Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Économie numérique inclusive au Burkina Faso : L’UNCDF renforce les capacités des membres du groupe de référence

Accueil > Actualités > Economie • Lefaso.net • mercredi 14 septembre 2022 à 18h05min
Économie numérique inclusive au Burkina Faso : L’UNCDF renforce les capacités des membres du groupe de référence

Un atelier de formation des membres du groupe de référence pour le tableau de bord de l’économie numérique inclusive au Burkina Faso s’est ouvert ce mercredi 14 septembre 2022 à Ouagadougou. La ministre de la transition digitale, des postes et des communications électroniques empêchée, c’est le secrétaire technique d’analyse et des études statistiques, Dr Yaya Traoré, qui a présidé la cérémonie d’ouverture.

En utilisant des subventions en capital et des prêts, UNCDF teste des modèles financiers dans le domaine de la finance inclusive et du financement du développement local, « dé-risque » l’espace d’investissement local et fournit des preuves de concept ouvrant la voie à des investissements plus importants et plus réticents au risque. En 2019, il a formulé sa stratégie « ne laisser personne de côté à l’ère du numérique ».

Vue des participants à cet atelier de formation

Dans le cadre de cette nouvelle stratégie, UNCDF entend contribuer à l’autonomisation des populations en améliorant l’accès et l’utilisation des services qui tirent parti de l’innovation, de la technologie et contribuent aux objectifs de développement durable. A cet effet, un outil de mesure et de suivi du niveau d’inclusivité du développement de l’économie numérique au niveau des pays - le tableau de bord de l’économie numérique inclusive (IDES) - a été mis au point. Le Burkina Faso où l’inclusion financière joue un rôle indéniable pour l’amélioration des conditions de vie des populations a été l’un des pays pilotes de l’IDES avec l’Ouganda, le Népal et les îles Salomon en 2020.

« Cet outil permet à l’État burkinabè de suivre la progression de son économie digitale et son inclusion. Spécifiquement, cet outil permet, chaque année, de voir quels sont les progrès enregistrés par ce pays du point de vue de la transition digitale. C’est un outil assez simple à utiliser. On veut que chaque agence gouvernementale puisse se l’approprier pour pouvoir l’utiliser dans sa vie de tous les jours au sein de son département », a déclaré le responsable globale numérique de l’UNCDF, François Coupienne. C’est dans ce contexte que la présente proposition est faite dans le but de soutenir le gouvernement dans la mise en place d’un Groupe de référence (GR). Ceci en vue d’effectuer un suivi sur la transformation d’une économie numérique inclusive au Burkina Faso.

Le responsable globale numérique de l’UNCDF, François Coupienne

Le présent atelier de formation est organisé dans l’optique de renforcer les capacités des membres du GR-IDES afin qu’ils puissent prendre en charge de façon efficace leur rôle qui, faut-il le souligner, consiste à « piloter l’agenda de la mesure de l’inclusivité de l’économie numérique et contribuer au renforcement de l’IDES en tant qu’outil pouvant être largement utilisé par les parties prenantes internes et externes afin de mesurer le développement de l’économie numérique inclusive et identifier les domaines de soutien prioritaires ».

Il sera également question, au cours de cet atelier, d’identifier les opportunités et les contraintes liées à la collecte des données IDES mais également de recommander des activités à mener pour relever les défis et promouvoir l’expansion et la collecte des données IDES sur le territoire national. Dans le discours d’ouverture lu par le secrétaire technique d’analyse et des études stratégiques du ministère en charge de la transition digitale, il ressort que le Burkina Faso et particulièrement ledit département a participé à la conception de l’outil et son retour d’information a été utilisé pour finaliser la version 2020 de l’IDS.

Le secrétaire technique d’analyse et des études stratégiques du ministère en charge de la transition digitale, a salué la mise en place du GR pour le tableau de bord de l’IDES

Pour cette deuxième édition, de juin 2021 à juin 2022, le ministère a également travaillé avec l’équipe de l’UNCDF au Burkina Faso. Cela a permis de collecter les données de l’IDS au niveau national. « Il faut dire qu’en 2020, on a pu collecter au moins des données avec un score de 43%. Ce score a évolué autour de 47% actuellement. Ce qui est déjà très bien pour notre pays. Cet outil nous permettra d’aller jusqu’au niveau des couches les plus défavorisées, à savoir : les personnes âgées et les personnes handicapées, les femmes pour collecter les données », a indiqué Dr Yaya Traoré, après avoir traduit la reconnaissance du ministère de la Transition digitale à l’UNCDF qui l’accompagne avec « un outil merveilleux qui permet de collecter les données pour mesurer la transition digitale au niveau de notre pays ».

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Bagrépôle : Accusé de favoritisme par « un groupe de fonctionnaires », le directeur général promet réagir en présence des partenaires sociaux
Banques : Précisions de l’Association Professionnelle des Banques et Établissements Financiers du Burkina sur les sanctions de la BCEAO
Séminaire de formation des administrateurs des sociétés à capitaux publics du Burkina : La 23e session a refermé ses portes
Compétitions des plans d’affaires : Une subvention de plus de 288 millions de francs CFA au profit des lauréats
« Workshop » 2022 de CIM Métal SA : La contribution des prescripteurs de matériaux à l’honneur
Finances : Orabank-Burkina se rapproche de ses clients avec des innovations
Economie burkinabè : L’AIGLE lance le Certificat d’administration de société et dirigeant d’entreprise (CAS)
Inclusion financière au Burkina Faso : Les acteurs de la finance digitale réfléchissent sur l’opérationnalisation de l’accès aux données de services supplémentaires non structurés
Soutenance de mémoires de fin d’études de l’ENAREF : Nadège Patricia Paré établit le lien entre fiscalité, environnement et développement durable
Burkina Faso : La BAD et le gouvernement accordent leurs violons pour plus de résultats au profit des populations
Hydrocarbures au Burkina : Au moins 40% du marché d’approvisionnement doivent revenir aux entreprises locales, selon le chef du gouvernement
Cadre régional de l’inclusion financière des Cascades : Les acteurs accordent leurs violons pour le cadre national
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés