Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Affaire Guiro Ousmane : Le jugement reporté à la prochaine session des assises criminelles

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • jeudi 22 septembre 2022 à 22h26min
Affaire Guiro Ousmane : Le jugement reporté à la prochaine session des assises criminelles

La chambre criminelle de la Cour d’appel de Ouagadougou a finalement renvoyé le dossier de l’affaire ministère public contre Ousmane Guiro à la prochaine session des assises criminelles.

Cette décision fait suite à une exception préliminaire soulevée par les conseils de l’accusé. En effet, ils ont demandé la disponibilité de la somme d’argent saisie en possession de M. Guiro et mise sous scellé.

Parce que c’est la saisie de cette somme (près de 2 milliards de francs CFA) qui a été considérée comme pièce à conviction et qui a conduit leur client en prison.

Le ministère public ayant été dans l’impossibilité de démontrer que le scellé est bel et bien disponible, la Cour a décidé du report du dossier et a ordonné la représentation des scellées à l’audience.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 22 septembre à 17:29, par Wendinmi En réponse à : Affaire Guiro Ousmane : Le jugement reporté à la prochaine session des assises criminelles

    Au cas où ladite somme aurait déjà été utilisée, c’est le trésor public qui casquera encore une fois. D’accord. Mais avant toute chose, il faudra au moins situer les responsabilités. Qui des gouvernements successifs a dilapidé les fruits du scellé : Blaise Compaore, Isaac Zida, Michel Kafando, Roch Kabore ou Henri Damiba ? Et enfin, à quoi aura servi cet argent non encore propriété du trésor public par décision de justice, donc détourné.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre à 18:03, par Le petit tranquilos En réponse à : Affaire Guiro Ousmane : Le jugement reporté à la prochaine session des assises criminelles

    Ici le vrai WAC va beaucoup parler. Quel monde ? Courage aux magistrats. Sous cette transition, comment regrouper toute cette somme ? Logiquement si les papiers sont claires, il doit avoir des traces.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre à 21:45, par Ka En réponse à : Affaire Guiro Ousmane : Le jugement reporté à la prochaine session des assises criminelles

    ’’’’’’’’’’’’’Le ministère public ayant été dans l’impossibilité de démontrer que le scellé est bel et bien disponible, la Cour a décidé du report du dossier et a ordonné la représentation des scellées à l’audience.’’’’’’’’’’

    Messieurs les juges de la cour d’appel de Ouagadougou : Dans un pays ou 99% de la population n’ont pas un bon repas par jour, ou les FDS sont de la chaire a canon pour les terroristes par ce qu’ils n’ont pas d’armes , et un simple DG de la douane a chez lui des caisses remplis des milliards, et il continu à construire un château dans son quartier avec une boutique d’alimentation sans se soucier ? Il faut être dans une république bananière, où les initiatives individuelles est totalement dans le seul but de profiter a ceux qui ont le pouvoir. Eh oui, la vérité blesse parfois, mais il faut savoir la regarder en face plutôt que faire la stratégie de l’autruche. Devenez des adultes et Jugez le malfrat Guiro et prenez ce qui est a l’état pour le peuple.

    Répondre à ce message

    • Le 23 septembre à 10:20, par caca En réponse à : Affaire Guiro Ousmane : Le jugement reporté à la prochaine session des assises criminelles

      Vieux Ka ; Bonjour ! J’aurais appris qu’il pleut bien et l’espoir d’une bonne récolte est permis.
      Vieux Ka, il faudrait reconnaitre dans cette affaire que seul Dieu connait la vérité. Mr Guiro n’a pas corrompu quelqu’un pour avoir ses milliards dans la caisses familiales. Combien sont des burkinabé qui gardent toujours leurs argent dans les canaris où caisses à la maison ? S’il faut juger ce Monsieur pour les milliards retrouver chez illégalement, la même règle devait s’appliquer à tous ces burkinabé qui transportent des millions dans les valises en voyageaient.
      Nos juridictions sont incompétentes pour de tels dossiers, à cause des vides juridiques dans la matière.
      La corruption dans un contexte africain est gros mot occidental car notre réalité est autrement. Dans nos traditions le cadeau est autorisé après un travail bien fait. Quand tu arrives à l’aéroport de Waga nos policiers sont contents de rendre services et demander les cadeaux en retour selon la personnalité. Comme tu écris : Dans un pays ou 99% de la population n’ont pas un bon repas par jour, ou les FDS sont de la chaire a canon pour les terroristes par ce qu’ils n’ont pas d’armes , Tu as raison car ce sujet préoccupe peu des burkinabé qui sont complices des corruptions passives dont Mr Guiro est poursuivi par la cour d’appel de Ouagadougou. On sait tous ce qui se passe dans nos palais de justice avec les corruptions passives.

      Répondre à ce message

  • Le 23 septembre à 00:37, par jeunedame seret En réponse à : Affaire Guiro Ousmane : Le jugement reporté à la prochaine session des assises criminelles

    C’est juste une magouille entamée pour justifier les excuses ou circonstances atténuantes à GUUIRO et autres condamnations superficielles. Quand on veut jeter l’eau sans faire de plouf on invente les impasses.

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre à 08:54, par Sheikhy En réponse à : Affaire Guiro Ousmane : Le jugement reporté à la prochaine session des assises criminelles

    Je pensais que cette question d’argent avait été réglée depuis plusieurs années. A partir du moment ou le montant est connu et certifié, l’argent devait être remise dans le circuit économique via le Trésor public contre un reçu qui devait être reversé dans le dossier. Sinon ce serait de la thésaurisation. Au cas ou il gagnait son procès, il allait récupérer tout simplement cet argent. C’est bizarre de voir la justice trébucher chaque fois et cela ne fait que rallonger les délais.

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre à 09:04, par Sonnialiber En réponse à : Affaire Guiro Ousmane : Le jugement reporté à la prochaine session des assises criminelles

    Avec cette justice à 1franc cfa ,c’est la disparition du Burkina Faso 🇧🇫 qui est programmé,dans les années à venir /car les usurpateurs au pouvoir n’ont pas compris que le sang 🩸 a trop coulé sur cette terre, et eux-mêmes incapables de comprendre que la situation est grave /lAvec une telle dictature militaire et française il sera impossible que le peuple burkinabé adhère à ces farfelus,,

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre à 15:17, par Ka En réponse à : Affaire Guiro Ousmane : Le jugement reporté à la prochaine session des assises criminelles

    ‘’’’’’’’’’’’’’’’’’A’’’’’’’’’’’’’’’’ Caca : On ne profite jamais très longtemps le bien mal acquis. Un simple DG de la douane d’un pays pauvre comme le Burkina, et selon le barème de nos salaires doit gagner moins de 200 000 francs CFA, comment ça se fait que Guiro peut avoir des milliards de Franc CFA dans des caisses à son domicile avec son salaire ?

    Ces caisses pleines des billets de banque sont des fruits de la corruption. L’état Burkinabé connait des commerçants de bonne foi qui n’ont pas confiance aux banques et garde leurs devises chez eux et les font tourné en payant leurs impôts sur les revenus, et on les arrête pas.

    La provenance des milliards de Guiro était douteuse, car en deux ou trois ans de DG de la douane, son salaire ne pouvait pas égalés aux milliards trouvé chez lui. Pour moi comme tous les Burkinabé honnêtes, le droit doit être dit pour ce malfrat serviteur de l’état.
    Et comme je ne cesse de le répéter dans ce forum, ‘’’le combat pour la justice est celui le plus difficile à mener car, on ne se bat pour personne en particulier, mais pour que la JUSTICE soit pour TOUS (sans exception).

    Toi tu vas a l’église, et dans la bible c’est écris qu’on récolte ce que l’on sème. Et moi j’ajoute que le mal ou le bien revient toujours à l’origine. Ne soyez pas étonné si une personne riche devient pauvre du jour au lendemain. Ou si certaines personnes perdent la vie dans des conditions pitoyables ou dramatiques. Certaines personnes oublient que nous vivons dans un univers avec ses règles. Dieu a mis en nous cette richesse que nous pouvons matérialiser dans notre extérieur avec exactitude. Il n’existe pas de chances, ni de coïncidences ; tout ce qui nous arrive dans la vie provient de notre intérieur avec exactitude. Nous sommes ce que nous pensons et faisons tous les jours.

    Ce que je cautionne une chose dont tu dis : ‘’Parler d’éradiquer la corruption par nos dirigeants c’est du verbiage.’’ Tant que les "élus" pourront piller les caisses, biens et ressources de l’Etat en toute impunité, cette conception du pouvoir et ses conséquences néfastes perdureront. Ce ne sont pas les lois qui mettront fin à la corruption. La corruption est un état d’esprit, dont la matérialisation physique se fait dans les administrations comme dans les commerces.

    La réussite de la lutte contre la corruption est uniquement une question de volonté politique. Malheureusement, dans la plupart des cas, on n’assiste qu’à quelques timides gesticulations pour se donner bonne conscience ou améliorer quelque peu son image vis-à-vis de la communauté internationale, ou, pire encore, à une instrumentalisation minutieuse pour avoir des voies à la prochaine élection comme ça se passe en ce moment.

    Pour le vieux Ka, la lutte contre la corruption dans Un pays profondément corrompu depuis plus de 60 ans n’est pas transformable en un modèle de DEMOCRATIE et de JUSTICE en quelques années. Mais c’est en ayant un état de conscience vis à vis de soi et des autres. S’il est vrai que la loi vise à réduire en silence les foudroyés d’économie et décourager les éventuels aventuriers, le vrai travail d’une nation, c’est de lutter contre la corruption dans l’esprit des uns et des autres, et il faut une vraie stratégie de communication entre administrés et gouvernants, par des exemples de punitions sévères. Car, Les mauvaises habitudes des acquises pour au moins 30 ans ne se perdent que par étapes, le tout soutenu par une transformation progressive des mentalités.

    Oui caca, Dieu nous a donné une pluie abondante cette année, et on lui demande d’arrêter a temps cette pluie pour les bonnes récoltes. Dieu est avec le Faso malgré la méchanceté de quelques-uns de ses fils.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Six mois de prison avec sursis pour "Kamao" : « Nous sommes totalement scandalisés par cette décision » (Me Hervé Kam)
Visite de la mission de la CEDEAO au Burkina : Des manifestants appellent les autorités à la vigilance
Burkina Faso/Région de l’Est : Une dizaine de terroristes meurent après avoir mis le feu à un fétiche
Rentrée scolaire dans la région du Sahel : « Aucun élève déplacé ne sera laissé dans la rue »
TGI Ouaga II : Un commissaire de police reconnu coupable de port ostentatoire d’arme à feu et de menace sous condition
Burkina/Insécurité :« Si la CEDEAO veut vraiment nous aider, qu’elle nous aide à chasser les terroristes » (Inoussa Nana, citoyen)
Suspension des activités des OSC : Un communiqué apporte des précisions
Burkina : « Que chacun se rappelle que sa vie sur terre est brève » (manifestant venu de Pissila)
Campagne de rentrée scolaire : Plus de 56 000 kits scolaires distribués aux enfants (UNICEF)
Burkina/Ouagadougou : Les manifestants se moralisent pour l’honneur du pays
Autorité pour le développement intégré des Etats du Liptako-Gourma : La nouvelle secrétaire exécutive Hawa Aw officiellement installée
Burkina : Manifestations hostiles à la France et à la CEDEAO ce mardi à Ouagadougou
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés