Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Développement : Avec le Covid, le monde est revenu 5 ans en arrière

Accueil > Actualités > International • • jeudi 8 septembre 2022 à 10h43min
Développement : Avec le Covid, le monde est revenu 5 ans en arrière

L’Indice de développement humain est revenu en 2021 à son niveau de 2016, "effaçant" des années de développement. Les conséquences d’une superposition de crises. Dans un rapport publié ce jeudi, l’ONU estime que le monde est revenu cinq ans en arrière en matière de développement humain, alimentant "méfiance" et "frustration" à travers la planète.

Pour la première fois depuis sa création il y a plus de 30 ans, l’Indice de développement humain, qui prend en compte espérance de vie, éducation, et niveau de vie, a reculé deux années de suite, en 2020 et en 2021, s’inquiète le rapport du Programme de l’ONU pour le développement (Pnud).

"Cela veut dire que nous mourons plus tôt, que nous sommes moins éduqués et que nos revenus baissent", énumère son patron Achim Steiner lors d’un entretien avec l’AFP. "Avec ces trois paramètres, vous pouvez avoir une idée de pourquoi les gens commencent à être désespérés, frustrés, inquiets pour l’avenir", insiste-t-il.

"Recul majeur"

Alors que l’indice progressait de façon continue depuis des décennies, il est revenu en 2021 à son niveau de 2016, "effaçant" des années de développement. En cause en particulier, le Covid, mais aussi les catastrophes climatiques qui se multiplient, et des crises qui se superposent sans donner le temps aux populations de reprendre leur souffle.

"Nous avons vécu des catastrophes avant, nous avons eu des conflits avant, mais la confluence de ce à quoi nous sommes confrontés aujourd’hui est un recul majeur pour le développement de l’humanité", insiste le patron du Pnud.

Ce recul est quasi universel, touchant plus de 90% des pays de la planète, même si les inégalités entre pays sont toujours flagrantes. En haut de la liste, se trouvent toujours la Suisse, la Norvège et l’Islande. Et tout en bas, le Soudan du Sud, devant le Tchad et le Niger.

Et si certains pays commencent à se remettre des impacts de la pandémie, beaucoup d’autres en Amérique latine, en Afrique sub-saharienne, en Asie du Sud ou dans les Caraïbes n’ont pas eu le temps de se relever que s’abattait déjà une nouvelle crise : la guerre en Ukraine.

Paralysés

Avec son impact majeur sur la sécurité alimentaire et énergétique — pas encore pris en compte dans l’indice qui s’arrête à 2021— "sans aucun doute, la perspective pour 2022 est sombre", a relevé Achim Steiner.

Le recul de l’Indice de développement humain est en grande partie tiré par la baisse de l’espérance de vie de plus d’un an et demi entre 2019 et 2021 (71,4 ans en 2021 contre 73 ans en 2019) alors que quelques mois sont en général gagnés chaque année.

"Malgré la reprise importante de l’économie en 2021, l’espérance de vie continue à décliner", a noté l’auteur du rapport Pedro Conceiçao lors d’une conférence de presse, qualifiant ce déclin de "choc sans précédent".

"Aux Etats-Unis, il y a eu une baisse de deux ans de l’espérance de vie, dans d’autres pays la chute est encore plus grande".

Le rapport décrit aussi un monde et une population "perturbés" par ces crises qui s’accumulent et l’"incertitude" qui en découle.

"Les gens ont perdu confiance", "nos voisins deviennent parfois la principale menace, que ce soit au niveau local ou entre les nations. Et cela nous paralyse", estime Achim Steiner, craignant que toutes ces "frustrations" ne mènent certains sur la voie des extrêmes et de la violence.

Trois axes

Alors "nous ne pouvons plus continuer avec les règles du jeu du siècle dernier, focalisé sur la croissance économique", plaide-t-il. "La transformation dont nous avons besoin requiert de nouveaux indicateurs : bas carbone, moins d’inégalités, plus de durabilité...".

Le rapport suggère notamment de se concentrer sur trois axes : investissements notamment dans les énergies renouvelables et la préparation aux futures pandémies, assurance (y compris protection sociale) pour absorber les chocs, et innovations pour renforcer les capacités à faire face aux prochaines crises.

Le Pnud appelle également à ne pas poursuivre la récente tendance à la baisse de l’aide au développement destinée aux pays les plus vulnérables.

Ce serait une "grave erreur", qui réduirait "nos capacités à travailler ensemble", insiste Achim Steiner. Alors que "changement climatique, pauvreté, cybercriminalité, pandémies nécessitent que nous travaillions ensemble, en tant que communauté internationale".

BFMTV.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Prix Nobel de médecine 2022 : Le suédois Svante Pääbo distingué pour ses travaux sur les origines de l’humanité
Massacre du stade de Conakry : Moussa Dadis Camara dans le box des accusés
Guinée-Conakry : Le capitaine Dadis Camara au bercail pour répondre du procès sur les viols et tueries du 28 septembre 2009
Russie : Une fusillade dans une école fait au moins treize morts, dont sept enfants
Pr Aristide Yoda : « C’est le Commonwealth qui a permis à la reine Elizabeth II de tisser des liens forts avec l’Afrique »
Tchad : Le ministre des affaires étrangères quitte le gouvernement
Tchad : Des sapeurs de la force Barkhane volent au secours des autorités locales et des populations
Gabon : Un ancien président de l’assemblée nationale arrêté avec plus d’un milliard de francs CFA
Soldats ivoiriens détenus au Mali : « Ce ne sont pas des mercenaires », déclare Antonio Guterres, SG de l’ONU
Belgique : Cinquante-cinq magistrats volontaires testent une prison pendant deux jours
Lutte contre la vie chère au Togo : Augmentation de 10% de la valeur indiciaire des salaires et pensions
Affaire Pogba : Mathias Pogba mis en examen et incarcéré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés