Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui ne peut supporter ou n’a pas réponse à la critique n’a pas la maîtrise de son pouvoir» Pierre Boisjoli

Investiture du président du Faso : La parole aux Burkinabè

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Présidentielle 2005 > Les candidats déclarés > Blaise Compaoré • • mardi 20 décembre 2005 à 00h00min

Le président du Faso réélu le 13 novembre dernier, prête serment aujourd’hui. Que signifie cette investiture pour le citoyen lambda ?

Pauline Kéré, commerçante : « Nous sommes fière et très contente de la réélection de M. Blaise Compaoré à la présidence du Faso. Les jeunes attendent de lui un engagement fort pour trouver des solutions à leurs problèmes. Car, ceux-ci sont délaissés. Nous demandons aussi la reconstruction du grand marché ».

Abdel Aziz Barro, étudiant 1re année sociologie (Université de Ouagadougou) :
« Il faut que le président du Faso respecte les engagements pris avant les élections. Les jeunes sont dans la misère. Pourtant, lors des scrutins électoraux, ceux-ci se mobilisent autour des différents candidats. Mais une fois élus, ces derniers ont tendance à ignorer ou à oublier leurs promesses. Il faut donc qu’il tienne compte de la jeunesse burkinabè. L’insécurité, l’adéquation de la structure sanitaire sont autant de chantiers qui attendent le président ».

Emmanuel Sawadogo, commerçant : « L’investiture du président Compaoré signifie pour moi, l’approfondissement de la démocratie. C’est la deuxième fois consécutive que nous assistons à une investiture. Nous attendons du président qu’il renforce la démocratie et réalise son programme au cours du quinquennat. Je crois qu’il a la chance d’avoir le soutien des Burkinabè qui l’ont voté à plus de 80% ».

Dia Awa Sylla, restauratrice : « Je souhaite bon vent au président du Faso. Qu’il redouble d’effort car les Burkinabè ont confiance en lui. Pour moi, la prestation de serment est un engagement que toute personne doit respecter. Un président doit accomplir ce que son peuple attend de lui ».
Francis Sanou, informaticien : « Pour moi, l’investiture du président aujourd’hui est un grand jour et marque, je l’espère, le changement. Je souhaite aussi qu’il se penche sur les requêtes des travailleurs : les problèmes sociaux, le coût élevé de la vie, l’augmentation des salaires. Pour moi, l’investiture va marquer le changement dans la résolution de ces défis. J’attends donc qu’il poursuive son action ».

Natacha Toé, étudiante IBAM (Université de Ouagadougou) : « L’investiture du président signifie qu’il doit prendre en compte lors de son quinquennat, les attentes des travailleurs : la hausse des prix du carburant, du coût et des denrées alimentaires, la cherté de la vie. Nous demandons au président d’accorder une attention particulière au bien-être de son peuple ».

Propos recueillis par Nadoun S. COULIBALY (coulibalynadoun2002@yahoo.fr)
Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Drissa Traoré, président du Conseil constitutionnel : « Le serment politique est une promesse solennelle de fidélité et de dévouement »
Gérard Kango Ouédraogo : « Sous les IIe et IIIe République, le président prêtait serment devant l’Assemblée nationale... »
Investiture du président du Faso : La parole aux Burkinabè
Investiture : Les syndicats attendent des solutions adéquates aux problèmes des travailleurs
Investiture de Blaise Compaoré : Des chefs d’Etat et de gouvernement déjà arrivés
Quatre marcheurs venus de Bobo-Dioulasso pour Blaise Compaoré
Blaise Compaoré a voté au bureau n°1 de l’ABMAQ : “Tous les candidats sont confiants...”
Blaise Compaoré à Ouagadougou : Une marée humaine au stade du 4-Août pour conclure
Meeting chez Le Larlé : notables et chefs coutumiers voteront Blaise
Blaise Compaoré à Djibo, Gorom-Gorom, Sebba, Dori : Le Sahel refuse le saut dans l’inconnu
Blaise Compaoré à Boromo-Koudougou : « Une élection n’est pas un jeu du hasard »
Présidentielle : Le candidat du CDP à Ouahigouya
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés