Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

CDP : Une décision du tribunal administratif au goût d’une victoire d’étape pour Eddie Komboïgo

Accueil > Actualités > Politique • Lefaso.net • vendredi 9 septembre 2022 à 23h10min
CDP : Une décision du tribunal administratif au goût d’une victoire d’étape pour Eddie Komboïgo


Par une procédure d’urgence, ce jeudi 8 septembre 2022, le Tribunal administratif de Ouagadougou a déclaré que « Achille Tapsoba et ses camarades n’ont pas qualité pour agir au nom du CDP ». Un feuilleton au goût de victoire d’étape pour l’aile Eddie Komboïgo (encore appelée aile futuriste), tandis que du côté de Achille Tapsoba (aile historique), l’on ne s’avoue pas vaincu, estimant qu’il ne s’agit pas du fond du dossier.

Cette décision porte sur ce qui s’est passé en 2015, c’est-à-dire sous la transition consécutive à la chute du pouvoir CDP en fin octobre 2014. Une loi adoptée par le Conseil national de transition (CNT) avait exclu des cadres du parti des élections présidentielle et législatives de fin 2015. Ce qui avait conduit le parti à ester en justice devant la Cour de justice de la CEDEAO contre l’État burkinabè. La juridiction communautaire va donner raison au CDP, condamnant le gouvernement à lui payer également des dommages et intérêts ainsi que les frais exposés.

Depuis lors, le parti dit poursuivre, en vain, le règlement de ce dédommagement. Eddie Komboïgo prend la décision, il y a quelques temps, de saisir à cet effet, le Tribunal administratif de Ouagadougou.

C’est ainsi que Achille Tapsoba, considéré par une partie des cadres et militants du CDP comme le président par intérim du CDP, a demandé au tribunal que Eddie Komboïgo soit dessaisi, car n’ayant pas, selon lui, la qualité de président du parti pour poursuivre le dossier.

Dès lors, le tribunal administratif se devait de trancher ce litige préalable de qualité de personne avant d’examiner le dossier proprement dit. Ce jeudi 8 septembre 2022, le tribunal administratif a tranché. « Achille Tapsoba n’a ni qualité, ni mandat pour représenter aujourd’hui le CDP devant notre juridiction », rapportent des sources de l’audience.

Cette décision augure-t-elle de l’issue des autres litiges en attente, notamment celui relatif au récépissé ? En tout cas, dans le camp dirigé par Eddie Komboïgo, l’on y croit … tandis que du côté de Achille Tapsoba, l’on s’étonne « de tout ce tapage autour du sujet, alors qu’il n’y a aucun lien avec le principal litige ».

Pour rappel, la crise au CDP se caractérise, depuis décembre 2021, par l’existence de deux camps : celui dirigé par Achille Tapsoba, dit « aile historique » et le bloc piloté par Eddie Komboïgo, dit « aile futuriste ».

Depuis la tenue de son congrès en décembre 2021,Eddie Komboïgo est en attente du récépissé, synonyme de paternité du CDP. « Le récépissé ne saurait rester dans les mains de l’administration territoriale et nous connaissons les voies et recours pour avoir ce récépissé. Nous nous battrons pour que le récépissé soit récupéré », a, sur la préoccupation, déclaré Eddie Komboïgo, le 2 juillet 2022, lors d’une session de son Bureau politique national.

O.L

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 9 septembre à 19:19, par A woto ! En réponse à : CDP : Une décision du tribunal administratif au goût d’une victoire d’étape pour Eddie Komboïgo

    On fait la force à Eddy. Tout le monde sait que sans son apport financier, le CDP n’aurait pas pu ester en 2015 et ce parti serait mort de sa belle mort. Aujourd’hui il tente de récupérer ce qu’il a dépensé, certains qui n’ont rien dépensé pensent le priver de son bien.

    Et pour le récépissé du parti, ca n’honore aucunement le ministère de l’administration territoriale de le bloquer. Qu’est-ce qui n’a pas été respecté par le camp EDDY ? Quand l’autorité elle-même viole les lois, comment peut-elle ensuite espérer que le citoyen fasse autre chose ? Quand le Président Sandaogo accuse le peuple de manquer de vigueur, comment peut-on être vigoureux lorsque tout est fait de manière minable dans le pays ? Même ce qui ne souffre d’aucune ambiguïté, il faut qu’on en fasse une histoire de personnes et qu’on gère selon des humeurs ou des etats d’âme. Parfois le ridicule du comportement de certains responsables donne envie de pleurer, de honte. C’est tellement minable.

    Je precise que je ne suis pas militant du CDP, et je ne connais EDDY qu’à travers les journaux. Je ne l’ai jamais vu physiquement et je n’ai aucun lien avec lui.

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre à 21:10, par Tororoso En réponse à : CDP : Une décision du tribunal administratif au goût d’une victoire d’étape pour Eddie Komboïgo

    Et dire que ces gens là, incapables de se réconcilier, de s’unir sont ceux la même qui enjoignent les burkinabè de se réconcilier par la force. Et le Gouvernement au lieu de se concentrer sur ce qui nous préoccupent d’urgence. Perd son temps à soutenir ceux qui sont dans le faux..!!! Tout le monde a vu maintenant que Eddie a raison. Même si on l’aime pas...

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre à 08:07, par Dedegueba Sanon En réponse à : CDP : Une décision du tribunal administratif au goût d’une victoire d’étape pour Eddie Komboïgo

    Eddy pourrait changer la figure du CDP, il y a un moment qu’il y travaille déjà. Mais il y a des militants jaloux et envieux qui torpillent son action, notamment les militants hostiles à toute dynamique qui viserait à les mettre à la retraite d’office. C’est dans ce registre qu’il faut mettre le clan d’Achille Tapsoba, dite aile historique, dont les membres veulent toujours rester à la "table". Ce que Eddy ne sait peut-être pas, c’est qu’Achille Tapsoba a la dissidence dans le sang. Étudiant, il était déjà dans la dissidence avec le M21 moribond, qui était un mouvement cessetionniste de l’UGEB. Ce mouvement que nous avions rebaptisé NCOL(Nouveau Courant Opportuniste Liquidateur) avait survécu sur le plan syndical et/ou politique grâce à leur "OPA" sur le CDR que Yé Bongnessan avait créé au forceps à Dakar. D’ailleurs Achille fut coanimateur du M21 et des CDR à l’époque avec Paré Émile. Et lorsque je revois les trajectoires politiques des gens comme Achille Tapsoba, Paré Émile, feu Salif Diallo, Yé Bongnessan, je conclus que cette classe politique se moque du peuple burkinabè depuis presque 30 ans. Il faut juste que la jeunesse se réveille et nettoie tout ce monde, car il n’y aurait jamais eu d’insurrection sans cette jeunesse. Et ces opportunistes politiques professionnels leur ont volé leur révolution. Comme disait feu Salif Diallo, ils ont tous "mangé à la table du diable avec des fourchettes plus ou moins longues" , mais refusent toujours de se lever parce qu’ils ne sont toujours pas "rassasiés" après trente ans de festin.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre à 08:41, par TANGA En réponse à : CDP : Une décision du tribunal administratif au goût d’une victoire d’étape pour Eddie Komboïgo

    A suivre l’évolution des choses de ce parti, on ne peut que dire que EDDIE a raison. Mais maintenant que l’autre aile, celui des vieux inconditionnels du vieux Blaise et de son frère, ceux la même qui veulent se coller au pouvoir actuel semblent retrouver leurs forces, on peut bien dire que EDDIE aura fort à faire.
    De toutes les façons, si les Burkinabè penchent vers Achilles ça sera encore ceux qui ont été chassés en 2014 qui reviendront. Donc EDDIE est la solution.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre à 15:12, par AMADOU En réponse à : CDP : Une décision du tribunal administratif au goût d’une victoire d’étape pour Eddie Komboïgo

    L’histoire c’est ce qui est passé. Eddie est l’actuel du CDP. Achille est pour le CDP historique. Que faire avec Blaise Compaoré leur président d’honneur qui n’aspire plus le CDP et a fini par demander pardon. Il parle à peine. Qu’est-ce qu’il vous a dit Mr ALPHA ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre à 15:27, par MBAGOAMA En réponse à : CDP : Une décision du tribunal administratif au goût d’une victoire d’étape pour Eddie Komboïgo

    Quand vous regardez les deux photos naturellement vous-meme vous voyez qui a tord. C’est la nature meme qui le dit ce n’est pas moi. A un bébé qui ne sait meme pas encore parler donnez-lui de choisir parmi ces deux terroristes celui qu’il pense proche de la paix il vous le fera comme moi.. Suivez mon regard.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre à 15:58, par jeunedame seret En réponse à : CDP : Une décision du tribunal administratif au goût d’une victoire d’étape pour Eddie Komboïgo

    Quand on a perdu on quitte l’arène tête basse en tant que perdant. Tu n’es pas seul rival à vie. Cet Achille avec son âme lâche est juste un mercenaire ; dites lui d’aller trouver à ses ennuis une solution en famille. Quand il dérange sans orientation sans en tirer profit sans aucun effort de raison, il provoque hostilités pour nous créer des écoeurements. Tout le monde en a marre ; et Achille dégoûte même ceux qui ne veulent pas du CDP (Conflits Dégâts Divisions Perversités). On ne veut plus de légionnaire. Yaa ya boin bala ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre à 16:17, par Wendinmi En réponse à : CDP : Une décision du tribunal administratif au goût d’une victoire d’étape pour Eddie Komboïgo

    Que tous ceux qui ne sont pas sûrs de ce dont ils parlent s’en abstiennent. Quand on prétend ne pas connaître Eddi et ne pas appartenir au CDP, sur quoi s’appuie-t-on alors pour opiner ? Pas de subjectivisme s’il vous plaît.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre à 18:39, par BAARIN BIIGA En réponse à : CDP : Une décision du tribunal administratif au goût d’une victoire d’étape pour Eddie Komboïgo

    Allons monsieur le ministre de l’administration territoriale, même si on aime pas EDDY, il faut lui donner son papier.
    Ça y est, il l’a fait son coup d’État contre le blason et sa suite. Il l’a mérité.
    Si Blaise a pris le pouvoir avec Thomas SANKARA, c’est pr ce qu’il s’est dit en droit par ce que c’était lui à monter sur Ouaga avec les commandos. Maintenant, c’était EDDY, à régler les factures depuis 2015 ; que voulons nous ? Mérité ne dépasse pas mérité.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 10:15, par IZNOGOUD En réponse à : CDP : Une décision du tribunal administratif au goût d’une victoire d’étape pour Eddie Komboïgo

    C ’EST TOUT SIMPLEMENT UNE BAGARRE DE CHIFFONNIERS !!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
77e AG des Nations unies : Le président Damiba demande le soutien de la communauté internationale pour freiner l’expansion du terrorisme
Burkina : Alpha Barry, Bachir Ismaël Ouédraogo, Alpha Oumar Dissa et bien d’autres disent adieu au MPP
77e AG des Nations unies : le Président du Faso est arrivé à New York
Burkina : « On a vu ces conférences de presse des OSC avec l’arrivée de Blaise Compaoré, mais quand les audios attisant la haine ont circulé, aucune n’a daigné lever le doigt », déplore Olivier Nacoulma du MIDE
Affaire Boukary Dabo : Séni Kouanda, ancien président de l’ANEB, retrace les circonstances du drame
Burkina/Politique : Nestor Batio Bassière « acte finalement » son départ de l’UNIR/MPS
Impasse politico sécuritaire au Burkina : Le Front patriotique appelle à la mise en place d’un Haut conseil national des légitimités sociales
Burkina/Transition : La Génération de veille citoyenne installe son « ambassadeur de paix » à Tanghin-Dassouri
Burkina Faso : Le parti « Rassemblement mains blanches » apporte son soutien au gouvernement de la transition
Journée internationale de la démocratie : Les élections, une partie de la solution à la crise que traverse le Burkina, estime le président de la CENI
Burkina : Rumeurs sur une motion de destitution du président de l’ALT
Burkina, la défense perd sa tête : Le général Aimé Barthélémy Simporé limogé comme tant d’autres avant lui
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés