Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Lutte contre le chômage dans la sous-région : L’UEMOA lance le Programme regional de formation professionnelle

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • Lefaso.net • jeudi 1er septembre 2022 à 21h00min
Lutte contre le chômage dans la sous-région : L’UEMOA lance le Programme regional de formation professionnelle

L’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) a officiellement lancé ce jeudi 01 septembre 2022, le programme regional de formation professionnelle (PROFOR) à l’hôtel Lancaster. L’objectif global est de contribuer à l’amélioration de l’adéquation des systèmes de formation professionnelle avec les besoins des économies de l’UEMOA.

Chômage et sous emploi des jeunes sont des plaies béantes pour les jeunes africains, particulièrement ceux des pays de l’UEMOA. Nonobstant les multiples efforts et les actions répétées en vue de combler ces lacunes et poser les jalons d’un développement durable, les actions des États semblent faire l’effet d’un coup d’épée dans l’eau.

Analysant de plus près la question, l’UEMOA a pu tirer comme conclusion que ces difficultés restent insurmontables à cause de la faiblesse de la formation professionnelle, le peu d’engouement des jeunes vers ces formations et l’inadéquation entre l’offre de formation et les défis de développement, principalement pour la satisfaction des besoins des entreprises.

"Nous fondons un grand espoir que le PROFOR accompagnera l’émergence à l’échelle régionale", Eké Kikou Hodi

Les idées audacieuses sont comme les pièces que l’on déplace sur un échiquier : on risque de les perdre mais elles peuvent aussi être l’amorce d’une stratégie gagnante, disait Goethe. Pour ainsi renverser la vapeur et insuffler une nouvelle dynamique pour le développement des pays de l’UEMOA, la commission de l’UEMOA, avec l’appui technique et financier de la coopération suisse a mis en place le Programme régional de formation professionnelle (PROFOR).

Puisqu’avant toute entreprise, le plus important c’est la préparation, la commission a, de concert avec la Direction du développement et de la coopération (DDC) préalablement opéré une évaluation du PROFOR afin de s’assurer des résultats qu’il pourrait produire.

9 pays sont concernés par ce programme : le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Niger, le Sénégal, le Togo, la Guinée Bissau et le Tchad. 4 500 000 fcfa sont prévus pour son exécution.

" Nos actions concertées permettront sans aucun doute d’améliorer l’accès des jeunes à des métiers porteurs de croissance pour l’ensemble de la sous-région", Abdoulaye Diop

Les objectifs sont entre autres "appuyer la mutualisation des outils et ressources de formation de manière concertée et partagée, améliorer la formation des formateurs et tuteurs en entreprises, renforcer la gouvernance des fonds de formation professionnelle et promouvoir des mécanismes de financements innovants"
Pour Abdoulaye Diop, président de la commission de l’UEMOA, ce programme est une bouffée d’oxygène car il viendra crever l’envie des jeunes qui peuvent être tentés par l’aventure terroriste, faute de travail ou en situation de sous-emploi.

"Les offres de formation sont surtout le produit d’une mutualisation et d’une complémentarité entre l’Etat et les entreprises", Christian Eggs

Christian Eggs est le chef de la coopération international et du bureau de la coopération suisse à Ouagadougou. Il a rappelé que la convention a été signée en 2020. Il ne reste que deux ans pour son exécution. Il exhorte donc " le comité de pilotage technique à analyser une fois de plus les points de blocage mais surtout, proposer des solutions concrètes, adéquates, radicales s’il le faut, à même de rattraper le retard et atteindre les résultats attendus.

Erwan Compaoré
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 2 septembre à 16:12, par Sage En réponse à : Lutte contre le chômage dans la sous-région : L’UEMOA lance le Programme regional de formation professionnelle

    C’est bien.
    Mais quelque chose, que je n’ai jamais compris.
    Pourquoi, faut-il à chaque fois, que quelqu’un d’autre vienne financer ? Est-ce que 9 Etats ne peuvent pas financer un tel programme, si vraiment, c’est important pour nous ? Toujours, tendre la main. Et on veut qu’on nous respecte.

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre à 07:22, par Alexio En réponse à : Lutte contre le chômage dans la sous-région : L’UEMOA lance le Programme regional de formation professionnelle

    Quelle moustique qui a piquer l economiste et ancien ministre togolais Kako Nubukpo ? Assis en en troisieme position de la droite a la gauche sur la photo. ci-dessus.

    A-t-il changer d opinion,ce fervent critiqueur du Franc.CFA. Avec des livres attitres comme. Le FRANC-CFA UN OUTIL DE SERVITUDE VOLONTAIRE. Aujoudhui on ne voie dans ce engagement optique.

    Qu.est-ce qui cest passer ?

    A-t-il ete recuperer et beurrer par la FRANCAFRIQUE pourquil se taise ? Pour rappel il a ete chasse en son temps de la Francophonie a cause de sa position sur le Franc-CFA baptisee monnaie de singe.

    Ces arguments sur le CFA etaient : son arrimage a l Euro. une devise tres forte qui ne profitait qu aux elites africains et groupes francais et europeens en oprant en Afrique. l aberrance de la creation de 2 zones (UEMOA et CEMAC). Taux tres eleve des banques commerciales qui n en courage pas l entreprenariat des jeunes,

    Voire le meme monsieur au coeur de LUEMOA aujourdhui ldevrait enlever son credit d antan comme detracteur du Franc-CFA pour sa juste raison..

    il favorise pas l import au detriment de l export. le chomage. Tous les 15 pays utilisateurs ont une balance de paiement deficitaire.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina/Coopération : Une organisation de la société civile envisage de travailler à l’éveil des consciences contre la présence française au Burkina
Agenda 2063 de l’UA, volet Burkina Faso : Une consultation nationale pour évaluer le 1er plan décennal 2014-2023
Coopération Burkina Faso – Russie : Le Chef de l’Etat échange avec le ministre des Affaires étrangères Sergei LAVROV
Sommet extraordinaire de la CEDEAO à New-York : Des sanctions progressives seront prises contre la junte guinéenne
Sécurité et développement : Les Etats-Unis réitèrent leur engagement à soutenir le Burkina
New York : Le Président du Faso reçu par le Président en exercice de la CEDEAO
77e session de l’AG des Nations unies : Le Premier ministre à la rencontre de concertation entre l’Allemagne et les dirigeants africains
Assemblée générale de l’ONU : Le Premier ministre à l’ouverture du débat général de la 77e session
77e AG des Nations unies : Le Président du Faso attendu à New York (Communiqué)
RDC-Burkina Faso : Les deux instituts nationaux de santé publique partagent leurs expériences à Ouagadougou
Sommet mondial sur la transformation de l’éducation : Le Premier ministre à New York
G5 Sahel : L’institution garde toujours un potentiel appréciable, selon le gouvernement burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés