Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Lutte contre le terrorisme : Le Chef d’Etat burkinabè est à Niamey

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • Lefaso.net • dimanche 11 septembre 2022 à 12h40min
Lutte contre le terrorisme : Le Chef d’Etat burkinabè est à Niamey

(Niamey, 11 septembre 2022). Le Président du Faso, le Lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo DAMIBA, est arrivé à Niamey en République du Niger, ce dimanche 11 septembre.

Le Président DAMIBA a été accueilli à sa descente d’avion par le Premier ministre nigérien, Mahamadou OUHOUMOUDOU, puis conduit au Palais présidentiel où l’attendait son homologue Mohamed BAZOUM.

Les deux Chefs d’État auront une séance de travail avec comme point de discussion la question sécuritaire. Il s’agira pour eux d’apprécier la situation et trouver les meilleures stratégies pour coordonner au mieux la traque contre les groupes armés qui attaquent et traversent la frontière commune aux deux États.

Il est accompagné du Ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants, de la Ministre des Affaires étrangères et du Commandant des opérations du Théâtre national.

Direction de la communication de la Présidence du Faso

Portfolio

Vos commentaires

  • Le 11 septembre à 13:01, par Kalonji rock En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Le Chef d’Etat burkinabè est à Niamey

    Damiba en mode civile, tenue cousu en C I par le couturier de BC et ADO.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre à 13:35, par Lartiste En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Le Chef d’Etat burkinabè est à Niamey

    Pourquoi à Abidjan et à Niamey, ce ne sont pas les Chefs d’Etat qui sont allés accueillir Mr Damiba à l’aéroport ? Cela signifie quoi ? Qu’il est putschiste et donc il n’est pas un Chef d’Etat comme tout le monde puisqu’il a prêté serment devant un Conseil Constitutionnel ? À mon avis, c’est pas respectueux et c’est mauvais signe ! Depuis Mr Damiba est au pouvoir, c’est la première fois que le vois en tenue civile alors que même au pays, il l’a jamais portée pour une cérémonie importante. Veut-il se débarrasser de sa tenue militaire qui
    serait mal vue à l’étranger ?

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre à 14:07, par Zouk351 En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Le Chef d’Etat burkinabè est à Niamey

    Nul n’est prophète en son pays.
    Aller ailleurs est rassurant, surtout si on vous accueille comme un vrai Président.
    Le terrorisme, qui a remplacé les hommes armés non identifiés, est une question complexe que n’avait pas bien cerné ce Damiba, lui- même ayant un profil d’illégitimité.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre à 18:06, par Riibo En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Le Chef d’Etat burkinabè est à Niamey

    Wouiiii !!! M Ba ye Wendeee !!!! Qu’a fait mon Burkina pour être traîné si bas, si profond ???

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre à 20:15, par Swartskoff En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Le Chef d’Etat burkinabè est à Niamey

    Hum ! En civil le PR à taille fine dêh ! Choco ! Et puis cette tenue peut bien ouvrir la voie, après les épisodes se battre pour la chose et ceux qui doivent gouverner ce pays, à la candidature de la candidature. Ouf on y est, puisque un certain BC koissy est passé par là. L’histoire politique de la Haute Volta, du Burkina Faso, prévisible ? Car cyclique.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 21:14, par Cocorico En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Le Chef d’Etat burkinabè est à Niamey

    Damiba en civil, il est en train de dire que apres la transition, il va se convertir en civil pour continuer a etre president en tant que civil. L’histore de Blaise Compaore se repete.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre à 05:07, par Burkina Bena Peou En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Le Chef d’Etat burkinabè est à Niamey

    Damiba est trop leger pour hercher a rester au pouvoir. Quelqu’ un qui peut pas faire une bonne phrase ?
    Vraiment, le Burkina est tomber hein !!!

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre à 11:10, par SIDNABA En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Le Chef d’Etat burkinabè est à Niamey

    Internaute Cocorico, tu rêve debout. Qui va voter ce type sauf s’il bourre les urnes pour gagner l’élection. Il est nul et sans charisme. Mon Burkina mérite mieux que ce type et Dieu pourvoira un Président compétent et charismatique qui va bien nous représenter à l’extérieur du pays comme le Président du CNR et du Faso le Capitaine Thomas Sankara.

    Répondre à ce message

  • Le 13 septembre à 13:49, par Dibi En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Le Chef d’Etat burkinabè est à Niamey

    Ah mon Dieu ! Et ça s’étale dans toute la presse internationale ! On ne badine pas avec le nouveau protocole au Niger ! Barkhane veille au grain !
    Ils vont déchanter et s’étouffer d’excuses, tous les gogos débilités de la conscience politique, s’ils savaient que la tanche pourrie de la tête qui surnage dans l’aquarium néocolonial vaseux qu’est devenu le Burkina-Faso, - leur idole de la réconciliation et de toutes les trahisons- , sait se plier aux ordres et aux étiquettes de cour féodale qu’impose désormais le nouveau maître de la Françafrique qu’est Bazoum à Niamey ! Cette nouvelle raclure endo-coloniale, mieux que Ouattara et Macky Sall, sait se faire respecter par le dernier venu dans la cour néocoloniale à Niamey ; cette cour désormais bien placée sous la protection de Barkhane-La coloniale.
    Pour recevoir notre menteur-voleur national de pouvoir néocolonial rance de toutes les forfaitures à Ouagadougou, l’Islamo-touareg vendu à la France et aux intérêts français, aurait exigé de la tanche burkinabè, qu’il se défroque et se déguise en civil !
    Ce qui ne fut nullement un problème pour cet habitué des courbettes de cour-et-mouvements d’équerre chez le Mogho-Naba à Ouagadougou !
    Et pour satisfaire à l’égo de ce nouveau vendu et nouvelle raclure nigérienne aux ordres de Paris, notre Sandaogo Damiba a prestement quitté ses guêtres et pataugas d’écrase-merde pour la photo de classe endo-coloniale !
    C’est dire que tous les jours qui passent nous révèlent l’homme et sa capacité à se coucher !
    Na an lara , an sara !
    La patrie ou la mort !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Sommet extraordinaire de la CEDEAO à New-York : Des sanctions progressives seront prises contre la junte guinéenne
Sécurité et développement : Les Etats-Unis réitèrent leur engagement à soutenir le Burkina
New York : Le Président du Faso reçu par le Président en exercice de la CEDEAO
77e session de l’AG des Nations unies : Le Premier ministre à la rencontre de concertation entre l’Allemagne et les dirigeants africains
Assemblée générale de l’ONU : Le Premier ministre à l’ouverture du débat général de la 77e session
77e AG des Nations unies : Le Président du Faso attendu à New York (Communiqué)
RDC-Burkina Faso : Les deux instituts nationaux de santé publique partagent leurs expériences à Ouagadougou
Sommet mondial sur la transformation de l’éducation : Le Premier ministre à New York
G5 Sahel : L’institution garde toujours un potentiel appréciable, selon le gouvernement burkinabè
Lutte contre le terrorisme : Le Chef d’Etat burkinabè est à Niamey
Coopération Burkina-Japon : L’ambassade du Japon offre plus de 66 millions de FCFA pour l’amélioration des conditions sanitaires des habitants de Goabga
Processus de Transition au Burkina : « La Côte d’Ivoire est en plein soutien à vos efforts », a déclaré Alassane OUATTARA
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés