Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Soldats ivoiriens : La junte malienne demande l’extradition d’exilés maliens comme condition de leur libération

Accueil > Actualités > International • Lefaso.net • dimanche 11 septembre 2022 à 13h50min
Soldats ivoiriens : La junte malienne demande l’extradition d’exilés maliens comme condition de leur libération

Les autorités maliennes ont mis le grappin sur 49 militaires ivoiriens à l’aéroport international Président Modibo Kéïta de Bamako SENOU, le 10 juillet 2022, qu’elles qualifient "de mercenaires" arrivés "illégalement sur le territoire".
Dès les premières heures, la Côte d’Ivoire a demandé la libération "sans délai" des militaires détenus au Mali, tout en assurant qu’ils étaient en mission pour l’ONU, dans le cadre d’opérations de soutien logistique à la Minusma. Après une décision judiciaire, trois inculqués du lot dont des femmes ont été libérées dans un premier temps, puis les 46 autres par la suite.

En contrepartie, la junte réclame l’extradition de personnalités maliennes vivant en Côte d’Ivoire. Cette requête, selon le chef de la junte, le colonel Assimi Goïta, faisait partie de la discussion sur le sort des soldats ivoiriens. Karim Keïta, le fils de l’ancien président Ibrahim Boubacar Keïta renversé par les colonels en 2020, et Tiéman Hubert Coulibaly, ministre de la Défense et des Affaires étrangères sous M. Keïta, à en croire Jeuneafrique, figurent parmi les personnalités visées par la junte.

« Ces mêmes personnalités bénéficient de la protection de la Côte d’Ivoire pour déstabiliser le Mali. D’où la nécessité d’une solution durable à l’opposé d’une solution à sens unique qui consisterait à accéder à la demande ivoirienne sans contrepartie pour le Mali », a souligné le président malien lors d’une rencontre avec le ministre nigérian des Affaires étrangères, Geoffrey Onyeama, ce vendredi 9 septembre 2022.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 11 septembre à 14:28, par Papa En réponse à : Soldats ivoiriens : La junte malienne demande l’extradition d’exilés maliens comme condition de leur libération

    Je n’ai jamais supporté un puchiste mais là je soutiens Goita pour sa décision. Ce n’est pas comme au.Burkina où des criminels Burkinabe en fuite sont protégés par le pouvoir Ivoirien. Le Burkina à lancé un mandat d’arrêt international contre des criminels residents en Côte-d’ivoire et Roch a géré de manière obscure. et pour ça j’en veux à Roch.Bravo au président Goita pour sa sage décision. Oeil pour oeil,dent pour dent . Ne libère jamais ces mercenaires tant que ta demande n’est pas respectée

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre à 16:43, par iso En réponse à : Soldats ivoiriens : La junte malienne demande l’extradition d’exilés maliens comme condition de leur libération

    Enfin, la preuve de la prise d’otages. Mais bon, nous attendons la suite de la part de nos nouveaux panafricanistes 2.0

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre à 17:07, par warzat En réponse à : Soldats ivoiriens : La junte malienne demande l’extradition d’exilés maliens comme condition de leur libération

    Le président de ce pays frère qu’est le Mali sait pourquoi il veut mettre ces voleurs de l’argent du trésor public de son pays en prison. De plus, il semble que le fils de l’ancien président soit le commanditaire de l’assassinat d’un journaliste comme le frère de l’autre chez nous.
    Par ailleurs au regard des richesses avérées du sous sol malien dont le pétrole qui est un brut léger sub- affleurant qui peut être exploité par de simple moto-pompes de maraîcher ou de donkey pompes comme au Texas, le président malien pour que cela profite au peuple se doit de ne pas laisser les capteurs de patrimoine étatique s’en approprier au détriment des frères maliens. Ailleurs et en Afrique les richesses sont exploités et le peuple comme les dirigeants ne connaissent ni les volumes, ni les quantités. Il est souvent interdit de parler des revenus de l’exploitation du pétrole .La grande Mafia est aux aguets, chez nous, Tambao était tombé dans leurs mains, heureusement que des fils de ce pays l’ont récupéré.
    Si donc le président malien veut que les richesses du sous sol de son pays profite en priorité aux Maliens comme Kadafi en son temps en Libye, il faut que les complices locaux soient en lieu sûr. L’autre, le serf de l’oligarchie française n’a rien compris. Les Maliens ont une dignité légendaire.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre à 17:37, par TacOTac En réponse à : Soldats ivoiriens : La junte malienne demande l’extradition d’exilés maliens comme condition de leur libération

    Alors que dis la JUNTE Burkinabé ?

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre à 18:20, par SID PAWALEMDÉ En réponse à : Soldats ivoiriens : La junte malienne demande l’extradition d’exilés maliens comme condition de leur libération

    Intrnaute Warzat, pour votre gouverne, le pétrole n’est pas extrait sous forme liquide mais sous forme solide et ce sont les résidus qui sont utilisés comme goudron. Donc aucune motopompe ne peut extraire du pétrole.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre à 19:26, par Passakziri En réponse à : Soldats ivoiriens : La junte malienne demande l’extradition d’exilés maliens comme condition de leur libération

    Si j’écris comme je pense on dira que je fais outrage à chef d’état , alors que le putschiste devenu poupée de Poutine se trompe lourdement en pensant qu’il est fort en se multipliant les ennemis . Sur ce point, notre Puschiste malgré ses insuffisances est bien nettement intelligent, lui qui semble avoir compris qu’on est plus fort en se faisant des amis, surtout autour de soi. Pauvres maliens !!!

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre à 22:08, par sawadogo En réponse à : Soldats ivoiriens : La junte malienne demande l’extradition d’exilés maliens comme condition de leur libération

    La position actuelle des militaires au pouvoir semble confirmer qu’il s’agit bel et bien d’une prise d’otages et non de mercenaires.
    Peut être que cette attitude de méfiance des militaires maliens, vis à vis de la côte d’ivoire est la conséquence des sanctions économiques prises injustement contre le peuple frère du mali.
    Mais, je ne crois pas que quelque soit les raisons, la côte d’ivoire acceptera d’extrader les opposants maliens résidant en Côte d’Ivoire.
    Ce qui est sûr, il faut œuvrer pour que les divergences au sommet des deux États n’affectent pas négativement le vivre ensemble des populations.

    Répondre à ce message

    • Le 12 septembre à 10:14, par kwiliga En réponse à : Soldats ivoiriens : La junte malienne demande l’extradition d’exilés maliens comme condition de leur libération

      Bonjour Sawadogo,
      Vous écrivez : "La position actuelle des militaires au pouvoir semble confirmer qu’il s’agit bel et bien d’une prise d’otages et non de mercenaires."
      De mon coté, il me semble que le simple fait d’avoir libéré les trois membres féminins du contingent ivoirien était déjà la démonstration de ce fait. C’est une caractéristique des prises d’otages que de libérer certaines personnes (souvent considérées comme les plus fragiles).
      Quant à l’intervention de l’internaute Warzat, qui nous parle de ressources naturelles et de grandes mafias, que penser des deals de la junte malienne avec les mercenaires de Wagner ?
      La gestion des ressources minières de la Centrafrique, ne devrait-elle pas nous amener à réfléchir ?
      Honni soit qui Mali pense !

      Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 08:43, par oubzanga En réponse à : Soldats ivoiriens : La junte malienne demande l’extradition d’exilés maliens comme condition de leur libération

    Tout le monde comprend maintenant le mensonge de Assimi goita sur les prétendus mercenaires ; il ’agit d’une accusation mensongère et malhonnête . Quel lien entre des mercenaires et des exilés politiques ? je crois que le mali doit faire attention à ne pas jouer à l’idiot avec ses voisins. les ivoiriens aiment leur pays tout comme le sont les maliens. le gouvernement malien confond politique et propagande. Si vraiment les 49 soldats étaient des mercenaires venus déstabiliser le mali pourquoi avoir libéré trois femmes mercenaires ? le mali a honte et ne sait que faire des militaires ivoiriens et cherche une porte de sortie ; de toute façon Goita doit savoir qu’après la transition , le président qui sera élu va normaliser ses relations avec la cote d’ivoire même si les goita et choguel ne le veulent pas,

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 10:52, par Le fou En réponse à : Soldats ivoiriens : La junte malienne demande l’extradition d’exilés maliens comme condition de leur libération

    Je suis désolé que le faso.net appel le gouvernement Malien, la JUNTE MALIENNE.C’est une erreur très grave. Pourquoi ne dites vous pas la JUNTE BURKINABE ? Ils sont tous venus au pouvoir par un coup d’ETAT. Je suis désolé pour cette appellation. Il faut qu’on se respecte entre frères africains. C’est cette leçon que le Mali est entrain de montrer aux peuples Africains. Soyons humbles et digne.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 15:35, par FALL En réponse à : Soldats ivoiriens : La junte malienne demande l’extradition d’exilés maliens comme condition de leur libération

    Eclairez moi dans cette affaire de 49 soldats.
    Pourquoi l’ONU ne gérer pas le dossier s’ils sont en mission ONUSIENNE ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 18:15, par Sawadogo En réponse à : Soldats ivoiriens : La junte malienne demande l’extradition d’exilés maliens comme condition de leur libération

    Bonjour Kwiliga
    Personnellement, je ce n’est pas la peine de nous attarder sur l’analyse faite par l’internaute warzat.
    Je pense qu’en lisant les analyses faites par la plupart des internautes, il a certainement compris qu’il s’est trompé sur toute la ligne.
    Dans cette affaire plus le temps passe, plus les choses se clarifient.
    Le meilleur allié de la vérité c’est le temps. Et ça, je crois que les autorités ivoiriennes l’ont vite compris et ils ont fait le jeu.
    Vous et moi, comme la plupart des internautes savions depuis longtemps qu’il ne s’agit pas de mercenaires mais plutôt de prise d’otages. C’est l’essentiel.
    Ce qui est sûr, pour moi Allassane Ouattara n’est pas la Côte d’Ivoire et Assimi Goita n’est pas le Mali et Damiba n’est pas le Burkina.
    De la manière dont nous avions dénoncé l’attitude de nos chefs d’état qui ont pris des sanctions injustes à Accra contre le Mali, nous devons aussi dénoncer tout mauvais comportement des militaires Maliens au pouvoir à Bamako vis-à-vis des autres pays. Si nous voulons l’échec des militaires au pouvoir, c’est d’applaudir toutes leurs actions.
    Quand c’est bon, disons leur que c’est bon et quand ce n’est pas bon disons leur que ce n’est pas bon en espérant que nous serons écouté.
    vivement que ce incident qui a un peu trop durer puisse être résolu le plus rapidement possible afin que la quiétude revienne.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre à 07:27, par kwiliga En réponse à : Soldats ivoiriens : La junte malienne demande l’extradition d’exilés maliens comme condition de leur libération

    Bonjour Sawadogo,
    Merci de votre réponse.
    De mon coté, j’ai bien peur que les interventions les plus objectives ou les plus modérées, ne soient ni les plus nombreuses, ni les plus suivies.
    Mais bon, c’est dans l’air du temps, les passions se déchainent plus facilement, quand on est bien planqué derrière un clavier.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Prix Nobel de médecine 2022 : Le suédois Svante Pääbo distingué pour ses travaux sur les origines de l’humanité
Massacre du stade de Conakry : Moussa Dadis Camara dans le box des accusés
Guinée-Conakry : Le capitaine Dadis Camara au bercail pour répondre du procès sur les viols et tueries du 28 septembre 2009
Russie : Une fusillade dans une école fait au moins treize morts, dont sept enfants
Pr Aristide Yoda : « C’est le Commonwealth qui a permis à la reine Elizabeth II de tisser des liens forts avec l’Afrique »
Tchad : Le ministre des affaires étrangères quitte le gouvernement
Tchad : Des sapeurs de la force Barkhane volent au secours des autorités locales et des populations
Gabon : Un ancien président de l’assemblée nationale arrêté avec plus d’un milliard de francs CFA
Soldats ivoiriens détenus au Mali : « Ce ne sont pas des mercenaires », déclare Antonio Guterres, SG de l’ONU
Belgique : Cinquante-cinq magistrats volontaires testent une prison pendant deux jours
Lutte contre la vie chère au Togo : Augmentation de 10% de la valeur indiciaire des salaires et pensions
Affaire Pogba : Mathias Pogba mis en examen et incarcéré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés