Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Burkina/Haute Cour de justice : Les juges parlementaires sont connus

Accueil > Actualités > Politique • Lefaso.net • dimanche 11 septembre 2022 à 22h05min
Burkina/Haute Cour de justice : Les juges parlementaires sont connus

Tradition respectée pour l’Assemblée législative de transition (ALT) qui a, ce vendredi 9 septembre 2022, élu ses membres à la Haute Cour de justice. Ce sont au total 24 juges parlementaires (titulaires et suppléants) qui ont été désignés pour composer cette juridiction.

Ils sont donc six juges titulaires et six juges suppléants désignés pour le compte de la Chambre de première instance et autant pour la Chambre d’appel.

Cette élection fait suite à l’adoption, le 22 août 2022, à l’unanimité, de la proposition de résolution relative à la modification de la résolution N° 005-2022/ALT portant règlement de l’Assemblée législative de transition.

« Cette modification avait pour objectif, la mise en fonctionnement de la Haute Cour de justice pour un traitement diligent des dossiers pendants devant cette juridiction et ce dont elle est susceptible d’être saisie », a expliqué le Président de l’ALT, Pr Aboubacar Toguyeni.

Il ressort des scrutins que les six juges titulaires de la Chambre de première instance sont Ousmane Bougouma, Lassina Guitti, Jean-Marie Kombasséré, Harold Thiombiano, Ibrahime Ouédraogo et Valentin Yamkoudougou.

Les juges suppléants sont, eux, Sayouba Bonkoungou, Pélagie Konseibo, Linda Kandolo, Karidia Kankouan, Yaya Sanou et Lassina Ouédraogo.

Au niveau de la Chambre d’appel, les juges titulaires se composent de Souleymane Ouédraogo, Hermann Yelkouny, Issaka Kaboré, Daniel Zoungrana, Adélaïde Tapsoba et Oumarou Sawadogo.

Les juges suppléants de la Chambre d’appel sont Salif Sanfo, Ousmane Diallo, Seydou Noba, Sylvestre N’Do, Aïda Koné et Edmond Ouédraogo.

Ces juges parlementaires prêteront serment devant la Cour de cassation et mettront en place un bureau. Avec des magistrats de grades exceptionnels, ils seront chargés de juger les hautes personnalités (le président du Faso, les membres du gouvernement) pour des actes commis dans l’exercice de leur fonction. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

O.L
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
77e AG des Nations unies : Le président Damiba demande le soutien de la communauté internationale pour freiner l’expansion du terrorisme
Burkina : Alpha Barry, Bachir Ismaël Ouédraogo, Alpha Oumar Dissa et bien d’autres disent adieu au MPP
77e AG des Nations unies : le Président du Faso est arrivé à New York
Burkina : « On a vu ces conférences de presse des OSC avec l’arrivée de Blaise Compaoré, mais quand les audios attisant la haine ont circulé, aucune n’a daigné lever le doigt », déplore Olivier Nacoulma du MIDE
Affaire Boukary Dabo : Séni Kouanda, ancien président de l’ANEB, retrace les circonstances du drame
Burkina/Politique : Nestor Batio Bassière « acte finalement » son départ de l’UNIR/MPS
Impasse politico sécuritaire au Burkina : Le Front patriotique appelle à la mise en place d’un Haut conseil national des légitimités sociales
Burkina/Transition : La Génération de veille citoyenne installe son « ambassadeur de paix » à Tanghin-Dassouri
Burkina Faso : Le parti « Rassemblement mains blanches » apporte son soutien au gouvernement de la transition
Journée internationale de la démocratie : Les élections, une partie de la solution à la crise que traverse le Burkina, estime le président de la CENI
Burkina : Rumeurs sur une motion de destitution du président de l’ALT
Burkina, la défense perd sa tête : Le général Aimé Barthélémy Simporé limogé comme tant d’autres avant lui
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés