Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Toucher le fond est une victoire pour celui qui s’en sort.» Smarty

Communiqué de presse du nouveau président de l’université Jean Moulin de Lyon III : Un non-événement qui n’honore pas son auteur

Accueil > Actualités > Opinions • • samedi 1er octobre 2022 à 09h34min
Communiqué de presse du nouveau président de l’université Jean Moulin de Lyon III : Un non-événement qui n’honore pas son auteur

Dans cette tribune, l’avocat Me Paul Kéré estime que la décision de demander le retrait du titre de docteur Honoris causa décerné en 2004 à l’ancien président Blaise Compaoré n’honore pas l’actuel président de l’université de Lyon III.

Par un communiqué lacunaire de Monsieur Eric CARPANO, actuel Président de l’Université de LYON III celui-ci prétend, par « responsabilité soumettre au prochain Conseil d’administration le retrait sans délai du titre de Docteur honoris causa de l’Université Jean Moulin au Président Blaise Compaoré… »

Dans ce communiqué, Monsieur CARPANO (qui fait une citation sans, certainement par malhonnêteté intellectuelle) indiquer l’auteur de ladite citation puisqu’il la met entre guillemets a précisé en ces termes : « L’Université est une communauté fondée sur des valeurs essentielles au sein desquelles les droits humains occupent une place centrale et fondatrice. Par le passé, l’Université Jean-Moulin a gravement manqué à ces valeurs en décernant le 23 avril 2004 le titre de Docteur honoris Causa à Blaise Compaoré, dictateur du Burkina Faso ayant servi son peuple durant des années et symbole d’une francophonie dévoyée par le néocolonialisme de la « francophonie »

Cependant, outre le fait que celui qui décerne une décoration n’a pas à la justifier à quiconque, par voie de conséquence, celui qui l’accepte n’a pas de compte à rendre au successeur de celui qui a initialement décerné cette décoration. Que cela soit assimilé une bonne fois pour toutes.

Par ailleurs, en écrivant que « ce qui était déjà inacceptable en 2004 l’est encore davantage aujourd’hui ce dernier ayant été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour l’assassinat de Thomas SANKARA », l’actuel Président CARPANO a fait preuve d’une grave ignorance et d’une parfaite mauvaise foi puisqu’au moment où cette distinction honorifique était décernée au Président Blaise COMPAORE, non seulement, il n’avait pas fait à cette époque l’objet d’une telle condamnation, mais en plus celui-ci, en qualité de Président d’un pays souverain qu’est le Burkina Faso, avait accompli des œuvres honorifiques remarquables dans le cadre de la coopération entre la ville de LYON et la ville de Ouagadougou. Ce sont ces œuvres qui ont, sans aucun doute, conditionné cette distinction honorifique. Et ce constat évident de la coopération fructueuse entre la ville de LYON et celle de Ouagadougou, Monsieur CARPANO ne pouvait, sans se ridiculiser, le placer sous le boisseau.

En conséquence, il n’y a donc aucun affront à laver tant aux valeurs universitaires qu’au peuple Burkinabè qui regrette d’ailleurs aujourd’hui la période de paix sous le régime de Blaise Compaoré. Au moment où le peuple Burkinabè est confronté à une perpétuelle agression terroriste et en recherche de réconciliation nationale, « cette décision de soumettre au prochain Conseil d’Administration le retrait sans délai du titre de Docteur honoris causa de l’Université Jean Moulin III au Président Blaise Compaoré sonne comme une fausse note et s’analyse plutôt en une décision irresponsable et irréfléchie parce qu’elle occulte le droit acquis et le temps écoulé.

Il faut espérer que Monsieur Eric CARPANO reviendra à de meilleurs sentiments et que le Conseil d’Administration n’accédera pas à cette requête infondée et tout aussi inopportune.

Paul KÉRÉ,
Docteur en Droit de L’Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne.
DEA de l’Université Jean Moulin III
Avocat à la Cour

Vos commentaires

  • Le 1er octobre à 10:17, par Bigbale En réponse à : Communiqué de presse du nouveau président de l’université Jean Moulin de Lyon III : Un non-événement qui n’honore pas son auteur

    Les pauvres ! Le CDP a encore raté son énième coup d’Etat au Burkina et ça fait vraiment mal, on comprend bien leur amertume et leur misère morale. Me KERE, vous avez mieux à faire que perdre une minute à propos d’un titre universitaire qui n’ajoute rien à la vie de tant de personnes désespérées et dont la situation est bel et bien créée par ceux-là même qui ont octroyé ces titres honorifiques. Les nostalgiques de régimes neo-coloniaux ont vraiment du souci à se faire car les "idiots utiles" commencent à savoir que ceux qui les traite ainsi sont plus "idiots" et n’ont rien compris de l’évolution du monde. Me KERE, la prochaine réservez vos énergies pour autre chose au profit de votre pays car ce débat ne nous concerne pas du tout ! On espère que Blaise Compaore comme tout être humain, aura la chance de mourir la conscience tranquille ! C’est ce qu’on peut et qu’on doit lui souhaiter au soir de sa vie terrestre ! Pour le reste ( médailles, titres honorifiques mérités ou pas), tout est vanité ! Avec tout le respect, Me !

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre à 11:03, par Pandabf En réponse à : Communiqué de presse du nouveau président de l’université Jean Moulin de Lyon III : Un non-événement qui n’honore pas son auteur

    Me Kere, vous divaguez et essayez de defender l’indefendable. Vous saved tres bien que le title de Docteur Honoris Causa est un titre honorifique decerne a des personalities que l’on voudrait comme examples pour une universite et son corps entiier. Si donc a un moment donne cette personnalite se retrouve accusee et condemnee de certains actes allant a l’encontre des valeurs portees par cette universite, et que la personalite en question devrait incarner, il est bien du bon droit, et tres raisonnable de se disassocier d’elle. Apres tout, on ne voudrait pas un criminel comme model ! Alors, j’espere que vous vous ressaisisserez sur cette question.

    Pandabf
    Docteur en Economie, Universite de Chicago
    MS en Physique, MIT

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre à 11:14, par Pandabf En réponse à : Communiqué de presse du nouveau président de l’université Jean Moulin de Lyon III : Un non-événement qui n’honore pas son auteur

    Et puis, Me Kere, quand meme un peu de serieux dans votre raisonnement ! Vous savez tres bien que c’est l’institution de l’universite qui decerne le titre et non une personne, et que l’institution est une continuite ! Votre Doctorat acquis par votre labeur a la Sorbonne est decerne par l’institution de la Sorbonne, et garde sa valeur grace a cette continuite dans le temps. Il pourrait vous enter revoque si jamais des preuves materielles emergaient portent des douses sur les conditions de son acquisition, comme des tricheries lors des examens.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre à 13:34, par La Grande Kady En réponse à : Communiqué de presse du nouveau président de l’université Jean Moulin de Lyon III : Un non-événement qui n’honore pas son auteur

    Les insultes vont commencer à pleuvoir sur ce pauvre monsieur qui n’apprend jamais de ses erreurs passées avec ses ``argumentations`` circulaires recyclées`` et de mauvais goûts !

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre à 14:05, par Sidnooma En réponse à : Communiqué de presse du nouveau président de l’université Jean Moulin de Lyon III : Un non-événement qui n’honore pas son auteur

    Ah Monsieur Kéré, encore vous à défendre votre maître ! Bref, c’est votre droit, mais soyez honnête dans vos sorties. Vous savez très bien que le Burkina Faso était, comme vous le dites, un havre de paix tout simplement parce que votre maître avait signé un pacte avec le diable. Vous savez très bien que le Burkina était la base arrière des ces terroristes qui sous Blaise endeuillaient le Mali notre pays frère. Arrêtez d’encenser ce pyromane, ce sanguinaire qui s’est illustré au Mali, en Côte d’Ivoire, au Liberia, en Sierra Leone et même en Angola. Une personne qui a autant de sang sur les mains ne mérite aucun doctorat honoris causa à moins que ce ne soit pour le féliciter pour sa cruauté. Si vous n’êtes pas content du retrait de son titre, décernez-lui un autre doctorat.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre à 14:10, par Bebeto En réponse à : Communiqué de presse du nouveau président de l’université Jean Moulin de Lyon III : Un non-événement qui n’honore pas son auteur

    D’où vient ce petit griot des temps modernes de l’ex dictateur Blaise Compaoré ?
    L’université de Lyon est de donner ou de retirer ses titres à qui elle veut
    Reconnaître que Blaise Compaoré était un dictateur passe mal dans l’esprit de Me Kéré. Et pourtant grand dictateur, Blaise Compaoré l’a été. Ce ne sont pas des accusations gratuites, mais des faits précis connus de tous Tous ceux qui ont fait preuve de zèle en accompagnant le dictateur Blaise Compaoré dans sa dictature, marché aujourd’hui la queue entre les jambes. Aucune déformation de la réalité des faits ne peut rehausser leur image. Les cas de Gilbert Diendere et Bamba Mamadou au procès Dabo Boukary est illustratif. C’est ce duo de malfaiteurs sui ont contribué à l’assassinat de Dabo Boukary et à la torture humiliante de plusieurs étudiants en Mai 1990.
    Gilbert Diendere était le responsable de la sécurité du dictateur Blaise Compaoré.
    Me Kéré qu’une université décidé de retirer ses distinction à criminel comme Blaise Compaoré, c’est à leur honneur.
    Me Kéré, la justice rattrape toujours les criminels quel que soit leur capacité au camouflage.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre à 14:20, par Henriette kouassi En réponse à : Communiqué de presse du nouveau président de l’université Jean Moulin de Lyon III : Un non-événement qui n’honore pas son auteur

    Merci beaucoup Maître !Le colonel Charles De Gaule, Président de la junte française, n’avait pas menti ,la France n’a pas d’amis mais des intérêts. Les élites sont pires. Vive le Burkina vive l’Afrique.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre à 17:25, par Jacques En réponse à : Communiqué de presse du nouveau président de l’université Jean Moulin de Lyon III : Un non-événement qui n’honore pas son auteur

    Kere, il n y a pas de droit acquis ni de temps ecoule pour un doctorat honoris causa. Son beneficiaire etant tenu d etre trouve digne tout au long de sa vie. Car si d aventure une tache noire venait a etre trouvee dans le parcours de son de son recipiendaire, l Universite qui l a decerne, conserve son pouvoir de lui retirer cette distinction. Durant toute sa vie.

    Or la condamnation a perpuite de Blaise Compaore est infamante. Elle constitue cette tache noire sur la vie de Compaore, qui autorise l Universite Jean Moulin a lui retirer cette distinction.

    La demarche du President de l Universite est donc tout a fait juste et conforme a la philosophie du doctorat honoris causa. Blaise Compaore ne sera ni le premier ni le dernier a en souffrir. Aung Sang Su Kuy de Birmanie s est vue aussi retirer sa distinction par l Universite qui la lui avait decernee. Pour ne citer que ce cas. Et la liste est longue.

    Répondre à ce message

  • Le 2 octobre à 09:07, par Desi Camille En réponse à : Communiqué de presse du nouveau président de l’université Jean Moulin de Lyon III : Un non-événement qui n’honore pas son auteur

    Tres choqué de voir qu’un Dr en droit soit un crieur public (dixit Me Sankara). Quel est l’interet de cette sortie mediatique aussi nulle ? Griotisme ou partisanat aveugle et inconditionnel ?? Un peu de dignité quand meme. Surtout que chacun sache qu’il n’est as plus intelligent que les autres. Etre docteur en droit est une chose, etre intelligent est toute autre chose. Evitons de jeter l’huile sur le feu. Qui ignore que ce titre a ete dicté a cette université de Lyon par les autorités francaise parce que Blaiso faisait leur affaire ? Les francais connaissaient leur homme puisqu’ils l’ont convaincu de tuer son frere pour mieux les servir. Dr Honoris Causa pour tant de meurtres dans tout l’Ouest Africain. Ce n’est que la France qui peut avoir cette indelicatesse.
    Respects aux reactions avant la mienne

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Lutte contre le terrorisme : Un citoyen propose la création d’un fonds pour soutenir l’effort de guerre
Terrorisme : Un tournant dans la lutte en vue avec la nouvelle transition ?
Burkina : Les contributions étrangères utiles au chantier sécuritaire ?
Lutte contre le terrorisme : La veille citoyenne doit demeurer plus que jamais debout, selon un citoyen burkinabè
Newton Ahmed Barry : « Si je devrais être un mort de plus, alors qu’il en soit ainsi...Mais personne ne me fera taire »
Sécurité au Burkina : Me Hermann Yaméogo rappelle le délai de « trois mois solennellement donné » par le président Ibrahim Traoré
Violences basées sur le genre : Elles peuvent prendre plusieurs formes et ne commencent pas uniquement à l’âge adulte, selon Hierbine Aïcha Palé
Pillage du magasin de la SONAGESS à Arbinda : Le supplice de Tantale n’aura pas eu lieu !
Néo-Sankarisme et panafricanisme : Des défis majeurs au Burkina
Renaissance africaine : L’écrivain Hassane Baadhio rend hommage à Nioussérê Kalala Omotundé
Burkina Faso :L’ex-députée ALT Adja Zarata Zoungrana dénonce une cabale contre des opérateurs économiques
Le Mouvement M30 Naaba Wobgo à l’Union européenne : « Pourquoi vous ne condamnez pas les fournisseurs d’armes et les sponsors des groupes armés ? »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés