Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Toucher le fond est une victoire pour celui qui s’en sort.» Smarty

Burkina Faso : L’OCADES Caritas tient son 4e conseil national

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • mercredi 23 novembre 2022 à 13h50min
Burkina Faso : L’OCADES Caritas tient son 4e conseil national

Ouagadougou abrite les 23 et 24 novembre 2022, le 4e conseil national de l’Organisation catholique pour le développement et la solidarité (OCADES Caritas). Durant cette rencontre qui se tient tous les deux ans, les participants vont prendre connaissance des différents rapports et bilans ainsi que des documents d’orientation. Une présentation sur la situation sécuritaire au Burkina Faso leur sera faite, et la question de la célébration des 25 ans du réseau OCADES Caritas, prévue pour 2023, sera aussi abordée. Face à la crise sécuritaire que traverse notre pays, l’OCADES Caritas compte, au cours de ce conseil national, accentuer la réflexion sur l’accompagnement qu’elle peut apporter aux populations affectées notamment les personnes déplacées internes.

Le conseil national est une rencontre statutaire qui permet à l’OCADES Caritas de marquer une pause pour faire une introspection sur la vie de l’organisation et pour définir des orientations générales afin d’atteindre les objectifs fixés. Pour le présent conseil national, un accent particulier sera mis sur la situation sécuritaire et ses conséquences, notamment les personnes déplacées internes qui étaient estimées à 1 719 332 au 30 septembre 2022. La récurrence des attaques et le blocus imposé par les groupes terroristes, rendent d’autant plus difficile l’accès des acteurs humanitaires aux populations qui souffrent.

Monseigneur Justin Kientega, président de l’OCADES Caritas Burkina.

Malgré ces différentes contraintes, l’OCADES Caritas a pu, grâce à l’appui des partenaires techniques et financiers, apporter une assistance multisectorielle à plus de trois millions de personnes. Ces personnes ont bénéficié d’aide dans les domaines du wash, de l’éducation, de la santé, de la nutrition, de la sécurité alimentaire et des moyens d’existence, des abris et articles ménagers essentiels, etc.

« Ces résultats encourageants nous interpellent à redoubler d’efforts afin que nos actions puissent porter des fruits dans tous les diocèses, paroisses et communautés dans lesquels, nous semons chaque jour les graines d’amour, de la charité et de la miséricorde. Nous devons aller en eaux profondes dans nos interventions, afin qu’elles bénéficient à un plus grand nombre », a indiqué Monseigneur Justin Kientega, président de l’OCADES Caritas Burkina.

photo de famille

Cinq sessions sont au programme de ce 4e conseil national de l’OCADES Caritas. La première porte sur les orientations du conseil, la deuxième et la troisième sur les rapports, bilans, et documents d’orientation du réseau de l’OCADES Caritas. La quatrième session va consister à une présentation de la situation sécuritaire au Burkina Faso et la cinquième session sera consacrée à la question de la célébration des 25 ans de l’OCADES. Pour la célébration des 25 ans en 2023, les échanges devraient permettre de collecter des propositions concrètes pour la réussite de l’évènement.

Monseigneur Gabriel Sayaogo, vice-président de la conférence épiscopale Burkina-Niger.

A en croire le vice-président de la conférence épiscopale Burkina-Niger, Monseigneur Gabriel Sayaogo, la rencontre en plus de faire le bilan des différentes activités menées, va servir à explorer les perspectives pour les deux prochaines années. « Une bonne partie de notre réflexion servira à tracer de nouvelles pistes, de nouvelles manières de faire, de nouvelles approches pour un rayonnement, toujours à la lumière de l’évangile, de notre organe pastoral social dans un contexte sécuritaire et humanitaire difficile et préoccupant…La politique anti-fraude, anti-corruption, anti blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, seront aussi au menu de nos échanges », a-t-il ajouté.

Armelle Ouédraogo / Yaméogo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 24 novembre à 10:11, par Mechtilde Guirma En réponse à : Burkina Faso : L’OCADES Caritas tient son 4e conseil national

    Ouffff ! Comme je respire chers Pères de l’Église ! Étourdie par ce brouhaha, interloquée par tout ce brouillamini corsé par ce tintamarre assourdissant de toutes ces voix fusant de toutes parts et me rappelant l’expression anglaise :

    Und the muttering grew to a grumbling
    Et le murmure est devenu un grommellement.
    And the grumbling grew to a mighty rumbling
    Et le grommellement est devenu un puissant grognement
    And out the houses the rats came tumbling
    Et fusant des maisons, les rats sortirent en se bousculant,

    Je me sens déjà ragaillardie par vos paroles. Bien entendu, je vous entend également comme si vous me répondiez : « Non on ne vous promet pas de miracles ».
    Évidemment je le sais, mais mon intuition féminine me dit d’ors et déjà que tout comme moi, ces paroles que voici vont toucher des cœurs de bonne volonté si petit soit le nombre. Et les Écritures Saintes nous démontrent également que souvent, il ne faut pas plus pour accomplir le miracle (la prière d’Abraham par exemple), oui, tôt ou tard. Et ces cœurs loin ou prêts de vous, j’en sûre, vous accompagneront en prières. Vous occupez donc nos pensées, chers Pères de l’Église.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Journée internationale des personnes handicapées 2022 : Le Pr Charlemagne pour un meilleur accès aux services de santé des femmes
Gendarmérie nationale du Burkina : Les epreuves physiques et sportives se tiennent du 3 au 11 décembre 2022
Crise sécuritaire au Burkina Faso : Les forces militaires étrangères sont inefficaces, selon une étude de la fondation Rosa Luxembourg
Procès Kalifa Yemboado Rodrigue Namoano : Le procureur a requis 36 mois dont 12 ferme contre l’accusé
Agriculture au Burkina : Des formateurs outillés sur l’approche SHEP
Formation régionale en genre à l’ISSP : « Le genre prône l’égalité, mais ce n’est pas une égalité mathématique », Dr Bilampoa Gnoumou/Thiombiano
Koudougou : L’ENS organise ses 1ères journées scientifiques pour apporter sa contribution au traitement des préoccupations du Burkina
Séminaire international sur "Enseignement bilingue francoo-arabe au Burkina Faso : état des lieux et perspectives "
Burkina Faso : Les procédures collectives, l’autre moyen pour sauver les entreprises en difficulté
Réconciliation nationale au Burkina : Vers un consensus sur la démarche appropriée
Journées nationales du refus de la corruption : Le REN-LAC réfléchit sur la corruption dans les secteurs de la défense et de la sécurité
Passation à la direction générale de la LONAB : « Je n’ai pas été nommé pour commander mais pour coordonner », annonce Ibrahim Ben Harouna Zarani
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés