Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «"Lorsque tu as entrepris quelque chose, prends patience." Proverbe arabe» 

Burkina : Les activités de la caisse de dépôt et de consignation suspendues

Accueil > Actualités > Conseil des ministres • Lefaso.net • mercredi 17 août 2022 à 23h30min
Burkina : Les activités de la caisse de dépôt et de consignation suspendues

Un rapport portant sur les difficultés rencontrées par la caisse de dépôt et de consignation a été présenté durant le conseil des ministres de ce mercredi 17 août 2022. Parmi les difficultés, on retient le manque de consensus entre la caisse et les partenaires financiers tels la CARFO, la CNSS et la Poste. Ce qui crée des difficultés de mobilisation de ressources financières.Les partenaires ayant marqué leur refus quant à la centralisation de leurs fonds au niveau de la caisse. La caisse fonctionne également sans commission de surveillance conforme à la loi.

Pour résoudre ces difficultés, il a été décidé de la suspension des activités de la caisse et de la mise en place d’une commission, qui va s’assurer de la viabilité de l’institution avant toute relance ou mise en place d’une structure de développement national plus consensuelle.

www.lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 17 août 2022 à 19:18, par Consignation En réponse à : Burkina : Les activités de la caisse de dépôt et de consignation suspendues

    Que le DG de la caisse aille rejoindre son ami Rock car la seule base de création de la caisse et de sa nomination c’est leur amitié qui ne nous a été d’aucune utilité, bien au contraire.
    Merci à la CARFO, à la CNSS et à la POSTE d’avoir protégé les retraites et dépôts des honnêtes travailleurs.
    Trop facile de s’imaginer regroupeur des épargnes d’autrui.
    Avec ce machin, nous avons certainement frôlé la catastrophe MPPienne.

    Répondre à ce message

  • Le 17 août 2022 à 20:21, par savadogo daouda En réponse à : Burkina : Les activités de la caisse de dépôt et de consignation suspendues

    Bravo monsieurs du MPSR .
    L’ une de vos rares actions salutaires. Au moins là on ne peut pas vous taxer de chasse aux sorcières.
    Comme le dit le proverbe , c’est bon mais c’est pas arrivé.
    Il reste le HCDS ( Haut Conseil , pour le Dialogue Sociales,
    le CES ( Conseil , Économique et Sociale ) , le Médiateur du Faso et bien d’autres institutions inutiles et hypers budjetivores , justes bons bons pour récompenser des amis
    politiques .
    Merci MPSR , supprimez ces institutions et reversez leurs budjets aux FDS et VDP pour la défense du pays.
    Cela sera plus utile

    Répondre à ce message

  • Le 17 août 2022 à 20:27, par Lejuré En réponse à : Burkina : Les activités de la caisse de dépôt et de consignation suspendues

    Vraiment !? Encore un gachi. On a mis des millions pour un projet qui n’est même pas arrivé à décoller.

    Kô les partenaires refusent ! Refusent quoi ? d’appliquer les textes ? Bon !

    Répondre à ce message

  • Le 17 août 2022 à 21:42, par Maria de Ziniare En réponse à : Burkina : Les activités de la caisse de dépôt et de consignation suspendues

    Bizarre le Burkina, le pays qui ne veut pas avancer. La Caisse de Dépôt et Consignation n’est pas une nouveauté dans notre pays. Au temps de Sangoulé Lamizana, son argentiet Témokoko Marc Garango avait créer la CNDI (Caisse Nationale de dépôt et Investissement) qui a joué le même rôle et qui a fini par être démantelée par les pouvoirs qui l’on succédé notamment les révolutionnaires. L’institution existe dans les pays suivants :France Maroc Tunisie Sénégal Mauritanie Gabon Bénin Italie Canada et Brésil. Pourquoi au Burkina on ne peut pas recréer quelque chose qu’on a déjà expérimentée ? On parle de consensus qui ne sera jamais trouvé alors que c’est la force de la lois et des textes qui doit s’imposer à tous. Est ce qu’on a cherché un consensus pour imposer le principe de l’unicité de caisse au niveau du ministère des finances.
    Il y’a manifestement un manque de vision et d’autorité dans notre pays. Le premier ministre PKT (qui a travaillé en France à la caisse de dépôt et est l’initiateur du projet dans notre pays ) voit que les autorités sont en train de vouloir jeter son bébé à la poubelle.

    Répondre à ce message

  • Le 17 août 2022 à 22:50, par Sidbewende En réponse à : Burkina : Les activités de la caisse de dépôt et de consignation suspendues

    Après la déclaration du porte-parole du gouvernement invitant la presse à sensibiliser la population sur les déclarations haineuses une idée m’est venue à l’idée. Certains journalistes contribuent à tuer la presse par leur attitude. Beaucoup de téléspectateurs se plaignent de la manière dont echo de presse de BF1 est animée. Son à animateur affiche clairement ses positions et empêchent certains de ses collègues de parler. Que les autorités de BF1 lisent les critiques des différents téléspectateurs qui sont unanimes sur le comportement de l’animateur. BF1 à acquis une audience qu’il ne faut pas perdre par le manque de professionnalisme d’un homme. Félicitation à la RTB pour son émission debat de presse lca pour 7 afrique de canal 3. Il faut sauver l’audience de BF1

    Répondre à ce message

    • Le 18 août 2022 à 07:59, par sanogo En réponse à : Burkina : Les activités de la caisse de dépôt et de consignation suspendues

      Je ne pense pas que quelqu’un soit obligé de suivre tel ou tel medias ; chacun choisit librement donc il n’est pas question de vouloir imposer vos désiderata aux autres téléspectateurs de BF1. Personnellement je trouve pourtant l’animation de débat de presse très correct sur cette chaine et chaque dimanche je ne la rate que pour cas de force majeure. Et puis les invités ( je suppose) acceptent volontairement de participer. Pourquoi voulez vous que tout le monde fasse exacctement la meme chose ??? Oubien vous avez une dent contre l’animateur ?

      Répondre à ce message

  • Le 18 août 2022 à 06:07, par Sacksida En réponse à : Burkina : Les activités de la caisse de dépôt et de consignation suspendues

    En realite, a la creation de cette Caisse des Depots et des Consignations nous avions dit qu’elle etait inutiles car il ne sert a rien de faire du copier coller comme la France. Sous la Revolution d’Aout deux Instruments de financements internes de l’Economie avaient ete crees : l’Union REvolutionnaire des Banques ( UREBA) ; qui etait un Outil de financements des Paysans et des Collectivites Territoriales et devait devenir la Banque Centrale Nationale du Burkina ; et qui a terme emettre la Monnaie Nationale. Quand a la Caisse Nationale Autonome des Investissements(.CAI) elle devait faciliter la mobilisation au sein du Collectif Industriels des Ressources Nationales qui seront reinvesties pour la Modernisation ; et l’Extention des Industries Nationales ; et a cet effet plus d’une dizaines d’Industries furent rehabilitees ou crees. Donc ce n’est pas du tout la meme Philosophie et les memes objectifs que la fameuse Caisse des Depots et des Consignations cree pour caser ses Amis Politiques. En tout etat de cause, si le Burkina Faso veut se developper les seules solutions adequates Endogenes est de reprendre des idees et projets revolutionnaires Burkinabe afin d’obtenir notre veritable independance economiques au lieu de passer son temps a copier des choses dans des contextes nationaux differents sans aucune valeurs ajoutees. Salut

    Répondre à ce message

  • Le 18 août 2022 à 08:52, par Levieux En réponse à : Burkina : Les activités de la caisse de dépôt et de consignation suspendues

    Vraiment le Burkina est un pays qui ne veut pas avancer, en Côte d’Ivoire par exemple les cautions fixées par les bailleurs pour la location de maison sont reversées directement à la caisse de consignation et de dépôt ce qui constitue un fond supplémentaire pour le pays, et de là on pourra par exemple comme le veux certains internautes équipés nos FDS et VDP, l’argent existe au pays et il faut aller le chercher là où il est planqué.

    Répondre à ce message

  • Le 18 août 2022 à 09:48, par justice En réponse à : Burkina : Les activités de la caisse de dépôt et de consignation suspendues

    Je crois que les bonnes idées pour développer le pays sont à prendre, même si ca vient de notre ennemi. Je suis d’accord pour la création de la commission de surveillance, mais pas à chaque fois revenir en arrière. La CNSS, la CARFO et la POSTE sont des institutions Etatiques. Quant le gouvernement prend une décision elle doit être exécutée sinon ca devient de l’indiscipline. Aucune personne, aucune entité ne va accepter facilement perdre ou partager ses ressources sans contraintes. Un adage Africain dit je cite " Si tu refuses de faire pleurer ton enfant c’est toi même qui va pleurer un jour à sa place.

    Répondre à ce message

  • Le 18 août 2022 à 10:22, par Ollo En réponse à : Burkina : Les activités de la caisse de dépôt et de consignation suspendues

    Le problème n’est pas de dissoudre ou de ne pas dissoudre. Le véritable problème c’est de savoir quelle est la vision du Burkina en matière de développent. On construit et on détruit aux humeurs des passants. Supposons qu’un autre régime arrive au pouvoir après le MPSR et recréé cette caisse. Idem pour les nominations. Quand un agent de l’Etat est nommé puis remplacé 3 ou 4 mois après, quelle est la valeur ajoutée nationale ? C’est un sujet qu’il va falloir aborder dans le processus de refondation du pays.

    Répondre à ce message

  • Le 18 août 2022 à 11:54, par SM En réponse à : Burkina : Les activités de la caisse de dépôt et de consignation suspendues

    La presse devrait inviter des spécialistes des ministères pour qu’ils viennent éclairer l’opinion sur cette question. cela devrait se faire par un débat ouvert sur des plateaux télés. Parce que c’est inacceptable que des services techniques des ministères cautionnent la création de cette institution et par suite d’un changement de régime des services techniques des mêmes ministère cautionnent sa suspension. ce sont des ressources publiques qui ont été mobilisées pour les différents ateliers et j’en passe.

    Répondre à ce message

  • Le 18 août 2022 à 14:42, par Kidrh En réponse à : Burkina : Les activités de la caisse de dépôt et de consignation suspendues

    Comme l’a dit un intervenant, la CNDI n’est pas une institution nouvelle au Faso. Elle a existé a partir du milieu des années 70. Autant que je me souvienne elle n’a pas donné les résultats escomptés. Les ancien directeurs généraux ( dont ( Parkouda)s’ils sont encore vie pourrons nous édifier . Il est reste qu’il est hasardeux de prendre les fonds des Caisses de retraite pour créer une institution dont la rentabilité financière n’est pas prouvée, au risque que la CNSS et la Carfo ne soient pas un jour dans l’incapacité de payer leurs pensionnés.

    Répondre à ce message

  • Le 18 août 2022 à 15:30, par WAWANI En réponse à : Burkina : Les activités de la caisse de dépôt et de consignation suspendues

    Attention à ne pas l’eau de bain avec le bébé, comme on le dit couramment

    C’est caisse si elle fonctionne bien devait être le début de la constitution d’une réserve nationale. Et ça ne pas plaire à tout le monde y compris les banques nationales et le gaulois.

    Répondre à ce message

  • Le 18 août 2022 à 18:00, par caca En réponse à : Burkina : Les activités de la caisse de dépôt et de consignation suspendues

    Le Burkina est un pays compliqué. Les cadres supérieurs de la fonction ont une mauvaise compréhension du développement et de la valeur ajoutée. Peut-être que le conseil des ministres a raison de suspendre les activités de la caisse à croire des difficultés rencontrées. Mais comment ça se passe dans les autres pays où la France a permis l’ouverture des caisses de consignation ? L’argent de la CNSS, de Carfo et de la banque postale appartienne l’état du Burkina Faso et non à des individus. Les autres pays ne peuvent pas disposer leurs caisses de consignation et nous n’ont pas. La caisse était une valeur ajoutée pour le pays d’organiser ses cotisations pour les investissements innovants. La CNSS devait même évoluer pour être une caisse d’allocation familiale pour tout burkinabé. Jusqu’à présent La CNSS s’adresse uniquement à certains catégories de burkinabé et le reste n’ont rien. Le gouvernement n’est pas du tout responsable de cette léthargie du développement du pays. C’est dommage pour ce pays avec ces éternels recommencements.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Compte rendu du Conseil des Ministres du mercredi 25 janvier 2023
Conseil des ministres du 25 janvier : Le référentiel de développement de la Transition revu
Diplomatie : Le Burkina Faso relève son représentant permanent à l’ONU
Compte rendu du Conseil des Ministres du mercredi 18 janvier 2023
Traitement des dossiers du Conseil des Ministres : Les acteurs de la chaîne s’approprient la plateforme « eCM »
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi du 11 janvier 2023
Conseil des ministres du 11 janvier 2023 : Le gouvernement crée un fonds de soutien aux Volontaires pour la Défense de la Patrie
Compte rendu du Conseil des ministres du vendredi du 30 décembre 2022
Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 21 décembre 2022
Burkina Faso : Compte rendu du Conseil des ministres du vendredi 16 décembre 2022
Burkina Faso : Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 7 décembre 2022
Burkina Faso : La loi sur les VDP relue par le gouvernement en vue d’intégrer la nouvelle doctrine de leur emploi
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés