Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Toucher le fond est une victoire pour celui qui s’en sort.» Smarty

Infox : La France n’a adressé aucune mise en garde au capitaine Ibrahim Traoré concernant le déploiement du groupe Wagner au Burkina Faso

Accueil > Vrai ou faux • Lefaso.net • jeudi 10 novembre 2022 à 22h40min
Infox : La France n’a adressé aucune mise en garde au capitaine Ibrahim Traoré concernant le déploiement du groupe Wagner au Burkina Faso

Dans une publication datant du 4 novembre 2022, et relayée par nos confrères de Netafrique, Agora Actualité faisait cas d’une mise en garde de l’Elysée à l’endroit du président Ibrahim Traoré, contre le déploiement du groupe Wagner au Burkina Faso. L’information aurait été fournie par un rapport du ministre de la défense français.

Dans l’article publié par Agora Actualité, on peut lire que le rapport indique que ce serait une grave erreur de la part des putschistes d’engager des mercenaires russes dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Le journal ajoute que dans le cas où cette mise en garde sera ignorée, des sanctions seront prises par la France et ses alliés européens et américains contre le Burkina Faso.

Afin de vérifier la véracité de l’information diffusée par Agora Actualité, nous avons essayé de retrouver les traces du rapport cité dans l’article, sans succès. Nous avons donc contacté le journal auteur de l’article dans le but d’obtenir une copie du rapport cité dans leur écrit. Notre requête est malheureusement restée sans suite.

Une source près de l’ambassade de France que nous avons contactée a laissé entendre qu’il n’en était rien. Aucun rapport n’a été produit par la France quant à un éventuel déploiement de Wagner au Burkina Faso et aucune mise en garde n’a été faite à l’endroit du capitaine Ibrahim Traoré.

En conclusion, l’information selon laquelle la France a mis en garde le capitaine Traoré contre un déploiement de Wagner au Burkina Faso est erronée. Aucun rapport du ministre de la défense français n’existe sur la question.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 10 novembre à 17:14, par AMADOU En réponse à : Infox : La France n’a adressé aucune mise en garde au capitaine Ibrahim Traoré concernant le déploiement du groupe Wagner au Burkina Faso

    Du n’importe quoi. La France se cherche. Une partie du Niger est heureuse de savoir que BARKANE est entrain de plier bagages. Le Mali a évité d’humilier la France avec ses preuves aux Nations unies.

    Répondre à ce message

    • Le 11 novembre à 09:42, par kwiliga En réponse à : Infox : La France n’a adressé aucune mise en garde au capitaine Ibrahim Traoré concernant le déploiement du groupe Wagner au Burkina Faso

      Bonjour AMADOU,
      Parfois ce n’est pas facile de comprendre les choses, mais comme vous avez accès à internet, vous devriez vous donner un peu de mal.
      Bon, Barkhane, c’était une mission particulière de l’armée française qui ne concernait que le Mali avec quelques missions exceptionnelles dans la zone des trois frontières.
      De 5000 militaires français engagés au Mali dans l’opération Barkhane, 3000 environ ont été redéployés dans la sous-région, dont le contingent le plus important se trouve au Niger et, apparemment, ils ne vont pas en partir tout de suite.
      C’est depuis Niamey que sont intervenus deux mirages français, sur demande de Damiba, lors de l’attaque du détachement militaire de Bourzanga le 21 mai 2022. Dans la riposte « 35 » assaillants ont été tués et un important lot de matériel a également été saisi, indique, dans un communiqué l’armée, qui a perdu cinq soldats. Au cours de l’offensive, l’armée burkinabè a bénéficié de l’appui d’ « une patrouille de chasse Mirage 2000 de la Force Barkhane ». Source Wakatséra.
      En ce qui concerne les accusations du Mali :
      le conseil de sécurité s’est réuni le mardi 18 octobre 2022,
      Au cours de cette rencontre, les représentants du colonel Assimi Goïta, auraient du apporter des preuves de leur accusation contre la France qui fournirait du matériel et des renseignements à des groupes armés terroristes au Mali.
      Hélas, trois fois hélas, si Abdoulaye Diop a continué de multiplier critiques et accusations, il n’a apporté aucune preuves, se contentant de demander l’organisation d’une session spécifique « dans les plus brefs délais ».
      « L’État malien amènera à la face du Conseil de sécurité et à la face du monde des preuves tangibles de ce que nous mettons en avant », déclare-t-il, avant de conclure qu’il souhaite que la France porte cette demande de réunion spéciale, ce qui parait pour le moins paradoxal.
      Une demande théâtrale a surpris les diplomates à New York. Même la Russie, la plus fidèle alliée des autorités de transition, n’a pas demandé de « réunion spéciale ». Rien n’empêchait Abdoulaye Diop d’avancer déjà ces éléments à cette présente séance. Le ministre aurait même pu les envoyer par courrier au Conseil en amont de cette séance s’il l’avait souhaité, ce qu’il n’a pas fait.
      Donc, pour l’instant c’est le statu quo et l’avenir nous apprendra sans doute qui sera ridiculisé.
      Amadou, j’espère que vous prendrez la peine de lire, car je me suis fatigué, pour amener un début d’éclairage.

      Répondre à ce message

      • Le 11 novembre à 18:09, par Kuiliga En réponse à : Infox : La France n’a adressé aucune mise en garde au capitaine Ibrahim Traoré concernant le déploiement du groupe Wagner au Burkina Faso

        Mon ami, un peu déçu de votre argumentaire. Dans vos premières lignes je m’attendais à un stratège en géopolitique ou en relations internationales et humaines. Mais assoiffé, je vous rappelle que les preuves ne se présentent au hasard à l’ONU. L’ordre du jour est fixé à l’avance. Êtes vous sûrs que le Secrétariat permanent de l’ONU n’a pas en partie les preuves dont dispose le Mali ? La France étant un des cinq à véto de l’ONU, si elle ne se reconnaît pas dans les accusations du Mali, elle peut appuyer cette convocation spéciale pour se blanchir, c’est une forme de justice aussi, vous oubliez celle-ci à l’avènement des tribunaux populaire ? N’est-ce pas ?
        C’est à cause de ces genres d’analyse que le Président ivoirien a failli nous amener en bateau avec l’histoire de 46 mercenaires, le Mali a gardé les preuves, stratégie non ? De menaces en Côte d’Ivoire, même devant l’ONU, la CEDEAO, demandez aux émissaires de cette dernière communauté, depuis leur retours du Mali, ils disent Quoi ? C’est ça mon ami, nous nous sommes les stratèges de Facebook et WhatsApp, au niveau Etat c’est autre. Respect à vous, pour la réflexion mais faisons encore mieux.

        Répondre à ce message

        • Le 12 novembre à 08:05, par kwiliga En réponse à : Infox : La France n’a adressé aucune mise en garde au capitaine Ibrahim Traoré concernant le déploiement du groupe Wagner au Burkina Faso

          Bonjour Kuiliga,
          Désolé de vous avoir déçu à ce point, je ne suis en effet ni stratège en géopolitique ni en relations internationales. Quant aux relations humaines, j’ai l’impression de plutôt bien me débrouiller, mais je n’y vois absolument aucun lien avec le sujet qui nous occupe.
          Concernant l’accusation malienne, vous souhaiteriez donc que ce soit l’accusé (la France) qui convoque une réunion spéciale du conseil de sécurité, pour permettre au Mali de présenter des preuves contre elle.
          Comme je l’ai écrit avant, cela me parait un peu paradoxal, mais pourquoi pas. On peut effectivement penser que si la France était certaine de l’inexistence ou de l’invalidité des dites preuves, elle devrait provoquer cette réunion pour se disculper.
          D’un autre coté, si votre voisine vous accuse de l’avoir violée, sans apporter de preuves, allez-vous vous précipiter au tribunal pour demander à être jugé pour viol, ou, à l’inverse, vous plaindre de diffamation, comme le fait la France ?
          Il semble tout de même curieux que la Russie, meilleur allié du Mali de Goïta, ne convoque pas cette réunion. Etant elle même membre du conseil de sécurité de l’ONU, il paraitrait plus logique que ce soit la fédération de Russie qui appuie cette démarche.
          Bon, de toute façon, comme je l’ai déjà écrit : "pour l’instant c’est le statu quo et l’avenir nous apprendra sans doute qui sera ridiculisé."
          Loin de moi l’idée de prendre parti dans cette affaire, mais ne nous hâtons pas de porter des jugements, sans détenir d’éléments factuels.
          Après ça, je n’ai pas bien compris le parallèle que vous tentez d’établir avec les tribunaux populaires... argument que vous concluez d’un péremptoire "N’est-ce pas ?" Ben, je ne sais pas si "N’est-ce pas ?", parce que je n’ai pas compris.
          Je n’ai pas d’éléments factuels concernant la crise qui oppose le Mali à la Cote d’Ivoire, si ce n’est que le Mali a déjà libéré 3 des 49 mercenaires qui voulaient "déstabiliser" leur pays, et qu’ils semblent près à libérer les 46 autres sous certaines conditions (extradition d’opposants maliens de CI, par exemple).
          Sincèrement, je ne peux qu’être surpris que l’on libère aussi facilement des mercenaires venus renverser le pouvoir d’un pays souverain.
          Je ne connais malheureusement aucun "émissaire" ni de l’ONU, ni de la CEDEAO, je ne pourrais donc, rien leur demander, comme vous me le préconisiez plus haut.
          Je m’en vais donc demeurer dubitatif quant à cette autre "affaire malienne".
          Honni soit qui Mali pense.

          Répondre à ce message

      • Le 11 novembre à 18:48, par Kuiliga En réponse à : Infox : La France n’a adressé aucune mise en garde au capitaine Ibrahim Traoré concernant le déploiement du groupe Wagner au Burkina Faso

        Mon ami, un peu déçu de votre argumentaire. Dans vos premières lignes je m’attendais à un stratège en géopolitique ou en relations internationales et humaines. Mais assoiffé, je vous rappelle que les preuves ne se présentent au hasard à l’ONU. L’ordre du jour est fixé à l’avance. Êtes vous sûrs que le Secrétariat permanent de l’ONU n’a pas en partie les preuves dont dispose le Mali ? La France étant un des cinq à véto de l’ONU, si elle ne se reconnaît pas dans les accusations du Mali, elle peut appuyer cette convocation spéciale pour se blanchir, c’est une forme de justice aussi, vous oubliez celle-ci à l’avènement des tribunaux populaire ? N’est-ce pas ?
        C’est à cause de ces genres d’analyse que le Président ivoirien a failli nous amener en bateau avec l’histoire de 46 mercenaires, le Mali a gardé les preuves, stratégie non ? De menaces en Côte d’Ivoire, même devant l’ONU, la CEDEAO, demandez aux émissaires de cette dernière communauté, depuis leur retours du Mali, ils disent Quoi ? C’est ça mon ami, nous nous sommes les stratèges de Facebook et WhatsApp, au niveau Etat c’est autre. Respect à vous, pour la réflexion mais faisons encore mieux.

        Répondre à ce message

    • Le 11 novembre à 19:20, par LouisXIV En réponse à : Infox : La France n’a adressé aucune mise en garde au capitaine Ibrahim Traoré concernant le déploiement du groupe Wagner au Burkina Faso

      Pourquoi écouter ces informations erronées comme on le dit Les chiens aboient et la caravane passe....

      Répondre à ce message

  • Le 10 novembre à 17:36, par Nick En réponse à : Infox : La France n’a adressé aucune mise en garde au capitaine Ibrahim Traoré concernant le déploiement du groupe Wagner au Burkina Faso

    Bien fait @Lefaso.net. Trop de desinformations sur ce sujet. La France n’est pas ange, Mais nous devons savoir qye La russie et Wagner ne le sont pas aussi. Malheureusement peu au BF veulent le savoir. Cependant treu pres de qui chantes a la gloire deWagner et de la Russie ne veulent aller en Russie pour qupi que ce soit. Il ya d’autres partenaires credibles dans l’Occident ou dans le moyen avec qui mous pouvons reelement collaboer en matiere de lutte contre le terrrorisme. La Russie n’est pas l’expert en matiere de lutte contre le terrorisme. Elle ne connait pas grand chose en dehors de la pratique de la terre brulee que Samory Toure avait adoptee.

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre à 20:05, par TANGA En réponse à : Infox : La France n’a adressé aucune mise en garde au capitaine Ibrahim Traoré concernant le déploiement du groupe Wagner au Burkina Faso

    Salut à tous.
    Il y a un gros problème de communication et il me semble que beaucoup de communicateurs se sont laissés emporter par leurs confrères occidentaux.
    En effet, dans nos pays, nos dirigeants parlent de coopération avec la Russie mais ailleurs puis ici on parle de contrat avec Wagner.
    Devons nous croire à nos dirigeants ou à d’autres entités ?
    Ce qui est sûr, les autres ne veulent pas que nos pays aillent voir ailleurs donc utilisent tous les moyens pour nous confondre.
    Donc de grâce, ayons pitié de nos pays et relayons ce que disent nos dirigeants au lieu de tomber dans la bêtise que veut l’autre.

    Répondre à ce message

    • Le 10 novembre à 22:48, par Passakzri En réponse à : Infox : La France n’a adressé aucune mise en garde au capitaine Ibrahim Traoré concernant le déploiement du groupe Wagner au Burkina Faso

      Bonjour Tanga,
      Non , il n’ya aucun problème de communication. Notons que jusqu’à tout récemment Poutine niait quasiment l’existance de Wagner et que son "cuisinier" qui en est le chef restait dans un mutisme . Donc personne ne viendra parler de Wagner officiellement. Du moins c’est ce que ceux qui pensent être plus intelligents que le reste du monde commes les colonels de salons de l’autre côté essaient de faire en parlant de Russie et non de Wagner. Leurs caisses à résonnance répètent la même melodie chez nous, mais oublient de nous dire quelles capacités un pays qui mobilise de force ses populations civiles ( il y’a des ingénieurs , des étudiants etc dedans) dans une guerre des plus stutpides même s’il n ’ya jamais eu de guerre intelligente ou déclenché par quelqu’un d’intélligent, oui comment ce pays qui voit son arsenal militaire demoli comme du carton dans son opération spéciale , comment ce pays pourrait avoir les ressources d’aider qui que ca soit. C’est mieux de prendre son propre destin en main, de nager pour ne pas nous noyer que de nous accrocher À quelqu’un qui est lui même entrain de se noyer.

      Passakziri

      Répondre à ce message

      • Le 11 novembre à 10:09, par kwiliga En réponse à : Infox : La France n’a adressé aucune mise en garde au capitaine Ibrahim Traoré concernant le déploiement du groupe Wagner au Burkina Faso

        Bonjour Passakzri,
        - Lors d’une conférence de presse faisant suite à une rencontre avec Macron le 7 février 2022 Vladimir Poutine a contredit le discours des autorités maliennes en démentant tout lien entre les mercenaires et l’État russe. « Concernant le Mali, M. le Président (Emmanuel Macron) a soulevé cette question à plusieurs reprises, nous en avons discuté et M. le Président connaît notre position : le gouvernement russe, l’État russe n’a rien à voir avec ces entreprises qui opèrent au Mali », a indiqué le président russe lors d’une conférence de presse avec le président français Emmanuel Macron. RFI du 08.02.2022
        - La société paramilitaire privée russe Wagner est présente au Mali et en Libye sur une "base commerciale", a affirmé lundi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. Africanews 12.11.2022
        - Voilà plusieurs mois que des tensions sont perceptibles entre les mercenaires de Wagner et certains militaires maliens, qui n’apprécient guère de recevoir des ordres de ces étrangers. Le mardi 27 septembre, dans la matinée, elles ont dégénéré dans l’enceinte du camp militaire d’Ansongo, dans le nord-est du pays, où cohabitent les Forces armées maliennes (Fama) et leurs supplétifs de la société militaire privée russe. Au moins deux militaires maliens tués, neuf blessés dont un membre de Wagner et des civils, lors d’une bagarre avec des hommes de la société militaire privée russe. Tout a démarré quand les mercenaires de Wagner ont voulu retirer leurs téléphones aux militaires maliens (apparemment, la confiance règne). Jeune Afrique et minute BF29. 09.2022
        Il ne reste donc plus qu’un seul pays au monde pour nier la présence de Wagner sur le sol malien, c’est le Mali lui-même et peut-être plus qu’un seul individu : TANGA !

        Répondre à ce message

  • Le 10 novembre à 21:13, par Peuple insurgé En réponse à : Infox : La France n’a adressé aucune mise en garde au capitaine Ibrahim Traoré concernant le déploiement du groupe Wagner au Burkina Faso

    La France n’a pas mis en garde Traoré ? Pas besoin car les USA s’en sont déjà chargé.

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre à 21:45, par Sanou En réponse à : Infox : La France n’a adressé aucune mise en garde au capitaine Ibrahim Traoré concernant le déploiement du groupe Wagner au Burkina Faso

    Le travail de vérification et de mise à l’épreuve accroît votre crédibilité et la confiance en votre journalisme.. Nos encouragements pour des informations à base factuelle avec des niveaux de preuve élevés.

    Répondre à ce message

  • Le 10 novembre à 23:22, par LPL (Le Penseur Libre) En réponse à : Infox : La France n’a adressé aucune mise en garde au capitaine Ibrahim Traoré concernant le déploiement du groupe Wagner au Burkina Faso

    Et le projet de Résolution du Parlement européen que vous avez publié ?
    Dans ce document, on parle également de WAGNER il me semble.
    Et on y déconseille le Burkina de faire appel à WAGNER pour former l’armée Burkinabè.
    Dans tous les cas, dans la tête des autorités Françaises, Coopération militaire avec la Russie = Déploiement du groupe paramilitaire WAGNER.
    Autrement dit, que ce rapport de mise en garde soit réel ou pas, on sait ce que la France en pense !
    Du coup, cette mise au point de votre part ne nous rassure aucunement.

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre à 07:59, par Liberté En réponse à : Infox : La France n’a adressé aucune mise en garde au capitaine Ibrahim Traoré concernant le déploiement du groupe Wagner au Burkina Faso

    Personnellement, je ne sais pas si l’info est fiable. Mais le fait que les journalistes qui ont donné l’info ne réagissent pas à votre demande d’information et le fait que la France ne reconnaisse pas l’information ne l’a rend pas "intox". Depuis quand avez-vous vu la France reconnaître une telle information ? Dans tous les cas, le USA l’on déjà fait.

    Répondre à ce message

    • Le 11 novembre à 13:14, par Renault HÉLIE En réponse à : Infox : La France n’a adressé aucune mise en garde au capitaine Ibrahim Traoré concernant le déploiement du groupe Wagner au Burkina Faso

      @Liberté
      Votre texte est basé sur ce que les spécialistes du raisonnement appellent un « sophisme » ; en français plus simple, cela s’appelle de la mauvaise foi, un raisonnement malhonnête basé sur un trucage ou une pirouette dialectique à la gomme.

      Par exemple ,
      dans une sorte de procès en sorcellerie , l’accusateur accuse M. Liberté d’avoir assassiné le roi Henri IV en 1510.
      M. Liberté se défend en rappelant qu’il y a zéro preuve et qu’il est né au 20e siècle, plus de 400 ans après le poignardage de sa défunte majesté Henri Bourbon de Navarre.
      L’accusateur rétorque que ça ne prouve rien et que M. Liberté a sûrement truqué son acte de naissance et qu’il a probablement des pouvoirs magiques, du genre « rétrécisseur de pénis des honnêtes gens par le simple regard ».

      Tenir ce genre de raisonnement tricheur discrédite lentement l’idéologie que vous puisez dans des sites plus que malsains ; oui, ces pages d’Internet spécialisées dans la manipulation des foules.

      Répondre à ce message

  • Le 11 novembre à 11:07, par Abou abdoulaye sanfo En réponse à : Infox : La France n’a adressé aucune mise en garde au capitaine Ibrahim Traoré concernant le déploiement du groupe Wagner au Burkina Faso

    Comme dhabitude au faso on ne sait plus faire la difference entre le vrai et la faux ! C info peu être le burkina comme compagnie aerienne air peu etre tout est peu etre ici et les gens affirment les peu etre ahah

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre à 13:20, par Renault HÉLIE En réponse à : Infox : La France n’a adressé aucune mise en garde au capitaine Ibrahim Traoré concernant le déploiement du groupe Wagner au Burkina Faso

    Good job !
    Bravo à Lefaso.net pour son excellent boulot de vrai journalisme, de « débunkage ».

    Avec tous les malheureux qui prennent pour argent comptant n’importe quelle fausse nouvelle intoxicatrice de Facebook ou d’Internet, vous n’êtes pas près de tomber au chômage...

    Répondre à ce message

  • Le 12 novembre à 06:11, par Legis En réponse à : Infox : La France n’a adressé aucune mise en garde au capitaine Ibrahim Traoré concernant le déploiement du groupe Wagner au Burkina Faso

    La France n’a pas adressé de mise en garde au Capitaine Ibrahim Traoré, mais elle s’est réfugiée derrière l’UE pour le faire comme à son habitude.
    Histoire de dire<< vous du Burkina ! je vous tiens à l’œil et voyez bien que je ne suis pas seul >>

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Infox : La France n’a adressé aucune mise en garde au capitaine Ibrahim Traoré concernant le déploiement du groupe Wagner au Burkina Faso
Fake news : LeFaso.net n’a pas annoncé la démission du lieutenant-colonel Damiba
Faux ! Mohamed Bazoum ne faisait pas partie des mouvements de l’Azawad aux assises de Mopti de 1991
Immigration au Canada : Faux, il n’y a pas de visas exceptionnels pour les citoyens burkinabè
Faux ! L’OMS n’a pas communiqué sur le phénomène d’aphélie
Burkina : Oui, Blaise Compaoré a prononcé ce discours sur la justice et la paix en 2011 à la Haye
Faux : L’Etat ne perçoit pas 12 794 FCFA de taxes douanières sur chaque sac de 50 kg de riz importé
Douteux : Le lien entre la consommation de piment et la réduction des maladies cardiovasculaires n’est pas clairement établi
Mali : Ce qu’il faut savoir sur l’image des trois Allemands suspectés de « terrorisme »
Faux : Il n’y a pas eu de cadavres filmés par la télévision ukrainienne en direct
Présumée mort de l’artiste Aïcha Koné : « Faux, je viens de communiquer avec elle au téléphone », rassure Almamy KJ
Rwanda : Faux ! Paul Kagame n’a pas félicité le peuple malien sur Twitter
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés