Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Domaines d’internet au Burkina : Le plan stratégique et le manuel de procédures en cours d’élaboration

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • mardi 13 septembre 2022 à 13h17min
Domaines d’internet au Burkina : Le plan stratégique et le manuel de procédures en cours d’élaboration

Le président du conseil d’administration de l’Association burkinabè des domaines internet (ABDI), Emmanuel Guigma, a procédé à l’ouverture de l’atelier de validation des livrables de l’étude relative à l’élaboration d’un plan stratégique et d’un manuel de procédures. C’était ce mardi 13 septembre 2022 à Ouagadougou.

Examiner, améliorer, finaliser et valider les documents de référence notamment le plan stratégique et le manuel de procédures de l’Association burkinabè des domaines internet (ABDI). Ce sont, entre autres, les objectifs poursuivis par l’atelier de validation des livrables de l’étude relative à l’élaboration d’un plan stratégique et du manuel de procédures tenu ce 13 septembre 2022. Le plan stratégique et le manuel de procédures orienteront, selon les organisateurs, la vie de l’ABDI pour les cinq prochaines années.

Emmanuel Guigma, président du conseil d’administration de l’ABDI

En présidant la cérémonie d’ouverture, le président du conseil d’administration de l’ABDI et président de la cérémonie, Emmanuel Guigma, a parlé de l’importance de l’atelier qui est d’élaborer sur la base des enseignements tirés de l’étude diagnostique visant à définir les valeurs fondamentales sur lesquelles l’association entend améliorer son fonctionnement. L’autre aspect aussi poursuivi au cours de cet atelier de validation, indique-t-il, c’est d’accroître l’impact de l’association et de renforcer ses relations avec les personnes et les institutions qui partagent ses objectifs.

Vue partielle des participants à l’atelier de validation du plan stratégique et du manuel de procédures de l’ABDI

L’ABDI, rappelle son secrétaire exécutif, Isaïe Toé, est une organisation de la société civile qui a été créée en 2018 et qui a pour objectif de contribuer au développement de l’internet au Burkina. Mais dès la mise en œuvre de son secrétariat exécutif en 2022, il a été important, selon lui, d’élaborer un plan stratégique annexé à un plan opérationnel triennal et un manuel de procédures pour orienter la vie de l’association et se fixer les objectifs pour le développement de l’internet au Burkina Faso. Ce sont ces documents qui sont en cours de validation dans le présent atelier.

Donner de la visibilité

En effet, selon lui, le plan stratégique permettra de donner de la visibilité à moyen terme sur les actions qui seront menées par l’association. Pour ce qui est du manuel de procédures, il a souligné qu’il permettra de formaliser les différentes procédures à savoir administratives, financières et techniques. « C’est-à-dire, formaliser donc comment les différentes procédures vont être exécutées au sein de l’association et permettre aux différents acteurs de travailler dans un cadre bien géré, structuré et académique », explique-t-il.

Isaïe Toé, secretaire exécutif de l’ABDI

Financée par la Banque mondiale et le projet e.Burkina, cette étude sur le plan stratégique et le manuel de procédure a été menée par un groupement de cabinets pendant plusieurs mois. Lesquels bureaux d’étude ont été représentés par Saïdou Kaboré à cet effet. En prenant la parole, il a fait savoir que le travail sur le terrain a été fait de façon participative et c’est un plan stratégique de cinq ans qui a été élaboré. A l’en croire, c’est un plan qui définit trois axes, dont le premier porte sur l’avenir, le deuxième sur les ressources numériques qu’il faut développer et le 3e sur la solidarité numérique. Mais l’ensemble de ces axes se traduisent en 21 actions qui se déclinent en 140 activités et qui doivent être mises en œuvre sur les trois prochaines années (2023-2025).

Saïdou Kaboré, représentant des bureaux qui ont mené l’étude relative à l’élaboration du plan stratégique et le manuel de procédures

Par ailleurs, parler aujourd’hui de l’ABDI, c’est aussi parler de la contribution de plusieurs acteurs publics, privés et comme OSC. Selon le secrétaire exécutif, l’association compte aujourd’hui 22 membres et au titre des acteurs publics, il y a, entre autres, le ministère en charge de la transition digitale, l’Agence Nationale de la Promotion des TIC, l’Agence nationale des sécurités d’internet et l’université Joseph Ki-Zerbo. Au titre des acteurs privés, il a cité les trois opérateurs mobiles, etc. S’agissant des OSC, Isaïe Toé a fait cas d’Internet society et autres.

Au sortir de cet atelier, il est attendu que l’ABDI soit dotée de documents de référence à la hauteur de ses ambitions, conclut le président du conseil d’administration.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Bobo-Dioulasso : Des journalistes s’abstiennent de couvrir toute activité des manifestants
Institut Supérieur de la Communication et du Multimédia (ISCOM) : Offres de bourses pour jeunes blogueurs
Votre journal « Courrier confidentiel » Numéro 284 est disponible dans les points de vente habituels
Technologies : De jeunes enfants initiés à la robotique
Auto-régulation de la presse au Burkina : Des acteurs des médias sensibilisés à une meilleure pratique
Graphisme au Burkina : Moussa Ouédraogo et Wilfried Zoungrana deux autodidactes du domaine
TIC et éducation : Le groupe Kafyka lance « Kuuni », un logiciel gratuit de gestion scolaire
Photographie et vidéo : Amateurs ou experts, voici cinq chaînes YouTube à ne pas manquer
Afrique : Bientôt la création d’un réseau régional d’échanges de données pour la sauvegarde des écosystèmes
Autorégulation des médias en ligne au Burkina : Les suggestions de Carine Daramkoum à Burkina24 et Lefaso.net pour plus d’efficacité
Science au Burkina : Une école d’été en intelligence artificielle ouverte pour répondre aux défis actuels
Votre journal "Courrier confidentiel" N° 283 est disponible !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés