Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Toucher le fond est une victoire pour celui qui s’en sort.» Smarty

Coopération : Le département américain dénonce une campagne de désinformation du russe Prigojine en Afrique

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • samedi 19 novembre 2022 à 20h04min
Coopération : Le département américain dénonce une campagne de désinformation du russe Prigojine en Afrique

Le drapeau russe fait sa traite ces dernières années en Afrique, à travers notamment des pays qui font face au mal terrorisme. A contrario, les partenaires traditionnels, la France en particulier, ont maille à partir avec une partie de la jeunesse africaine, qui ne manque d’occasion pour manifester son hostilité vis-à-vis de la politique française en Afrique, surtout dans la lutte contre le terrorisme. Au sein de l’opinion africaine, des interrogations ne tarissent cependant pas sur cette poussée russe en Afrique, portée par des adeptes du panafricanisme et des influenceurs ‘’anti-impérialistes’’.

Le département américain y décèle une action de la Russie que des activités du groupe Wagner à l’échelle mondiale. Il explique cette propagation par des acteurs panafricains, qui prétendent prôner que « aux problèmes africains, des solutions africaines », mais liés au réseau d’influence de l’oligarque Evguéni Prigojine en Afrique. Evguéni Prigojine, chef du groupe Wagner et son bailleur de fonds, serait proche du Kremlin.

« Ce réseau s’emploie énergiquement à influencer l’opinion publique à travers le continent pour l’amener à réclamer une plus grande influence russe. La démarche d’Evguéni Prigojine est censée soutenir les idéaux panafricains, tels qu’une plus grande fraternité et la collaboration entre les peuples d’origine africaine, mais elle vise en réalité à soutenir l’exploitation sans bornes des ressources africaines par le groupe Wagner, notamment l’or, les diamants et le bois », affirment les Etats-Unis, précisant que le groupe privé Wagner, soutenu par le Kremlin, exploite l’insécurité pour étendre sa présence en Afrique, en Europe et au Moyen-Orient.

Ce qui constitue, selon le département américain, une menace pour la stabilité, la bonne gouvernance et le respect des droits humains. ‘’Les forces du groupe Wagner menacent la sûreté et la sécurité des populations des pays dans lesquels, elles se déploient, sapant souvent les ressources des pays mêmes qu’elles sont contractuellement chargées de protéger sans contribuer à leur développement’’, avisent les Américains.

Les Etats-Unis indiquent, à titre d’illustration, qu’en raison de ses actions, plusieurs pays et organisation, dont le Canada, le Royaume-Uni et l’Union européenne ont sanctionné Evguéni Prigojine et ses sociétés.

Le département américain dénonce une « main cachée de la Russie » derrière des influenceurs panafricains pour parvenir à cette hégémonie. « Deux influenceurs sont des maillons essentiels du réseau d’Evguéni Prigojine : le Franco-Béninois Kémi Séba et la Suisso-Camerounaise Nathalie Yamb. Leurs chaînes YouTube – La Dame De Sochi (“The Lady of Sochi”) et Kemi Seba officiel – reçoivent à eux deux plus de 28 millions de vues, ce qui suggère que ces personnalités qui intègrent régulièrement des messages pro-russes dans leurs argumentations sont de bons communicateurs, capables de séduire certains publics africains. Dans un réseau complexe de connexions, Nathalie Yamb et Kémi Séba ont des liens avec des entités liées à Evguéni Prigojine. Il s’agit notamment de l’Association pour la recherche libre et la coopération internationale (AFRIC), sanctionnée par les États-Unis, de la Fondation de la protection des valeurs nationales (FZNC), un groupe de réflexion russe également sanctionné par les États-Unis, et de la chaîne de télévision Afrique Media, média francophone basé au Cameroun et lié à l’AFRIC. L’AFRIC sert de société écran pour les opérations d’influence d’Evguéni Prigojine en Afrique, notamment en parrainant des pseudo-missions de surveillance des élections au Zimbabwe, à Madagascar, en République démocratique du Congo, en Afrique du Sud et au Mozambique et en diffusant de la désinformation pro-Kremlin. Le FZNC prétend être l’un des principaux groupes de réflexion russes axés sur l’Afrique. Il s’agit d’une organisation clé impliquée dans les opérations d’influence mondiale d’Evguéni Prigojine, puisque le site Internet du FZNC diffuse des messages au nom de Moscou. Nathalie Yamb et Kémi Séba ont tous deux diffusé de la propagande pro-Kremlin lors d’événements et de conférences parrainés par le gouvernement russe et des organisations liées à Evguéni Prigojine telles que l’AFRIC et Afrique Media », argue le département américain, qui ajoute que le panafricaniste Kémi Séba est un important colporteur de désinformation et de propagande russes.

« Née en Suisse d’un père camerounais et d’une mère suisse, Nathalie Yamb a vécu en Côte d’Ivoire de 2007 à 2019, et est une colporteuse très prolifique de désinformation ainsi qu’une importante opposante de la France et de ses alliés sur le continent. Elle a plus de 213 000 abonnés sur Twitter, 84 000 sur Facebook et 200 000 sur YouTube. Nathalie Yamb s’est donné le titre de ‘’Dame de Sochi’’ après sa participation au sommet de Sotchi en Russie en octobre 2019, lors duquel, elle a accusé la France de piller les ressources de l’Afrique, de fomenter des rébellions et d’entraîner les terroristes ; ce qui lui a valu de se faire expulser de la Côte d’Ivoire en décembre 2019. (…). Elle a affirmé que la présence de la Russie, qui n’a pas de tradition coloniale, peut être très utile, et elle a invité les entreprises russes à participer au développement du secteur agricole ou de l’industrie minière en Afrique. La Russie ou la Chine sont des partenaires importants, lorsqu’il s’agit de nous libérer des chaînes coloniales existantes », brandit-on d’une interview livrée Nathalie Yamb en juillet 2021.

Les Etats-Unis observent que malgré les sanctions internationales et la révélation de leurs liens avec le Kremlin, des protagonistes en lien avec Evguéni Prigojine continuent d’opérer en Afrique, utilisant la désinformation dans des situations agitées pour accroître l’influence de la Russie et atteindre les objectifs-clés du Kremlin.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 19 novembre à 20:41, par Peuple insurgé En réponse à : Coopération : Le département américain dénonce une campagne de désinformation du russe Prigojine en Afrique

    A-t-on vraiment besoin d’être influencé après tout ce que l’Occident a fait et continue de faire ? Destruction de la Libye, exploitations des pays africains, destruction de l’Irak, partition du Soudan, destruction de la Syrie, de l’Afghanistan, de la Yougoslavie, du Venezuela, embargo sur Cuba,...
    Non, les peuples du monde entier voient les crimes commis par les occidentaux à travers le monde.

    Répondre à ce message

  • Le 19 novembre à 21:35, par Mane En réponse à : Coopération : Le département américain dénonce une campagne de désinformation du russe Prigojine en Afrique

    L’Iraq, la Libye, la Syrie ont été tous envahis et détruits à cause de leur resources pretrolieres par qui ???? L’OCCIDENT.

    Répondre à ce message

  • Le 19 novembre à 21:39, par kestionne En réponse à : Coopération : Le département américain dénonce une campagne de désinformation du russe Prigojine en Afrique

    CHER LEFASONET, VOUS "ROULEZ" POUR QUI AU JUSTE ? LE BURKINA/AFRIQUE, OU LES ENNEMIS DU BURKINA/AFRIQUE ?

    SELON CE QUE VOUS ECRIVEZ, C’EST EXACTEMENT LA POLITIQUE FRANCAISE ET ETATS-UNIENNE EN AFRIQUE QUE VOS DECRIVEZ.
    PARADOXALEMENT, VOUS DITES QUE C’EST CE QUE LA RUSSIE RECHERCHE EN AFRIQUE. VOUS ÊTES MAGICIENS ? C’EST QUOI VOTRE OBJECTIF ET POURQUOI ? Vous avez déjà constaté une presse française s’en prendre au Front National (de Jean-Marie le Pen ou de sa fille Marine...) pour défendre les intérêts de l’Afrique ? Svp., grandissez un peu, même si ça "roule d’eux" pour vous.

    L’INTERNAUTE SOME NOUS A TOUS DIT : PLUS PERSONNE NE PEUT NOUS MANIPULER.

    LA OU VOUS VOUS CACHEZ..., C’EST A CET ENDROIT QUE NOUS DORMONS. LA MESSE EST DITE. VIVE L’AFRIQUE.

    Répondre à ce message

  • Le 19 novembre à 22:00, par R En réponse à : Coopération : Le département américain dénonce une campagne de désinformation du russe Prigojine en Afrique

    J’ai découvert Nathalie Yamb après l’interdiction d’accès en France décrétée par les autorités françaises. Je suis allé sur Youtube pour suivre ses interventions. J’ai découvert une femme battante qui lutte pour le développement de l’Afrique et l’émancipation des africains. Nulle part , dans ses vidéos, je n’ai vu une propagande pro russe. Les États Unis ont une image relativement positif en Afrique. Ils seraient mieux pour eux de se débarquer de la politique française en Afrique. La France, un État qui soutient le terrorisme en Afrique. Même si les États-Unis et la France sont des allées, s’aligner aveuglément à la France et accuser à tord une citoyenne honnête est regrettable.

    Répondre à ce message

  • Le 19 novembre à 22:52, par Baoyam En réponse à : Coopération : Le département américain dénonce une campagne de désinformation du russe Prigojine en Afrique

    Si je comprends bien, la puissance médiatique combinée de tous les pays du G7 avec leurs rfi, France 24, Deutch welle, voix de l’Amérique, BBC, tous les médias de Canal Plus, et tous leurs relais internationaux et africains sont impuissants devant deux seuls individus et un réseau occulte ?

    Si la voix qui chuchotte dans la chambre se fait plus entendre que celle du crieur public, c’est que l’oreille était collée au mur.

    La communication russe est-elle plus porteuse que la votre, alors que tous les médias russes ont disparu à cause de vos sanctions ? Les Africains sont-ils idiots pour croire à la désinformation plus qu’à "votre information" qui a voix au chapitre partout ?

    Pourquoi ne pas faire votre autocritique ? Pourquoi ne pas faire votre méa culpa ? Pourquoi ne pas reconnaître que les jeunes rejettent l’impérialisme ? La désinformation russe menacerait la sécurité du Sahel plus que la déstabilisation de la Lybie, de la Syrie ?

    Ne soyez pas étonnés que Nathalie Yamb et Kémi soient bientôt sansctionnés sur twitter, youtube et facebook. Ceci est une campagne préalable à leur réduction au silence.

    Répondre à ce message

    • Le 20 novembre à 10:01, par C’est FINI le FCA En réponse à : Coopération : Le département américain dénonce une campagne de désinformation du russe Prigojine en Afrique

      C’est exactement ce qu’ils veulent mettre sur le dos de la Russie (intention d’exploitation des ressources) qu’ils (les USA et les Européens) ont fait à l’Afrique : la traite négrière qui les a permis de s’industrialiser et s’enrichir de façon malhonnete. A cela s’ajoute le Franc CFA, le pillage de l’or, du diament, du pétrole, du gaz, de l’uranium, du fer, du coltan, du cobalt, du cacao, du Café, etc etc etc. Il ne faut pas oublier que c’est Barack Obama, Nicolas Sarkozy et Joe Biden qui ont destabiliser la Lybie. Le seul Président Africain qui s’était opposé c’est Idriss Itno Debby. Les USA et la France c’est la même chose. C’est la CIA qui a éliminé Patrice Lumumba.

      Répondre à ce message

  • Le 19 novembre à 23:33, par Sidsoré En réponse à : Coopération : Le département américain dénonce une campagne de désinformation du russe Prigojine en Afrique

    Question:cest la même USA la qui nous avait menti sur SADDANHUSSEIN là ? Est ce que on peut faire confiance encore à ces gens là ?.donc nous africains la on voit ps clair c’est eux qui vont nous montrer chemin ? Héééil ZAMBé !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 20 novembre à 00:59, par Burkinabe americain En réponse à : Coopération : Le département américain dénonce une campagne de désinformation du russe Prigojine en Afrique

    C est simple. Tous ceux qui critiquent les usa devraient etre interdit des USA ainsi que leur descendant. Je pense qu ils sont capable de poser des problemes de securite sur notre sol national. Il faut les bannir. Aller en Russie, vous et vos enfants.

    Répondre à ce message

  • Le 20 novembre à 01:02, par jerdebako@gmail.com En réponse à : Coopération : Le département américain dénonce une campagne de désinformation du russe Prigojine en Afrique

    C’est grave, c’est injurieux et honteux pour les Américains et les Européens. C’est insulter l’intelligence des africains que de penser toujours à un un phénomène de manipulation de la jeunesse consciente par la Russie. Quand le peuple se met debout, l’impérialisme tremble.
    À ma connaissance, le Mali et le Burkina Faso sont des pays francophones. On n’y parle pas le russe. Comment la France avec ses alliés peuvent ils se laisser doublés par la droite pour ne pas savoir manipuler les africains mieux que la Russie ?
    Cela montre que leur niveau est très bas. Au lieu d’acheter un autre logiciel sans virus et adapté au contexte économique et géo-politique actuelle, ils sont assis avec leurs vieilles disquettes rayées et pleines de virus pour accuser la Russie à tort.
    Qu’ils le sachent pour toujours : nos yeux sont ouverts maintenant. La jeunesse consciente africaine ne se laissera plus faire comme dans les années 1960. C’est bien cela la vérité.
    L’heure est venue pour américains et européens de sortir de leur sommeil, sinon, l’accouchement sera par césarienne. Nous n’avons plus peur de leurs menaces d’où qu’elles viennent.
    Qui vivra verra ! La Patrie ou la mort, nous vaincrons !

    Répondre à ce message

    • Le 21 novembre à 08:21, par Renault HÉLIE En réponse à : Coopération : Le département américain dénonce une campagne de désinformation du russe Prigojine en Afrique

      Le « PEUPLE » ? Mon œil ! Vous vous moquez du monde !
      Il y a une petite bande de fumistes qui traînent à chômer dans les bars de Ouaga-Bobo, tout au plus 2000 br**leurs. On distribue à chacun 5000 Francs-CFA-ECO, un drapeau russe fabriqué en Chine, plus 2 ou 3 camionnettes avec haut-parleur, l’opération ne coûte pas plus de 20 millions, même pas le coût d’une heure de guerre en Ukraine, et on f**t par terre un pays déjà martyrisé par la pauvreté et le terrorisme. Résultat : on a gâté le nom du Burkina Faso, qui est sur le point d’être classé « état voyou » et de perdre toute aide étrangère.
      Tout ça pour le prix d’une vingtaine de bouteilles de Brakina bien frappées par traîneur de claquettes !
      L’État Burkinabè doit se reprendre, serrer la vis aux traîneurs de claquettes, les envoyer au front et réprimer les manifestations faussement populaires qui « gâtent le nom » du BF...
      Le minimum d’un état souverain, c’est de maintenir l’ordre et de protéger les représentations diplomatiques !

      Répondre à ce message

  • Le 20 novembre à 02:29, par verite no1 En réponse à : Coopération : Le département américain dénonce une campagne de désinformation du russe Prigojine en Afrique

    Salut les amis !
    Ecoutez, que ce pseudo-ministere des affaires etrangeres nous colle la paix, on choisit qui on veut comme partenaire, point barre !!!!!! Meme si la Coree du Nord peut faire notre affaire, on collabore avec eux !!!!! Basta !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 20 novembre à 03:36, par Waayhi En réponse à : Coopération : Le département américain dénonce une campagne de désinformation du russe Prigojine en Afrique

    @ Baoyam ,
    Bien dit ; 20/20 il n’y a rien a rajouter.
    Cerise sur le gateau :

    Si la voix qui chuchotte dans la chambre se fait plus entendre que celle du crieur public, c’est que l’oreille était collée au mur.

    ...tous leurs relais internationaux et africains sont impuissants devant deux seuls individus et un réseau occulte ?

    Répondre à ce message

  • Le 20 novembre à 03:38, par N’Ma Yé Wendé En réponse à : Coopération : Le département américain dénonce une campagne de désinformation du russe Prigojine en Afrique

    Kemi Seba et Nathalie Yamb sont fort dhè ! à eux tout seuls ils ont mis toute la communication occidentale et leurs media internationaux à genou.

    Répondre à ce message

  • Le 20 novembre à 06:24, par Jonassan En réponse à : Coopération : Le département américain dénonce une campagne de désinformation du russe Prigojine en Afrique

    Est-ce qu’on peut être panafricaniste et escroc, arnaqueur recherché par la justice par des citoyens ordinaires ? C’est nouveau dans l’arène du panafricanisme.
    Dans ce monde qu’on soit anti-impérialiste ou valet local il vaut mieux s’informer et juger OBJECTIVEMENT. J’avance que l’occident est entrain de réussir la 2ème colonisation, celle d’amener les africains à perdre la raison.

    Répondre à ce message

  • Le 20 novembre à 09:36, par Franck En réponse à : Coopération : Le département américain dénonce une campagne de désinformation du russe Prigojine en Afrique

    Bah si ça les amuse ou les réconforte de croire ça...laissons les y croire, et continuons notre combat, qui est de libérer l’Afrique de ces impérialistes.
    Nous l’on sait la vérité : que personne ne nous influence et c’est tout ce qui compte.

    Répondre à ce message

  • Le 20 novembre à 10:43, par Avicenne En réponse à : Coopération : Le département américain dénonce une campagne de désinformation du russe Prigojine en Afrique

    Mais pourquoi conserve-t-il l’un sa nationalité française et l’autre sa nationalité suisse vu les opinions qu’ils défendent ?
    Pourquoi vos étudiants à l’obtention de leurs diplômes se gardent bien de rentrer au pays au moment de rentrer dans la vie active ?
    Vos dirigeants ne se préoccupent pas de leurs concitoyens et leur pauvreté n’est pas leur problème : 600 millions d’africains n’ont pas l’électricité d’après l’ONU et d’ici 2100 la population africaine sera de 4,3 milliards comment allez-vous vivre ? Vous n’étiez que 100 millions en1900 !

    Répondre à ce message

    • Le 21 novembre à 12:04, par saam En réponse à : Coopération : Le département américain dénonce une campagne de désinformation du russe Prigojine en Afrique

      Ils y restent pour récupérer tout ce qu’on leur a volé, sinon c’est pas que c’est le paradis là-bas. Rendez-leur ce que vous leur devez et ils retourneront chez eux avec bonheur.
      L’Afrique n’est pas pauvre, vous avez contribué à diviser, tricher, malmener, assassiner les africains avec la complicité de quelques dirigeants corrompus et achetés, empêchant les africains de se développer grâce à leurs richesses. Vous avez toujours été dans nos "pattes" avec la traite négrière avant et aujourd’hui avec les terrorisme et vos accords de coopération et amitié malhonnêtes à nous mettre les bâtons dans les roues, toujours en complicité avec d’autres africains cupides et égoïstes.
      Aujourd’hui, l’Afrique et les africains réclament une relation saine, juste et gagnant-gagnant pour tous ! l’Afrique veut à présent prendre en main son destin et se libérer de toute domination malsaine de qui que ce soit. Est-ce dur à comprendre ?

      Répondre à ce message

  • Le 20 novembre à 13:20, par Ed51 En réponse à : Coopération : Le département américain dénonce une campagne de désinformation du russe Prigojine en Afrique

    Contrairement à certaines remarques, lefaso.net accomplit très bien son devoir d’informer. On trouve tous les types d’informations, y compris les critiques acerbes contre la France ou contre les autorités actuelles.
    Informer c’est présenter les informations telles qu’elles sont reçues sans les critiquer, ni les modifier sauf en cas d’accès aux informations réelles. Le journalisme doit rester neutre quand c’est possible.
    Cela permet de savoir quelles informations sont diffusées ailleurs. Pouvoir exprimer son avis est une chance pour le Burkina. C’est la Liberté d’Informations essentielle à la Démocratie. Certes il faut la prendre avec précautions.
    En Russie, prisée par certains, il n’en est rien. L’information est bridée. Wagner utilise des repris de justice, à qui on promet argent et amnistie pour servir d’appâts qui vont être tués.

    Répondre à ce message

  • Le 20 novembre à 14:11, par Avicenne En réponse à : Coopération : Le département américain dénonce une campagne de désinformation du russe Prigojine en Afrique

    Mais pourquoi conserve-t-il l’un sa nationalité française et l’autre sa nationalité suisse vu les opinions qu’ils défendent ?
    Pourquoi vos étudiants à l’obtention de leurs diplômes se gardent bien de rentrer au pays au moment de rentrer dans la vie active ?
    Vos dirigeants ne se préoccupent pas de leurs concitoyens et leur pauvreté n’est pas leur problème : 600 millions d’africains n’ont pas l’électricité d’après l’ONU et d’ici 2100 la population africaine sera de 4,3 milliards comment allez-vous vivre ? Vous n’étiez que 100 millions en1900 !

    Répondre à ce message

  • Le 20 novembre à 14:18, par Joweder En réponse à : Coopération : Le département américain dénonce une campagne de désinformation du russe Prigojine en Afrique

    C’est très fort cet article venant des americains.. Ils n’ont jamais eu à dire par rapport aux agissements des français depuis les independances... Les USA peuvent t-ils regarder de prime abord le racisme et les differentes tueries chez eux ?
    Irak, Libye, Afghanistan, Palestine.... Silence

    Répondre à ce message

  • Le 20 novembre à 21:11, par Renault HÉLIE En réponse à : Coopération : Le département américain dénonce une campagne de désinformation du russe Prigojine en Afrique

    Au moins c’est clair ! Vive la liberté d’expression à l’Ouest, et nous en sommes fiers !
    Ces deux personnages sont des employés surpayés de Wagner, point à la ligne.
    Leur panafricanisme n’est qu’un moyen de gagner beaucoup, beaucoup d’argent en appâtant les « mal-dans-leur-peau ».
    Cela a été évalué à plus de 15 000€/mois (10 millions de CFA-ECO par mois) pour Monsieur, 50 000€/mois (30 millions de CFA-ECO par mois) pour Madame. Et oui, « people » en Occident, ça rapporte !
    Bien entendu, ces deux personnages obscurs gardent soigneusement leur beaux petits passeports occidentaux gras et dodus, avec une bonne odeur de fric.
    Quand ils ont mal au ventre ou à la tête, ils ne vont certainement pas se faire soigner dans un hôpital de brousse du Nord-Bénin ou du West-Kameroon, ni même en Russie... Direction un bon petit CHU international d’Europe payé par l’État, chambre individuelle avec télé et WiFi, menu gourmet, coiffeuse et manucure qui vient dans la chambre, et taxi-ambulance Porsche (si, si, ça existe dans les hôpitaux étatiques au Nassaraland !).

    Répondre à ce message

  • Le 20 novembre à 22:01, par Jeunedame seret En réponse à : Coopération : Le département américain dénonce une campagne de désinformation du russe Prigojine en Afrique

    Messieurs les USA, reste à prouver que vos bla-bla-bla ne sont pas ici une autre campagne de désinformation entamée. Sachez que nous parcourons tous les médias mais nous savons sur quel message nous nous fixons. Pas vos bruits contestables en tout cas.

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre à 05:17, par Avicenne En réponse à : Coopération : Le département américain dénonce une campagne de désinformation du russe Prigojine en Afrique

    Mais pourquoi conserve-t-il l’un sa nationalité française et l’autre sa nationalité suisse vu les opinions qu’ils défendent ?
    Pourquoi vos étudiants à l’obtention de leurs diplômes se gardent bien de rentrer au pays au moment de rentrer dans la vie active ?
    Vos dirigeants ne se préoccupent pas de leurs concitoyens et leur pauvreté n’est pas leur problème : 600 millions d’africains n’ont pas l’électricité d’après l’ONU et d’ici 2100 la population africaine sera de 4,3 milliards comment allez-vous vivre ? Vous n’étiez que 100 millions en1900 !

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre à 10:35, par Booba cash En réponse à : Coopération : Le département américain dénonce une campagne de désinformation du russe Prigojine en Afrique

    Le désinformation fait rage oui ds les pays ou les gens ne sont pas eduqués comme chez nous. Il ny a qua regarder ceux qui marchent ds la rue pour comprendre qui la desinformation touche... cest sur que ce ne sont les intellectuels du faso qui ecoutent ces betises

    Répondre à ce message

  • Le 21 novembre à 18:45, par Dire la vérité En réponse à : Coopération : Le département américain dénonce une campagne de désinformation du russe Prigojine en Afrique

    En tout cas les russes les chinois n’est pas la bien venu en afrique il me paraît bizarre que la Russie et la Chine se sont entendu pour déstabiliser l’Afrique pourquoi c’est maintenant qu’ils intéressent à l’Afrique pour aussi gagner la place en complotant les africains pour chassé la France si c’est la Russie c’est impossible pour lui de conquérir l’Afrique ils ont blague mohamed kadafi pour lui vendre des armes en lui faisant croire qu’ils allaient le défendre et après ils se sont retiré pour laisser tué kadafi c’est pourquoi je haie la Russie ils ne pensent qu’à blague les africains pour vendre leurs armes c’est eux qui vend des armes aux terroristes en Afrique et dans le monde.

    Répondre à ce message

    • Le 21 novembre à 23:55, par verite no1 En réponse à : Coopération : Le département américain dénonce une campagne de désinformation du russe Prigojine en Afrique

      @Dire la verite, c’est vrai que Kadaffi a achete des equipments russes mais ils n’ont jamais dit qu’ils allaient le proteger en cas d’attaque !!!!!! La guerre que Reagan avait mene contre Kadaffi a fait perdre effectivement aux Americains beaucoup de F14 dans l’Ocean car les missiles de Kadaffi ne laissaient pas de traces une fois tire !!!!! Des pilotes americains ont ete ejectes a une vitesse moyenne de 30km/h tandis que d’autres ont ete ejectes a une vitesse de plus de 75km/h. Ces gens ont eu des fractures et d’autres ont eu leur intestin remplace a Bethesda dans l’Etat de Maryland !!!!!! Oui, il a eu de soutien russe et a controle un peu son espace aerien mais la puissance de feu de l’ennemi etait intense !!!!!!

      Répondre à ce message

  • Le 21 novembre à 19:19, par Dire la vérité En réponse à : Coopération : Le département américain dénonce une campagne de désinformation du russe Prigojine en Afrique

    Natalie yam et kemy seba sont des traîtres de la Russie et la Chine pour déstabiliser l’Afrique vous croyez mené une combat de panificanisme en Afrique,mais au contraire c’est une combat pour tuer la jeunesse africaine afin de vous soutirez du butin. Sachez que c’est la Russie et la Chine qui mene une sale politique en Afrique pour chasser la France et c’est eux qui partage les armes aux africains pour endosser la France, quand j’ai fait des analyses, c’est une politique discriminatoire de la russie et la chine. Si vous ne me croyez pas a la longue vous allez me donne raissons.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre à 00:15, par verite no1 En réponse à : Coopération : Le département américain dénonce une campagne de désinformation du russe Prigojine en Afrique

    @Dire la verite, c’est votre chalatan qui vous a dit que ce sont des traitres oubien l’accusation est venue apres avoir fait un tour au cabaret de Tante Nopoko ????? Non, vous avez tort, ce sont des PANAFRICANISTES !!!!!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : RFI suspendue jusqu’à nouvel ordre
Journée internationale des personnes handicapées 2022 : Le Pr Charlemagne pour un meilleur accès aux services de santé des femmes
Gendarmérie nationale du Burkina : Les epreuves physiques et sportives se tiennent du 3 au 11 décembre 2022
Crise sécuritaire au Burkina Faso : Les forces militaires étrangères sont inefficaces, selon une étude de la fondation Rosa Luxembourg
Procès Kalifa Yemboado Rodrigue Namoano : Le procureur a requis 36 mois dont 12 ferme contre l’accusé
Agriculture au Burkina : Des formateurs outillés sur l’approche SHEP
Formation régionale en genre à l’ISSP : « Le genre prône l’égalité, mais ce n’est pas une égalité mathématique », Dr Bilampoa Gnoumou/Thiombiano
Koudougou : L’ENS organise ses 1ères journées scientifiques pour apporter sa contribution au traitement des préoccupations du Burkina
Séminaire international sur "Enseignement bilingue francoo-arabe au Burkina Faso : état des lieux et perspectives "
Burkina Faso : Les procédures collectives, l’autre moyen pour sauver les entreprises en difficulté
Réconciliation nationale au Burkina : Vers un consensus sur la démarche appropriée
Journées nationales du refus de la corruption : Le REN-LAC réfléchit sur la corruption dans les secteurs de la défense et de la sécurité
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés