Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’œil qui a connu le malheur et qui n’a pas crevé, connaitra certainement le bonheur.» Proverbe Africain

Insécurité au Burkina : Des journées de jeûne et de prière organisées pour le retour de la paix

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET • mardi 2 août 2022 à 23h05min
Insécurité au Burkina : Des journées de jeûne et de prière organisées pour le retour de la paix

L’Amicale des femmes retraitées et veuves pensionnées (AFRVP-BF), en partenariat avec le Réseau des femmes de foi pour la paix au Burkina Faso (REFFOP-BF), a organisé une conférence de presse ce mardi 2 août 2022, à Ouagadougou. Face à la détérioration de la crise sécuritaire, elles ont décidé d’organiser des journées de prières et de jeûne.

Ces journées seront placées sous le thème : « Femmes du Burkina Faso, porteuses d’espoir et de paix, ensemble implorons Dieu pour la réconciliation, la cohésion sociale et le retour de la paix dans notre chère patrie ». Ces femmes issues des communautés religieuses et coutumières vont, du 2 au 4 août 2022, observer des séances de jeûnes et de prières. En outre, le 5 août 2022, à partir de 14h30 minutes, elles vont prier au sein de la salle omnisport du Comité national olympique des sports burkinabè. Elles disent vouloir prier pour la reconnaissance et le regret sincère des fautes des uns et des autres, avant de demander pardon à Dieu. L’AFRVP-BF et le REFFOP-BF invitent toutes les femmes du Burkina Faso à s’unir à elles pour observer ces exercices spirituels pour le retour véritable de la paix au Burkina Faso.

Ces femmes ont expliqué que les prémices (corruption, démagogie, chômage) du terrorisme n’ont pas été détectées à temps, mais avec la cohésion sociale, le terrorisme prendra fin

De plus en plus de voix s’élèvent pour signaler la présence de femmes au sein des groupes terroristes. En ce qui concerne cette complicité des femmes avec des groupes terroristes, la coordonnatrice de l’AFRVP-BF, Madeleine Bonzi s’est dite inquiète de savoir que des femmes qui ont le privilège de donner la vie et d’éduquer, se retrouvent sur ce chemin. « Ces populations qui sont terrorisées sont nos enfants. Quand du sang coule, c’est celui d’une mère qui a coulé parce que nous les avons conçus. Nous ne devons pas être les bourreaux de ces personnes que nous avons mises au monde. Nous allons prier pour que Dieu tout puissant touche le cœur de ces femmes afin qu’elles reviennent au rôle que le seigneur leur a confié pour qu’il y ait la paix au Burkina Faso », a-t-elle dit peinée.

A gauche Madeleine Bonzi et à droite Marie Odile Traoré

Se demander pardon

La présidente du REFFOP-BF , Marie Odile Traoré a aussi donné sa lecture sur l’enrôlement des femmes dans le terrorisme. Elle a expliqué que cette situation résulte du désespoir. Elle a conseillé d’aller à la racine du mal en s’interrogeant sur les causes. « Nous sommes en ville, celles qui sont impliquées dans le terrorisme sont généralement des femmes des campagnes. La condition de vie comparativement à nous n’est pas la même. Elles ont peut-être l’impression de ne pas être entendues. Peut-être qu’en s’engageant, elles veulent nous interpeler » a-t-elle argumenté. Marie Odile Traoré a affirmé que les actions de lutte contre le terrorisme doivent s’accompagner de la prière.

L’AFRVP-BF et le REFFOP-BF veulent amener les populations à adopter des valeurs comme l’amour, le pardon, la justice, l’honnêteté, la charité, la tolérance, la solidarité, etc.

Selon Madeleine Bonzi le terrorisme ne se limite pas aux tueries, c’est aussi ces actes qui blessent les cœurs en sein des familles, au travail et dans la société en général. Elle a notifié que les douleurs peuvent conduire à la haine du prochain d’où l’importance de la prière pour apaiser les cœurs. Par rapport à la demande de pardon de l’ex président Blaise Compaoré, elles ont confié que lorsqu’un fils du Burkina s’égare, il doit demander pardon de manière sincère. Son geste est un grand pas, même si cela ne va pas réparer, les personnes impliquées veulent être soulagées. De leurs avis, c’est l’occasion pour chaque Burkinabè de demander pardon à tous ceux à qui il/elle a fait du mal, car c’est une source de libération.

SB
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 2 août à 17:48, par Mechtilde Guirma En réponse à : Insécurité au Burkina : Des journées de jeûne et de prière organisées pour le retour de la paix

    Kato, Wend na réég ii kosgo m’ma-bissi et Union de prières. Que Dieu vous garde avec vos familles dans sa paix afin que vous finissez ce qu’Il a commencé en vous. Amiina yarabi, in challah !

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 20:50, par momine En réponse à : Insécurité au Burkina : Des journées de jeûne et de prière organisées pour le retour de la paix

    ne vous fatiguez pas l blanc lutte contre ce fleau autrement pas a travers les prieres quand bien mem qu,il en est l geniteur.vos gouvernants sont la cause de vos malheurs. il vous vous fo des vrais et honnetes hommes c,est tout.

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 06:27, par YAYI L’Africain En réponse à : Insécurité au Burkina : Des journées de jeûne et de prière organisées pour le retour de la paix

    Je demande à nos mamans et sœurs, que jeûner et prier sont bien se mobiliser pour soutenir les FDS est encore mieux. Cotisons pour les soutenir car ils sont déjà au front. Ils ont besoin d’eau, ils ont besoin de nourriture. Les parties de notre territoire que nous avons perdu par le fait des armes, il serait illusoire de croire que nous les obtiendrons par nos larmes.

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 06:39, par Nabayouga En réponse à : Insécurité au Burkina : Des journées de jeûne et de prière organisées pour le retour de la paix

    Vous passez votre temps dans les prières et ce depuis longtemps sans que le Burkina ne connaisse la paix et la concorde ,pure vous persistez dans l’erreur. Ce ne sont pas les prières qui vont bous sauver , mais le travail le sérieux et la fin de la corruption. Les prières ne servent qu’à enrichir les pasteurs,imams et pretres qui depuis longtemps ne font que sucer votre sang. Pauvre de vous.

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 15:35, par Emos En réponse à : Insécurité au Burkina : Des journées de jeûne et de prière organisées pour le retour de la paix

    Bonne Prière à tous et à toutes.
    Que DIEU TRINITAIRE CRÉATEUR DU CIEL ET DE LA TERRE dans sa bonté fasse justice aux faibles, aux désespérés, à ceux qui veulent vraiment la pais, la justice, le vivre ensemble, ceux qui imitent l’amour du DIEU VIVANT Amen Ainsi soit il.
    Que DIEU TRINITAIRE OMNIPRÉSENT, OMNIPOTENT, OMNISCIENT qui voit et qui sait toutes les ruses des dirigeants de ce monde, mette sur nos voix des dirigeants qui veulent vraiment la paix dans le Burkina, en Afrique et dans le monde. Amen Ainsi soit il.
    Que DIEU TRINITAIRE TOUT AIMANT ET MISÉRICORDIEUX fasse éloigner le Burkina, l’Afrique et et le monde des démons que possèdent nos dirigeants, Africains et mondiaux. Les dirigeants Africains qui font semblant d’aider leurs peuples à sortir du terrorisme mais en réalité, condamnent leurs peuples à une mort certaine. Ces dirigeants qui savent que nous ne luttons pas contre ces terroristes que nous voyons mais, nous luttons en réalité contre les grandes puissances qui alimentent ces terroristes, les poussent à la haine pour la guerre ce qui constitue un business pour ces puissances. Que leur plans coule à l’eau. Amen, Ainsi Soit il.
    Que DIEU PAR SON PRÉCIEUX SANG ET SON CORPS SACRE écarte pour toujours ces dirigeants Africains et mondiaux qui refusent l’aide des partenaires prêt à sauver leurs pays. Ces dirigeants qui prennent pour partenaires ceux là mêmes qui collaborent avec les terroristes pour détruire leurs pays. Ce qui prouve que en réalité nous Africains n’avons pas de dirigeants qui veulent pas la paix pour leurs propres pays. Que DIEU nous vienne en aide, et qu’ils soient tous combattus. Amen, Ainsi Soit il.
    Que DIEU QUI N’ABANDONNE JAMAIS CEUX QUI L’IMPLORENT, QUI A OUVERT LA MER ROUGE POUR SON PEUPLE continue d’œuvrer, et de débarrasse de l’Afrique et du monde ceux qui œuvrent, en partenariat avec ceux qui alimentent le terrorisme mais rejettent ceux qui veulent éliminer le terrorisme en Afrique et dans le monde. Que DIEU exauce nos prières, Amen, Ainsi soit il. Que la VIERGE MARIE, les SAINTS DÉFUNTS QUI ADORENT DIEU DANS SON TRONES et tous les ANGES au service de DIEU intercèdent en faveur de ceux qui souffrent l’injustice afin que le monde entier sache qu’il y a un DIEU en Israël. Que DIEU nous bénisse. Amen, Ainsi soit il. Amen, Ainsi soit il. Amen, Ainsi soit il.

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 18:37, par kenfo En réponse à : Insécurité au Burkina : Des journées de jeûne et de prière organisées pour le retour de la paix

    EH !! Attention aux amalgames et aux alliances contre nature. Il y a des situations où plus on est dans l’erreur, plus on court plus vite dans toutes les directions. C’est le cas Ici. Un groupe de femmes qui prient pour la PaiE ? Est-ce qu’elles ont toutes des maris, et est-ce qu’elles leur sont soumises ? Revoyez votre copie ; Dieu faisant bien les choses, la plus grande majorité des prières ne sont pas exaucées. Ainsi, aucune personne honnête ne peut faire le malin. Et c’est bien fait comme ça. Sinon, Dieu, nous le connaissons ? C’est notre Père....

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Lutte antiterroriste au Burkina : Vers la création de formations militaires dans certaines provinces pour garantir la quiétude des populations
Insécurité dans le Nord du Burkina : Dix morts dans une attaque dans le département de Seguenega (officiel)
Burkina : Quinze militaires morts dans un double incident à l’engin explosif improvisé
Insécurité au Burkina/Kaya : Blaise Bargo relâché après 5 mois de captivité
Burkina : « On ne chante qu’un seul couplet de notre hymne national, une grande partie reste méconnue », regrette un contemporain de la Révolution
Allégations de "deal" avec les terroristes au Burkina : Le gouvernement dément
Attaque contre Sâ dans la Boucle du Mouhoun : Les agissements des VDP ont provoqué la furie des terroristes, selon un témoin
Boucle du Mouhoun : Près de 4 000 nouveaux déplacés internes sont arrivés à Dédougou
Lutte contre le terrorisme : Le Président du Faso galvanise les troupes à l’Est et au Centre-Est
Burkina : 34 terroristes neutralisés à Boulounga dans le Centre-Nord
Burkina/Centre-Nord : 27 terroristes neutralisés dans trois attaques simultanées
Burkina/Région de l’Est : Des frappes aériennes causent des « victimes collatérales », une enquête ouverte
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés