Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Identification unique de base au Burkina : Vers l’adoption d’un avant-projet de loi

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 11 août 2022 à 12h30min
Identification unique de base au Burkina : Vers l’adoption d’un avant-projet de loi

Le comité technique en charge de l’examen et de la validation des livrables d’élaboration d’un avant-projet de loi sur l’identification de base au Burkina Faso s’est réuni en atelier ce mercredi 10 août 2022, à Ouagadougou. Il s’agit d’une rencontre de recadrage sur la conduite des travaux.

L’intérêt de la maîtrise des phénomènes démographiques en matière de prospection et de planification pour le développement n’est plus à démontrer. La mise en place d’identifiants dans plusieurs secteurs, tels les numéros d’identité nationale ; les numéros matricules des fonctionnaires et des employés du privé ; les numéros des titres de transports, etc., n’est pas de nature à faciliter la gestion des différentes bases de données et pire encore, le croisement de ces bases de données.

Pour pallier à cela, le gouvernement du Burkina Faso a initié dès 2018, une réflexion autour de la mise en place d’un identifiant unique électronique de la personne au Burkina Faso, a indiqué le secrétaire général du ministère de la Transformation digitale, des postes et de la communication électronique, Kisito Traoré. Cet identifiant unique électronique, a-t-il expliqué, permettra d’une part d’assurer l’interopérabilité et l’échange des données entre l’ensemble des bases de données fonctionnelles portées par les différents acteurs sectoriels et d’autre part, de prendre en compte les Burkinabè de l’étranger, les personnes étrangères résidant au Burkina Faso et les itinérants pénétrants sur le territoire burkinabè.

Selon le SG, l’initiative permettra d’assurer l’interopérabilité des données entre l’ensemble de bases de données fonctionnelles

La rencontre du jour vise à examiner et à valider l’état des lieux complet du cadre juridique et institutionnel en matière d’identification des personnes au Burkina, d’examiner et valider la proposition d’un cadre juridique et institutionnel intégré de l’identification de base. Il s’agit aussi de donner des directives et des orientations sur les travaux du cabinet pour l’élaboration de l’avant-projet de loi. M. Traoré a révélé, en outre que la mise en œuvre de cette initiative a connu un coup d’accélération à partir du 29 juin 2020. Parce que le projet a reçu un appui financier de l’Association internationale de développement (IDA). Ceci s’est fait au cours de la 2e phase du programme d’identification unique pour l’intégration régionale et l’inclusion en Afrique de l’Ouest (WURI), auquel le Burkina s’est engagé et qui couvre actuellement six pays.

WURI vient à la suite de l’initiative endogène du gouvernement depuis 2018, a indiqué son coordinateur, Tégawendé François d’Assises Bissyandé.

L’objectif global de WURI, pour ce qui concerne pour le moins le Burkina Faso, a décliné le secrétaire général du ministère en charge de la transformation digitale, est d’augmenter le nombre de personnes ayant une preuve unique d’identité reconnue par le gouvernement qui puisse leur faciliter l’accès aux services. Il vient à la suite de l’initiative endogène du gouvernement, portée par le ministère de la Transformation digitale, foi du coordinateur du projet, Tégawendé François d’Assises Bissyandé. L’idée est d’avoir une seule base de données qui permet d’avoir toutes les autres bases de données interopérables. L’ambition, a-t-il poursuivi, est d’aller vers une digitalisation pour accélérer cette identification unique de base.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Affaire Ollo Mathias Kambou : Le procureur requiert une peine de trois mois d’emprisonnement ferme
Exécution de commande publique par les artisans : Le ministre de l’artisanat s’enquiert de l’avancement des travaux
Domotique au Burkina : Prenez le contrôle de votre maison grâce aux produits connectés de Legrand
Burkina Faso : Les jeunes cadres de l’UNDD saluent l’originalité du discours du président du Faso à la tribune des Nations-Unies
Burkina / Balai Citoyen : L’appel du « Camp Cibal 2022 » de Loumbila
Instituts supérieurs privés du Burkina : Le BTS 2022 révèle les meilleurs !
Agression de civils à Ouagadougou : Le Chef d’état-major général des armées présente ses excuses
Education : L’association Coach du cœur offre 500 kits scolaires aux élèves déplacés de Panzani
Ecole d’été en intelligence artificielle : Les participants proposent des solutions pour venir à bout de l’insécurité au Burkina
Projet Weoog-Paani : Le comité technique de suivi dresse le bilan à mi-parcours des activités
Sud-Ouest : L’Association pour la promotion féminine de Gaoua aide les jeunes à booster l’économie régionale
Burkina : La grève des contrôleurs aériens suspendue
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés