Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Burkina/Santé : Les responsables du ministère de la Santé outillés à la planification sensible au genre

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • lundi 8 août 2022 à 21h00min
Burkina/Santé : Les responsables du ministère de la Santé outillés à la planification sensible au genre

Le ministère de la Santé et de l’hygiène publique a initié ce lundi 8 août 2022, une formation au profit de ses responsables sur la planification sensible au genre. Une initiative qui s’inscrit en droite ligne de la prise en compte effective du genre dans le secteur de la santé, après la validation du plan d’action 2022-2026 élaboré à cet effet, avec l’appui de ses partenaires.

Le développement intégral de chaque Burkinabè (homme comme femme) passe nécessairement par la jouissance effective de ses droits humains fondamentaux. Et c’est au regard de cette évidence, que le Burkina Faso a élaboré sa Stratégie nationale genre (SNG) pour la période 2020-2024.

Cela, avec pour but de réduire les inégalités sociales et de promouvoir le genre, tout en s’appuyant sur son plan d’action national de développement sanitaire 2021-2030. Dans cette optique, le ministère de la Santé et de l’hygiène publique a initié une formation au profit de ses responsables sur la planification sensible au genre.

La cérémonie d’ouverture de la formation sur le genre au profit des responsables du ministère de la Santé

L’objectif poursuivi à travers ce présent atelier est d’outiller les participants à s’approprier le concept genre, d’appréhender les enjeux et implications de la prise en compte du genre dans les interventions en santé, d’élaborer des plans et des budgets genre sensibles. Toute chose qui permettra de répondre efficacement en particulier, aux besoins d’aides sanitaires des filles, des femmes et des enfants durement affectés par la crise sécuritaire au Burkina Faso. Mais aussi de toutes les couches vulnérables touchées par ce fléau.

Par conséquent, la secrétaire générale du ministère de la Santé et de l’hygiène publique, Dr Estelle Dabiré/Dembélé a invité les acteurs à une participation attentive et soutenue durant ces trois jours de travaux en vue de disposer de toutes les connaissances requises pour optimiser leur participation dans la promotion du genre au niveau de la santé. « Je fonde l’espoir que vous restituerez auprès de vos collaborateurs les connaissances acquises et travaillerez à les réinvestir dans vos pratiques et missions quotidiennes », a-t-elle déclaré.

La mise en œuvre de ce plan d’action va opérer des changements qualitatifs durables sur les conditions de vie des hommes et des femmes au plan socio-sanitaire, selon Dr Estelle Dabiré

Ainsi, des communications portant sur plusieurs thématiques réparties en cinq modules suivies d’échanges et d’exercices pratiques seront au menu des travaux qui vont durer 72h.

En clair, le plan d’action en question vise l’intégration du genre dans les politiques, stratégies, plans et programmes à tous les niveaux du système de santé. Il facilitera la prise en compte du genre dans la programmation, le suivi et le reporting des actions et l’évolution des indicateurs, ainsi que l’élaboration et la transmission des rapports au ministère du Genre et de la famille.

Le financement de l’activité est assuré par l’Union européenne à travers le Projet programme d’appui à la politique sectorielle de la Santé (PAPS2). Cet appui au gouvernement burkinabè vise à améliorer la santé des populations, particulièrement celle des femmes et des enfants.

Hamed NANEMA
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Situation à Ouagadougou : Des manifestants ne veulent « personne d’autre à part Ibrahim Traoré »
Spéculation sur les bouteilles de gaz Sodigaz : Les clients invités à dénoncer les points de vente complices
Journée mondiale de l’enseignant : « Je vis dans la psychose et je prie pour que les terroristes n’attentent pas à ma vie ou à celle des élèves », un enseignant du Passoré
Burkina/Attaque de convoi de Gaskindé : Recueillements et prières pour les chauffeurs tombés, du jeudi 6 au vendredi 7 octobre 2022
Saisie de poissons avariés à Bobo-Dioulasso : La population appelée à plus de vigilance
Insertion professionnelle : 125 jeunes formés aux métiers agro-sylvo pastoraux
Situation humanitaire au Burkina : 2.5 tonnes d’aliments thérapeutiques livrées a Djibo
Journée mondiale de l’enseignant : « On ne peut pas transformer le système éducatif sans prendre en compte les préoccupations des enseignants » Souleymane Badiel
Année scolaire 2022-2023 : Les Hauts-Bassins enregistrent environ 1000 élèves déplacés internes au post-primaire et secondaire
Burkina : Un besoin de financement de 35 milliards de francs CFA pour une éducation en situation d’urgence
Burkina Faso/Plan Z : Une nouvelle trouvaille des jeunes pour faire la fête
Attaque de Gaskindé : Les chauffeurs routiers du Burkina en recueillement à la mémoire de leurs camarades disparus
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés