Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Toucher le fond est une victoire pour celui qui s’en sort.» Smarty

Burkina : L’UEMOA évalue la mise en œuvre des réformes, politiques, programmes et projets communautaires

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • mercredi 2 novembre 2022 à 16h40min
Burkina : L’UEMOA évalue la mise en œuvre des réformes, politiques, programmes et projets communautaires

La commission de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) présente au Burkina Faso organise, du 2 au 4 novembre 2022, la 8e édition de la revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets communautaires. La rencontre va permettre aux participants de faire non seulement le point des cinq programmes et projets de l’UEMOA mis en œuvre au Burkina Faso, mais aussi de revisiter en profondeur les 127 réformes et politiques communautaires, dans le but d’identifier les difficultés qui freinent leur application afin de trouver des solutions appropriées.

Instituée par Acte additionnel de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement du 24 octobre 2013, la revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets communautaires au sein de l’UEMOA, vise à favoriser l’accélération de l’application des réformes, politiques, programmes et projets communautaires au sein de l’union, en vue de l’approfondissement de l’intégration régionale.

A en croire Omar Sanogo, conseiller technique du commissaire en charge du développement de l’entreprise, des mines, de l’énergie et de l’économie numérique, « la revue annuelle permet d’identifier les facteurs pouvant spolier les fruits des différents efforts communautaires, en vue d’anticiper les actions idoines pour une impulsion politique ciblée au processus d’intégration dans l’espace UEMOA. Les résultats obtenus à ce jour témoignent de sa forte contribution, non seulement, à l’effectivité de l’harmonisation des législations nationales, mais aussi et surtout à la coordination du suivi de la mise en œuvre des politiques, programmes et projets communautaires ».

Célestin Santéré Sanou, représentant du ministère de l’Economie, des finances et de la prospective

Pour la huitième édition de cet exercice, représentants des structures nationales en charge de la mise en œuvre et de la coordination du suivi de la mise en œuvre des réformes, des programmes et projets, les experts de la commission de l’UEMOA auront à évaluer 127 réformes et politiques communautaires et à passer en revue la mise en œuvre de cinq projets et programmes communautaires pour un montant de plus de dix milliards de FCFA. C’est en somme la performance réalisée par le Burkina Faso dans la mise en œuvre des réformes, politiques, programmes et projets communautaires qui sera évaluée. Des motifs de satisfaction existent déjà, puisque la revue réalisée en 2021 a permis de noter un taux moyen de mise en œuvre des réformes de 88,08% ainsi que des avancées significatives en matière de transposition et d’application des réformes communautaires, fait noter Célestin Santéré Sanon, représentant du ministre de l’économie, des finances et de la prospective.

Vue des participants

Il a rappelé aux participants que leurs travaux seront sanctionnés par un mémorandum qui sera soumis à l’examen des ministres puis présenté au Premier ministre qui supervise la revue annuelle, ainsi qu’aux chefs d’Etat et de gouvernement de l’union. C’est pourquoi Célestin Santéré Sanou les a exhortés à faire un travail de qualité empreint de sérieux, afin que les résultats escomptés soient atteints dans les délais.

Armelle Ouédraogo/Yaméogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Commerce ambulant aux postes de péages, une activité à risques
Activités bancaires dans l’espace UMOA : Malgré l’inflation et la crise sécuritaire, les banques tiennent bon
Prélèvement interbancaire : Une équipe du CONOBAFI en opération de charme à Ouagadougou
Conseil économique et social : Le rapport public 2022 s’intéresse à l’investissement privé
Ministère de l’Economie : Lancement d’une campagne de sensibilisation sur la corruption au profit des usagers
Burkina : L’Ordre national des experts comptables organise un atelier en vue d’améliorer sa collaboration avec la Banque mondiale et la BAD
Burkina : La SONABHY invite des transporteurs à une reprise des déchargements des camions citernes au dépôt de Bingo
Programme de gouvernance environnementale et de développement durable : Une session pour examiner le rapport d’activité 2021
Cadre national de concertation des acteurs de l’inclusion financière : Vers une augmentation du volume de crédits pour les PDI
Violences économiques contre la femme : OXFAM recommande un impôt progressif sur la fortune des riches
Burkina Faso : Le gouvernement sollicité pour la mise en place d’un cadastre performant et pérenne
Direction générale des douanes du Burkina : Mathias Kadiogo préside désormais aux destinées de l’institution
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés