Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Prix Prosper Kompaoré au Burkina : Cinq Burkinabè et un Béninois lauréats

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • vendredi 23 septembre 2022 à 10h00min
Prix Prosper Kompaoré au Burkina : Cinq Burkinabè et un Béninois lauréats

L’Association Culturelle Sylvie Chalaye a organisé une conférence de presse le jeudi 22 septembre 2022 au Carrefour international de Ouagadougou (CITO) pour dévoiler les noms des lauréats du « Prix Prosper KOMPAORÉ pour le théâtre en Afrique ».

Les lauréats du "Prix Prosper KOMPAORÉ pour le théâtre en Afrique" sont connus. Ils sont au nombre de six dont cinq Burkinabè et un Béninois. Antony Ouédraogo du Burkina, avec une note de 17,5/20, est premier avec son texte intitulé ‘’Calypso’’. Noël Minoungou vient deuxième avec une moyenne de 16,5 /20 grâce son écrit intitulé ‘’200 ans mini’’. Jean Baptiste Nacanabo occupe la troisième place devant Yarga Syddi avec son titre ‘’ Si et seulement si’’ sanctionné avec une moyenne de 14,5 /20. Quant à Yarga Syddi, il est quatrième grâce à son écrit intitulé ‘’ lapidation’’ avec une note de 14,4/20. Hortense Tapsoba avec une note de 13,9/20 arrive 5e avec son titre ‘’ Les vautours’’. Le Béninois Oussou Yéliman Germain est 6e avec une note de 13,7/20 grâce à son titre ‘’Conglomérat’’.

Le prix Prosper Kompaoré a commencé depuis 2021, a indiqué Pr Yves Dakouo, membre du jury international du prix

À en croire le Pr Yves Dakouo, le Prix Prosper KOMPAORÉ pour le théâtre en Afrique a commencé depuis 2021. Cette initiative avait été annoncée lors des enregistrements des journées culturelles en juillet 2021. Il fait savoir que suite au lancement du prix en février de cette année 2022, le comité a reçu 45 textes provenant de cinq pays, notamment du Burkina Faso, du Benin, du Cameroun, de la Guinée et du Togo. Parmi les 45 textes déposés, il y avait cinq femmes, a-t-il ajouté avant de détailler les critères de sélection. Il s’agit, entre autres, « du respect de consignes, de la maîtrise de la langue française, de l’originalité du texte, de la maîtrise du genre rédactionnel, de la clarté… » a-t-il déclaré.

La pièce du Lauréat sera mise en scène par la troupe Sylvie Shalaye a lancé Issiaka Tiendrébéogo

Dr Issiaka Tiendrébéogo enseignant en études théâtrales à l’université Joseph Ki-Zerbo fait comprendre que ce prix a été établi par le fait que les étudiants n’avaient pas de la matière quand ils veulent soutenir leurs mémoires de master ou de doctorat. « Nous constatons que de plus en plus, les représentations qui sont faites sont des adaptations des romans comme les Bouts de bois de Dieu, des pièces etc. mais pas du théâtre parce que les pièces de théâtres sont en rupture donc c’est ce questionnement qui nous a amenés à lancer ce prix-là, cette première édition du Prix Prosper KOMPAORÉ pour le théâtre en Afrique pour le théâtre en Afrique ». La pièce du lauréat sera mise en scène par la troupe Sylvie Shalaye et sera jouée en décembre 2022 à l’institut français de Ouagadougou, a souligné M. Tiendrébéogo, ajoutant que les lauréats récompensés seront coachés par des dramaturges, des écrivains pour améliorer leurs textes. La publication de ces textes est attendue au plus tard en 2023 afin de permettre leur mise à la disposition du public burkinabè et africain.

Avec pour slogan « ensemble professionnalisons l’art », l’Association Culturelle Sylvie Chalaye a été mise en place en avril 2013 et reconnue officiellement en 2020. C’est une association qui vise à promouvoir l’art en Afrique et dans le monde entier. L’association a pour initiateur Issiaka Tiendrébéogo, enseignant-chercheur à l’université Joseph Ki-Zerbo.

Urielle Lézogo (stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Saccage des instituts français : « On peut changer les choses sans faire appel à la violence », rappelle Patrick Kabré
Ciné Neerwaya : Le Fespaco lui doit sa survie
Consommation des produits locaux au Burkina : Le ministre du commerce visite le restaurant « Mam Sank »
Prix Prosper Kompaoré au Burkina : Cinq Burkinabè et un Béninois lauréats
Artisanat : L’art africain à la rencontre du public de New York
Semaine nationale de la culture (SNC 2022) : Le comité national d’organisation de la 20e édition officiellement installé
Rencontre littéraire à Ouagadougou : « La culture peut sauver une nation en crise », croit Roukiata Ouédraogo
Radio Kawral de Dori : Une compétition de slam et de culture générale pour occuper sainement les jeunes vacanciers
Semaine de la critique du cinéma de Ouagadougou (SECRICO) : 17 films analysés lors de cette 6e édition
Musique : Pour ses 30 ans de carrière, Ella Nikiema prévoit un grand concert
Musique : La 5e édition des Rencontres musicales africaines (REMA) en préparation
Marché international du cinéma et de l’audiovisuel africains 2023 : Les inscriptions sont ouvertes, elles se font entièrement en ligne
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés