    Nous on s’en fou. Allez-vous en. C’est fini le temps , le temps de la colonisation

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2022 à 11:01, par Made En réponse à : Suspension de RFI au Burkina : Le groupe France Média monde prend acte et explorera les voies pour son rétablissement

    Même un élève de CP1 sait que RFI n’est pas suivi par 40 pourcent de la population burkinabé. C’est à cause de ces mensonges qu’elle est d’ailleurs suspendue. Si vous dite 40% des citadins, cela peut ressembler à une vérité. Le Burkina n’a -til pas le droit de suspendre n’importe quelle media étranger sur son territoire ? tout comme la france l’a fait sur les medias Russes ? Il ne reste maintenant qu’a les chasser tous du Burkina, et en 1er le comédien d’ambassadeur. Tôt ou tard viendra ce jour.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2022 à 12:05, par DERA En réponse à : Suspension de RFI au Burkina : Le groupe France Média monde prend acte et explorera les voies pour son rétablissement

    Bonjour à tous.
    C’est justement fort de cette audience que RFI, relais du Gouvernement français en difficulté avec le jeunesse burkinabè actuellement, tente de démobiliser le peuple burkinabè et particulièrement sa jeunesse pour un engagement fort auprès du gouvernement dans la lutte contre le terrorisme.
    Bien sûr il y a des burkinabè qui la (RFI) soutiennent dans cette oeuvre machiavélique.
    L’histoire se chargera d’eux.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2022 à 12:41, par Taonsa le chasseur En réponse à : Suspension de RFI au Burkina : Le groupe France Média monde prend acte et explorera les voies pour son rétablissement

    Je crois que les occidentaux devraient apprendre a respecter nos états. En temps de guerre. Peut on se permettre de diffuser toute les informations au risque de faire la propagande terroriste. En France il est interdit de diffuser la photo de tout terroriste pour ne pas les faire de la propagande. Quand c’est un pays Africain qui prend des mesures similaires, on dit nous sommes attachés à la pluralité des opinions. Quel mépris, quel cynisme,.Si vos terroristes n’ont pas droit à la parole, les nôtres aussi, Niyalssan. Il faut arrêter de nous mépriser. vous avez oser qualifié nos VDP de milice ,une émanation de l’ensemble du peuple Burkinabè. Le bataillon Asof en Ukraine n’est il pas une milice. Mais ça ne vous empêche pas de soutenir l’Ukraine. Avec de tels comportements comment voulez vous que nous ne doutions pas de votre sincérité pour ne pas dire de votre hypocrisie.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2022 à 12:55, par Yovis En réponse à : Suspension de RFI au Burkina : Le groupe France Média monde prend acte et explorera les voies pour son rétablissement

    Plus de populisme que de solution raisonnée. Ce n’est pas en agissant de la sorte (museler la presse) que l’on tirera le pays de l’ornière.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2022 à 16:07, par AHMED En réponse à : Suspension de RFI au Burkina : Le groupe France Média monde prend acte et explorera les voies pour son rétablissement

    RFI il ya plus de 30 radios fm à OUAGA et au moins 100 au Burkina. Est ce votre rôle de relayer les informations des terroristes au FASO. Créer une panique ? Non c’est bon restez chez vous

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2022 à 16:22, par momine En réponse à : Suspension de RFI au Burkina : Le groupe France Média monde prend acte et explorera les voies pour son rétablissement

    peut on autoriser les medias Africains a diffuser en france ?qu’est ce rfi nous apporte ? combien de radio etrangere emergent en france ? il faut prendre l’exemple du Mali.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2022 à 18:50, par Ciga En réponse à : Suspension de RFI au Burkina : Le groupe France Média monde prend acte et explorera les voies pour son rétablissement

    En tant de guerre, quel préavis voulez-vous ? Quelles explications fondées avez-vous donné aux médias russes ? Intouchables de la propagande coloniale/néoc, pensez un peu ; un nouveau monde a commencé. Ne laissez pas le train s’éloigner sans vous.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2022 à 21:31, par Lom-Lom En réponse à : Suspension de RFI au Burkina : Le groupe France Média monde prend acte et explorera les voies pour son rétablissement

    Certains pasages de ce communiqué sont vraiment le signe du mépris des français vis-à-vis des Burkinabe. Qu’on le veuille ou non, le gouvernement a bien fait de suspendre ce medium et je souhaite que cette Radio RFI qui ressemble bien à la Radio genocidaire des Mille collines du Rwanda doit être suspendu pour toujours. Il reste France 24 et autres journeaux des partisans du néo-colonialisme comme Jeune Afrique qui agonise et qui vont bientôt disparaître car les dictateurs africains qui deversaient des centaines de millions pour écrire des mensonges sont entrain de disparaître (on se rappelle bien Blaise Compaoré qui payait très grassement Jeune Afrique pour le de déifier et l’encenser malgré sa dictature féroce pendant ses 27 ans de règne !)

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2022 à 21:50, par Sonni ALIBER En réponse à : Suspension de RFI au Burkina : Le groupe France Média monde prend acte et explorera les voies pour son rétablissement

    RFI EST UNE ÉMANATION DE LA POLITIQUE FRANÇAISE EN AFRIQUE NOIRE DIT FRANCOPHONE,C’EST LE PILIER DE L’IMPÉRIALISME FRANÇAIS EN AFRIQUE NOIRE ,ALORS SI VOUS AVEZ PRIS ACTE DE LA SUSPENSION DE RFI AU BURKINA,IL N’Y A PAS D’AUTRES VOIX POUR LE RÉTABLIR SANS LE CONSEB DU GOUVERNEMENT /TOUS LES BURKINABÉ QUI SE SE SENTENT VISÉ PAR CETTE SUSPENSION DOIT PRENDRE SA VALISE 🧳 ET QUITTER LE PAYS AVEC RFI /MEME NEWTON BARRY LE BURKINABÉ QUI SE PREND POUR UN AMÉRICAIN BLANC /HONTEUX A LA MAFIA FRANCOBURKINABE

    Répondre à ce message

    • Le 5 décembre 2022 à 09:01, par kwiliga En réponse à : Suspension de RFI au Burkina : Le groupe France Média monde prend acte et explorera les voies pour son rétablissement

      Bonjour Sonni ALIBER,
      Bof, RFI n’est suspendu que pour les pauvres gens qui n’y accédaient que par le faisceau hertzien.
      Le jour où je n’aurai plus aucun moyen de capter RFI au Faso, c’est que la dictature sera tellement bien installée, qu’il sera sans doute temps que je parte, comme vous le préconisez.
      Mais pour l’instant, je trouve ce que je veux sur le net, et là, pendant que j’écris, je l’écoute par satellite, donc, tout va bien.
      Tout ça, c’est du pur populisme, pour satisfaire les panafric... et installer peu à peu la dictature, en commençant par intimider les médias et en les incitant à l’auto-censure.
      Qui va décider de ce qui est bon ou mauvais, néfaste ou bienfaisant, moral ou amoral ?
      Un organisme libre et indépendant ou une junte militaire, venue au pouvoir par la force des armes ?
      Ou est le CSC dans cette affaire ?
      Est-il néfaste de donner de vrais infos, même si elles sont démoralisantes ? Dans ce cas, il ne fallait pas nous parler d’Inata, ni de Solhan,... ni de rien d’ailleurs.
      Dormez en paix braves gens, big brother is watching you.
      Tellement marre de la démocratie, que l’on applaudit à deux mains l’installation de la dictature ?
      Nos dirigeants, qui posent des insinuations de "déstabilisation", sans le moindre élément factuel, utilisant ainsi une vieille recette propre à toutes les dictatures du monde : "l’ennemi est parmi nous, surveillons-nous les uns les autres, méfions nous de nos voisins, de nos collègues, dénonçons les comportements louches et antipatriotiques,..." on connait bien le couplet, mais ça vient grandement en contradiction avec les grandiloquents discours sur la fameuse "réconciliation nationale", qui s’avère alors, un fameux ballon de baudruche.
      Et surtout, la prise de pouvoir par la force, de nos putschistes dirigeants, ne se justifiait que par le seul fait que l’ennemi était déjà identifié, et que eux seuls pouvaient le combattre.
      Maintenant, incapables de progresser contre le terrorisme qui nous endeuille quotidiennement, ils préfèrent s’inventer de nouveaux ennemis fantômes, de l’intérieur, ou en jetant l’opprobre sur des puissances alliées
      Honni soit qui Mali pense !

      Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2022 à 08:09, par Yves Levi Sawadogo En réponse à : Suspension de RFI au Burkina : Le groupe France Média monde prend acte et explorera les voies pour son rétablissement

    La France fait honte. On ne veut plus de vous au Mali ; allez vous en comme le dit le grand Alpha Blondy. Le Mali a décidé de travailler avec la Russie, en quoi cela vous dérange ? Vous avez traité le groupe Wgner de tous les maux, il ne vous a jamais repondu ; même le gouvernement russe ne vous répond pas. Au Burkina, RFI est suspendue, vous vous agitez. Les pays africains sont matures et sont libres de choisir leurs amis. Pourquoi vous refusez de comprendre ce message ? RFI et France24 sont servis dans nos pays pour nous faire comprendre et avaler la politique française en Afrique et dans le monde. Vous êtes rattaché à votre ministère des affaires étrangères, on le sait. En France, chez vous, combien de français savent que RFI et France 24 existent ? Vous y avez quels taux d’auditeurs et de téléspectateurs ? Dites le nous L’amitié, ce n’est pas la force ; ou si vous voulez, on ne force pas pour être amis avec quelqu’un. A moins que dans cette relation ; il n’y ait trop de non dits

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2022 à 08:11, par Sougri En réponse à : Suspension de RFI au Burkina : Le groupe France Média monde prend acte et explorera les voies pour son rétablissement

    RFI parle au nom de la France et fait sa politique même si elle s’en défend. C’est la pure vérité. Quand vous dites ’explorer toutes le voies pour parvenir au rétablissement de RFI, cela me fait trembler : la France a été à l’origine de troubles et surtout de coups d’Etats, sinon d’élimination de chefs d’Etat. Comme le représentant parle au nom de la France, cela me fait peur. Aussi, quand vous dites que RFI touche 70% des leaders d’opinion, cela signifie que vous avez de bons relais pour créer et manipuler l’opinion au Burkina. C’est regrettable qu’ici au Burkina, on ne peut avoir d’autre opinion que celle voulue par la France. Nous pouvons vivre sans RFI. Son absence, portant le peu de personnes qui vous écoutaient à se tourner vers les radios du Burkina est une bonne chose. La France accepterait-elle qu’une radio du Burkina s’implante à Paris ?

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2022 à 08:20, par Floda En réponse à : Suspension de RFI au Burkina : Le groupe France Média monde prend acte et explorera les voies pour son rétablissement

    Je vois un commentaire qui parle de la raison invoquée par nos autorités pushistes ????Je trouve inopportun qu’un média vienne relayer le message de groupes terroristes en vue de démotiver les VDP.Voici la raison et ce n’est pas la première fois. Quel est le but de RFI en diffusant un tel message ???Un autre a parlé de museler la presse , mais je me demande s’il a analysé la diffusion du message de RFI et conclut si le message nous arrange ou va à l’encontre de nos intérêts ? Il y’a des émissions de RFI qui ne passeraient jamais en France .Donc, lorsqu’une mesure est bonne, nous devons la saluer, et laisser nos contradictions ou égoïsme de côté pour le bien de la nation en encourageant la mobilisation des VDP. Au PM, nous ne voulons pas d’armes ou soutien de la France à nos VDP !

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2022 à 09:11, par Zango En réponse à : Suspension de RFI au Burkina : Le groupe France Média monde prend acte et explorera les voies pour son rétablissement

    La France a suspendu tous les médias Russe, la Russie est elle en guerre avec la France ?? Le Pentagone avait obligé tous les radios et médias américains a passer par lui avant. Toute diffusion ou publication dans les années 91_ 94, est-ce qu’il y a pas de procédures dans ces pays là ?. Chers journalistes parlez
    Nous de ça. RFI possède 1000 Wat comme fréquence ,avec des relais au Bf, pourquoi vous ne luttez pas pour que vos chaînes nationales privée gagné aussi ces avantages, cessez de nous embêter.

    Répondre à ce message

  • Le 5 décembre 2022 à 13:49, par sidbé la sidkèta En réponse à : Suspension de RFI au Burkina : Le groupe France Média monde prend acte et explorera les voies pour son rétablissement

    Radio France d’Intoxication. Foutez nous la paix avec vos mensonges de tous les jours.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina cyberéconomie : "Il faut inciter les enfants et adolescents à s’intéresser très tôt aux métiers du numérique" Younoussa Sanfo
Burkina Faso : Le pays est sous influence médiatique pro-russe selon All Eyes On Wagner
Médias : La liberté de la presse n’est pas une liberté à géométrie variable
Editorial : Non, les médias burkinabè ne sont pas des « Radio mille collines »
Technologie au Burkina : PUBBIX TECH outille une dizaine de jeunes au ‟UX Design″
« Reporters du Faso » : Moumouni Simporé succède à Charles Tiendrébéogo à la tête de l’organisation
Médias au Burkina : « Le travail du journaliste n’est pas de chanter les louanges de quelqu’un », rappelle le journaliste Boureima Ouédraogo
Utilisation des réseaux sociaux : La responsabilité sociale et citoyenne des internautes au cœur d’une rencontre du SEPAFAR
Prix Norbert Zongo du journalisme d’investigation en Afrique : Le comité CNP-NZ dénonce son usurpation par l’ONG M&D
Régulation de la communication au Burkina : Les Burkinabè invités à faire attention à ce qu’ils véhiculent comme information
Création de visuels et d’infographies : Polotno Studio, l’alternative gratuite à Canva
Protection des données à caractère personnel : La Commission de l’informatique et des libertés sensibilise les étudiants du Centre universitaire polyvalent du Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés