Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

École nationale d’administration et de magistrature : Un chercheur et homme de culture nommé directeur général

Accueil > Actualités > Portraits • LEFASO.NET • jeudi 11 août 2022 à 15h09min
École nationale d’administration et de magistrature : Un chercheur et homme de culture nommé directeur général

Le Dr Jacob Yarabatioula a été nommé directeur général de l’École nationale d’Administration et de Magistrature, au conseil des ministres du mercredi 10 août 2022. L’enseignant-chercheur au département de Sociologie de l’université Joseph Ki-Zerbo remplace le Professeur agrégé des universités canadiennes, Awalou Ouédraogo, qui était à ce poste depuis mars 2018.

Fonctionnelle depuis 1960, l’École nationale d’administration et de magistrature (ENAM), école de formation des cadres de l’administration, de la justice et des collectivités territoriales, sera bientôt aux commandes du Dr Jacob Yarabatioula, enseignant-chercheur au département de Sociologie à l’université Joseph Ki-Zerbo depuis 2013. Il connait l’ENAM pour y avoir dispensé, d’octobre 2011 à janvier 2015, des cours d’Ingénierie culturelle, de marketing culturel, de management des industries culturelles et de management des organisations culturelles. Les cours de Marketing des arts et de la culture ; et d’Ingénierie culturelle, il les donnera d’octobre 2016 à janvier 2017.

L’homme est assez connu du monde de la Culture. Pendant trois ans (février 2012 – janvier 2015), il a été administrateur du Centre de développement chorégraphique la Termitière à Ouagadougou. Il a aussi été coordonnateur des Nuits Atypiques de Koudougou de janvier 2007 à septembre 2009.

Le Dr Jacob Yarabatioula est l’auteur de deux ouvrages dédicacés le 26 mars 2021 et préfacés par le Pr Serges Théophile Balima. Il s’agit de « Industries culturelles et créatives au Burkina Faso. Trajectoires et enjeux » et de « Industries culturelles et créatives au Burkina Faso. Analyse des filières ».

Notamment également que l’enseignant-chercheur est co-auteur d’un rapport national sur « La montée de l’insécurité transfrontalière : Ce que disent 800 Sahéliens ». Il s’agit d’un document réalisé dans le cadre de l’étude des perceptions des facteurs d’insécurité et d’extrémisme violent dans les régions frontalières du Sahel.

Parlant de lutte contre l’insécurité et négociation avec les groupes terroristes, le Dr Yarabatioula disait dans une interview qu’en cas de négociations, cela devrait se faire « autant avec les groupes endogènes qu’avec les groupes exogènes ». Et de renchérir « Si l’on franchit cet obstacle d’identification de l’ennemi-interlocuteur, il restera à comprendre ou à connaître les points de revendication. Et ce point n’est pas du tout aisé à traiter. Il est difficile d’entamer des discussions sans savoir ce que le camp adverse revendique et qui est le leader avec lequel l’on peut discuter en toute responsabilité ».

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Kadiogo Régina, la Yennenga de la coiffure et de l’esthétique
Burkina : Yves Kafando, le "gabelou" de l’Assemblée législative de transition
Dr Ousmane Bougouma : Un spécialiste du droit privé au service de l’ALT
Promotion immobilière : Anatole Sandwidi de Freedom Real Estate Immobilier distingué à Yamoussoukro
Assemblée législative de transition : Dr Arouna Louré, « le révolté »
De la communication à la Coiffure/Esthétique : Maria Tagnan a transformé l’essai
Photographie : Harouna Marané et l’art de témoigner avec l’objectif
Professeure Fatoumata Badini/Kinda : La sociologue qui voulait être institutrice ou infirmière
École nationale d’administration et de magistrature : Un chercheur et homme de culture nommé directeur général
Burkina Faso : Pr Jean-François Kobiané, un partisan d’une éducation de qualité à la tête de l’université Joseph Ki-Zerbo
Portrait d’un lauréat du concours de polytechnique : Erwin Poussi, ancien du PMK, fait briller l’étoile du Burkina
Talato Djiguemdé/Ouédraogo : Une femme discrète mais efficace co-pilote de la Direction générale des impôts du Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés