Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Musée national du Burkina : Une exposition pour montrer le rôle des « poupées biiga » dans l’éducation de la jeune fille

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • samedi 6 août 2022 à 11h36min
Musée national du Burkina : Une exposition pour montrer le rôle des « poupées biiga » dans l’éducation de la jeune fille

L’atelier d’échanges et de réflexion du Réseau des communicateurs du Musée national du Burkina Faso (RC/MNBF) s’est achevé par le vernissage de l’exposition « Les Kamba ou poupées biiga », le jeudi 4 aout 2022 au sein du musée, à Ouagadougou. Cette exposition met en exergue le rôle des poupées dans l’éducation de la jeune fille dans la société traditionnelle au Burkina.

C’est la salle Jean-Rouch du musée national du Burkina qui a accueilli l’exposition « Les Kamba ou poupées biiga ». Cette exposition met en valeur l’art sculptural traditionnel et l’importance des « poupées biiga » dans l’éducation de la jeune fille dans la société traditionnelle au Burkina Faso. Selon les initiateurs, ces poupées, au-delà du rôle psychologique qu’elles procurent aux détentrices des rites auxques elles participent, sont des œuvres artistiques avec des critères spécifiques morphologiques.

Des élèves scouts de Fada N’Gourma sont venus découvrir les poupées biiga

Aussi, elles sont une source artistique, un régulateur de vie à travers les fonctions qu’elles jouent. Ces statuettes sont un emblème de fertilité ; elles sont chargées de donner à la gent féminine le goût de la maternité et la faculté de perpétuer l’espèce. Elles magnifient la femme comme une mère qui protège, nourrit et allaite.

Des élèves scouts venus de la ville Fada N’Gourma ont pris part à cette exposition, histoire d’occuper sainement leurs vacances. L’événement a été présidé par la représentante du secrétaire général du ministère en charge de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, en présence des ambassadeurs de l’Allemagne et du Brésil. Andreas Pfaffernoschke et Ellen De Barros.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Saccage des instituts français : « On peut changer les choses sans faire appel à la violence », rappelle Patrick Kabré
Ciné Neerwaya : Le Fespaco lui doit sa survie
Consommation des produits locaux au Burkina : Le ministre du commerce visite le restaurant « Mam Sank »
Prix Prosper Kompaoré au Burkina : Cinq Burkinabè et un Béninois lauréats
Artisanat : L’art africain à la rencontre du public de New York
Semaine nationale de la culture (SNC 2022) : Le comité national d’organisation de la 20e édition officiellement installé
Rencontre littéraire à Ouagadougou : « La culture peut sauver une nation en crise », croit Roukiata Ouédraogo
Radio Kawral de Dori : Une compétition de slam et de culture générale pour occuper sainement les jeunes vacanciers
Semaine de la critique du cinéma de Ouagadougou (SECRICO) : 17 films analysés lors de cette 6e édition
Musique : Pour ses 30 ans de carrière, Ella Nikiema prévoit un grand concert
Musique : La 5e édition des Rencontres musicales africaines (REMA) en préparation
Marché international du cinéma et de l’audiovisuel africains 2023 : Les inscriptions sont ouvertes, elles se font entièrement en ligne
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés