Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Centrafrique : Les démons du « troisième mandat » font surface !

Accueil > Actualités > International • Lefaso.net • samedi 27 août 2022 à 12h10min
Centrafrique : Les démons du « troisième mandat » font surface !

Les jours à venir, pour ne pas dire dès ce samedi 27 août 2022, s’annoncent tumultueux en Centrafrique, avec la création (vendredi 25 août) de ce « comité chargé de rédiger un projet de Constitution ». Une velléité de mandat supplémentaire, communément appelé « troisième mandat », qui fait des grincements de dents et annonce des manifestations populaires.

C’est un décret du Premier ministre centrafricain qui annonce la création de ce « comité de rédaction du projet de Constitution ». Cette décision succède à plusieurs manifestations, enregistrées depuis plusieurs mois, en faveur d’une modification de la loi fondamentale. La Constitution, en l’état actuel, interdit au chef de l’État de briguer un troisième mandat (le chef de l’Etat en exercice, Faustin-Archange Touadéra, étant élu en 2016 puis réélu en 2020).

« De plus en plus de voix s’élèvent pour exiger une modification de la Constitution », s’est saisi, le 13 août 2022, le président lui-même, lors d’une adresse à la nation.

« C’est une fuite en avant, et l’objectif est de se maintenir au pouvoir », a rétorqué à travers le confrère de l’AFP, l’ancien Premier ministre, Martin Ziguélé, actuellement député de l’opposition.

En mars 2022, à la faveur d’un « dialogue démocratique », des partisans du président avaient, sans succès, tenté de sauter le verrou de limitation pour lui permettre de se représenter en 2025 (échéance de ce deuxième et dernier mandat).

Une vingtaine de partis de l’opposition annonce d’ailleurs une manifestation ce samedi 27 août 2022 contre cette modification de la Constitution.

Un moment d’incertitudes donc pour la Centrafrique qui ploie déjà sous des crises multiformes (groupes armés régionalistes, conflits de religions, meurtrissures institutionnelles…).

Cette actualité centrafricaine arrive également à un moment où les yeux sont rivés sur le Sénégal, où le président actuel, Macky Sall, est soupçonné de manœuvrer pour un mandat supplémentaire dans ce pays qui a, jusque-là, offert un exemple de démocratie.

Aussi, les conséquences de cette violation se gèrent actuellement en Guinée-Conakry avec la transition, suite au coup d’Etat contreAlpha Condé qui s’était octroyé dans le sang, un « mandat de trop ».

Un démon qui a également plané sur la Côte d’Ivoire, où le mandat actuel du président Ouattara est considéré comme celui en violation de la Constitution ; un mandat d’ailleurs ‘’arraché’’ dans un climat de manifestations violentes.

La préoccupation des « troisièmes mandats » a encore la peau dure sur le continent africain.

O.H.L
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Prix Nobel de médecine 2022 : Le suédois Svante Pääbo distingué pour ses travaux sur les origines de l’humanité
Massacre du stade de Conakry : Moussa Dadis Camara dans le box des accusés
Guinée-Conakry : Le capitaine Dadis Camara au bercail pour répondre du procès sur les viols et tueries du 28 septembre 2009
Russie : Une fusillade dans une école fait au moins treize morts, dont sept enfants
Pr Aristide Yoda : « C’est le Commonwealth qui a permis à la reine Elizabeth II de tisser des liens forts avec l’Afrique »
Tchad : Le ministre des affaires étrangères quitte le gouvernement
Tchad : Des sapeurs de la force Barkhane volent au secours des autorités locales et des populations
Gabon : Un ancien président de l’assemblée nationale arrêté avec plus d’un milliard de francs CFA
Soldats ivoiriens détenus au Mali : « Ce ne sont pas des mercenaires », déclare Antonio Guterres, SG de l’ONU
Belgique : Cinquante-cinq magistrats volontaires testent une prison pendant deux jours
Lutte contre la vie chère au Togo : Augmentation de 10% de la valeur indiciaire des salaires et pensions
Affaire Pogba : Mathias Pogba mis en examen et incarcéré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés