Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Toucher le fond est une victoire pour celui qui s’en sort.» Smarty

Consulat de France à Ouagadougou : Désormais les demandes de visas officiels doivent passer par un prestataire privé

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • Lefaso.net • mercredi 23 novembre 2022 à 12h00min
Consulat de France à Ouagadougou : Désormais les demandes de visas officiels doivent passer par un prestataire privé

Cette mesure est entrée en vigueur depuis le 2 novembre 2022. Les détenteurs burkinabè de passeports diplomatiques et de services qui avaient la possibilité de déposer une demande où de retirer un passeport auprès du Consulat général de France à Ouagadougou, doivent dorénavant s’inscrire en ligne puis se présenter en personne devant le prestataire privé et sans accompagnement.

Selon certaines sources contactées par nos confrères de l’AIB, « cette nouvelle réglementation constitue sans doute une mesure de rétorsion suite aux manifestations contre la présence française au Burkina Faso ». En effet, le 18 novembre 2022, des manifestants ont lancé des pierres et d’autres projectiles contre l’enclave diplomatique française à Ouagadougou. Ces manifestations ont également visé la base militaire française à Kamboinsé.
Mais des sources au sein de l’Ambassade assurent que cette nouvelle mesure s’explique par des raisons organisationnelles ; les bureaux du consulat ayant été vandalisé lors des dernières manifestations.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 23 novembre à 12:15, par Stéphane En réponse à : Consulat de France à Ouagadougou : Désormais les demandes de visas officiels doivent passer par un prestataire privé

    Je ne sais même pas pourquoi les gens veulent partir là-bas ? Ton pays reste et demeure le meilleur endroit sur terre. Il suffit juste que l’on se débarrasse des vautours qui, auparavant, nous ont vendu comme bétail aux américains avec leur commerce triangulaire. Peuvent-ils payer cette dette ? Ce qui est sûr, avant, avec toi même ton argent il refusait de te donner le visa. Et après deux ou trois tentatives on te l’accorde et pour tous les refus on ne te rembourse pas. C’est forcé wah !!! Aie...
    Avec l’avènement de ce prestataire privé, ceux qui veulent leur visa paieront plus cher. Mon cher reste dans ton pays et consommons burkinabé on n’en mourra pas. On n’enrichira plus un autre pays en y allant dépenser.

    Répondre à ce message

    • Le 25 novembre à 11:41, par Renault HÉLIE En réponse à : Consulat de France à Ouagadougou : Désormais les demandes de visas officiels doivent passer par un prestataire privé

      Mon grand, les plus grands exportateurs et razzieurs d’esclaves d’Afrique furent les peuples guerriers, Mandingues, Peuls, Touaregs, Mossis, Haoussas, Zoulous, Éthiopiens, Tchadiens, etc. Et cela, des centaines d’années avant que des européens n’arrivent en Afrique.
      Il y a eu des révoltes d’esclaves « noirs » de plantations de sucre en Iraq entre 800 et 1000 après JC, révoltes des « Zandj » (vite ! Google !).
      D’autre part, qui a eu la bonne idée d’abolir l’esclavage en Afrique subsaharienne entre 1850 et 1900 ?
      Les Arabes ? Les Turcs ? Les Français ? Les Peuls ? les Anglais ? les Soudanais ? Les Patagons ? Les Chinois ?
      Cherchez bien...

      Répondre à ce message

  • Le 23 novembre à 13:00, par Bob En réponse à : Consulat de France à Ouagadougou : Désormais les demandes de visas officiels doivent passer par un prestataire privé

    Mon Dieu qui mettra un peu de SAGESSE et d’humilité dans la tête des autorités françaises ? Comment des dirigeants dignes de confiance peuvent ils être dans la surenchère continue ? Hier les autorités françaises ont commencé à diaboliser officiellement les autorités burkinabé à la télévision, dans quel but ? Généralement les diplomates priorisent le dialogue et la négociation, mais depuis le DRIAN et Macron on a l’impression que l’affrontement permanent est la priorité des autorités françaises. Pourquoi réagir ainsi aux manifestations d’une poignée d’excités ? Les autorités burkinabé sont coupables de ne pas maîtriser des foules déchaînés, mais cela arrive aussi en France . J’espère que les autorités burkinabé seront plus sages et se contenteront de prendre acte

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre à 13:03, par s En réponse à : Consulat de France à Ouagadougou : Désormais les demandes de visas officiels doivent passer par un prestataire privé

    Les pays démocratiques doivent suspendre leurs coopérations avec les pays non démocratiques.

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre à 13:13, par Indjaba En réponse à : Consulat de France à Ouagadougou : Désormais les demandes de visas officiels doivent passer par un prestataire privé

    I B doit s’armer de courage pour discipliner la rue sinon ça risque d’être dur et pour la transition et pour le président qui sera élu en 2024. La Russie bombarde l’Ukraine mais n’a jamais cessé de protégé l’ambassade Ukrainienne basée à Moscou. Le manifestant lambda ne peut pas comprendre les questions de conventions internationales et les responsabilités d’un Etat vis à vis des représentations diplomatiques. Il revient aux autorités burkinabè de se mettre au dessus de la mêlée même si le discours récent du PM laisse peu d’espoir dans ce sens.

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre à 13:20, par Enfant de Boussé En réponse à : Consulat de France à Ouagadougou : Désormais les demandes de visas officiels doivent passer par un prestataire privé

    Je ne vois pas quel est le problème. En tant que Burkinabè de base je devais passer par le centre Capago. Je n’ai jamais eu de problème.
    Désormais nous tous burkinabè sommes tous traités de la même manière. C’est une très bonne nouvelle.
    Et l’élite burkinabè traitée comme le burkinabè de base pourra encore inciter plus à la haine anti-française pour justifier son incurie.

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre à 14:24, par OBOU En réponse à : Consulat de France à Ouagadougou : Désormais les demandes de visas officiels doivent passer par un prestataire privé

    Nous on connait pas VISA de France hoo. Quand nous on voyage , on va à la Gare de Rakiéta pour Manga.

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre à 14:45, par Coucou En réponse à : Consulat de France à Ouagadougou : Désormais les demandes de visas officiels doivent passer par un prestataire privé

    Depuis 2019 les demandes de visa pour les passeport ordinaires passent par le service capago. Si desormais les autres types de passeport passent par labas, il n’y a pas a s’alarmer.
    D’ailleurs ces prestations existent depuis belle lurette dans les autres pays de la sous-region pour les Ambassades autres que celle de la France.

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre à 15:52, par SOME En réponse à : Consulat de France à Ouagadougou : Désormais les demandes de visas officiels doivent passer par un prestataire privé

    le systeme des visas est une manne d’argent pour la france. Comprenez cela ! Il y a encore des gens qui ne comprennent pas que la france c’est mort, l’europe c’est fini : ils se battent pour survivre. Ces gens ils sont encore dans l’ancien systeme ! c’est deja commencé que les europeens deviennent les immigres en afrique. Depuis les annees 90, la france se vide, mais seuls quelques ignares croient exister parce qu’ils voyagent en europe. Le syteme de visa restent une facon pour la france de dire a ses valets de la francafrique qu’ils ont des avantages. Les pauvres !!!
    SOME

    Répondre à ce message

    • Le 23 novembre à 21:20, par Renault HÉLIE En réponse à : Consulat de France à Ouagadougou : Désormais les demandes de visas officiels doivent passer par un prestataire privé

      @SOME
      Ah, SOME, vous êtes le phénix des humoristes de ces bois ! De la zone du bois, veux-je dire...

      -  « le système des visas est une manne d’argent pour la France » .
      C’est surtout une charge administrative coûteuse qui consomme beaucoup de personnel ! Et, au « tarif diplomate », ça fait bonbon ! D’où les tentatives d’alléger la masse salariale.
      -  « Il y a encore des gens qui ne comprennent pas que ... l’Europe c’est fini »
      Visiblement, vous ne connaissez pas le montant du salaire minimum, ni des allocations sociales, dans nos pays d’Europe de l’Ouest, ni notre manque de main d’œuvre dans de nombreux métiers durs ; les malheureux qui débarquent par centaines de milliers chez nous (et pas en Russie !) semblent mieux renseignés que vous...
      -  « c’est dejà commencé que les Europeens deviennent les immigrés en Afrique ».
      Complètement surréaliste ! Rien que la France absorbe plus de 200.000 immigrés africains chaque année, et les Français partent peu, en dehors de la simple expatriation pour spécialistes.
      - « Depuis les années 90, la France se vide ».
      Faux, la France est le pays de l’UE dont la population augmente le plus vite ! Vérifiez, mon bon... Que voulez-vous, personne ne se noie pour le Tadjikistan, ni la Bolivie, ni la Somalie.
      -  « Le système de visa, une façon pour la France de ... »
      Dites, essayez de demander un visa pour l’Australie, l’Autriche, l’Angleterre ou les USA, ON VA RIRE ! C’est BEAUCOUP PLUS DIFFICILE À DÉCROCHER, mon brave...
      Et les frais de « tuition » demandées pour les universités anglo-saxonnes sont colossaux, c’est largement le prix d’une voiture neuve chaque année...

      Allez, allez, VÉRIFIEZ MES DIRES ; interro écrite dans une semaine.

      Répondre à ce message

    • Le 23 novembre à 21:27, par Ka En réponse à : Consulat de France à Ouagadougou : Désormais les demandes de visas officiels doivent passer par un prestataire privé

      ’’’’’’C’est déjà commencé que les européens deviennent les immigres en Afrique.’’’’’’’’

      Mon ami SOME, depuis la nuit des temps l’immigration Européenne vers l’Afrique est plus que l’Afrique vers l’Europe, même au temps colonial.

      De nos jours l’immigration des pays Asiatique vers le continent Africain est plus élevé que celle de L’Afrique vers l’Asie. Un exemple est qu’en RDC a cause des mines et autres, l’immigration chinoise est plus de 60% que les Africains en Chine. Du Gabon en Côte d’Ivoire, du Centre Afrique au Sénégal ou au Maroc, on dénombre des immigrés Européens, Américains plus que les Africains en Italie ou en Angleterre.

      On compte plus de 6.500 Burkinabé y compris les sans-papiers en France, et depuis la chute de Blaise Compaoré et les coups d’états a la pelle, le Burkina est devenu une zone rouge et aucun investisseur Européens n’ose s’aventuré, 60% des Français et leurs alliés sont déserté le Burkina,

      Les propagandes des pro-Russes, ’’les Français dehors’’ font rigolé les Français : Car, il ne reste que des militaires qui n’attendent que de quitter le Burkina pour rejoindre leur famille dans un pays de paix, ou des employés des ONG devenus la chaire a canon des terroristes déguisés.

      Vos propagandes de chasser les Français n’est que de la façade. Les immigrés Européens viendront en Afrique comme les Africains iront en Europe, mais ces Européens ne viendront pas au Burkina avec des personnes qui ne savent pas que le monde change et que sauf la diplomatie peut faire avancer les choses et non la violence comme fait la Russie avec l’Ukraine.

      Répondre à ce message

    • Le 24 novembre à 08:13, par Ka En réponse à : Consulat de France à Ouagadougou : Désormais les demandes de visas officiels doivent passer par un prestataire privé

      ’’’’’’C’est déjà commencé que les européens deviennent les immigres en Afrique.’’’’’’’’

      Mon ami SOME, depuis la nuit des temps l’immigration Européenne vers l’Afrique est plus que l’Afrique vers l’Europe, même au temps colonial allant jusqu’à l’esclavage.

      De nos jours l’immigration des pays Asiatique vers le continent Africain est plus élevé que celle de L’Afrique vers l’Asie. Un exemple est qu’en RDC à cause des mines et autres, l’immigration chinoise est plus de 60% que les Africains en Chine. Du Gabon en Côte d’Ivoire, du Centre Afrique au Sénégal ou au Maroc, on dénombre des immigrés Européens, Américains plus que les Africains en Italie ou en Angleterre.

      On compte plus de 6.500 Burkinabé y compris les sans-papiers en France, et depuis la chute de Blaise Compaoré et les coups d’états a la pelle, le Burkina est devenu une zone rouge et aucun investisseur Européens n’ose s’aventuré, 60% des Français et leurs alliés ont déserté le Burkina,

      Les propagandes des pro-Russes, ’’les Français dehors’’ font rigolé les Français : Car, il ne reste que des militaires qui n’attendent que de quitter le Burkina pour rejoindre leur famille dans un pays de paix, ou des employés des ONG devenus la chaire a canon des terroristes déguisés.

      Vos propagandes de chasser les Français n’est que de la façade. Les immigrés Européens viendront en Afrique comme les Africains iront en Europe, mais ces Européens ne viendront pas au Burkina avec des personnes qui ne savent pas que le monde change et que sauf la diplomatie peut faire avancer les choses et non la violence comme fait la Russie avec l’Ukraine.

      Répondre à ce message

    • Le 24 novembre à 09:32, par kwiliga En réponse à : Consulat de France à Ouagadougou : Désormais les demandes de visas officiels doivent passer par un prestataire privé

      Bonjour SOME,
      Vous écrivez : "La france c’est mort, l’europe c’est fini" (sans majuscules, d’ailleurs).
      Pourriez-vous, s’il vous plait, nous éclairer de quelques éléments factuels, dont les sources seraient vérifiables, qui vous amènent à avoir ce type de conviction et à essayer d’en persuader les autres.
      De mon coté, quand je jette un œil au PIB/habitant, aux indices de développement, à la qualité éducative, au système de santé,... j’ai franchement l’impression que ce que vous affirmez, c’est un peu, comme on dit, que vous vous chatouillez pour vous faire rire.
      Et en ma qualité d’ " ignare(s) croi(en)t exister parce qu’il(s) voyage(nt) en europe", car oui, j’ai parfois la chance de voyager en Europe, je suis certain que ce que vous étalez ici, c’est un tissus de mensonges. Une certaine façon d’exorciser un foutu complexe d’infériorité. Mais apparemment, ça ne fonctionne pas.
      Je me garderais de commenter les propos qui suivent :
      - "les europeens deviennent les immigres en afrique"
      - "Depuis les annees 90, la france se vide"
      Car on ne combat pas les certitudes avec du factuel, ni la superstition avec des preuves.

      Répondre à ce message

  • Le 23 novembre à 16:12, par billy billy En réponse à : Consulat de France à Ouagadougou : Désormais les demandes de visas officiels doivent passer par un prestataire privé

    Très bien, allez demander des visas russe maintenant. Des gens qui crient rissi rissi rissi qui ne savent même pas si un pays ou une planète sont entrain de créer des troubles dans le faso. Les Français ont raison d’avoir peur de cette situation.

    Répondre à ce message

  • Le 23 novembre à 17:08, par Ka En réponse à : Consulat de France à Ouagadougou : Désormais les demandes de visas officiels doivent passer par un prestataire privé

    Que voulez ? Vous aviez brulé les locaux du consulat, il fallait s’y attendre. Ce n’est pas la première fois que les autorités illégitimes du Burkina subissent ce problème des passeports diplomatiques.
    Avec la révolution inachevée de Thomas Sankara, le Président Mitterrand avait tout serré en disant que les régimes illégitimes putschistes n’ont pas la place dans les pays dits démocratique.
    A l’époque c’est-à-dire en 1984 ou notre premier ministre Me Apollinaire Kyelem de Tambela sillonnait toute la France pour convaincre les Burkinabé vivants dans ce pays de s’adhérer au CNR et sa CDR, pouvait de nos jours nous dire ce qu’il pense réellement de la France et ses actions dans notre pays au lieu de jouer l’autruche.

    Traoré et sa clique qui veut prendre le chemin de Thomas Sankara doit savoir que toutes les révolutions ne se ressemblent pas, comme les militaires n’ont pas de même vision. Oui je confirme que l’UE comme la France en n’a marre du Burkina-Faso qui patine enfantine ment avec ses coups d’états a la maternelle. ‘’’’’’’’7 coups d’État (1974, 1980, 1982, 1983 et 1987, 2015, 2022).’’’’’’’’’’ Une seule passation de charge entre un président sortant et un entrant (en 2015), exetc.

    Ce parcours, émaillé de tumultes témoigne de l’activisme débordant voir excessif des groupuscules politico-militaires pour la conquête, le contrôle et la gestion du pouvoir d’État, mais le plus souvent sans vision et sans projet politique réel que de piller les caisses de l’état et s’exiler dans les pays des valets de la France pour s’arrondir les ventres.

    Et comme je le confirme, qu’il soit Goïta au Mali, ou Traoré au Burkina qui veulent hypothéquerez les richesses de leurs pays au groupe Wagner pour protéger leurs fesses, face aux valets de la France qui sont majoritaire dans les pays du Sahel, après chaque coup d’état avec les propagandes contre la France, c’est le remariage et la lune de miel avec la France en façade les régimes qu’on appelle démocratique et légitime pour un monde civilisé dont le capitalisme domine a 100% au 21e siècle. Souffrez mes chers frères Maliens et Burkinabé, la faute vienne de nos autorités aux petits pieds qui prennent leurs peuples pour des moutons. Ka farouche partisan de l’alternance politique du Faso avec les jeunes.

    Répondre à ce message

    • Le 24 novembre à 09:44, par kwiliga En réponse à : Consulat de France à Ouagadougou : Désormais les demandes de visas officiels doivent passer par un prestataire privé

      Bonjour Ka,
      Toujours content de vous retrouver ici.
      De toute façon, les meutes manipulées qui se sont attaquées aux représentations consulaires, n’ont aucun besoin de visa, de même qu’en incendiant les centres culturels français, ils affirmaient leur dégout de la culture.
      D’ailleurs, la seule chose qu’ils n’ont pas volé, ce sont les livres !
      Par contre, aucune représentation économique française n’a été inquiétée et, après la manifestations, ils sont allé mettre de l’essence chez total, se sont appelés sur Orange, pour se rejoindre au maquis, regarder un match diffusé par Bolloré, en buvant une bière brassée par Castel.
      C’est ça le "néo-panafricanisme".

      Répondre à ce message

  • Le 23 novembre à 20:47, par Renault HÉLIE En réponse à : Consulat de France à Ouagadougou : Désormais les demandes de visas officiels doivent passer par un prestataire privé

    Ouh la la ! « Much ado about nothing ! ».
    On vous rassure tout de suite : dans de nombreux pays, les consulats de France et d’autres pays occidentaux procèdent ainsi pour gérer l’affluence.
    Cela permet de diminuer l’effectif de personnels sous statut diplomatique affectés à des travaux bébêtes de saisie informatique et de traitement administratif, et donc le coût de chaque dossier.
    Vous avez une idée de ce que coûte le traitement mensuel moyen d’un employé français sous statut diplomatique ? Allez, tentez le coup, avancez un montant en €.
    Que voulez-vous, dans certains pays, il y a des dizaines de milliers de dossiers à traiter chaque année, visa, bourses, etc.
    C’est bizarre, mais il y a généralement plus de demandes pour la France que pour la Biélorussie...

    Répondre à ce message

  • Le 24 novembre à 10:52, par Lom-Lom En réponse à : Consulat de France à Ouagadougou : Désormais les demandes de visas officiels doivent passer par un prestataire privé

    Réaction normale et légitime ! Tans pis pour ceux qui n’ont pas compris depuis longtemps que quand on dit de développer le système de santé au profit de tous, c’est se prémunir contre de telles décisions politiques ! On savait que la France allait réagir de cette manière puisque Blaise Compaoré n’est plus là pour utiliser son RSP pour écraser les éventuels manifestants contre une France repue et orgueilleuse qui narguait les africains à tous moments ! Je pense que c’est même une très bonne décision car même pour les études, les Burkinabè réfléchiront désormais n..fois avant de s’orienter vers la France pour étudier ! De toute façon, ceux qui vont s’entêter devront payer cher et même corrompre ce prestataire privé : C’est bien fait pour nous ! :

    Répondre à ce message

  • Le 24 novembre à 16:58, par pfff En réponse à : Consulat de France à Ouagadougou : Désormais les demandes de visas officiels doivent passer par un prestataire privé

    @Renault Helié : les malheureux qui débarquent par centaines de milliers chez nous (et pas en Russie !) semblent mieux renseignés que vous... "
    .
    ... En l’occurrence en ce moment en France ça débarque beaucoup plus DE Russie qu’EN Russie...
    .
    Sinon l’histoire du prestataire privé, c’est de plus en plus répandu dans l’UE, et pas qu’en Afrique. C’est déjà le cas en Amérique Latine pour rejoindre l’Espagne. Idem pour les consulats anglo-saxons. La France étant plutôt en retard dans l’adoption de cette organisation.
    .
    C’est juste un problème de gestion interne, qui a été testée par d’autres pays et s’avère plus efficace pour les finances des ministères des affaires étrangères, mais ça ne change strictement rien sur les règles appliquées.
    .
    Bref, avis de tempête dans un verre d’eau.

    Répondre à ce message

  • Le 24 novembre à 18:20, par Ka En réponse à : Consulat de France à Ouagadougou : Désormais les demandes de visas officiels doivent passer par un prestataire privé

    ’’’’’’’’’’’’’A’’’’’’’’’’’’’’’ Kwiliga tu dis : D’ailleurs, la seule chose qu’ils n’ont pas volé, ce sont les livres !
    Par contre, aucune représentation économique française n’a été inquiétée et, après la manifestation, ils sont allé mettre de l’essence chez total, se sont appelés sur Orange, pour se rejoindre au maquis, regarder un match diffusé par Bolloré, en buvant une bière brassée par Castel. C’est ça le "néo-panafricanisme".’’’’’’’’’’’’

    Je confirme ; Ma colère est que quelques internautes dont je pense connaitre, les durs d’une époque dans les étages de la maison des étudiants Burkinabé à Paris au moment de la révolution, dont beaucoup sont devenu des immigrés Burkinabé en France, rentrent dans danse pour manipuler la jeunesse Burkinabé a utilisé la violence et non la diplomatie qui reste la solution des conflits du 21e siècle.

    Tu me demandais dans une de tes contributions de continuer à vous apprendre. Ici si je suis contre mes amis internautes de Lefaso.net dont 90% vivent à l’extérieur surtout en Europe, précisément en France, c’est qu’ils poussent la jeunesse Burkinabé a l’intérieur dans leurs contributions de se soulever contre leur pays ôte !
    Même si certains de ses internautes utilisent des multiples pseudos pour manipuler et tromper le monde, le chien ne change jamais sa façon de s’assoir : Je parle la façon dont ces personnes se comportaient dans les étages de la maison des étudiants à paris. D’autres sont revenus au Burkina léchés les pieds de Blaise Compaoré pour des postes, beaucoup sont restés en France pour faire des carrières.

    Si je vous apprends tous ceux-ci, c’est qu’a une époque ou nous la deuxième génération des étudiants Africains en Europe ont compris que l’homme a en lui le flambeau de l’exploitation de l’homme par l’homme, et refusant d’entendre parler de justice sociale, et pensant que le riche a le droit et le devoir d’écraser le pauvre, c’est compte tenu de ces objectifs opposés que l’homme de gauche et l’homme de droite entre nous les étudiants de l’époque se sont livrer a une bataille politique. Chaque camp fut amené à s’organiser d’où la naissance des partis politiques pour avoir au maximum de gens avec soi.

    C’est ce qui s’est passé en Haute Volta. Il eut des partis de droite et des partis de gauche a l’exemple du PCRV ou je fu membre et qui a huilé la révolution inachevée, et qui m’a permis de visiter ces étudiants de la troisième génération dans les étages de la maison des étudiants Burkinabé qui était le vrais nid de la politique du pays des hommes intègres.

    Kwiliga pour te dire que j’en connais de quoi je parle. Car ce sont ceux à une époque qui ont transformé Fessard a un nid de politique de méthode fasciste, qui continuent à pousser la jeunesse Burkinabé à la haine. Merci de me lire.

    Répondre à ce message

    • Le 25 novembre à 12:04, par Renault HÉLIE En réponse à : Consulat de France à Ouagadougou : Désormais les demandes de visas officiels doivent passer par un prestataire privé

      @Ka
      Témoignage intéressant qui recoupe ce que j’ai constaté depuis un demi-siècle.
      Je cite un des passages intéressants :
      « Je confirme ; Ma colère est que quelques internautes dont je pense connaitre, les durs d’une époque dans les étages de la maison des étudiants Burkinabé à Paris au moment de la révolution, dont beaucoup sont devenu des immigrés Burkinabé en France, rentrent dans danse pour manipuler la jeunesse Burkinabé a utilisé la violence et non la diplomatie qui reste la solution des conflits du 21e siècle. »

      Répondre à ce message

  • Le 25 novembre à 08:07, par pfff En réponse à : Consulat de France à Ouagadougou : Désormais les demandes de visas officiels doivent passer par un prestataire privé

    @Ka. Merci pour ce message particulièrement intéressant. C’est une chose que de lire la presse burkinabé et chercher à dialoguer avec des locaux, ça en est une autre de croire lire des burkinabés et de se retrouver avec les commentaires d’une diaspora qui croit représenter un peuple alors qu’elle ne sait plus où elle vit, à force d’être assise une fesse à Paris et l’autre à Ouagadougou.

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre à 09:24, par kwiliga En réponse à : Consulat de France à Ouagadougou : Désormais les demandes de visas officiels doivent passer par un prestataire privé

    Bonjour Ka,
    Je ne peux vérifier si ce que vous affirmez est vrai, mais, si comme vous le dites, beaucoup d’internautes qui proclament si fièrement leur panafricanisme, sont bien planqués en France, cela expliquerait qu’ils puissent virilement se frapper le torse sur les réseaux sociaux, pendant qu’ici, au Faso, nous tremblons, entre les balles des terroristes et celles des putschistes.
    Cela expliquerait également que leur seule lutte se construise sur des idéaux, alors qu’ici, nous n’avons pour seule priorité que la sécurité et le bien être de nos populations.
    Pourrait-on demander à "Le faso.net" de publier la localisation (par pays d’origine) des adresses IP de nos internautes ?
    Peut-être que ce serait édifiant et plus convaincant que tous les arguments.
    Moi, je vis à Koudougou et j’en suis fier.

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre à 10:28, par ralbol En réponse à : Consulat de France à Ouagadougou : Désormais les demandes de visas officiels doivent passer par un prestataire privé

    J’ai écrit une fois que si l’association des étudiants burkinabè en France (AEBF je pense) tenait un discours hostile à la politique russe EN Russie, elle serait dissoute dans la semaine. Mais que voulez-vous, la France adore son masochisme...

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre à 12:07, par Renault HÉLIE En réponse à : Consulat de France à Ouagadougou : Désormais les demandes de visas officiels doivent passer par un prestataire privé

    Pour Ka, Twililiga, Passakziri et d’autres sages qui s’expriment ici .
    Rajoutons le rôle toxique que joue l’extrême gauche française et européenne pour embrouiller les cerveaux des étudiants africains

    Répondre à ce message

  • Le 25 novembre à 13:30, par Ka En réponse à : Consulat de France à Ouagadougou : Désormais les demandes de visas officiels doivent passer par un prestataire privé

    ’’’’’’’’’’’A’’’’’’’’’ pfff : Comme je le dis très souvent, nos différences de contribution dans les analyses de ce forum font sa richesse : Et ici tu viens de me dire, ’’’’’’’’’’Merci pour ce message particulièrement intéressant. C’est une chose que de lire la presse burkinabé et chercher à dialoguer avec des locaux, ça en est une autre de croire lire des burkinabés et de se retrouver avec les commentaires d’une diaspora qui croit représenter un peuple alors qu’elle ne sait plus où elle vit, à force d’être assise une fesse à Paris et l’autre à Ouagadougou. ’’’’’’’’’’’’

    Je te tire le chapeau pour ce que tu as vu et écrit sur quelques-uns de nos compatriotes à l’extérieur : J’avoue que souvent je ne suis pas enclin à lire quelques contributions par rapport à mes préjugés ! Mais là, toutes mes félicitations pfff pour cette contribution de haute facture. Tous nos intellectuels de l’intérieur ou à l’extérieur devaient bien comprendre que notre pays est sur une pente a 100% rouge, et devaient intervenir de la sorte au lieu de verser dans les polémiques stériles afin de pousser notre jeunesse à la haine contre nos partenaires qui devienne une crise insoutenable pour toutes et à tous.

    Cette crise est un très mauvais signal, à un moment où on court après les investisseurs et où on prétend développer le tourisme. Ces gens ont horreur de l’insécurité et de l’incertitude.
    Et je demande à Traoré et sa clique qui ne manque pas de lire nos contributions, surtout de nous lire attentivement, et en faire le bréviaire et dire que notre pays bien aimé s’écroule à cause d’une jeunesse manipulées. Si les tenants du pouvoir ne font pas un effort pour calmer notre jeunesse, c’est qu’ils ont d’autres idées derrière la tête qui n’est certainement pas celles du Peuple Souverain. J’espère que pour l’amour du Faso, et si réellement ils aiment ce Pays comme ils le prétendent, ils doivent être clairs avec la France. C’est ainsi que les Burkinabé pourront juger les motivations réelles de Traoré.

    Avec les fascistes à l’extérieur qui manipulent notre jeunesse, Il faut que nous apprenons à être conséquent avec nous même, sinon nous risquons de sortir par la fenêtre dans l’histoire de ce pays comme certains qui se sont faits passer pour les pères de la démocratie, ou des vrais sankaristes avec ‘’’’la patrie ou la mort’’’’’ et se sont fourvoyés, et s’exilés au pays du valet des impérialistes.

    L’histoire récente de notre pays nous a enseigné que ceux qui font plus de bruits sont les cancres du Faso dont la politique pour eux est un lieu de verbiage creux. Que Traoré et sa clique sache que pour le peuple Burkinabé ‘’’’la leçon est bien apprise : Car, un proverbe populaire dit : lorsque tu manges la main du singe tu dois te rappeler de tes propres mains qui pourraient être dévorées par d’autres. Ou encore : qui sème le vent récolte la tempête.

    Quand à mon jeune Kwiliga, je peux te confirmer que nous n’avons pas besoin de connaitre les IP de nos sœurs et frères fascistes avec leurs contributions qui poussent notre jeunesse a la haine. Il suffit de les lire aux heures d’été en Europe, ils se lèvent a 4heures du matin croyant que c’est 6h au Burkina et nous versent leurs salades, une chose que notre ami caca à Paris peut confirmer ou Vérité No1 aux Etats Unis. Encore une fois Kwiliga et pfff, continuions avec nos contributions fondées pour faire avancer le pays que nous aimons toutes et tous : Et merci de me lire.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Semaine de la diplomatie climatique : La contribution de l’Union européenne au Burkina débattue au cours d’un panel
Coopération Japon-Burkina : Le comité consultatif évalue l’efficacité de la distribution du riz KR
Coopération franco-burkinabè : « On a intérêt à ce que le Burkina reste débout », affirme l’ambassadeur Luc Hallade
Coopération UE-Burkina : « Nous avons décidé de donner beaucoup plus », affirme la représentante spéciale pour le Sahel
Convention sur la diversité biologique au Canada : Les délégués burkinabè préparent leur participation
Conduite de la Transition : Le Médiateur de la CEDEAO échange avec le Président de la Transition
Diplomatie : Cinq nouveaux ambassadeurs pour renforcer la coopération avec le Burkina
CEDEAO : La cour de justice lève les suspensions de procedure à l’encontre du Burkina Faso, du Mali de la Guinée
Diplomatie : Le Burkina Faso et le Canada célèbrent 60 ans d’amitié et de coopération bilatérale
Développement de l’espace UEMOA : Le comité de pilotage régional examine le plan d’actions 2023-2025
Consulat de France à Ouagadougou : Désormais les demandes de visas officiels doivent passer par un prestataire privé
Burkina : L’UE déplore l’absence de réactions appropriées des services de sécurité après les « agressions » contre l’ambassade de France
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés