Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Dr Ousmane Bougouma : Un spécialiste du droit privé au service de l’ALT

Accueil > Actualités > Portraits • LEFASO.NET • lundi 5 septembre 2022 à 22h55min
Dr Ousmane Bougouma : Un spécialiste du droit privé au service de l’ALT

Enseignant de droit dans plusieurs universités du Burkina, Ousmane Bougouma préside la Commission des affaires générales, institutionnelles et des droits humains (CAGIDH) à l’Assemblée législative de transition (ALT).

Maître-assistant à l’université Thomas Sankara de Ouagadougou, Dr Ousmane Bougouma est un fin connaisseur des questions de droit privé. Sa thèse de doctorat en droit privé, soutenue sous la co-tutelle de l’université de Rouen et celle de Ouaga II, portait sur « La libre circulation des marchandises en droit communautaire européen et UEMOA ». La soutenance a eu lieu le 27 juin 2013 à l’université de Rouen sous la direction des Pr Filiga Michel Sawadogo et Emmanuel Kornprobst. La thèse a recueilli la mention "très honorable", et le document a été si bien accueilli par le jury que son rédacteur a été autorisé à le reproduire en l’état.

Le grade de docteur en droit obtenu, Ousmane Bougouma accède en octobre 2014 aux fonctions d’enseignant-chercheur en droit privé à l’université Thomas Sankara. Dans ce "temple du savoir" de la capitale, il est chargé d’enseigner la fiscalité des revenus et des opérations ; la méthodologie de rédaction de mémoire ; le contentieux fiscal ; le droit des obligations, le droit des personnes et de la famille, la fiscalité des entreprises ; les contrats spéciaux ; le droit commercial…

Esprit fécond

Dr Bougouma a dispensé aussi ses connaissances dans d’autres instituts d’enseignement au Burkina Faso. A l’université Saint Augustin de l’Afrique de l’Ouest (USDAO) il a enseigné le droit fiscal. A l’université Saint Thomas d’Aquin (USTA), le droit des biens. A l’université Aube Nouvelle, il a dispensé le droit des restructurations des sociétés et le droit comparé des contrats. A l’Institut africain de management (IAM), il a enseigné la théorie générale des obligations et le droit des sûretés. Au Centre de recherche panafricain pour le management et le développement (CERPAMAD), il partage ses connaissances en droit fiscal communautaire et international et à l’Université internationale, le droit fiscal.

L’ancien pensionnaire du lycée Bassy de Ziniaré est un esprit fécond, auteur ou co-auteur de nombreuses publications et communications scientifiques portant, entre autres, sur "Le mandataire judicaire en droit OHADA des procédures collectives" ; "La protection de la femme dans le concubinage en droit burkinabè de la famille" ou sur la "Gestion de la propriété intellectuelle en Afrique de l’Ouest : Guide pour le développement agricole grâce aux indications géographiques au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire et au Sénégal".

Mais Dr Ousmane Bougouma n’exerce pas que dans les salles de classe et autres amphithéâtres. Il est aussi bien intégré dans différentes administrations. A commencer par l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (ENAM) où il est administrateur depuis le 8 juin 2020. Depuis le 1er février 2016, il est conseiller juridique du président de l’université Ouaga 1 Pr Joseph Ki-Zerbo avec rang de directeur de service, chargé des dossiers juridiques et du contentieux de l’université.

Il est aussi membre de la Commission nationale OHADA du Burkina depuis le 14 juillet 2021 et a servi comme consultant dans de nombreuses études, dont celle portant sur le projet « La Voix des jeunes du Sahel, phase II », pour l’élaboration de la stratégie nationale de promotion de l’entrepreneuriat des jeunes du Burkina Faso pour le compte du ministère en charge de la jeunesse.

Très actif au plan académique, Dr Bougouma est membre de nombreuses commissions. Depuis 2015, il préside la Commission d’élaboration des sujets des épreuves de droit du baccalauréat au Burkina Faso. Cette même année, il intègre en tant que membre le jury de recrutement des magistrats du Burkina Faso. Depuis le 24 juin 2016, il est membre de la Commission juridique nationale de l’organisation de l’examen du baccalauréat. Lire la suite sur ledeputemetre.net

D. Sawadogo

Vos commentaires

  • Le 5 septembre à 16:50, par Sylvanus En réponse à : Dr Ousmane Bougouma : Un spécialiste du droit privé au service de l’ALT

    Waouh ! J’ai connu l’homme dans d’autres circonstances que celles des témoins, mais je ne doute pas une seule seconde de ces qualités dépeintes par tant de gens qui l’ont connu mieux que moi.
    J’atteste son humilité, sa simplicité et son amabilité qui sont des traits toujours constants quel que soit le moment et les circonstances où vous le rencontrez. Par exemple, son titre de docteur, je ne l’ai su que très récemment, à travers les médias en plus ; simplement parce qu’il ne le revendique pas et ne le porte pas sur son front en marchant.
    Merci pour ce bel article qui me permet de découvrir toute la richesse de ce monsieur. Bon vent à lui. La nation a plus que jamais besoin de personnes de valeurs comme lui

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre à 18:38, par Le Vigilent En réponse à : Dr Ousmane Bougouma : Un spécialiste du droit privé au service de l’ALT

    Toutes mes félicitations les plus sincères au Dr Ousmane Bougouma. Voila bien quelqu’un qui compte parmi les hommes les plus valeureux du Burkina et qui font la fierté de notre pays.
    Je pense bien que l’auteur ou le/s instigateurs de cet article ne nous disent pas tout sur ses/leurs vraies intentions ? La fin de la transition n’est pas aussi loin que çà. et qui veut voyager loin, prépare soigneusement et ménage sa monture.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 08:19, par Tonton Jos En réponse à : Dr Ousmane Bougouma : Un spécialiste du droit privé au service de l’ALT

    Bravo a toi. Au premier contact avec lui, vous constaterez un homme ouvert, et gentil. J’ignorais que sa tête était pleine d’autant de connaissance. Il lui reste a épouser l’idéal de Thomas Sankara (Tout pour le peuple) et un boulevard va s’ouvrir devant lui. Le meilleur reste a venir

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 13:23, par PITROIPA Mohamadi En réponse à : Dr Ousmane Bougouma : Un spécialiste du droit privé au service de l’ALT

    Faisant partie de la première promotion du Master Professionnel en Conseil Juridique d’Entreprise à l’IUFIC/Université Thomas Sankara, j’ai eu le privilège et la chance inouïe de bénéficier de l’encadrement de Dr Bougouma en Fiscalité des Entreprises. Quel enseignant extraordinaire avec une approche pédagogique originale !!! Toujours courtois dans ses propos et très respectueux envers ses apprenants. Il est et demeure avec Pr Filiga Michèle Sawadogo, Pr Toé Souleymane des références, des sources intarissables dans ma vie estudiantine et professionnelles. Puisse Dieu vous bénir éternellement pour la transmission du savoir dans l’humilité et le respect d’autrui.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre à 09:23, par Habibou Massaoudou En réponse à : Dr Ousmane Bougouma : Un spécialiste du droit privé au service de l’ALT

    Un enseignant bien aimable, attentif, patient, humble et connaisseur. Voilà bien des caractères qu’un enseignant chercheur doit avoir. Il les a, plus encore qu’on pourrait l’imaginer. J’ai eu la chance de connaître ce grand enseignant. Qui est mon enseignant et qui fut récemment rapporteur dans le jury de ma soutenance de mémoire. Courage, humble enseignant.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Ibrahim Traoré : Un ancien Casque bleu au chevet du Burkina
Burkina : Kadiogo Régina, la Yennenga de la coiffure et de l’esthétique
Burkina : Yves Kafando, le "gabelou" de l’Assemblée législative de transition
Dr Ousmane Bougouma : Un spécialiste du droit privé au service de l’ALT
Promotion immobilière : Anatole Sandwidi de Freedom Real Estate Immobilier distingué à Yamoussoukro
Assemblée législative de transition : Dr Arouna Louré, « le révolté »
De la communication à la Coiffure/Esthétique : Maria Tagnan a transformé l’essai
Photographie : Harouna Marané et l’art de témoigner avec l’objectif
Professeure Fatoumata Badini/Kinda : La sociologue qui voulait être institutrice ou infirmière
École nationale d’administration et de magistrature : Un chercheur et homme de culture nommé directeur général
Burkina Faso : Pr Jean-François Kobiané, un partisan d’une éducation de qualité à la tête de l’université Joseph Ki-Zerbo
Portrait d’un lauréat du concours de polytechnique : Erwin Poussi, ancien du PMK, fait briller l’étoile du Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés