Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «"Lorsque tu as entrepris quelque chose, prends patience." Proverbe arabe» 

Transition au Burkina : Le Capitaine Ibrahim Traoré va prêter serment ce vendredi 21 octobre 2022

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • mercredi 19 octobre 2022 à 21h30min
Transition au Burkina : Le Capitaine Ibrahim Traoré va prêter serment ce vendredi 21 octobre 2022

L’audience solennelle de prestation de serment du Capitaine Ibrahim Traoré est prévue ce vendredi 21 octobre 2022 à 10h dans la salle d’audience du Conseil constitutionnel. L’information a été donnée dans une ordonnance du Conseil constitutionnel en date de ce 19 octobre 2022, portant fixation de la date de prestation de serment du président de la transition.


Vos commentaires

  • Le 19 octobre 2022 à 19:05, par Nick En réponse à : Transition au Burkina : Le Capitaine Ibrahim Traoré va prêter serment ce vendredi 21 octobre 2022

    On doit nous epargner de ces histoires de prestations de serment. Tout le constitional doit etre renouvele. Ces gars ne savent pas ce qu’ils font. Et si in devrait elir les membres du CC ?
    Ou trouvez un moyen pour ces gars ne soient pas selectionner par un individu ?

    Ce CC n’est pas garant de notre constition. Apparememt le seul etait le juge Nebie qui a ete abattu.

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2022 à 19:42, par Kiriki En réponse à : Transition au Burkina : Le Capitaine Ibrahim Traoré va prêter serment ce vendredi 21 octobre 2022

    Puisse Dieu mettre la bénédiction sur toi petit frère. Dans cette lourde mission de sécurisation et de libération. Hitler a mené la guerre contre les alliés pendant des années. Mais il a fini par capituler. Inchallah, nous l’emporterons sur les agresseurs, les assaillants, les gens ignorants qui ne connaissent rien du saint CORAN.

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2022 à 20:01, par Compaore En réponse à : Transition au Burkina : Le Capitaine Ibrahim Traoré va prêter serment ce vendredi 21 octobre 2022

    Salut les gars, l’un après l’autre tout le monde portera serment auprès de cet
    Conseil constitutionnel. Que Dieu nous protège

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2022 à 21:00, par HUG En réponse à : Transition au Burkina : Le Capitaine Ibrahim Traoré va prêter serment ce vendredi 21 octobre 2022

    Le fondement du droit c est la legalité ? En quoi un.coup d etat est legal ? Eclairez ma lanterne.Un soit disant analyste politique frequent sur bf1 surtout les dimanches soirs a 19h 30 a essayé de justifier la prestation de serment mais ne m a pas convaincu. Chers syndicats de magistrats on attend vos reactions. Ah. J aimerais pas etre a vos places.

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2022 à 21:05, par jan jan En réponse à : Transition au Burkina : Le Capitaine Ibrahim Traoré va prêter serment ce vendredi 21 octobre 2022

    Réellement dit, à quoi ça sert cette masquarade ? Juste à utiliser nos sous, je suis contre ça, un coup d’état qu’il soit salvateur ou non n’a pas droit à une prestation de serment qui est réservée au gagnant des élections présidentielles, c’est ce Damiba qui a amené cette zouaverie a la mode Bananieres, Traoré aurait dû supprimer ça.

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2022 à 21:14, par Barou En réponse à : Transition au Burkina : Le Capitaine Ibrahim Traoré va prêter serment ce vendredi 21 octobre 2022

    VOICI UN AUTRE SYSTEM DAMIBA.
    C EST QUOI ÇA ENCORE ????
    ON FAIT UN COUP D ETAT ET ON PRETE SERMENT, QUI VA TE FAIRE RETER SEULEMENT ET A QUEL TITRE ????????
    QUE CEQUI NE VA PAS AVEC LES GENS AU BURKINA.
    LA RACE NOIRE EST UNE VRAIE INCARNATION D IGNORANCE.
    LE NOIR MERITE SEULEMENT L ESCLAVAGE RIEN QUE DE RECEVOIR DES ORDRES D UN MAITRE BLANC.
    ON EST TROP IGNORANTS EN AFRIQUE

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2022 à 21:30, par Nabiiga En réponse à : Transition au Burkina : Le Capitaine Ibrahim Traoré va prêter serment ce vendredi 21 octobre 2022

    ICI ET MAINTENANT CAR, 1 719 332 personnes déplacées internes à la date du 30 septembre 2022\

    Fini la fanfaronnade de Damiba et son duo RSP-CDP. Fini tout cela. Si c’est le serment qu’il attend pour nous faire voir ce dont il est capable, hey ben, dès vendredi, ce sera chose faite et nous lancerons, dans le compte à rebours. Il est temps que nous apprenions à faire la distinction entre parole et action. On en a vu avec Damiba, on ne veut plus, surtout plus, de parole vide de toute substance, vide de tout en effet.

    ON TE SOUHAITE BIEN, NE JOUE PAS AVEC NOUS SURTOUT QU’AU DELA D’UN MILLION DE NOUS SE TROUVENT DANS LES RUES EN TRAIN DE SE CHERCHER AU MOTIF DE L’INSÉCURITÉ QUE TU JURES METTRE FIN.

    N’GAW}

    Répondre à ce message

    • Le 20 octobre 2022 à 06:57, par caca En réponse à : Transition au Burkina : Le Capitaine Ibrahim Traoré va prêter serment ce vendredi 21 octobre 2022

      Cher Nabiiga !
      Un petit rappel ! Depuis le 30 septembre toute la province du Namentenga est sous contrôle des terroristes alors que avant cette date elle était touchée mais résistante. Il me semble que depuis la date du 30 septembre d’autres provinces qui connaissaient une paix précaire vivent dans la peur au ventre parce que les terroristes ont pris des territoires.
      Je voudrais te poser une petite question : quel sera votre bilan au 31 décembre 2022 sur le plan sécuritaire qui nous préoccupe tellement ?

      Répondre à ce message

      • Le 20 octobre 2022 à 14:03, par Nabiiga En réponse à : Transition au Burkina : Le Capitaine Ibrahim Traoré va prêter serment ce vendredi 21 octobre 2022

        @ Mon cher Caca

        LE PROBLÈME SÉCURITAIRE D’AUJOURD’HUI EST PLACÉ SUR LA TÊTE DE BLAISE ET SON CDP : NUL NE L’IGNORE. DISONS-LE HAUT ET FORT.

        Merci au coup d’état RSP-CDP,-Famille Blaise, avec l amertume indiscritible qui habite ma bouche, je dois préciser, tout comme toi d’ailleurs, que l’État Burkinabè ne contrôle plus grand-chose comme territoire. Mais de là à me demander de prophétiser sur l’advenir de notre Faso, d’ici à la fin de l’année en cours, me semble-t-il me trop demander. Ce que je peux te dire par contre est que, tant et aussi longtemps que les forces de mal dont Damiba-RSP-CDP sont toujours à l’oeuvre dans la scène politiique de notre pays, c’est sûr que nous aurons fort à faire pour venir à bout du terrorisme.

        Nous souffrons aujourd’hui car Blaise et son CDP nous ont imposés cette désolation et pour cause : Ils faisaient avec eux au point de les héberger ici même à Ouaga.

        CONSÉQUENCES DIRECTES DE CETTE LIAISON MORTELLE :

        Blaise et ses sbires tenaient rester au pouvoir pour toujours si bien qu’il étaient prêts à faire affaire avec n’importe quel diable et, ayant élu ces terroristes avec qui une entente de non agression a été signée contre l’utilisation de notre territoire comme une base arrière, le tour fut joué.

        Grace à cette entrente diabolique Blaise, son frère et leur chien de garde Gilbert Diendéré, ne voyaient plus le besoin d’armer nos forces mais armaient plutôt le RSP pour le protéger si bien que nos forces de défense n’étaient pas mieux que des Scoutes car, non armées, non formées, rien que cirer les bottes et tourner les doigts à longueur de la journée dans les différentes casernes éparpillées partout au pays. À sa chute, nos forces armées sauf le RSP, le Burkina n’avait quasiment pas de forces armées.

        VOILÀ CE QUE BLAISE ET SON CDP NOUS ONT LÉGUÉS : LE TERRORISME, LA DÉSOLATION LA PLUS TOTALE. ENTRETEMPS, DAMIBA NE JURAIT QUE LUI ET SON RETOUR AU BERCAIL.

        Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2022 à 22:18, par Dada En réponse à : Transition au Burkina : Le Capitaine Ibrahim Traoré va prêter serment ce vendredi 21 octobre 2022

    Toutes ces mises en scène à la Damiba commence à exaspérer et à interroger plus d’un sur le futur de ce pays. Le conseil constitutionnel joue à quel jeu sordide avec ces militaires putschistes quand on sait que cette prestation de serment de façade ne leur confère aucune légitimité ? Est-ce que flatter l’égo d’un militaire putschiste fait partie des prérogatives d’un conseil constitutionnel ? Vraiment, ce conseil constitutionnel doit s’expliquer sur ses entorses à la loi et sur cette duperie d’un nouveau genre qui a commencé avec Sandaogo Damiba. Ibrahim Traoré aurait dû ne pas rentrer dans ce jeu qui ne lui apporte rien. Qu’il s’assume. Point !
    Pour autant, ne désespérons pas trop vite. Le bénéfice du doute étant permis, espérons que le capitaine Ibrahim Traoré après le cirque, abaissera son masque et ses gants et passera à la vitesse supérieure pour une bonne gouvernance du pays et surtout pour luter contre l’insécurité galopante au Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 19 octobre 2022 à 22:45, par Saliho En réponse à : Transition au Burkina : Le Capitaine Ibrahim Traoré va prêter serment ce vendredi 21 octobre 2022

    Vous avez prêté serment depuis que vous avez décidé les évènements du 30 septembre dernier selon moi le serment devant la cour constitutionnelle peut attendre pour le moment

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2022 à 06:19, par Sonni ALIBER En réponse à : Transition au Burkina : Le Capitaine Ibrahim Traoré va prêter serment ce vendredi 21 octobre 2022

    SVP ARRÊTEZ DE FAIRE COMME LES AUTRES PAYS ÉTRANGERS SURTOUT LE SUIVISME À LA FRANCE 🇫🇷 /CECI NE NOUS HONORE PAS DU TOUT ,TROUVEZ UNE AUTRE SOLUTION ET ÉVITER LES RÉCITATIONS À RÉPÉTITION /IL DOIT ÊTRE AU TRAVAIL PENDANT QUE LA COURS SUPRÊME PRONONCE SON INTRONISATION /LA PRIORITÉ C’EST LA SÉCURITÉ ET ENSUITE ON VERRA ,,Le retour de la sécurité sera un point fort

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2022 à 08:22, par Lo Martial En réponse à : Transition au Burkina : Le Capitaine Ibrahim Traoré va prêter serment ce vendredi 21 octobre 2022

    Le jeune IB. Tu ne peux pas diriger ce grand BF avec ce look de grand guerrier.
    Ta place est au front. Tu avais promis expédier les affaires courantes et remettre le pouvoir. Que s’est-il passé en quelques jours ? Fais attention aux Sergents ! Ils vont te flinguer.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2022 à 08:32, par Omar Dao En réponse à : Transition au Burkina : Le Capitaine Ibrahim Traoré va prêter serment ce vendredi 21 octobre 2022

    Le coup d’Etat est vraiment consacré comme mode légal d’accession au pouvoir au Burkina Faso.
    Cette prestation de serment m’irrite beaucoup même si je comprends que c’est un passage obligé pour être accepté par tous les "Corps constitués" de l’Etat comme Chef. Mais franchement on n’a pas besoin d’être au courant de tout ça. Vu l’urgence reconnue de la situation du pays, un simple communiqué informant que le Conseil constitutionnel a reçu le serment aurait été largement suffisant !

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2022 à 09:01, par vik En réponse à : Transition au Burkina : Le Capitaine Ibrahim Traoré va prêter serment ce vendredi 21 octobre 2022

    Kabako !!!!! l’éléphant tant annoncé est en train de boiter en venant. Nous on avait espoir, mais si quelqu’un se laisse prendre dans un piège dans lequel celui qu’il suis directement est tombé. Qui sommes nous pour t’en empêcher.
    Comment tu peut aller jurer sur quelque chose (constitution) que tu sais pertinemment que tu as violé sans t’attirer des malheurs. Sachons tirer des leçons du passé.
    Quel paradoxe !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2022 à 09:55, par vik En réponse à : Transition au Burkina : Le Capitaine Ibrahim Traoré va prêter serment ce vendredi 21 octobre 2022

    hé hala !!!!! l’éléphant tant annoncé est en train de boiter en venant. Nous on avait espoir, mais si quelqu’un se laisse prendre dans un piège dans lequel celui qu’il suis directement est tombé. Qui sommes nous pour t’en empêcher.
    Comment tu peut aller jurer sur quelque chose (constitution) que tu sais pertinemment que tu as violé sans t’attirer des malheurs. Sachons tirer des leçons du passé.
    Quel paradoxe !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2022 à 11:02, par Wendinmi En réponse à : Transition au Burkina : Le Capitaine Ibrahim Traoré va prêter serment ce vendredi 21 octobre 2022

    Tout ça ne présage de rien. On attend plus avec les transmissions de flambeaux. Qu’il n’oublie pas qu’il a promis tout nettoyer en 3 mois.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2022 à 11:04, par y En réponse à : Transition au Burkina : Le Capitaine Ibrahim Traoré va prêter serment ce vendredi 21 octobre 2022

    Comme le conseil constitutionnel prend acte de la vacance du pouvoir suite à la démission du Président sortant et la désignation par les ASSISES NATIONALES du nouveau Président, je trouve que c’est une voie à explorer pour remplacer pourquoi pas les ELECTIONS très couteuses.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2022 à 14:30, par Kem En réponse à : Transition au Burkina : Le Capitaine Ibrahim Traoré va prêter serment ce vendredi 21 octobre 2022

    Se mettre un foulard sur la bouche, c’est comme un bâillon pour s’empêcher de parler. C’est un tantinet ridicule.
    Quand on n’a aucune légitimité, il faut l’assumer sans chercher à tromper le peuple par un serment.
    Certes, on attendra les actes tout en s’inquiétant du devenir du Burkina, car depuis janvier, il n’y a eu que de l’aggravation. Et croire qu’un dieu viendra sauver le pays est une illusion.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2022 à 14:38, par RV En réponse à : Transition au Burkina : Le Capitaine Ibrahim Traoré va prêter serment ce vendredi 21 octobre 2022

    Nous attendons des résultats probants dans la lutte contre le terrorisme. Ce cirque de demain n’engage que l’ivresse du Pouvoir. Le Burkina Faso est actuellement le pays le plus ridicule au monde. Tristounet !

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2022 à 16:04, par Nick En réponse à : Transition au Burkina : Le Capitaine Ibrahim Traoré va prêter serment ce vendredi 21 octobre 2022

    De plus en plus, je suis tante de dire : Tout ca pour ca ?
    On promet de faire en 3 mois ce qui devrait etre fait en 12 mois. Et on prend 3 semaines pour une prestation de serment pas aussi necessaire. Pas de premier ministre, donc pas de gouvernement. J’ai peur de dire malgre le grans espoir que’j’avait, le MPSR2 est mal parti. Ce MPSR ne semble pas etre pret pour tenir dans ses mains le devenir de notre nation. On dirait que le pouvoir les a encore surpris.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2022 à 16:34, par sai En réponse à : Transition au Burkina : Le Capitaine Ibrahim Traoré va prêter serment ce vendredi 21 octobre 2022

    Je suis d’accord avec le CC, des évènements ont conduit à une transition et les assises nationales ont confirmé une charte qui a désigné un Président qui doit être investi par le CC. Le CC doit l’investir.

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2022 à 17:07, par Alex En réponse à : Transition au Burkina : Le Capitaine Ibrahim Traoré va prêter serment ce vendredi 21 octobre 2022

    Le Conseil Constitutionnel est en train de créer un précédent grave dans notre pays. Désormais, n’importe qui peut faire son coup d’Etat et aller se légitimité devant lui. A quoi serviront alors les élections ? Le Capitaine IB aurait dû se passer de ce spectable inutile pour aller à l’essentiel. Ce Conseil Constitutionnel honteux doit être dissout car inutile et sans vergogne !

    Répondre à ce message

  • Le 20 octobre 2022 à 20:00, par Ramataz En réponse à : Transition au Burkina : Le Capitaine Ibrahim Traoré va prêter serment ce vendredi 21 octobre 2022

    Quand on a débarqué ce vendu de Damiba qui ne respire que par Blaise-ADO-France, j’étais très enthousiaste comme la plupart des burkinabè. Mais quand j’ai appris que ceux qui l’ont débarqué appartenaient à la même mouvance sulfureuse : RSP-CDP-MPSR-pro Blaise, mon enthousiasme est redescendu et le désespoir m’a envahi pour mon pays. Je ne pense pas avoir été le seul à avoir un tel sentiment car quoi qu’on veuille nous dire, RSP-MPSR=RSP-MPSR. Cette faction revenante de mercenaires pro Blaise n’a qu’une ambition : black-ouster ce qui reste de notre armée régulière dont elle se venge pour l’avoir démantelé puis réhabiliter les Compaoré et leurs sbires. C’est ce que Damiba a commencé et qui semble vouloir se poursuivre si nous n’y prenons garde. J’en veux pour preuve entre autre, cette prestation de serment ubuesque dans la continuité de Damiba qui lui a été déconseillée pourtant. Sans compter cet accoutrement mystificateur.
    Pour autant, j’attendais de voir si le capitaine Ibrahim Traoré se démarquerait de Damiba et de sa félonie . Malheureusement, cela semble être non par ce qu’il nous donne à voir en ce moment. Le sauveur de ce pays n’est peut-être pas encore trouvé tant ce sera cette mouvance MPSR. Mais sait-on jamais. Pauvre Burkina, à quand la délivrance de tout ce cirque ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina :« Nous ne sommes ni dans une guerre ethnique ni dans une guerre religieuse, nous avons affaire à des bandits manipulés » (Eddie Komboïgo, CDP)
Burkina Faso : Zéphirin Diabré porte plainte contre Ibrahim Maïga et plusieurs autres personnes pour diffamation
Burkina : « Ce pays-là a toujours su faire face à toutes les intimidations » (ambassadeur Mousbila Sankara)
Réformes politiques au Burkina : « En démocratie, il est possible de restreindre le nombre de partis, mais de manière subtile », estime le Pr Abdoulaye Soma
Commune de Bobo-Dioulasso : Une session extraordinaire pour délibérer sur des projets de partenariats et des conventions
Arrondissement 3 de Bobo-Dioulasso : Après six mois d’exercice, le président de la délégation spéciale dresse un bilan « assez satisfaisant »
Politique au Burkina : Zephirin Diabré nie toute "liaison avec des contacts extérieurs"
Corruption au sein de l’armée : « A ce jour, aucun de ces fameux officiers milliardaires n’a été interpellé », fait observer Zéphirin Diabré
Burkina : « La première déclaration du chef du MPSR 2 présente des points de convergence avec nos positions », affirme Germain Bitiou Nama du Front patriotique
Politique : « Nous ne sommes pas un parti électoraliste, nous sommes un parti d’engagement, de conviction, de combat pour une nouvelle société… », lègue Me Bénéwendé Stanislas Sankara
Relecture du Code du travail au Burkina : L’UAS indignée par un nouveau retrait du projet de loi
Transition au Burkina Faso : Le président de l’ALT consulte ses prédécesseurs
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés