Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Toucher le fond est une victoire pour celui qui s’en sort.» Smarty

Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET • jeudi 3 novembre 2022 à 08h09min
Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

Les USA ont décidé de se défaire du Burkina Faso dans le cadre de l’accord commercial le liant aux Etats Africains. La maison Blanche a donné cette information ce mercredi 2 novembre 2022.

Cette décision s’explique, selon elle, par le fait que le pays observe un recul démocratique avec deux coups d’états en moins d’un an.

"J’ai pris cette décision car j’ai déterminé que le gouvernement du Burkina Faso n’a pas mis en place, ou fait des progrès continus en vue d’établir le respect de l’Etat de droit et du pluralisme politique", éléments nécessaires dans le cadre du programme AGOA (African Growth Opportunities Act), a argumenté le président américain Joe Biden dans une lettre envoyée au Congrès américain.

Lefaso.net

Source : Agence France Presse

Vos commentaires

  • Le 2 novembre à 20:54, par Renault HÉLIE En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

    Bah oui, les Burkinabè trop mignons qui se la jouent « cubanistas », il faut prendre vos responsabilités !

    Vous avez deux options, l’une pourrie et l’autre épouvantable, choisissez vous-mêmes, puisque vous êtes indépendants et souverains depuis 62 ans :


    Ou bien

    — > vous acceptez le droit, la démocratie, les libertés individuelles, le respect des étrangers et des minorités,
    — > vous acceptez le commerce international,
    — > vous acceptez des relations honnêtes avec le « camp occidental »
    — > vous acceptez le développement libre et non administratif de l’agriculture et de l’industrie.


    Ou bien

    — > vous vous amusez à jouer au « castrisme à l’africaine » façon manière Sékou,
    — > vous créez fièrement votre propre monnaie, bien entendu inconvertible,
    — > vous vous affublez d’uniformes élégants avec bérets « à la Che Guevara »,
    — > vous faites défiler vos mirlitaires au pas de l’oie comme des nazis (oui, ça fait vachement peur aux terroristes !),
    — > vous dénoncez votre dette extérieure pour augmenter votre prestige économique à l’étranger,
    — > vous réinventez les kolkhozes qui ont plongé des centaines de millions de Russes et de Chinois dans des famines, en commençant par le kolkhoze des brasseries et le kolkhoze du train,
    — > vous recréez une police secrète « façon manière » Allemagne de l’Est,
    — > vous recréez des comités révolutionnaires pour terroriser les contre-révolutionnaires par des procès absurdes façon manière soviets,
    — > vous harcelez les étrangers et vos minorités en les accusant de tous les maux en « -isme »
    — > vous acceptez l’isolement international en acceptant les conséquences, pauvreté, pénuries, famine, manque de médicaments, interdiction de voyager librement.

    Répondre à ce message

    • Le 2 novembre à 22:02, par Bouba En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

      Voila une bonne Nouvelle qui permettra au Burkina de changer son agriculture. Il faut parfois un chock mental pour trouver des solutions bonnes pour les Burkinabes. Cet accord n’arrangeait Vraiment pas le Burkina faso. Il n’etait pas gagnant gagnant.

      Répondre à ce message

    • Le 2 novembre à 22:08, par Hey Occident En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

      Hallelujah !!! bismillah !!!
      Nous allons enfin pourvoir consomer ce que nous produison et produire ce que nous consommer mais sutout COMMERCER ENTRE AFRICAINS>
      Cette histoire de nous donner un peu de business pour que l’on laisse nos parents a la merci des Occidentaux est finie. ON plefere souffir aujourshui pour que nos enfants ne soient plus esclaves demain. S’il punissent le Burkina c’est qu’ils on quelque chose a perdre dans notre developement.Les faveurs venant des occidentaux sont toujours utilisées pour punir et maintenir dans la soumision. Putin l’a bien experimentée et en sait quelquechose. Ils vont jusqu’a voler votre argent dnas votre compte bancaire ou a voler votre engrais ou votre blé.Ne signons plus rien de vitale avec les occidentaux. Meme la lutte contre le rechauffement climatiquesera utilisé pour punir les Africains le jour ou on voudra utiliser certaines de nos ressources naturelle l’occident nous attaquera pour dire que nous polluons. Ne se sont-il mis dans la CEDEA soit disant pour combattre le rechauffement climaqtique dans le Sahar ?
      On les voit venir.

      Répondre à ce message

      • Le 3 novembre à 05:30, par Adama En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

        Tres tres tres bonne nouvelles. We can at last be free from the chains.

        Répondre à ce message

      • Le 3 novembre à 12:08, par Renault HÉLIE En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

        Monsieur ou Madame « Hey Occident »,
        Puis-je vous rappeler que l’esclavage a été aboli au 19e siècle chez vous, ainsi qu’au Ghana et dans toute l’Afrique colonisée ?.
        Par qui a-t-il aboli ? Par les Mossis ? Par les Mandingues ? Par les Peuls ? Par les Touaregs ? Par les Dioulas ? Par les Haoussas ? Par les Turcs ? Par les Arabes ? Par les Chinois ? Par les Patagons ? Par les Aztèques ?
        Allez, essayez encore ! Je suis sûr que vous allez finir par trouver...

        Répondre à ce message

        • Le 3 novembre à 15:46, par Meimei En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

          Je pense que ce Monsieur Renault HÉLIE, sans doute un Français propagandiste, vient dénigrer les Burkinabé et Africains en général et le faso.net devrait analyser ces écrits avant de les publier.

          Répondre à ce message

        • Le 3 novembre à 17:06, par Hey Occident En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

          @Renault HÉLIE, si tu sortait ta tete d’entre les fesses tu verais que l’esclave n’a pas vraiment été abolie mais existe sous une autre forme que les niait ne voient voient sinont nous somme toujours esclave des ccidentaux qui pillent tuent et il n’y a rien. Eduque toi meme s’i y’en a qui preferent rester ignorants.

          Répondre à ce message

          • Le 4 novembre à 09:28, par Renault HÉLIE En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

            Vous jouez sur les mots comme un politicard populiste !
            L’esclavage a été aboli avant votre naissance, devinez par qui ?
            Mettre sur le même plan le salariat et l’esclavage est un abus de langage, un mensonge, et même une honte qui camoufle le racisme du prétendu accusateur.

            Je vais vous préciser ceci :
            - Au Burkina, comme dans d’autres pays d’Afrique-CFA-ECO, il y a des règles, un droit, des conventions collectives, des contributions sociales et un impôt sur le revenu, ainsi qu’une administration fiscale et sociale qui surveille la bonne tenue des feuilles de paye et des règlements dus au fisc et aux caisses de SS.
            - Quelqu’un qui respecte rigoureusement ces règles assez simples ne peut en aucun cas être traité d’esclavagiste , aussi blanc ou étranger soit-il soit-il. Moi qui ai passé un certain temps à l’étranger, j’ai toujours rigoureusement respecté tout ça, et c’est ainsi que mes anciens employés jouissent d’une bonne petite retraite après avoir travaillé chez des expats, ce qui est TRÈS IMPORTANT POUR LEUR FAMILLE !
            - Les employeurs occidentaux, ainsi que les entreprises étrangères, sont particulièrement surveillés et il y a des contrôles fiscaux par l’État, il est donc rarissime que ces employeurs occidentaux ne respectent pas ces règles élémentaires, qui sont très proches de ce qui se fait en Europe de l’Ouest. Et, en cas d’infraction, l’État lance un contrôle fiscal qui peut coûter fort cher.
            - Pour ce qui concerne l’Afrique subsaharienne, je me souviens très bien que mes collègues et voisins africains ne respectaient absolument pas les contraintes qui me paraissaient pourtant normales ; ils donnaient un peu d’argent de poche de la main à la main en racontant que «  les règles et les impôts, c’est pour les blancs  ». J’ai aussi entendu que : «  chez nous, il n’y a que les blancs et les imbéciles qui font des feuilles de paye et règlent des impôts », j’avais honte pour eux ! D’ailleurs, souvent, ils employaient un parent sans le sou ou quelqu’un qu’ils allaient chercher en brousse.

            Donc, Monsieur, Madame, traiter un employeur occidental d’esclaveur alors qu’il respecte proprement les règles, cela s’appelle tout simplement de la diffamation à caractère RACISTE.
            D’ailleurs, arrêtons de nous raconter des histoires, tout africain préfère travailler chez Bolloré, Air France, Canon, ou toute boîte occidentale que travailler chez un Hadj Machin-Truc, patron de 300 camions, milliardaire qui le payera « façon manière », et le moins possible.

            Si vous constatez un manquement aux règles salariales, il est de votre devoir de dénoncer les infractions à qui de droit. Mais, si vous êtes une personne intègre, vous n’avez pas le droit de vous livrer à de la diffamation mensongère ou raciste...

            De toute façon, le problème numéro 1 du BF, c’est qu’il n’attire pas les investisseurs étrangers, qui craignent votre effrayante instabilité et les « faux-procès » racistes qu’on leur fait à tour de bras, rien que pour harceler.
            Des pays comme le Maroc ont une politique inverse  :
            ils attirent nombreux les investisseurs, ce qui industrialise le pays, voitures, aviation, bateaux, sous-traitance, etc.

            Répondre à ce message

          • Le 4 novembre à 09:36, par Renault HÉLIE En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

            Mme ou M. HeyOccident
            Inutile d’être grossier et insultant envers un étranger lointain aux cheveux blancs. Par contre, vous avez le droit de répondre aux arguments, ou de ne même pas les lire.

            Être injurieux, vulgaire ou agressif DÉVALORISE votre argumentation ; pire encore, cela rabaisse ce Burkina Faso que vous chérissez, ainsi que l’Afrique, et cela donne une idée fort négative de certains acteurs politiques locaux.

            Répondre à ce message

    • Le 2 novembre à 23:09, par Un citoyen ordinaire En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

      Mr Renault HELIE, retenez ceci : le processus d’expulsion de la petite France semble être déjà enclenché dans plusieurs pays et dans plusieurs milieux économiques et rien ne pourra contrecarrer ce processus. Rappelez-vous la fameuse phrase du Sénateur Caton l’Ancien au debut et à la fin de chacun de ses discours devant le Senat de la Rome antique. Il repetait ceci : "Carthago delenda est" ce qui veut dire "Carthage doit être détruit" et finalement Carthage a bel et bien fini par être détruit. Eh nous disons ceci : la France doit partir et la France finira par partir. Croyez-moi, ça va finir par arriver ! C’est d’ailleurs la première fois que la France est obligée de fermer son école à Ouaga et même l’ambassade pendant des semaines car Blaise Compaore n’est plus là pour autoriser sa garde présidentielle à écraser des manifestants. Souffrez et souffez encore mais la France doit partir et.rlle partira de gré ou de force ! L’histoire des peuples est ainsi faire et l’Empire est aujourd’hui réduite à sa plus simple expression. Même la Gaule qui a toujours tremblé devant les légionnaires romains est aujourd’hui plus en vue après avoir subi la loi romaine pendant des siècles. Lugdunum (Lutèce ou Paris) est meme en vue parmi les capitales du Monde ! "Carthago delenda est" !

      Répondre à ce message

      • Le 3 novembre à 07:46, par Renault HÉLIE En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

        @Citoyen ordinaire
        Monsieur, tremblant de crainte d’être affamé par l’arrêt des exportations de votre si sympathique pays, je vais vous donner mon sentiment profond :

        - Contemporains de certains de vos présidents putschistes, j’ai parcouru l’Afrique du nord au sud pendant presque une trentaine d’années, j’ai travaillé une bonne dizaine d’années sur ce continent ; j’ai aussi beaucoup lu, beaucoup voyagé, mes origines, ma famille et mes amitiés sont plus que variées.
        - J’espérais en 1974 que l’aide unilatérale de la France cesse et soit remplacée par l’aide européenne, plus exigeante en matière de libertés. C’est ce que voulait Mitterrand, bien qu’il fût freiné par des pressions d’organismes prétendument humanitaires que j’estime intéressés...
        - Je pense depuis longtemps que devraient être exclus de toute aide étrangère tous les régimes dictatoriaux ou issus d’un coup de force ; spécialement si, en plus de leur tare initiale, ces régimes se compromettent avec d’atroces dictatures qui martyrisent leurs peuples ou leurs voisins depuis des décennies.
        - Je suis pour frapper d’embargo « à l’américaine » sur tous les régimes douteux. Interdiction de tout échange avec l’Europe, bannissement hors des banques européennes, interdiction d’utilisation de monnaies européennes, interdiction de visas et de voyages, interdiction de tout transfert bancaire, etc.
        - Je déplore que l’Europe et la France ne soient pas aussi durs que les USA.
        - Je suis pour un basculement de toutes les aides européennes vers les seuls régimes VRAIMENT DÉMOCRATIQUES et qui ont une politique sérieuse de développement agricole et industriel.
        - L’Afrique CFA toute entière représente moins de 0,7% des échanges extérieurs français, le Sahel n’en représente même pas 1/5e, soit moins de 2/1000e des échanges extérieurs français, et surtout sous forme d’aides à sens unique. Donc, basculer les aides des pays douteux vers des pays plus respectables ne risque guère de gêner l’économie française, AU CONTRAIRE !
        - Dans la vente d’un avion, d’une fusée, d’une voiture, d’un tram ou d’un train, les matières premières ne représentent même pas le centième des coûts, et l’essentiel de ces matières premières ne proviennent pas du tout de l’Afrique CFA. Quant à nos hydrocarbures, c’est pareil, l’essentiel vient d’Asie, d’Amérique et d’Afrique du nord.
        - L’essentiel de notre économie est industriel, technologique et « serviciel ». Pour l’agriculture, la France est exportatrice. Nous aimons consommer des fruits tropicaux, mais il s’agit d’une consommation de privilégiés et ils ne proviennent que rarement des pays sahéliens ; nous nous fournissons surtout en Asie et en Amérique latine. Donc, rassurez-vous, l’arrêt de nos importations agricoles de certains pays sahéliens ne va guère « disetter » nos bourgeois friands d’ananas, moi compris. Mais je vous remercie d’avance pour votre compassion…

        Répondre à ce message

        • Le 3 novembre à 17:26, par Hey Occident En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

          @Renault HÉLIE,
          Merci de nous donner des information sur toi et ton etat d’espris. Nous voyons que pour vivre et manger tu as du venir en Afrique pendant toutes ces années. Tout comme la France tu tremble de crainte d’être affamé l’hemacipation et la soif de se prndre en main des Africains. Ce que tu faisiat avant en Afrique c’est
          T E R M I N E. Tu devra pour une fois travailler comme tout le monde pour manger ; fini l’exploitation des pauvres Africains quand tu te baladais librement sur la terre de nos ancetres. Pour ta gouverne l’AGOA avait une balance deficitaire au detriment du Burkina Faso. Ca tombe bien parce que D’aurénavant nous consommerons ce que nous produirons ce produirons ce que nous consommons de plus nous commercerons entre Africains. Le Marche Africain est immense avec la plus grosse population prevue aux environs de 2030. Nous aussi comme la Chine nous aurons ce qu’on appelle l’arme DEMOGRAPHIQUE n’en deplaise a l’occident. Elle qui avec ses tentatives de reduire les populations Afriaines n’y ferons rien malgre votre terrorisme, vos guerres, vos famines crées, votre Covid19, votre Sida, votre Ebola, vos vaccins tueurs ou stérélisants, vos moustiques genetiquement modifiés, laboratoires biologiques, vos poulets vaccinés, etc. Dieu est avec les Africains parce que l’ Africain est Dieu va faire tes recgherches sur ces fait dans le TALMUD (l’original). Souffrez que ce sielce soit celui de l’Afrique.
          Vous irez imprimer et depenser votre CFA en Europe bientot, plus ici.

          Répondre à ce message

        • Le 3 novembre à 17:38, par Hey Occident En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

          Si l’Afrique represente si peu comme vous le dite cher @Renault HÉLIE pourquoi refusez vous de partir de l’Afrique. Quand on vous chasse par la porte vous revenez par la fenetre ou vous allez attendre au Niger pour pouvoir un jour revenir. C’est cela que les Afrcains ne comprennent pas. Nous ne representons rien mais vous ne pouvez pas vivre sans ce RIEN ?
          C’est ce qu’on appelle du blaguer tuer. Les Africains ne son plus dupe et nous ne seront plus docile comme par le passé, Fini l’hospitalité aveugle qui a permis a l’occident de nous envahir et de nous coloniner avec la methodes des "3M" :
          les Missionnaires, les Militaires puis les Marchants (ces multinationales qui pillent et finances des coups d’etats pour mieux piler). Aux coups d’etat coloniaux nous repondrons par des coup d’etats populaires et revolutionnaires. Aucune armée au monde quelque soit sa puissance n’a jamais pu vaincre tout un peuple et les exemples sont foisons (Vietnam, Syrie, Afghanistan, etc.)

          Répondre à ce message

      • Le 3 novembre à 07:47, par SANOU Bala Wenceslas En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

        Mon cher citoyen, est-ce nécessaire de répondre à ces élucubrations ?
        Gardons nos énergies face à ces vampires qui pensent qu’ils ont encore le monopole des leçons. Regarde mon concitoyen comment ils vivent leur soi-disant démocratie !
        Restons debout, restons fiers d’assumer nos choix.

        Répondre à ce message

      • Le 7 novembre à 14:41, par Renault HÉLIE En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

        @Un citoyen ordinaire
        Ha ha !
        Par exemple, quand, bientôt, le Mali deviendra une 2ème Somalie, les Occidentaux seront bien content de s’en être dégagés avant l’effondrement prévisible ; on pourra parler de « Sot-Mali », tellement l’armée et l’état malien auront contribué à leur propre chute...
        Bon, le Mali compte dans notre commerce extérieur pour moins de 1/20e de la microscopique Tchéquie, donc... notre économie française s’en bat les steaks.

        Je souhaite très fort au Burkina de ne pas sombrer dans le somalisme, syndrome du « Sot-Mali ».

        Personnellement, je suis pour le lâchage de tout gouvernement anti-élections démocratiques, comme les USA.

        Répondre à ce message

    • Le 3 novembre à 04:46, par Kuigou En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

      Renault .cette décision prouve que Biden ignore la réalité du Burkina aujourd’hui et du Sahel.Quand nous auront la paix par nous même il comprendra qu’il a fait une erreur. C’est parce la France fabrique CFA que nous on soufre on aura notre propre monaie un jour
      .

      Répondre à ce message

    • Le 3 novembre à 04:48, par Kuigou En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

      Renault .cette décision prouve que Biden ignore la réalité du Burkina aujourd’hui et du Sahel.Quand nous auront la paix par nous même il comprendra qu’il a fait une erreur. C’est parce la France fabrique CFA que nous on soufre on aura notre propre monaie un jour
      .

      Répondre à ce message

    • Le 3 novembre à 06:02, par le président En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

      il y a longtemps que nos sommes orientés vers la Chine. laissez nous tranquille, bon débarras

      Répondre à ce message

    • Le 3 novembre à 08:34, par Dedegueba Sanon En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

      Pitoyable. Mais édifiant pour tout africain qui croit que le salut de l’homme noir viendra d’ailleurs. Un occident qui depuis la nuit des temps ne vit que sur du brigandage du mensonge et de la prédation des autres peuples ? Comment les USA ont-ils été construits ? Un trop plein des populations des autres continents qui pour des raisons de famine ou des raisons économiques, ont été déportées sur ce continent. Au grand malheur des autochtones (sious, irokois, apaches, cheyennes, mohicans etc..) qui furent massacrés et parqués pour les survivants, dans des réserves. Venant de Biden, c’est une mesure logique attendue. Mais cette aide américaine repose en fait sur quoi ? Rien du tout. Le dollar est une monnaie arnaque qui ne repose que sur dame "confiance", ce n’est que du papier. Du reste la dette américaine qui est l’une des plus élevée au monde, est dans les mains de la Chine. Lorsque les USA prétendent aider, cela relève d’une plaisanterie ça ne leur coûte en réalité aucun kopeck, puisqu’il leur suffit de fabriquer des dollars, puisqu’ils niquent le monde en imposant cette monnaie comme référence. Exactement comme ce que la France fait avec le franc CFA en pire, avec les États de la CEMAC et L’UEMOA. Le fait que les pays occidentaux soient les plus endettés (PIB/dettes) illustrent à suffisance que l’occident et surtout les USA, arnaquent le monde depuis les deux guerres mondiales.
      Que notre monnaie, si nous la créons ne serait pas convertible ? Ça c’est si la France reste toujours à la manœuvre, et aussi si nous restons dans le système occidental. Grâce à Poutine le monde est entrain de se défaire de cette dictature des USA et des occidentaux qui, plusieurs siècles durant, imposent leurs modèles de sociétés à tout le monde. Sociétés où c’est en réalité la loi de la jungle qui règne.Les palestiniens l’experimentent chaque jour que Dieu fait avec Israël, une "créature" monstrueuse de l’occident. L’IRAN a bien raison de dire que les USA sont le "Grand Satan".

      Répondre à ce message

    • Le 3 novembre à 14:06, par Pobto biga En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

      Ou bien on quitte devant l’ecran, on se met au travail ensemble pour un development qui prend en compte toute les couches sociales.

      Répondre à ce message

    • Le 3 novembre à 17:01, par Ayo Paka En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

      La Democaratie pour laquelle on tue pour instaurer c’est pas pour nous. Pourquoi les US dealent avec les monarchie du golf et vienent nous tuer pour imposer la democratie, /nous Africain ne croyont plus en la democatie mais a la MAAT de nos ancetre ou c’est la Solidarité, la Verité e la Justice qui est de mise. A cause de quelque milluions on veut nous garder esclaves a vie y comprius nos descendants alors que nous n’en beneficions pas vraiment de cet AGOA. Voyez les chiffres vous meme :
      Bien que cette mesure soit perçue comme une sanction, il faut souligner que l’AGOA, qui est un programme destiné à favoriser les exportations des pays africains vers les USA, n’a jamais vraiment permis au Burkina Faso d’améliorer sa balance commerciale avec le pays de l’oncle Sam. En 2012, par exemple, les deux pays ont échangé dans le cadre de l’AGOA, 49,5 millions $ de marchandises, avec une balance largement déficitaire pour le Burkina Faso, à hauteur de -44,9 millions $. En 2021, les échanges commerciaux entre les deux pays ont dépassé les 100 millions $, mais toujours avec une balance largement déficitaire pour le pays des hommes intègres à hauteur de -93,5 millions $.

      Répondre à ce message

    • Le 3 novembre à 22:17, par Meme Pas Peur En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

      @Renault HÉLIE,
      Ont s’en tape réellement.
      Bien que cette mesure soit perçue comme une sanction, il faut souligner que l’AGOA, qui est un programme destiné à favoriser les exportations des pays africains vers les USA, n’a jamais vraiment permis au Burkina Faso d’améliorer sa balance commerciale avec le pays de l’oncle Sam. En 2012, par exemple, les deux pays ont échangé dans le cadre de l’AGOA, 49,5 millions $ de marchandises, avec une balance largement déficitaire pour le Burkina Faso, à hauteur de -44,9 millions $. En 2021, les échanges commerciaux entre les deux pays ont dépassé les 100 millions $, mais toujours avec une balance largement déficitaire pour le pays des hommes intègres à hauteur de -93,5 millions $.

      Répondre à ce message

      • Le 8 novembre à 09:15, par Renault HÉLIE En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

        @Meme Pas Peur
        Vos écrivîtes «  On s’en tape  »
        Vous vous tapez des exportations du BF parce que vous êtes un profiteur de l’aide occidentale. Je connais trop bien le fonctionnement de ces états subventionnés... Vous êtes l’un de ces trop nombreux privilégiés qui sucent le budget de l’état du BF, même si, en fin de compte, c’est nous les occidentaux qui crachons au bassinet et qui complétons la marmite.

        Vous vous en tapez pour les raisons suivantes :
        - Vous êtes probablement un privilégié du BF, fonctionnaire ou étudiant boursier.
        - Pour payer ses fonctionnaires, l’état du BF est largement subventionné par l’Occident.
        - Vous ne produisez RIEN, mais rien de rien, ni mil, ni riz, ni anacarde, ni coton, donc vous vous fichez des rares petites exportations du BF., vous les laissez aux paysans et commerçants que vous aimez à exploiter, mais dont vous méprisez la sueur.

        Répondre à ce message

  • Le 2 novembre à 20:59, par Nick En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

    Dommage, On nous met en garde contre la Russie. Pendant ce temps on nous regarde avec un air insouciant pendant que nous nous debattons pour une guerre que les USA ont aide a initie (chao en libye).
    Et pire, les maigres petits avantages commerciaux que ce pays pauvre beneficie avec les USA sont retires pour coup d’Etat. Pendant ce temps, on nous dit : Gare a vous si vous vous tourner vers la ruissie ou meme la chine car ces pays vous exploitent. Au meme moment et comme l’a dit John Bolton lui meme les USA ont planifie ou aider a planifer des coups d’Etat.

    La raison du plus fort est toujours la meilleure. Dommage que certains des peres d’independance ont tout fait pour lutter contre l ;Afrique en empechant une union plus forte, Separrement nous ne pouvons rien.

    Ces psedo democrats sont malsains. J’espere bien qu’ils vont perdre au midterm le 8 Nov,

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre à 21:05, par Lotruck Ben En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

    C’est lui, Barack Obama et Nicolas Sarkozy qui ont destabilisé la Libye et ouvert la voie aux attaques barbares et armés contre les populations du Mali, du Burkina Faso et du Niger.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre à 21:15, par Nick En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

    Et Pour ajouter, cette decision aura une repercussion severe sur nos pauvres cultivateurs de coton si une une bonne partie de notre cotton (presque 10% en 2013) est exportee vers les USA,

    En rappel, c’est sous Georges W Bush en 2004 que le BF a ete admis a l"AGOA et c’est sous ces pseudo democrats qu’on retire le BF de l’ AGOA. Arretons de produire du cotton et produisons le mias ou le riz que nous importons enormement. Le cotton ne fait que enrichir les barrons de Sofitex et des regimes. Il apauvrit et endette nos pauvres cultivateurs.

    Répondre à ce message

    • Le 3 novembre à 17:46, par Sept En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

      Faux ! ils ont fait l’esclavae pour le tabac et le coton, ils viendrons acheter le coton d’une manniere ou d ;une autre.
      L’AGOA c’est juste l’exhoneration des taxes douaniers mais ils viendrons acheter en passant par d’autre voies. Comme les occidentaux avec le gaz Russe qui l’achetent avec les Arabes et les Americians qui eux meme achentent avec les Russes pour le revendre 10 fois plus cher aux occidentaux. Quelle honte.

      Répondre à ce message

  • Le 2 novembre à 21:19, par Patarbtalle En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

    Franchement hein. Ce quoi encore. Cette décision prise sans tenir compte du contexte dans lequel le Burkina est depuis un certain temps. Trop arbitraire. Décidément les faucons de la maison balance déçoivent. Ça va pas nous empêcher d’aller voir ailleurs Heinrich. Ça nous intimide pas hein.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre à 21:22, par Sacksida En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

    Je crois que chaque pays dans le Monde a sa souverainete nationale et ses decisions ; donc il faut respecter le Peuple Burkinabe et le Burkina Faso. Si le Burkina Faso a ete oblige de vivre encore un Coup d’Etat et Insurrectionnel du Peuple c’est parce qu’il etait inevitable et chaque Peuple vit son histoire politique. De quelle Democratie les USA parlent quand des Indiens Autocthones sont massacres, humilies, ecrases et confines dans des Reserves depuis longtemps, afin qu’ils n’aspirent a aucun droit ? La Democratie Americane, peut elle etre un exemple pour l’Humanite, si des Dirigeants politiques Americains organisent et planifient ou sont complices de l’assassinats des Dirigeants Patriotes Revolutionnaires dans le Monde : Saddam Hussein, Mohammed Khadafi et bien d’autres en Amerique Latine, au Moyen Orient et en Afrique pour des interets geostrategiques exploiteurs contre ceux fondamentaux des Peuples. L’on sait tout ce que votre OTAN terrorise tout pays qui ne se soumet pas a vos desideratas et que votre Democratie est pilotee sous le Joug des Multinationales. C’est pourquoi, les Peuples conscients vont se liberer car le Monde Unipolaire revolu et un autre Monde plus humain et juste va apparaitre car Dieu Sublime a cree la Terre pour que chaque Peuple du Monde dans l’epanouissement et la Paix veritable. Pas sous le Dictat des Sectes Criminels qui veulent dominer l’Humanite. Salut

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre à 22:00, par Peuple insurgé En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

    L’AGOA n’a pas grande utilité pour le Burkina. Bien au contraire, ce genre d’initiative ouvre largement les marchés des pays sous développés aux occidentaux, sans que ces derniers ne puisse exporter grand chose, entravés par des normes bien rusées.
    A Dios l’AGOA, bienvenue le Développement auto centré !
    La patrie ou la mort nous vaincrons.

    Répondre à ce message

    • Le 3 novembre à 07:53, par Renault HÉLIE En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

      Pourtant, méfiez-vous, car cette exclusion est un avertissement. L’étape suivante, c’est l’embargo « à l’américaine », avec interdiction d’utiliser le « dollar US » ; et là, vous comprendrez votre douleur...

      Répondre à ce message

      • Le 3 novembre à 17:54, par Hoops En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

        @Renault HÉLIE, Franchement on s’en fout ; LE PROCESSUS de la DEDOLLARISATION a deja ete initiée par la Russie et tu ne nous fais pas peur. Nous ne ferons pas machine arriere.
        Nous aloons vers un monde mutilpolaire l’hegemonie maladive des occidentaux en patira. Il ’a d’autre mecanismes de paiement en dehors du dolars ms en place par la Chine t la Russie et l’Iran. Et il y’a aussi d’autres organisations en dehors dee lOTAN comme le BRICKS. Donc les Afrcains ne s’inquites point car ils ont ce qu’il faut sur la terre de leurs ancetres pas comme chez certain ou il n’y a que le vent, la pluie et le camember.

        Répondre à ce message

  • Le 2 novembre à 22:40, par Alexio En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

    Ce senil President n a rien avoiravec la Democratie mais la Demoncratie que les mondialistes satanistes du nouvel ordre mondial ont imposes aux Etats.Unis åar la finance internationale dominee par le Wall-Street.

    Un president corrompu juxqu aux os. Lui et sa famille. Son fils Hunter Biden beneficiant du traffic d influence de son pere alors Vice-president sous Obama des largesses des entreprises ukraines et chinoises.

    En Ukraine il etait le president du conseil d administration d une entreprise d energie BURISMA sans requrentes qualifications avec des salaires hors de toute competance ethique et morale.

    Ajourdhui il est sous les radards de la justice a cause du contenu criminel de son ordinateur concernant la pedophilie, ses ramifications avec la drogue. Pas moins ses crimes economiques.

    Le Burkina Faso eat pays libre de renouer des rapports diplomatiques avec la Russie comme son pays meme en guerre par procuration contre elle en Ukraine fait du pognon avec Putin.

    Quelle hypocrisie ? Voyant son garcon de courses courses la France est boudee en Afrique, Biden quitte son ombre de sa manipulation pour nous montrer son vrai visage qui n attire plus.

    C est lui qui est derriere cette crise mondiale que nous vivons. Car l Amerique est super endettee.

    L Amerique, un pays divise par la magouille politicienne n est plus une referance. Elle est controllee par les grandes familles juives askhenazes. Comme les Rothschilds, et les Rockefeller. Et les organisations des lobbies comme l AIPAC.

    Non a l imperialisme americain.

    Répondre à ce message

  • Le 2 novembre à 23:24, par Sonni ALIBER En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

    Même ce pays appelé USA 🇺🇸 NE PAS UN PAYS DÉMOCRATIQUE, ce pays a obtenu tout par la guerre et les crimes dans le monde 🌍 /une politique de destruction massive et de pillage abusif des autres /AGORA OU PAS le CUBA SURVIVRA

    Répondre à ce message

    • Le 3 novembre à 08:03, par Renault HÉLIE En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

      @Sonni ALIBER
      Je vous remercie de ce rire si frais que vous m’offrîtes ce matin !
      Avec vous, j’ai gagné ma journée, j’ai enfin appris que la Russie, l’Iran, la Corée du Nord sont BEAUCOUP PLUS DÉMOCRATIQUES que les USA.
      Thanks, old pal, you made my day !
      Je vous réserve le prix Nobel de l’humour politique...

      Répondre à ce message

      • Le 3 novembre à 18:02, par Sabari En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

        @Renault HÉLIE,
        Tu as la feuille dure on dirait. Nous Afrcain ,ne croyons pas en la democratie. Elle n’exite pas et on n’en veut pas. Allez vendre votre Democratie (Fela disait DEMON CRATIE) aux Arabes monarques. Ceux avec qui vous commercez et fermer les yeux sur l’absence de votre psud democratie. Les Afrcians au moins font des elections mais les Arabes font quoi ? Pourtant ils ont acheté le plus grand club de football de France et le corrompu Francais Michele Platini leur a donner l’organisation du mondiale surun plateau d’argent. Alros de quelle demoncratie parlez vous @Renault HÉLIE ?
        L’Afrique c’est la MAAT - Solidarité, Verité, Justice. Democratie pour laquelle on nous tue, nous n’en voulons plus.

        Répondre à ce message

        • Le 4 novembre à 10:16, par Renault HÉLIE En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

          Bon, eh bien tant pis pour vous ! Si vous préférez les dictatures bananières à la Sékou, vous avez le droit de vous auto-mutiler. On en reparlera da,ns 30 ans quand vous vous aurez été oubliés sur une étagère.
          Savourez vos souffrances pendant les 30 prochaines années ! Mais surtout, ne venez pas fuir chez nous...

          Répondre à ce message

  • Le 2 novembre à 23:35, par TANGA En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

    Hey internaute N° 1 Machin ailé, tenez vos financement qui n’aident qu’à s’embourber pour vous car vous en aurez besoin pour vous démerder d’ici peu.
    Avec nous, c’est F I NI Fini comme le dit Jet LI avec les sommes votées au noms de nos pays pour telle ou telle autre infrastructure mais qui finissent par retourner chez vous et que nous devons payer.
    Que chacun garde ces choses. Nous nous sentons mieux ainsi sans donneur de leçons à côté pour nous pousser dans la merde.
    En tout cas, vu ton nom, tu es mal placé pour nous donner des leçons. Le même bidé est en train de plumer le coq avec la guerre en Ukraine.
    Vas plutôt écouter le discours du petit fils du Général DEGAULE ; ça te permettra de savoir te tenir.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre à 05:51, par Adama En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

    There is no democracy in America. It is all a hoax. They don’t even know the meaning of it. The world was at least safer with president Trump. With Trump America was on fire but the rest of the world was at peace.
    That is how America is. All is well until it does not suit them.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre à 08:24, par Renault HÉLIE En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

    «  L’Amérique ... contrôlée par les grandes familles juives .. Rothschilds, et les Rockefeller ... lobbies comme l’ AIPAC »

    Passionnant ! L’antisémitisme rabide serait donc une urgence pour lutter contre le terrorisme ? Oui, ce terrorisme qui menace de submerger bientôt le Burkina Faso.

    Je ne savais pas encore qu’il existât des Burkinabè pétris de racisme antijuif, ce qu’on appelle communément l’antisémitisme.

    Dites, « Grajdanine » Alexio, vous ne seriez pas un peu blond avec des yeux bridés et un nez en trompette, par hasard ? C’est un type physique assez rare au sud du Sahara.

    Précision  :
    Les Rockefeller ne sont pas juifs. Ils ont une origine allemande et protestante.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre à 08:27, par saam En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

    Oui, c’est ça, foutez-nous la paix ! A défaut de compatir quand nos parents sont massacrés en masse, laissez-nous pleurer nos morts, mais surtout, retirez vos sales bâtons de nos roues !
    Renault Helie et acolytes, ricanez toujours, ricanera bien qui ricanera le dernier !

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre à 08:30, par Renault HÉLIE En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

    Cuba survivra, car elle se débarrasse de ses opposants par l’émigration.
    On appelle ça « voter en nageant ».
    Résultat  :
    les très prospères cubains anticommunistes de Floride pèsent plus, économiquement, que Cuba elle-même, qui végète dans une austère maigreur.

    Conclusion  :
    Le communisme à la cubaine est un excellent remède à l’obésité

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre à 11:10, par Damoclès En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

    Deux remarques..la première à ce Helie. Monsieur qui êtes-vous donc pour jouer les donneurs de leçons ? Soignez d’abord vos logorrhées avant de vous la jouer ici. Sur ce forum on a besoin de comprendre et pas de se donner des faux airs de connaisseurs. Les occidentaux dont la société décline chaque jour un peu plus dans les travers de la violence et l’immoralité en quoi sont ils plus dignes que les cubains ou les russes ? C’est justement ce genre de comparaison absurde qui conduit aujourd’hui le monde dans l’abyme.

    Répondre à ce message

    • Le 3 novembre à 22:57, par Renault HÉLIE En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

      Vous avez des raisons précises pour affirmer que le Russes sont plus « moraux » que notre Europe de l’Ouest ?

      Aucun pays de l’UE n’est dirigé par une caste de voleurs milliardaires tels que Poutine et ses oligarques.
      Rien que notre PR, M. MACRON, est moins riche qu’un chirurgien, qu’un pilote d’Air France ou qu’un directeur de service de notre ministère des finances, et sa fortune est absolument publique sur le site de l’État français, comme celle des autres politiques français.

      Vous parlez tout simplement dans le vide en répétant des calembredaines de perroquets manipulés.

      En plus, vous semblez oublier que la Russie n’est ni communiste, ni socialiste depuis 1991, et encore moins égalitaire. C’est simple, l’Allemagne, la France, la Belgique, le Danemark sont bien plus « socialistes » et égalitaires que la Russie, ou du moins « sociaux-démocrates ».

      Répondre à ce message

  • Le 3 novembre à 11:15, par kwiliga En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

    Bon le programme AGOA, en vérité, c’est embêtant, mais c’est pas si grave. Et puis, on finira bien par revenir à la démocratie et comme nos ressources les intéressent (et qu’ils ont peur des chinois), les Américains se dépêcheront de nous réintégrer.
    De mon coté, je regrette beaucoup plus le Millénium challenge, qui faisait beaucoup pour le Faso.
    Je regrette également que tout le monde soit si prompt à se frapper virilement le torse sur ce forum :
    - "Voila une bonne Nouvelle..." hum, n’exagérons pas
    - "Hallelujah !!! bismillah !!!
    Nous allons enfin pourvoir consomer ce que nous produison..."
    Heu, tout en étant conscient qu’il n’y en a pas assez pour tout le monde,... surtout de la bière d’ailleurs,...
    - "le processus d’expulsion de la petite France semble être déjà enclenché dans plusieurs pays et dans plusieurs milieux économiques...". Ben, je suis impatient de découvrir la longue liste des pays et des grandes entreprises qui "expulsent" la petite France.
    Je vais m’en arrêter ici, en souhaitant que nous fassions tous preuve de davantage de réalisme de plus de pragmatisme et surtout d’un peu plus d’humilité.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre à 11:28, par Damoclès En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

    Deuxièmement nous devons avoir le courage de dire non à ces programmes d’aide ou de soutien qui fonctionnent comme des pièges. Nous avons les moyens et les ressources pour produire ce que nous voulons consommer. Et nous devons apprendre à consommer ce que nous produisons. La morale dans cette histoire d’agoa made in usa c’est que les états n’ont jamais eu et n’aurons jamais d’amis. Ils n’ont que des intérêts.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre à 12:00, par Kem En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

    En mettant entre parenthèses, les différends de tous ordres qu’on peut agiter, la règle convenue s’applique et cette décision est justifiée. Il faut rester neutre pour éviter la dispersion avec du ressentiment.
    le Burkina peut calculer ce que lui rapportait l’AGOA et qui étaient les bénéficiaires. Cela permettra d’avoir une représentation des faits.
    Dans de nombreux villages, les populations comptent sur l’aide venue d’ailleurs et il faut souhaiter qu’elle pourra continuer, surtout pour développer des compétences locales.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre à 12:07, par LE FORGERON En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

    Bonjour,

    Merci pour cette décision et nous dirons au revoir à cet accord AGAO qui nous n’était pas utile pour cette guerre contre le terrorisme. Nous enterrons chaque jour nos frères et sœurs et cela ne dit rien aux Américains.
    Nous voulons trouver une solution à notre problème et cette solution va à l’encontre des intérêts des Américains et européens. Le Mali a été sanctionné mais a pu tenir bon. Le Burkina Faso aussi tiendra aussi bon.

    Peu importent ces sanctions.

    La Patrie ou la Mort, nous vaincrons !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre à 12:08, par Negblanc En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

    Pas d’inquiétudes, il avait traité le prince MBS de paria il a fini par ravaler sa chique et aller le voir pour avoir un peu de pétrole. Aujourd’hui il crains pour la démocratie dans son propre pays, mais bien sûr pour les petits negres il faut se soumettre au dikta occidental ou être puni collectivement !

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre à 12:16, par LE FORGERON En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

    Bonjour,

    Merci pour cette décision et nous dirons au revoir ce accord AGAO qui nous étais pas utile pour cette guerre contre le terrorisme. Nous enterrons chaque jour nos frères et soeurs et cela ne dit rien aux Américains.
    Nous voulons trouver une solution à notre problème et cette solution va à l’encontre des intérets des américains et europenns. Le Mali a été sanctionné mais a pu tenir bon. le burkina faso aussi tiendra bon.

    Peu importent ces sanctions.

    La Patrie ou la Mort , nous vaincrons !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre à 13:43, par Ozar En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

    Bonne nouvelle. La rupture de ce lien est plus avantageuse pour tous les pays en quête de souveraineté comme le Burkina. Ainsi, nous pourrons bâtir le Burkina de notre rêve et de nos aspirations les plus profondes.

    Répondre à ce message

  • Le 3 novembre à 16:32, par Leynaud Heliocentré En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

    Bonjour à mon paronyme Reynaud Helié ! Commant sa va ? Sa va bien ? Moi aussi, moi non plus ! Le prochain confinement COVID19, c’est quand ? Je prie "Le Grand Architecte" pour vous pour que cesse la COVID19. Ou bien c’est LE covid19 ? Chez nous, on ne zifle pas les premiers responsables. J’ai ouie dire que la version 20 du Covid, c’est pour bientot. Je vous plein vraiment ! Pourquoua Macron ne cesse de vous fatiguer comme ça. La France, c’est le meilleur colonisateur au Monde, syndrome de Lima oblige. Avec des combattants qui s’exilent à Londres, attendent le Messie ROUGE, pour organiser des defilés "Paris en liesse".
    Je vous aime et voudrais que vous soyez mon koach.

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre à 10:20, par Renault HÉLIE En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

    Macron est trop mou ! Il devrait faire comme les USA.
    Un coup d’état non réparé par des élections correctes ? Hop, éjection, crédits coupés, banques bloquées, exclusion des échanges, quasi-rupture diplomatique, plus un seul visa, plus une seule bourse.

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre à 16:26, par Observateur En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

    @ Renault HELIE

    Je lis attentivement les articles de lefaso.net depuis plusieurs mois maintenant et les commentaires avec. C’est la première fois que je vois quelqu’un insister dans ces interventions comme vous le faites. Rassurez-vous cher Monsieur, votre position ne souffre d’aucune ambiguïté.
    Je me demande quand-même :
    - qui vous êtes ?
    - pourquoi insistez-vous encore et encore en intervenant comme vous le faites ?
    J’ai fini pas vous croire animé d’une mission particulière que je ne saurais hélas préciser.

    C’est ma toute première intervention sur ce média ; cela pour dire à quel point vos intentions m’intriguent.

    Je pense parler au nom de beaucoup de burkinabè (et d’africains) quand je dis qu’au vu de notre histoire commune avec nos colonisateurs (la France en particulier pour le cas d’espèce) ; nous (peuple) sommes prêt à aller jusqu’au bout de notre élan pour la liberté et l’indépendance vraie, advienne que pourra.... Dans cette situation seule la lutte nous libérera.

    Répondre à ce message

    • Le 8 novembre à 11:16, par saam En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

      En fait, il est machiavélique, de mauvaise foi et ne compatit jamais mais se fout pas mal des morts qui s’entassent tous les jours, car il pense que son souffle de vie est meilleur. Il ne supporte pas l’éveil des consciences africaines, pensant que sans eux, les africains sont condamnés à mort et est d’une ironie sombre qui dresse les poils du diable.
      C’est un échantillon des grands intellectuels, connaissant tout qui ont sillonné le monde, mais qui ont fait du monde ce qu’il est aujourd’hui : un échec !
      Noir de coeur !! Peut-on manquer autant d’humanisme !! Karissa !!

      Répondre à ce message

  • Le 5 novembre à 18:42, par Moutaf En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

    Ce monsieur Renaud essaie de faire du sopoudrage et de la diversion . Le complexe pour l’homme blanc est fini. Vous n’avez de leçons à donner à personne en Afrique . Pour être court , je souviens que pendant un séjour à Bangkok il y a 5ans un malien avait prédit que s il plaît à Dieu , les européens allaient se porter volontaire pour laver la vaisselles des menages en Afrique. L’ europe ne peut pas échapper à l’abîme . Ca ne va plus durer .

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre à 07:16, par Matt En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

    @observateur
    Moi même français je fais le même constat
    Pourquoi ce monsieur Helié insiste autant ???
    Le Burkina est libre de collaborer avec n’importe quel pays il me semble et de rompre ses relations également....

    Répondre à ce message

    • Le 8 novembre à 09:29, par Renault HÉLIE En réponse à : Coopération : Les États-Unis excluent le Burkina Faso du programme AGOA

      @observateur
      « Moi même français je fais le même constat
      Pourquoi ce monsieur Helié insiste autant ??? »

      Réponse  :
      Parce que, sans vergogne aucune, le BF continue à se faire subventionner par la France et l’Occident.

      Le Burkina veut aller voir ailleurs ? OK, qu’il assume...
      Mais plus une seule subvention, plus aucune aide alimentaire, plus une seule bourse, etc. et surtout, plus un seul immigré clando en France !!!

      Que les Burkinabè découvrent les délices des études d’ingénieur à Yakoutsk par -35°C, on va rire...
      Bien entendu, ils vont se réfugier en grand nombre en Nouvelle-Zemble, il y a là-bas des postes pour casser des cailloux et manger des rutabagas.

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Les Etats-Unis se réjouissent des échanges fructueux avec le Premier Ministre
UEMOA : Le Nigerien Mohamed Bazoum porté à la tête de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement
La diplomatie américaine en audience à la Primature : « Les occidentaux doivent comprendre que l’occident est la cible ultime de l’hydre terroriste », prévient le Premier ministre burkinabè
Terrorisme au Burkina : La CEDEAO appelle à un soutien international pour faire face aux défis sécuritaires
Coopération : Le PNUD et le gouvernement burkinabè mutualisent leurs efforts pour le développement et la paix
Union africaine : Un sommet des Chefs d’Etat et de gouvernements africains à Washington pour parler coopération
Coopération culturelle : L’ambassadrice du Brésil au Burkina reçoit la chorale Vox Christi
Semaine de la diplomatie climatique : La contribution de l’Union européenne au Burkina débattue au cours d’un panel
Coopération Japon-Burkina : Le comité consultatif évalue l’efficacité de la distribution du riz KR
Coopération franco-burkinabè : « On a intérêt à ce que le Burkina reste débout », affirme l’ambassadeur Luc Hallade
Coopération UE-Burkina : « Nous avons décidé de donner beaucoup plus », affirme la représentante spéciale pour le Sahel
Convention sur la diversité biologique au Canada : Les délégués burkinabè préparent leur participation
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés