Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Science au Burkina : Une école d’été en intelligence artificielle ouverte pour répondre aux défis actuels

Accueil > Actualités > Multimédia • Lefaso.net • lundi 19 septembre 2022 à 18h39min
Science au Burkina : Une école d’été en intelligence artificielle ouverte pour répondre aux défis actuels

Dans le but de faire des sciences du numérique un vecteur de développement, l’Université virtuelle du Burkina Faso (UV-BF), en partenariat avec la coopération Luxembourgeoise, a organisé une école d’été en intelligence. La cérémonie d’ouverture s’est tenue ce lundi 19 septembre 2022, au monastère Abbaye Saint Benoît à Koubri, en présence de la ministre de la transition digitale, des postes et des communications électroniques, Dr Aminata Zerbo et du représentant du ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation.

Du 19 au 24 septembre 2022 à Koubri, "34 étudiants en master et doctorat en informatique recevront des cours théoriques et pratiques en python, machine learning et deep learning. Après formation, ils seront soumis à des problèmes qu’ils devront résoudre lors d’un hackaton. Les trois meilleures solutions qui seront retenues par le jury spécialement constitué pour l’occasion, recevront des récompenses.

Photo de famille

Les objectifs de cette école se résument en trois points essentiels, nous fait savoir Idriss Tinto, chargé de transfert de technologie à CITADEL. D’abord « renforcer les connaissances des participants sur les outils de l’IA ». En plus de cela, les uns et les autres « partageront leurs expériences sur les problèmes spécifiques liés à la mise en œuvre de projets d’intelligence artificielle dans le milieu de l’industrie et de la recherche (infrastructure, accès aux données, résultats, etc.) ». Tous ces acquis leur permettront enfin de « participer à la création de solutions en IA pour des problèmes réels ».

A terme, les étudiants auront acquis des connaissances théoriques et pratiques sur les outils de l’IA. Ils seront en outre à même de développer des solutions IA, utiles à la résolution de problèmes réels.

« Je vous remercie déjà pour les efforts que vous fournirez pour penser les solutions dont nous avons besoins », Dr Aminata Zerbo

Pour Dr Aminata Zerbo, ministre de la transition digitale, des postes et des communications électroniques, l’idée de création de cette école revêt une importance capitale, vu l’immensité des défis présents à relever dans les secteurs comme la sécurité, l’agriculture, la santé, etc. « Nous savons tout le potentiel de cette technologie pour non seulement booster la plupart des domaines et répondre à des problématiques majeures que nous rencontrons. Pour cela il faut des compétences, des gens qui comprennent l’IA, qui savent l’utiliser pour penser, concevoir et implémenter les solutions. Je suis donc heureuse que cette école puisse avoir lieu », dira-t-elle à ce propos.

Le gagnant meilleure solution retenue par le jury aura une récompense de deux millions FCFA

Si jusque-là, l’IA n’est toujours pas vulgarisée. « Il existe des initiatives en cours, mais pas encore formalisées », fait savoir Pr Jean Marie Dipama, président de l’Université virtuelle du Burkina Faso (UV-BF). [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Erwan Compaoré
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Bobo-Dioulasso : Des journalistes s’abstiennent de couvrir toute activité des manifestants
Institut Supérieur de la Communication et du Multimédia (ISCOM) : Offres de bourses pour jeunes blogueurs
Votre journal « Courrier confidentiel » Numéro 284 est disponible dans les points de vente habituels
Technologies : De jeunes enfants initiés à la robotique
Auto-régulation de la presse au Burkina : Des acteurs des médias sensibilisés à une meilleure pratique
Graphisme au Burkina : Moussa Ouédraogo et Wilfried Zoungrana deux autodidactes du domaine
TIC et éducation : Le groupe Kafyka lance « Kuuni », un logiciel gratuit de gestion scolaire
Photographie et vidéo : Amateurs ou experts, voici cinq chaînes YouTube à ne pas manquer
Afrique : Bientôt la création d’un réseau régional d’échanges de données pour la sauvegarde des écosystèmes
Autorégulation des médias en ligne au Burkina : Les suggestions de Carine Daramkoum à Burkina24 et Lefaso.net pour plus d’efficacité
Science au Burkina : Une école d’été en intelligence artificielle ouverte pour répondre aux défis actuels
Votre journal "Courrier confidentiel" N° 283 est disponible !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés