Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Visite du président Damiba à Abidjan : Un tête-à-tête avec Blaise Compaoré ?

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • jeudi 8 septembre 2022 à 22h40min
Visite du président Damiba à Abidjan : Un tête-à-tête avec Blaise Compaoré ?

Le président de la transition, Paul-Henri Damiba a, après Bamako, effectué, lundi, 5 septembre 2022, une visite dans la capitale économique ivoirienne où il a parlé coopération avec le président ivoirien, Alassane Ouattara. Un séjour en marge duquel, le président Damiba a eu un tête-à-tête avec l’ancien président du Faso, Blaise Compaoré, selon les confrères de RFI.

« Le chef de la junte burkinabè a aussi profité de son passage dans la capitale économique ivoirienne pour rencontrer l’ancien président du Burkina Faso, Blaise Compaoré. A la sortie de son entretien avec Alassane Ouattara à la présidence, Paul-Henri Sandaogo Damiba et sa délégation ne sont pas partis pour l’aéroport tout de suite. Ils se sont arrêtés à l’hôtel Ivoire pour rencontrer Blaise Compaoré qui vit à Abidjan depuis qu’il a été renversé en 2014. L’ancien président était accompagné de son épouse Chantal et de sa fille Djamila. La rencontre qui ne figurait pas sur le programme officiel de la visite du président de transition burkinabé, a duré près d’une heure. Et rien n’en a filtré », informe RFI, qui rappelle la volonté de Blaise Compaoré de rentrer définitivement au Burkina et la condamnation qui pèse sur lui.

Au lendemain de cette visite, mardi, 6 septembre 2022, et selon le correspondant de RFI, Serge Daniel, c’est un autre ancien chef d’État burkinabè, Roch Kaboré, qui venait également d’atterrir à Abidjan (où il avait fait escale à son départ), de retour d’Abu Dhabi où il était allé se soigner. Toujours selon la même source, le retour de M. Kaboré à Ouagadougou est prévu pour ce jeudi 8 septembre 2022.

Ce séjour privé dans la capitale ivoirienne prévoit-il des rencontres, notamment avec Alassane Ouattara et Blaise Compaoré ? « Il ne faut pas l’exclure », susurre une source, qui rappelle que le président Kaboré était inscrit dans une dynamique de réconciliation avant même le coup d’État.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 8 septembre à 11:24, par HUG En réponse à : Visite du président Damiba à Abidjan :Un tête-à-tête avec Blaise Compaoré ?

    Hum, s il rentre sans faire la prisonc est la.honte et de l institution judiciaire .La famille de thomas sankara a refusé le pardon de blaise compaoré.Le pere de thomas sankara disait qu il avait deux fils et l un est mort et l autre n est plus jamais venu le voir.Pourquoi il n est pas allé.voir le papa.de thomas sankara de son.vivant ?Peut etre que le papa l aurait pardonné et on n en serait pas là aujourd hui.

    Répondre à ce message

    • Le 8 septembre à 13:49, par Indjaba En réponse à : Visite du président Damiba à Abidjan :Un tête-à-tête avec Blaise Compaoré ?

      Il est allé voir Blaise qui a dû lui promettre par le passé qu’il allait user de son carnet d’adresses dans le milieu des terros pour faire arrêter les attaques. La fin des attaques devait être probablement enrobé et maquillée dans les initiatives telles que : "dialogue avec les terros’’ ; "appel aux jeunes égarés à déposer les armes" ; " comités locaux de dialogue " etc. Seulement Blaise n’a plus la maîtrise de tous les groupes terroristes. Les anciens chefs terroristes qui ont séjourné à Ouaga au temps de Blaise sont aussi dépassés par les évènements. Blaise et Diendere ont dû essayer mais les attaques continuent d’où la panique du chef de classe qui doit maintenant vaincre par la force mais apparemment il est coincé à ce niveau. Inata comme clé de lecture : les chefs militaires demis pour mesures conservatoires ont été réhabilités et promus à des postes. Maigua qui faisait outrage à chef de l’état et qui révélait des secrets militaires est rentré au Burkina et au lieu d’être arrêté, il est allé faire un selfie avec le chef de classe......

      Répondre à ce message

      • Le 10 septembre à 02:01, par Zongo En réponse à : Visite du président Damiba à Abidjan :Un tête-à-tête avec Blaise Compaoré ?

        C’est juste votre analyse. À l’heure actuelle Blaise et autres ne peuvent plus contrôler cette gangrène. L’actuel locataire de Kossyam a mal analysé les contours avant de faire son coup. il faut être réaliste dans cette lutte. Que ça soit un civil ou militaire il faut être lucide dans les prises de décisions et accepté les critiques. Parler moins en public et faire parler le terrain. Cela va faire rallier les gens à la lutte sinon que parler beaucoup amène des propos contradictoires et qui enflamment vite l’opinion publique

        Répondre à ce message

    • Le 8 septembre à 16:30, par Ka En réponse à : Visite du président Damiba à Abidjan :Un tête-à-tête avec Blaise Compaoré ?

      ’’’’’’’’’’’’’’’Pourquoi il n’est pas allé Voir le papa de thomas Sankara de son vivant ? Peut-être que le papa l’aurait pardonné et on n’en serait pas là aujourd’hui.’’’’’’’’’’’’’’’’’’’

      Internaute HUG, malgré nos différences je confirme ce que tu dis. Toutes ou tous qui connaissaient le feu père de Thomas Sankara, il attendait que ça avant sa mort. Mais voilà que l’arrogance de Blaise Compaoré a tout gâché. Du vivant du père de Thomas, Blaise Compaoré dans ses interviews devant les journalistes disait qu’il ne regrette de rien, comme avec son épouse le 12 Octobre 1988 avec le journaliste Francis Kpatindé, Blaise et son épouse disent qu’il n’est pas utile pour eux de retenir quelque chose de leur prédessert, oubliant que la famille de Thomas Sankara les écoutait.

      C’est dans le gène des Compaoré : Si au lieu d’envoyer ses acolytes avec des miettes pour insulter la mère de Norbert Zongo, François Compaoré se présentait devant cette mère meurtrie en la demandant son pardon, elle aura pardonné, mais morte la haine subsiste dans la famille Zongo.

      De nos jours si Damiba s’amuse a violer notre justice en faisant rentrer définitivement Blaise Compaoré sans passé par la justice, il aura tout le peuple sur son dos. Blaise Compaoré est un ennemi numéro 1 du peuple Burkinabé, comme les peuples de nos pays voisins, même si en Côte d’Ivoire ADO le protège par ce qu’il a donné des armes a Soro pour le mettre au pouvoir avec 3000 mort a la clé, les ivoirien ne voient pas d’un bon œil blaise Compaoré sur leur territoire.

      Au Burkina Blaise Compaoré est comptable de tous les assassinats sous la Révolution. En plus il était ministre de la justice et lorsqu’on jugeait des gens il faisait pression pour qu’on les envoie sous terre comme le cas de cet officier nommé Tiendrebéogo et ses camarades qui ont été fusillés pour tentative de coup d’État, ce qui était complètement faux et archi-faux, car il suffisait que Blaise COMPAORÉ craigne quelqu’un pour qu’il utilise sa position pour envoyer cette personne sous terre. Pire, quand il a fait son coup d’État, les deux autres chefs historiques, les Numéros 3 et 4 ont été tués quelques temps après pendant son voyage au Japon (Lengani Jean-Baptise et Henri ZONGO), et Blaise COMPAORÉ est désormais le seul chef. Remarquez ! Quand il veut faire assassiner quelqu’un, il n’est jamais là et c’est presque tout temps après lui. Même quand on tuait et brûlait Norbert ZONGO sur la route de Sapuy le 13 décembre 1998, Blaise COMPAORÉ était au Soudan. C’est lui l’assassin sous la Révolution et tout a été pire sous le Front Populaire jusqu’à ce qu’on le chasse en plein midi le 31 octobre 2014. Il a été condamné à la perpète par la justice Burkinabé, et il doit assumer, et a son arrivé au Burkina, sa place est dans une cellule a la MACA. Si Damiba joue à ce jeu en grattant le dos de son mentor pour insulter la justice Burkinabé, c’est toute une nation qu’il a insulter, et qui sera impardonnable. Je profite dire bravo a notre ami internaute ’’’’Nabiiga’’’’ pour sa contribution pertinente.

      Répondre à ce message

      • Le 9 septembre à 12:35, par SOME En réponse à : Visite du président Damiba à Abidjan :Un tête-à-tête avec Blaise Compaoré ?

        oui mon ami « …malgré nos différences je confirme ce que tu dis. » et « Si tu differes de moi, loin de me leser tu m’enrichis » est-il dit. Et c’est là ou se trouve la democratie. Discuter avec l’autre qui est different pour convaincre, Sankara l’a toujours demontré. Certains n’avaient que l’argument de la gachette, l’argument du faible.

        Damiba sait pourquoi il a pris le pouvoir, mais il croit savoir la reaction du vaillant peuple burkinabe. Damiba a accepté humilier le peuple burkinabe se croyant adoubé par un protecteur tout puissant… quand bien meme la geopolitique mondiale dit le contraire. Damiba s’englue de plus en plus. Il veut se montrer plus stratege que Roch mais tombe dans le meme piege. Je ne m’aventurerai pas a lui rappeler l’art de la guerre, a lui le specialiste de ala guerre.

        Si la cote d’ivoire de ouattara protege compaore c’est parce que le peuple ivoirien laisse faire alors que ce sinistre personnage a fait 3000 morts et continue. On comprend quand on a subi ce que la cote d’ivoire a subi, mais cela justifie-t-il cela ? Non ! L’or se purifie au feu et ce que vous craignez sera justement utilisé contre vous pour continuer a vous imposer ce que vous ne voulez pas. La peur n’est pas la meilleure arme. En face de ce peuple, eux aussi ils ont peur, et meme plus peur que le peuple. Quand le peuple se met debout, l’imperialisme et ses valets locaux tremblent.

        Oui on sait qui est blaise et son mode operatoire, que ce soit les tiendrebeogo, les commandant ouedraogo sur les bords du barrage, les lengagni, etc. Seul a echappé (bien curieusement !) le 3e personnage de la revolution le chef des CDR Pierre ouedraogo, (et non pas lengani et zongo). Je n’aborde meme pas la suite de la fameuse rectification : qui fut rectifié ? et on veut faire croire a qui que c’était sankara le mechant ! Pas meme aux sots, aux niais ou intellectuellement peu outillés !
        SOME

        Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 11:24, par numero1 En réponse à : Visite du président Damiba à Abidjan :Un tête-à-tête avec Blaise Compaoré ?

    Et c’est RFI qui donne cette information, pourquoi ? Dans la délégation il y avait des Hommes de la presse non ? pourquoi, eux ils/elles ne donnent pas cette informations ?
    C’est cet état de fait qui tourne l’opinion nationale vers la presse internationale pour s’informer et elle alors a tous les leviers pour l’orienter vers sa ligne et vision des choses.
    Il faut reconquérir la confiance du peuple par ces petites choses car le dire par la direction de communication de la présidence enlève toutes idées de vouloir garder cette info comme un secret quant bien que l’on sait que de nos jours il est quasi impossible de cacher ces choses.

    Répondre à ce message

    • Le 9 septembre à 11:44, par SOME En réponse à : Visite du président Damiba à Abidjan :Un tête-à-tête avec Blaise Compaoré ?

      mon frere tu connais les reponses a tes questions et tous on le sait ! Malheureusement certains ne veulent pas voir la realité juste pour leurs interets egoistes. Quand le mail a chasse ces medias il s’est trouve certains pour crier contre. Mais que veux tu c’est ca aussi la guerre, surtout de nos jours. Ils n’en ont rien a faéire du peuple, ils ont leur but et usent de tous les moyens malhonnetes pour y arriver
      SOME

      Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 12:18, par Nabiiga En réponse à : Visite du président Damiba à Abidjan :Un tête-à-tête avec Blaise Compaoré ?

    SUBTERFUGE ! SUBTERFUGE SE CROYANT INTELLIGENT TOUT EN PRENANT LES BURKINABÈ POUR DES IMBÉCILES : POINT !!!!!!

    Commençons par ici. Ce jour, la ville Talataye au Mali, non loin du Niger a été prise entièrement par les terroristes. Bref, dans cette ville, à l’instar d’innombrables localités au Mali, l’État malien, si l’État malien il y a, y a perdu toute son existence. Voilà le pays où Damiba, notre très brave restaurateur de la patrie s’est rendu pour chercher conseil et de signer des ententes de coopération pour terroriser enfin les terroristes dans ces deux pays. On y lit clairement le subterfuge dont je parle.

    Ce subterfuge réside dans son désire d’aller rendre compte à Blaise de ce qui trame pour le faire rentrer sans passer par la MACA mais comme il sait plus que quiconque que, d’aller directement en Côte d’Ivoire pour quelle que raison bidon que ce soit serait mal vu, haya, il faut passer par le Mali pour fanfaronner et par la suite, s’envole maintenant pour Abidjan pour rencontrer Blaise.

    Faux ! Damiba n’a pas profité de son passage dans la capitale ivoirienne pour faire un petit crochet chez Blaise, il est parti en CI pour rencontrer Blaise pour lui faire un compte rendu de ce qu’il est en train de faire pour lui et Diendéré Gilbert. Blaise et Diendéré Gilbert sont les deux tortionneurs sanguinaires les plus notoires que notre pays aient connu de son histoire.

    QUE PERSONNE NE CROIE CE QUE FAIT CE MENTEUR RESTAURATEUR DE LA PATRIE. ENTRETEMPS LA MOITIÉ DE NOTRE PAYS EST PERDU AUX TERRORISTES.

    Répondre à ce message

    • Le 8 septembre à 14:51, par shalom En réponse à : Visite du président Damiba à Abidjan :Un tête-à-tête avec Blaise Compaoré ?

      Bonjour Nabiiga ! Je suis entièrement d’accord avec vous. La rencontre entre DAMIBA et COMPAORE doit être la raison du voyage en Côte d’Ivoire du premier nommé. Le reste n’est qu’un subterfuge pour tromper la vigilance de l’opinion publique nationale et internationale. L’entêtement des autorités de la transition burkinabé à vouloir soustraire COMPAORE et ses soutiens de la justice risque de précipiter notre pays dans des mouvements sociaux violents.

      Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 12:20, par porto En réponse à : Visite du président Damiba à Abidjan :Un tête-à-tête avec Blaise Compaoré ?

    Ce serge daniel est bien informe de tout les faits et gestes de blaise compaore.jai l’impression même qu’il joue le rôle de son attache de presse.je me rappel que c’est lui qui avait twitter les première images de blaise décollant a Abidjan pour ouaga.

    Répondre à ce message

    • Le 9 septembre à 15:17, par Sidpawalemde Sebgo En réponse à : Visite du président Damiba à Abidjan :Un tête-à-tête avec Blaise Compaoré ?

      Vous ne croyez pas si bien dire : Il a accompagné la "mission" à l’aller comme au retour, dans le même avion spécial de la présidence ivoirienne.

      C’est ainsi qu’on a pu avoir des photos du départ d’Abidjan, de l’intérieur de l’avion pendant le voyage et de l’arrivée à Ouaga, alors qu’aucun (autre) journaliste n’était autorisé. Il faut bien qu’il ait un "statut" qui justifie ces "privilèges".

      Ce correspondant de RFI, franco-béninois, proche de Guillaume Soro et de Alpha Condé est d’abord et avant tout un françafricain. Ceci explique peut être cela...

      Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 12:53, par AMADOU En réponse à : Visite du président Damiba à Abidjan :Un tête-à-tête avec Blaise Compaoré ?

    Que faut-il comprendre dans ce déplacement ? Comme Alassane est un Français ce n’est pas simple. La France a dû faire payer ROCK les déboires de l’armée française a kaya aux yeux du monde. Peut être la main de la France dans ce coup d’état . Donc des remerciements.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 14:42, par Un putschiste en C.I En réponse à : Visite du président Damiba à Abidjan :Un tête-à-tête avec Blaise Compaoré ?

    Paul Henry Sandaogo DAMIBA (PHSD) a été reçu en Côte-d’Ivoire par un président démocratiquement élu et non un putschiste. On préfère un civil au pouvoir, un militaire en retraite ou un militaire en disponibilité. Mais pas un militaire en activité. C’est vrai qu’ ADO a torpillé leur constitution pour son 3ème mandat mais c’est encore mieux qu’un coup d’Etat militaire. PHSD, après le Mali pouvait aller en Guinée-Conakry s’il avait envi de se ballader. Là, c’est entre eux putschistes. Le pouvoir politique aux politiciens, le pouvoir militaire aux militaires. Plus jamais de coup d’Etat au Faso ; ça suffit comme ça. Des pays "maillot jaune" en coups d’Etat comme le Nigeria, le Ghana, etc. se sont ressaisis pour la démocratie et ça marche bien. Les coups d’Etat mettent le pays en retard.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 15:21, par 100kara En réponse à : Visite du président Damiba à Abidjan :Un tête-à-tête avec Blaise Compaoré ?

    Très belle analyse monsieur Nabiiga et dire que j’ai failli croire.
    Hey DIEU ...................

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 15:55, par SOME En réponse à : Visite du président Damiba à Abidjan :Un tête-à-tête avec Blaise Compaoré ?

    Vraiment ces individus prennent les gens pour des premiers idiots tombés de la premiere pluie !!! Comment voulez vous que le peuple fasse confiance a ce genre de dirigeants ! On a compris votre stratageme. Et cela dit tout le mepris que vous portez a ce pays, a ce peuple et a son devenir. C’est une entente entre larrons en foire pour leurs seuls interets egoistes.

    Roch continue a jouer le mauvais role malgré qu’il voit ce qui est en jeu. En cela il faut reconnaitre et saluer le courage et le patriotisme de Zida (contrairement a Roch qui n’a pas eu ce courage et nous entrainer dans cette situation catastrophique que vit le pays. Pas besoin d’etre un fin analyste pour le voir des le depart : il le savait et a accepté jouer un jeu où il ne pouvait que perdre. Et il continue de se faire engluer dedans. Dans ce faux voyage pour se soigner, voila les vrais raisons qui se devoilent a ceux qui ne voulaient pas le voir. Voici le 2e sommet entre anciens chefs d’etat que l’on impose a Roch. Toutes ces ballades de Damida ne sont que des diversions , etc.

    alors pourquoi cette obstination ? C’est plus que malhonnete par rapport a ce que l’on nous prepare pour la suite du vivre ensemble qualifiée de reconciliation. Roch a recu un retour de son mauvais tacle posé lors du voyage de Blaise a ouagadougou.

    freres et sieurs du burkina, comprenez que ces dirigeants n’en ont que faire de vous. C’est clair c’est une lutte de classes d’interets . Comprenons le et prenons nos responsabilités au lieu de rester là a bavader et laisser faire. Nous avons laissé damiba reussir la ou Djendjere a echoué

    an laara an saara
    c’est eux ou c’est nous mais eux ils ne sont rien sans onous, Or nous sans eux c’est notre salut
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 16:52, par Sougri En réponse à : Visite du président Damiba à Abidjan :Un tête-à-tête avec Blaise Compaoré ?

    Il faut suivre le fil des évènements. Quand l’envoyé du Niger est venu au Burkina, il a été conjointement demandé au Mali de réintégrer le G5, création de la France. Damiba est allé au Mali pour motiver Goïta. Comme la France est toujours derrière, il joue le médiateur entre le Mali et la CI pour la libération des 46 militaires. S’il avait informé tôt de son déplacement, je lui aurais dit de demander à Ouattara d’ouvrir la frontière. Cela aurait été plus utile pour les burkinabè qui souffrent trop pour entrer ou sortir de la CI.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 20:00, par Baoyam En réponse à : Visite du président Damiba à Abidjan :Un tête-à-tête avec Blaise Compaoré ?

    Le voyage au Mali était un détour pour distraire l’opinion. La vraie destination était la Côte d’Ivoire. Damiba est un militaire qui se croit malin mais son jeu est clair comme de l’eau de roche.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 23:10, par jeunedame seret En réponse à : Visite du président Damiba à Abidjan :Un tête-à-tête avec Blaise Compaoré ?

    TÊTE-À-TÊTE ??? De quelle tête s’agit-il ? Tête de DAMIBA ou tête de BLAISE ? Ni l’une ni l’autre. Le premier est un analphabète ébranlé. Le second est un écervelé qui termine ses heures de vie. Et pauvre ROCK et son MPP a juste une tête de souris et cherche toujours à se cacher dans un trou de souris pour des opportunités, des fuites de responsabilités et des impunités. Comment accepter que le problème de santé soit toujours le même prétexte pour violer lois et saper les efforts de la justice ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre à 17:17, par Adakalan En réponse à : Visite du président Damiba à Abidjan : Un tête-à-tête avec Blaise Compaoré ?

    Je l’ai vite oublié parcequ’il s’agit d’une récitation et non un bilan. Des HANI qui paradent a solenzo, des villages vide, des provinces qui vivent sous perfusion depuis ....

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
77e AG des Nations unies : Le président Damiba demande le soutien de la communauté internationale pour freiner l’expansion du terrorisme
Burkina : Alpha Barry, Bachir Ismaël Ouédraogo, Alpha Oumar Dissa et bien d’autres disent adieu au MPP
77e AG des Nations unies : le Président du Faso est arrivé à New York
Burkina : « On a vu ces conférences de presse des OSC avec l’arrivée de Blaise Compaoré, mais quand les audios attisant la haine ont circulé, aucune n’a daigné lever le doigt », déplore Olivier Nacoulma du MIDE
Affaire Boukary Dabo : Séni Kouanda, ancien président de l’ANEB, retrace les circonstances du drame
Burkina/Politique : Nestor Batio Bassière « acte finalement » son départ de l’UNIR/MPS
Impasse politico sécuritaire au Burkina : Le Front patriotique appelle à la mise en place d’un Haut conseil national des légitimités sociales
Burkina/Transition : La Génération de veille citoyenne installe son « ambassadeur de paix » à Tanghin-Dassouri
Burkina Faso : Le parti « Rassemblement mains blanches » apporte son soutien au gouvernement de la transition
Journée internationale de la démocratie : Les élections, une partie de la solution à la crise que traverse le Burkina, estime le président de la CENI
Burkina : Rumeurs sur une motion de destitution du président de l’ALT
Burkina, la défense perd sa tête : Le général Aimé Barthélémy Simporé limogé comme tant d’autres avant lui
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés