Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui ne peut supporter ou n’a pas réponse à la critique n’a pas la maîtrise de son pouvoir» Pierre Boisjoli

Quatre marcheurs venus de Bobo-Dioulasso pour Blaise Compaoré

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Présidentielle 2005 > Les candidats déclarés > Blaise Compaoré • • mardi 20 décembre 2005 à 00h00min

A la veille de l’investiture du président du Faso, Blaise Compaoré, réélu avec plus de 80% des voix, Sidwaya a reçu la visite de quatre jeunes marcheurs, qui ont parcouru les trois cent soixante-cinq kilomètres qui relient Bobo-Dioulasso à Ouagadougou pour soutenir et interpeller le président du Faso sur les préoccupations de la jeunesse.

Partis le 10 décembre 2005 de Bobo-Dioulasso, c’est le dimanche 18 décembre 2005 que l’équipe des marcheurs conduite par Séni Boucolo, a rallié Ouagadougou.
Ce groupe de quatre jeunes compte témoigner par cette marche, le soutien de la jeunesse au programme de société du président du Faso. Ainsi après avoir mené la campagne présidentielle à pied pour la réélection de Blaise Compaoré, ils ont réédité le coup pour son investiture.

Les marcheurs espèrent que leur acte permettra d’attirer l’attention du président sur les préoccupations de la jeunesse bobolaise qualifiée à tort ou à raison, de « fainéante.

La jeunesse s’étant particulièrement investie pour porter Blaise Compaoré au pouvoir, le groupe des marcheurs a, au nom de la jeunesse burkinabè, souhaité voir la création de nombreux emplois et de cadres d’expression. Séni Boucolo, chef des marcheurs, a félicité Blaise Compaoré pour sa brillante victoire et lui a réaffirmé l’engagement à ses côtés, pour le prochain quinquennat de la jeunesse burkinabè ».

Joël ZOUNDI (Stagiaire)
Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Drissa Traoré, président du Conseil constitutionnel : « Le serment politique est une promesse solennelle de fidélité et de dévouement »
Gérard Kango Ouédraogo : « Sous les IIe et IIIe République, le président prêtait serment devant l’Assemblée nationale... »
Investiture du président du Faso : La parole aux Burkinabè
Investiture : Les syndicats attendent des solutions adéquates aux problèmes des travailleurs
Investiture de Blaise Compaoré : Des chefs d’Etat et de gouvernement déjà arrivés
Quatre marcheurs venus de Bobo-Dioulasso pour Blaise Compaoré
Blaise Compaoré a voté au bureau n°1 de l’ABMAQ : “Tous les candidats sont confiants...”
Blaise Compaoré à Ouagadougou : Une marée humaine au stade du 4-Août pour conclure
Meeting chez Le Larlé : notables et chefs coutumiers voteront Blaise
Blaise Compaoré à Djibo, Gorom-Gorom, Sebba, Dori : Le Sahel refuse le saut dans l’inconnu
Blaise Compaoré à Boromo-Koudougou : « Une élection n’est pas un jeu du hasard »
Présidentielle : Le candidat du CDP à Ouahigouya
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés