Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Cyberattaque au Burkina : Vers la détection de talents pour sécuriser le cyberespace national

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • mardi 9 août 2022 à 23h10min
Cyberattaque au Burkina : Vers la détection de talents pour sécuriser le cyberespace national

L’Association pour la protection du cyberespace national (APCEN) organise une compétition de hacking dénommée “Hack to Protect” (H2P) en collaboration avec l’Université virtuelle du Burkina Faso (UVBF). Cette compétition se tient du 6 au 14 août 2022 à Ouagadougou avec seize candidats en lice. L’initiative a pour finalité de contribuer à la protection du cyberespace national par la détection de jeunes talents.

La transformation digitale rapide en cours au Burkina Faso est d’une grande importance pour le fonctionnement et l’efficacité des administrations, des politiques publiques et des économies, ainsi que le bien-être des populations. Cependant, le basculement vers le système digital n’est pas sans risques pour le pays, quand on sait que l’accessibilité des outils numériques et la disponibilité des forums d’apprentissage en sécurité informatique, incitent de plus en plus de jeunes à s’adonner au piratage informatique.

Dans le but d’encadrer ces derniers, afin qu’ils ne constituent pas une menace pour la sécurité des systèmes d’information implémentés, l’Association pour la protection du cyberespace national (APCEN) s’est donné pour mission de déceler de jeunes talents du secteur informatique. Ce, à travers un concours de piratage éthique dénommé “Hack to Protect” (H2P).

Entamée avec seize candidats au départ, ils sont désormais douze à poursuivre l’aventure à l’issue d’une présélection qui a consisté à éliminer quatre d’entre eux après avoir été soumis à des épreuves en ligne. Ce qui les a qualifiés ainsi pour la prochaine étape de la compétition. À ce stade, chaque compétiteur devait être en mesure d’identifier et exploiter les vulnérabilités existant sur un site web pour y dérober des informations confidentielles ou l’empêcher de fonctionner correctement. Mais aussi de proposer des solutions pour y remédier.

Toute chose qui permettra, selon les initiateurs, de canaliser leurs vocations en vue de les amener à contribuer à la protection et à la défense du cyberespace contre la cyber délinquance en général, mais surtout contre l’espionnage géopolitique des grandes puissances. D’où l’intitulé du thème « Rôle des hackers dans la protection du cyberespace national ».

La présente compétition va récompenser les meilleurs hackers qui vont former par la suite une équipe nationale capable de représenter le Burkina Faso dans des compétitions internationales de hacking. Au terme de la phase éliminatoire, ce sont huit candidats qui participeront à la finale en présentiel, sous format “Capture the flag” (CTF).

Des défis à relever en un temps record pour remporter la compétition

Ainsi, ces génies de l’informatique pendant 24h chrono non-stop (du 13 au 14 août 2022) devront relever tous les défis en un temps record depuis l’Université virtuelle du Burkina Faso (UVBF). La cérémonie de remise des prix, elle, est prévue pour le 14 août à l’UVBF durant laquelle se tiendra un panel sur le thème de la compétition animé par d’éminents experts en cyber sécurité.

Le Jury quant à lui, est présidé par l’expert en cyber sécurité Younoussa Sanfo et est composé de plusieurs représentants de structures et institutions. Il s’agit notamment de l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information du Burkina (ANSSI), la Commission de l’informatique et des libertés (CIL) et la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité.

Lien utile pour réserver votre place à la cérémonie : https://bit.ly/3JzrNmh

Hamed NANEMA
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Bobo-Dioulasso : Des journalistes s’abstiennent de couvrir toute activité des manifestants
Institut Supérieur de la Communication et du Multimédia (ISCOM) : Offres de bourses pour jeunes blogueurs
Votre journal « Courrier confidentiel » Numéro 284 est disponible dans les points de vente habituels
Technologies : De jeunes enfants initiés à la robotique
Auto-régulation de la presse au Burkina : Des acteurs des médias sensibilisés à une meilleure pratique
Graphisme au Burkina : Moussa Ouédraogo et Wilfried Zoungrana deux autodidactes du domaine
TIC et éducation : Le groupe Kafyka lance « Kuuni », un logiciel gratuit de gestion scolaire
Photographie et vidéo : Amateurs ou experts, voici cinq chaînes YouTube à ne pas manquer
Afrique : Bientôt la création d’un réseau régional d’échanges de données pour la sauvegarde des écosystèmes
Autorégulation des médias en ligne au Burkina : Les suggestions de Carine Daramkoum à Burkina24 et Lefaso.net pour plus d’efficacité
Science au Burkina : Une école d’été en intelligence artificielle ouverte pour répondre aux défis actuels
Votre journal "Courrier confidentiel" N° 283 est disponible !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés