Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Toucher le fond est une victoire pour celui qui s’en sort.» Smarty

Energie solaire au Burkina Faso : L’association « Cluster solaire Burkina Faso » présenté aux médias

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • jeudi 24 novembre 2022 à 13h26min
Energie solaire au Burkina Faso : L’association « Cluster solaire Burkina Faso » présenté aux médias

Des acteurs du secteur de l’énergie solaire ont présenté, ce jeudi 24 novembre 2022 à Ouagadougou au siège de l’ANEREE, Cluster solaire Burkina Faso (CS-BF). C’est une association apolitique dont l’objectif est de stimuler les projets collaboratifs innovants dans le domaine du solaire.

Il y a du nouveau dans le secteur de l’énergie solaire au Burkina Faso. Pour cause, des acteurs du secteur se sont constitués en association dénommée « Cluster solaire du Burkina Faso » pour mieux valoriser leur domaine d’activité. La présentation officielle de l’association a eu lieu ce jeudi 24 novembre 2022 au siège de l’Agence nationale des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (ANEREE). C’était au cours d’une conférence de presse organisée à cet effet.

Selon Jean Joël Kaboré, président du conseil d’administration du Cluster solaire Burkina Faso, l’association est née en décembre 2021. Elle regroupe les acteurs du secteur solaire. Son objectif principal, selon lui, est de stimuler les projets collaboratifs innovants dans le domaine solaire au Burkina Faso. « L’objectif permanent supportant le cluster solaire Burkina Faso est de renforcer les capacités des acteurs du secteur solaire », a-t-il ajouté.

Jean Joël Kaboré, président du conseil d’administration du Cluster solaire Burkina Faso

Pour son fonctionnement, Cluster solaire Burkina Faso est dirigé par une assemblée générale, un conseil d’administration, un secrétariat exécutif et un commissariat aux comptes. Peuvent être membres, les entreprises privées, les institutions publiques et privées, les acteurs de la formation professionnelle, de la recherche et des universités ainsi que les institutions financières... A ce jour, renseigne le président du conseil d’administration, Cluster solaire Burkina Faso est composé d’une cinquantaine de membres dont quatre associations professionnelles.

Cluster solaire Burkina Faso est né d’une volonté politique du gouvernement, a précisé Leila Sambaré / Zerbo, directrice de la mobilisation des ressources et du partenariat de l’ANEREE. Elle a indiqué que le Burkina Faso s’est inspiré de Cluster solaire Maroc. Pour atteindre les objectifs de l’association, Leila Sambaré\Zerbo a laissé entendre que des activités de renforcement de capacités seront organisées. Cela permettra aux acteurs, selon elle, de s’approprier les textes qui régissent le secteur.

Les journalistes écoutant attentivement la présentation de Cluster solaire Burkina Faso

Avec Cluster solaire Burkina Faso, les acteurs du solaire veulent aller vers la certification. Ce qui permettra aux consommateurs d’avoir des installations de qualité.
Au regard des « objectifs nobles » de l’association, le président de son conseil d’administration a invité les acteurs à adhérer. Selon lui, ensemble ils pourront aller loin, ils pourront construire l’énergie. Il est convaincu que sans énergie, on ne peut pas développer un pays.

Martin Ouédraogo, correspondance particulière
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 24 novembre à 16:56, par Kem En réponse à : Energie solaire au Burkina Faso : L’association « Cluster solaire Burkina Faso » présenté aux médias

    On ne comprend pas les compétences de ce cluster solaire. S’il s’agit d’un regroupement de professionnels qualifiés, il faut préciser. Que font- ils ? chercher de la clientèle ? Vendre du matériel ? Installer un système ?
    Le solaire est une industrie en développement qui offre beaucoup de possibilités mais hélas beaucoup de déception et de gaspillage.

    Répondre à ce message

    • Le 25 novembre à 07:11, par OUERMI Kassoum En réponse à : Energie solaire au Burkina Faso : L’association « Cluster solaire Burkina Faso » présenté aux médias

      Bonjour chère monsieur, merci pour les différentes questions. Le cluster solaire est l’aboutissement d’un grand parcours. Premièrement il y a l’association des installateurs professionnelles des systèmes solaires photovoltaïque ( Aipss-pv) qui regroupe les professionnels du domaine. Je profite vous inviter à leur assemblée générale aujourd’hui 25 novembre au siao à partir de 9 heures. Et aussi l’association des commerçants d’équipement solaires. C’est ses deux associations qui on formé l’interprofession solaire du Burkina. Après l’interprofession les institutions financières, le ministère de l’énergie, les centres de formation, les entreprises........ se sont réunis pour former le cluster. Dans l’objectif est de lutter contre la déception dont tu a fait cas dans le commentaire. Importer du matériel de qualité, former des techniciens professionnels, avoir une base de données nationales des VRAIS TECHNICIENS du solaire. Bref toutes ses organisations sont pour le bonheur de nos populations.

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre
Journée internationale des personnes handicapées 2022 : Le Pr Charlemagne pour un meilleur accès aux services de santé des femmes
Gendarmérie nationale du Burkina : Les epreuves physiques et sportives se tiennent du 3 au 11 décembre 2022
Crise sécuritaire au Burkina Faso : Les forces militaires étrangères sont inefficaces, selon une étude de la fondation Rosa Luxembourg
Procès Kalifa Yemboado Rodrigue Namoano : Le procureur a requis 36 mois dont 12 ferme contre l’accusé
Agriculture au Burkina : Des formateurs outillés sur l’approche SHEP
Formation régionale en genre à l’ISSP : « Le genre prône l’égalité, mais ce n’est pas une égalité mathématique », Dr Bilampoa Gnoumou/Thiombiano
Koudougou : L’ENS organise ses 1ères journées scientifiques pour apporter sa contribution au traitement des préoccupations du Burkina
Séminaire international sur "Enseignement bilingue francoo-arabe au Burkina Faso : état des lieux et perspectives "
Burkina Faso : Les procédures collectives, l’autre moyen pour sauver les entreprises en difficulté
Réconciliation nationale au Burkina : Vers un consensus sur la démarche appropriée
Journées nationales du refus de la corruption : Le REN-LAC réfléchit sur la corruption dans les secteurs de la défense et de la sécurité
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés