Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les graines de gombo ne se cachent jamais dans la sauce.» Proverbe Africain

Situation nationale : L’ancien ministre, Rosine Coulibaly, fond en larmes

Accueil > Actualités > Politique • • samedi 30 juillet 2022 à 21h00min
Situation nationale : L’ancien ministre, Rosine Coulibaly, fond en larmes

Le lancement du mouvement Burkinabè unis pour la transformation sociale (BUTS), en cet après-midi de samedi 30 juillet 2022 à Ouagadougou, a drainé de nombreux invités de toutes les sensibilités. C’est dans une salle du Conseil burkinabè des chargeurs (CBC) qui a refusé du monde que la coordinatrice de cette nouvelle organisation citoyenne, l’ancien ministre de l’économie et des Finances, ancien ministre des Affaires étrangères, Rosine Coulibaly, a pris la parole pour justifier la création du mouvement.

La naissance de BUTS se veut une réponse à la situation difficile que traverse le Burkina, depuis quelques années maintenant. Dans son discours très applaudi, Rosine Coulibaly a relevé l’inconséquence et le manque de vision des dirigeants politiques à la tête de l’État, conduisant le Burkina à cette grave crise.

Ainsi, à l’étape du rappel de la situation humanitaire et des pertes en vies humaines que le pays enregistre, la coordinatrice de BUTS n’a pas pu contenir sa triste émotion.
« Notre pays vit la pire crise avec deux millions de déplacés. Nombreux sont ceux et celles qui ne peuvent plus participer aux réunions hors de quelques contrées sécurisées. La liste des massacres est longue, mais le drame persiste », a-t-elle relevé avant d’ajouter que les six premiers mois du MPSR « ne nous laissent pas voir le bout du tunnel ».

Pour le secrétaire général de BUTS, Abdoulaye Barry, la junte au pouvoir s’illustre par « son incompétence, le tâtonnement, le manque de vision, le tout assorti d’un sordide plan de réhabilitation, savamment organisé de l’ancien régime de Blaise Compaoré ».

Selon l’analyste politique, le médecin spécialiste s’est révélé pire que le généraliste qu’il a remplacé.
« Urgences des urgences, il nous faut trouver un remède au remède du 24 janvier pour espérer trouver un vrai remède au mal. C’est un passage obligé.
Notre pays, le Burkina Faso est à un tournant gravissime de son histoire. Il est même menacé de toutes parts de s’effondrer. Il est en train de partir en lambeaux sous la gouvernance aventureuse et désastreuse de la junte au pouvoir », a décrit M. Barry.

C’est pourquoi, à travers la mise en place d’un cadre unitaire qu’il appelle, le mouvement BUTS exige que la transition soit revue. Cette nouvelle donne devra intégrer le « départ, avec effet immédiat, de tous les militaires, tous grades confondus, au front pour libérer sans délai le pays de cette bande de criminels sans foi ni loi ».

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 30 juillet à 21:18, par HUG En réponse à : Situation nationale : L’ancien ministre, Rosine Coulibaly, fond en larmes

    N oublie pas que ton mpp a ete aussi incompetent et tu ne disais rien.Maintenant que vous avez perdu le privileges liés au pouvoir vous parles ainsi.Votre mpp a éte le pire regime que le pays n a jamais connu meme si le mpsr semble emboiter votre pas en voulant rehabiliter blaise compaoré et son cdp.

    Répondre à ce message

  • Le 30 juillet à 21:26, par Wendinmi En réponse à : Situation nationale : L’ancien ministre, Rosine Coulibaly, fond en larmes

    Curieux tout de même pour un mouvement qui se dit apolitique de se lancer sans retenue dans de telles diatribes. Jetez les masques et allez à visage découvert, comme NOGO. Rosine vient de se discréditer, alors que si c’est le ventre elle n’est point dans le besoin. Elle aurait constitué une alternative toujours après les deux ans. Mais trop pressé tarde. La situation difficile pour laquelle elle verse des larmes de crodile est née quand elle était au gouvernement. Qu’ont-t-ils (ministres) fait pour la sauver ? Maintenant qu’elle s’est gangrenée, le bouc émissaire est tout trouvé en la personne de Damiba. Rosine, avec de telles alliances tu seras utilisée et rien d’autre.
    Dieu bénisse le vrai peuple silencieux abusé par tous, surtout les prétendus saints.

    Répondre à ce message

  • Le 30 juillet à 21:57, par A qui la faute ? En réponse à : Situation nationale : L’ancien ministre, Rosine Coulibaly, fond en larmes

    Eh Madame, vous pleurez là ? ça ne vous a pas empêché de bien vous arroser de millions à votre passage.
    On sait que le terrorisme se nourrit de la pauvreté ; tous les actes qui qui permettent de partager avec les plus pauvres sont les solutions ; ce qui n’était pas du tout votre cas, comme vous êtes trop compétente.
    A ce propos j’aimerais savoir combien touchait Roch, lui qui ne servait à rien.
    - Barry j’ai bien apprécié, toujours constant quelque soit le pouvoir en place ; continue comme ça. J’ai aimé votre volontarisme pour aider cette junte au début à tracer une feuille de route, malheureusement elle doit se trouver dans une poubelle maintenant

    Répondre à ce message

  • Le 30 juillet à 22:14, par Vérité indiscutable En réponse à : Situation nationale : L’ancien ministre, Rosine Coulibaly, fond en larmes

    Seules les femmes au pays des hommes intègres ont du courage ! C’est beau, c’est noble. Nous les "hommes" avec des queues bien rangées, on est là on regarde, on ne dit rien, parce qu’on a peur des militaires et le pays s’enfonce dans le noir. Quand on sera arrivé en enfer, vous ne pourrez plus rien faire. Vive le BUTS !

    Répondre à ce message

  • Le 30 juillet à 22:28, par Le petit tranquilos En réponse à : Situation nationale : L’ancien ministre, Rosine Coulibaly, fond en larmes

    Soutien total. Nous sommes prêt pour nous engager. Merci et courage pour la suite.

    Répondre à ce message

  • Le 30 juillet à 22:37, par Ouedraogo En réponse à : Situation nationale : L’ancien ministre, Rosine Coulibaly, fond en larmes

    Voici une dame qui pense pouvoir sortir le peuple de la misère. Vous avez appartenu a un régime qui a été le pire des régimes que le Burkina a connu. Le mpsr a eu tort de justifier le coup d’État par l’insécurité au lieu de justifier par la mal gouvernance marqué par les injustices la corruption les crimes économiques ext.... Vous Navez aucune leçon de bonne gouvernance a donner aux dirigeants du pmsr vu ce que vous avez fait durant les 7 ans.le bonheur du peuple ne se trouve pas dans des élections achetées. D’Ankara na pas fait des élections mais tout le monde reconnaît su il est le meilleur president.il ne s’est pas enrichi illicitement et et na pas connu un délit d’apparence. Je demande au peuple de se préparer pour chasser tous les politiciens véreux qui vont venir faire du mouta mouta encore de les chasser avec la pire des manières pour qu’ils soient dégoûtés de la politique

    Répondre à ce message

  • Le 30 juillet à 22:43, par Bon En réponse à : Situation nationale : L’ancien ministre, Rosine Coulibaly, fond en larmes

    Vous êtes trop gentils avec ces aventuriers nostalgiques des massacres de Kouadio Blaise COMPAORE. Clairement il faut que le MPSR anagramme du M RSP dégage que Sandaogo en tête et tous les autres militaires investissent le front ou démissionnent. Quand aux audits qu’ils couvrent la période 1990 jusqu’à 2022 parce que je suis sûr que ces prédateurs ont déjà volé.

    Répondre à ce message

  • Le 30 juillet à 22:43, par Bon En réponse à : Situation nationale : L’ancien ministre, Rosine Coulibaly, fond en larmes

    Vous êtes trop gentils avec ces aventuriers nostalgiques des massacres de Kouadio Blaise COMPAORE. Clairement il faut que le MPSR anagramme du M RSP dégage que Sandaogo en tête et tous les autres militaires investissent le front ou démissionnent. Quand aux audits qu’ils couvrent la période 1990 jusqu’à 2022 parce que je suis sûr que ces prédateurs ont déjà volé.

    Répondre à ce message

  • Le 30 juillet à 23:10, par TANGA En réponse à : Situation nationale : L’ancien ministre, Rosine Coulibaly, fond en larmes

    Rosine, c’est propre !
    Il fait persister et libérer le pays. Que chacun fasse sonboulot pour lequel il a été formé. Militaires au front. Les civils au pouvoir !
    Si les terroristes savent que nos militaires ce sont décidés d’aller au front, ils vont laisser le pays. N’en déplaise au hibou au regard gluant qui parle mal de nos ninternautes. Celui là même ex Allemand (Originaire d’une province qui était Allemande jusqu’à la fin de la guerre) avec ces tards de race supérieure.

    Répondre à ce message

  • Le 30 juillet à 23:15, par Yako En réponse à : Situation nationale : L’ancien ministre, Rosine Coulibaly, fond en larmes

    Slt à tous finalement que veulent ces gens là ? Le gouvernement mpp auquel appartenait Mme Rosine Coulibaly n’est-il pas le 1er responsable de ce que vit le pays comme drame ? Ne sont-ils pas eux qui ont précipité le pays dans le gouffre par amateurisme et incompétence 7 années durant ?Arrêtez d’insulter notre intelligence. Quant à Mr Barry je pense que ce Mr est tout sauf une personne sérieuse tout est théâtre chez lui.Non, Mr Barry la politique est quelque chose de sérieux il engage la vie de millions des citoyens par conséquent vous ne pouvez pas la traiter avec tant de légèreté ! Hier pour le besoin de la cause il disait haut et fort qu’il est impossible de demander à un général, un colonel...de diriger un détachement car inapproprié selon son analyse bien qu’il soit journaliste il s’était engouffré dans le rôle d’officier pour commenter de façon théâtrale les attributs d’officiers sup en temps de guerre.Quelles prétentions ! Que dire de sa participation à la rédaction de la charte de la transition il ya à peine 5 mois quand on a des prétentions d’incarner un destin national on se doit un minimum de cohérence. En fin, soyons responsables au regard de l’état dans lequel la gouvernance de Mme Coulibaly et ses amis ont laissé le pays ils ne peuvent plus être une force alternative à moins que nous soyons des débiles mentaux pire le risque est réel de livrer le peu qui reste du territoire national aux terroristes et autres extrémistes au dessein inavoué .Cette nouvelle écurie de Mme Rosine Coulibaly tout comme celle de Mr Étienne Traore et Cie de la semaine dernière n’augurent en rien de bien pour notre pays ce sont des aventuriers en politique, le pays peut-il se permettre une 2ème aventure après celle de la maison Kabore dont Mme Coulibaly est l’incarnation par excellence ? Le mpsr est devant 2 choix soit il se goïtise dans les jours à venir oubien L’anarchie aura raison de lui il n’ya pas une 3ème voie.Yako

    Répondre à ce message

  • Le 30 juillet à 23:37, par John En réponse à : Situation nationale : L’ancien ministre, Rosine Coulibaly, fond en larmes

    Franchement, moi je pense que cette dame doit s’éloigner de ce milieu et nous laisser régler nos comptes.. les gens vont la flatter elle va salir la belle image qu’on a d’elle.

    Répondre à ce message

  • Le 31 juillet à 02:43, par sawadogo En réponse à : Situation nationale : L’ancien ministre, Rosine Coulibaly, fond en larmes

    Dommage vous avez déjà tout faux dès le départ parce que vous refusez de faire votre autocritique. Vos propos ne sont pas du tout objectifs car, il ne peut y avoir dans ce pays une politique aussi aventuriste et laxiste que celle du MPP.
    Évitons de vouloir tricher ou falsifier l’histoire même quant elle nous concerne.
    Vous faites le procès des militaires pour rien, Ils continueront à s’insérer dans la vie politique tant que nous continuerons de servir au peuple une gouvernance MOUTA MOUTA.
    Nous payons cash l’erreur que nous avions commise , après l’insurrection des 30 et 31 octobre 2014, en confiant la gestion du pouvoir durant 7 ans à des personnes qui ont une mauvaise perception de la gestion de la chose publique.
    N’eut été le manque d’écoute, de vision et d’anticipation du MPP et de ses alliés, les militaires que vous accablé de tous les maux n’auraient pas eu le courage de perpétrer un nième coup d’état le 24 janvier 2022 après celui du général Diendere.
    En quoi votre gouvernance était-elle réellement différente, meilleure à celle de des militaires au pouvoir madame la ministre ?

    Répondre à ce message

  • Le 31 juillet à 05:49, par Dedegueba Sanon En réponse à : Situation nationale : L’ancien ministre, Rosine Coulibaly, fond en larmes

    De bonnes intentions, discours de vérité même si ça ne va pas plaire à ceux qui nous dirigent la AK47 braquée sur nous. J’ai aimé le passage :" il nous faut trouver le remède au remède du 24 Janvier". C’est clair que ce remède du 24 semble aggraver notre maladie ou n’avait pas l’ambition de nous soigner. Nous nous sommes laissés avoir comme des naïfs, par un "poingt levé" et envoyés dans le décors avec le terme "Restauration".
    Un petit bémol cependant, les larmes de Rosine. Elles aurait dû les contenir, parce que certains pourraient y voir un manque de fermeté ou une faiblesse.Macron a bien dit que nous étions des hypocrites non ? Restons donc dans cette hypocrisie pour faire carrière .

    Répondre à ce message

  • Le 31 juillet à 09:38, par Ba En réponse à : Situation nationale : L’ancien ministre, Rosine Coulibaly, fond en larmes

    Bonjour madame Coulibaliy
    Tu a la meilleure noté de tout les gouvernement qeu tu a participé je vous demande de créé une page pour nous permettre de adhère dans ton mouvement tout la nouvelle génération conscient est de coeur avec votre ide constructive qeu miséricordieux vous protéger et le burkina faso et le monde entier
    Cordial
    MR BA AMADOU

    Répondre à ce message

  • Le 31 juillet à 10:29, par diaspora En réponse à : Situation nationale : L’ancien ministre, Rosine Coulibaly, fond en larmes

    Je salue vraiment votre courage et la clarté de vos propositions sans faux fuyant ! comme les hommes en godasses eux même nous ont donné une periode pour faire le point surtout sur le plan sécuritaire je pense que eux même s´ils ont un grain d´honneur devrait aller librement au front pour nous liberer notre territoire des sans foi ni loi qui nous harcèlent depuis longtemps sous la complicité je dirai de quelques brébis galeuses. Que Dieu bénisse le Burkina Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 31 juillet à 11:11, par Teeltaaba En réponse à : Situation nationale : L’ancien ministre, Rosine Coulibaly, fond en larmes

    FÉLICITATIONS POUR LA VISION
    VOUS DONNEZ ESPOIR À TOUS LES BURKINABÉS RESTÉS DANS LE SILENCE

    Répondre à ce message

  • Le 31 juillet à 13:07, par Pagnagdé En réponse à : Situation nationale : L’ancien ministre, Rosine Coulibaly, fond en larmes

    C’est le mensonge qui va tuer ce pays. Toi Rosine, tu as fait partie du gouvernement sous lequel le terrorisme a pris pied et s´est développé dans ce pays. Un gouvernement dont le ministre de la Défense a brillé par la construction d´un château dans son village, au moment même où les militaires au front réclamaient désespérément des armes pour défendre le pays...Que tu l´admettes ou pas, tu as ta part de responsabilité dans "la pire crise" que le pays ait connue !
    Quant au sacré Barry , n´était-il pas de ceux qui, il y a juste quelques mois, prétendaient sur les plateaux de télévision mettre à nue l´incompétence du régime de Roch dans la conduite de la guerre, préparant ainsi (volontairement ou pas) le terrain à un coup d’État militaire ??? Sa présence dans la première short list établie par le MPSR à ses débuts (pour la rédaction des textes) nous autorise à penser qu’il n´était pas si loin des militaires. On aimerait bien savoir pourquoi il est aujourd’hui très hargneux contre lesdits militaires...

    Répondre à ce message

  • Le 31 juillet à 13:43, par Alph@2025 En réponse à : Situation nationale : L’ancien ministre, Rosine Coulibaly, fond en larmes

    Ce qui me dérange dans ce mouvement, aux objectifs avoués nobles au demeurant, c’est qu’il rassemble des personnalités d’origine et au parcours divers. Si la direction manque de vigilance et de fermeté, il est à craindre une récupération au profit d’agendas cachés. du fait qu’elle est restée longtemps hors du pays, je crains que Mme SORI ne soit pas très bien imprégnées des jeux de slalom de certains et se fasse prendre au piège.

    Répondre à ce message

  • Le 31 juillet à 16:26, par Sidpawalemde Sebgo En réponse à : Situation nationale : L’ancien ministre, Rosine Coulibaly, fond en larmes

    Mon cher Alpha@2025, vous n’y êtes pas du tout.

    Pour un projet aussi audacieux que "remercier" le MPSR, il faut justement fédérer au maximum, surtout qu’il s’agit aussi de redéfinir l’architecture d’une fin de transition civile.

    C’est l’inclusion et la diversité des acteurs qui va convaincre les gens que ce n’est pas un autre "coup" d’un groupuscule ou parti politique opportuniste pour prendre le pouvoir.

    Quand au délai, nul doute que maintenant qu’on a identifié ceux qui apparemment sabotaient la lutte anti-terroriste afin d’utiliser cet alibi pour leur coup d’état, on devrait pouvoir y arriver avec leur "écartement".

    Dernière preuve en date de leur duplicité, la lettre de pardon de Blaise Compoaré, datée du 8 juillet, soit le jour même de la rencontre entre l’actuel chef d’état et les anciens, soit disant sur la "situation nationale" donne à postériori raison à ceux qui doutaient de la vraie motivation de ce "sommet".

    Heureusement pour eux que Roch Kaboré et Michel Kafando ne s’y sont pas présentés, sinon ils allaient se retrouver complices involontaires et "accompagnateurs" forcés de cette mise en scène de "demande de pardon" qui était visiblement le vrai ordre du jour. Une vraie "gouvernance par embuscades" comme dit quelqu’un.

    L’appel de mme Sory Coulibaly tombe bien, Damiba lui même n’avait-il pas donné le 1er Avril dernier 5 mois pour faire le bilan ? Cette période s’achève le 31 Août prochain...

    Et s’ils commençaient à faire leurs bagages ? Des postes d’état major avancés à Tougan, Ouahigouya, Kaya et Koupéla me semblent plus conformes à leurs compétences que Kossyam. Amoins qu’ils soient retenus "ailleurs" ?

    Répondre à ce message

  • Le 31 juillet à 22:17, par Dibi En réponse à : Situation nationale : L’ancien ministre, Rosine Coulibaly, fond en larmes

    C’est à désespérer de la classe politique Burkinabè, essentiellement animée par des femmes et des hommes de droite néolibérale, néocolonialiste réactionnaire ; des gens qui grenouillent dans les mêmes structures politiques internes (OSC, partis politiques divers, loges maçonniques, clubs d’entre-soi de rencontres et d’affaires) ou externes à l’international (CEDEAO, UA, Nations-Unies ou autres Missions de Paix et ONG occidentales - Rien que des gamelles à restes alimentaires pour ces gens aux sommets de nos Etats ; et dédiés à leurs propres affaires contre les masses).
    En ce moment, on a un ancien Premier Ministre en mission de suivi des législatives au Sénégal tenu par Macky Sall à la solde du Compradorat néocolonial local ; et qui n’a pas brillé au Burkina-Faso en son temps, comme tant d’autres. Mais il avait, comme tant d’autres, la même orientation politique : droite réactionnaire néocolonialiste et accommodant, comme tant d’autres, avec un ethnicisme féodo-central jamais critiqué et jamais mis à distance par rapport à la gestion de l’Etat et de la Nation.
    Rosine Sori-Coulibaly ne se positionne pas ici, en dehors de ces paradigmes propres à la politique nationale néocolonialiste burkinabè. Elle est même, du même cru néocolonialiste qui caractérise largement la classe politique burkinabè : elle est une bourgeoise réactionnaire de droite, très intégrée aux structures réseautiques du système néocolonial CEDEAO et ONUsien ouest-africain. Elle vient du système Compaoré-Kaboré dont l’incompétence et la corruption ne sont plus à démontrer.
    Au titre de la CEDEAO et de l’ONU, elle touchait en Gambie où elle avait été recasée, 8 Millions de FCFA par Mois, dans un pays où le SMIG est de 48.000 Fcfa par mois, comme au Burkina-Faso (49.000 Fcfa). Et elle trouvait ça normal et mérité !
    Aujourd’hui, elle a l’air de dénoncer les Millions de Fcfa par mois des salaires de Damiba Sandaogo et sa bande de raclures néocolonialistes venues pour se goberger ; mais est-elle, Rosine Sori-Coulibaly, crédible quand on connait sa prétendue modestie, en tant qu’élément d’une élite politique burkinabè et ouest-africaine dédiée au service du néocolonialisme le plus réactionnaire ? Ce néocolonialisme qui maintient nos peuples dans toutes les misères et dans toutes les insécurités terroristes maffieuses et criminelles ; au profit de compradorat bourgeois et ethno-féodal. Toute chose qui n’a l’air de gêner personne, dans cette classe politique burkinabè où Mme Rosine Sori-Coulibaly et tant d’autres jouent le rôle d’éléments phare. Elle en fait partie présentement comme hier ; et on a jamais rien lu d’elle, comme écrits qui s’écartent de cette vision ! Et pareillement à Sandaogo Damiba et son MPSR, tous ces gens entretiennent des faux espoirs ; et amusent notre peuple par des mots destinés à piétiner la justice, et à servir des illusions amalgamées à des maux mortels à la Nation !
    Na an lara, an sara !
    La patrie ou la mort !

    Répondre à ce message

  • Le 31 juillet à 22:29, par Nafik En réponse à : Situation nationale : L’ancien ministre, Rosine Coulibaly, fond en larmes

    Notre pays est complètement au fond du gouffre et en déshérence entre les mains d’amateurs ’’’ça profite’’’ et laquais de forces obscures, venus faire fortune sur le dos du peuple burkinabè de plus en plus attentiste et même complice de sa propre destruction et ce, depuis 30 ans.
    Cela n’a pas commencé avec Damiba et son MPSR qui ne font que profiter de notre attentisme coupable d’aujourd’hui. Cela était déjà le cas avec les Compaoré qui nous ont menés à l’abattoir du terrorisme actuel du fait de leurs compromissions avec le diable.
    Disons que cela s’est gravement amplifié durant les deux mandats mouta mouta et irresponsables de Roch Kaboré dont vous êtes aussi comptable Mme Rosine Coulibaly.
    Aujourd’hui, vous réapparaissez la larme à l’œil pour vous constituer ’’’sauveur de ce pays’’’. A vos côtés, un Abdoulaye Barry qui il y a peu, applaudissait le MPSR à ses débuts.
    -Mme Coulibaly, Damiba et ses amis se sont octroyé des salaires royaux. A ce sujet, je ne vois pas de différence avec vous quand vous étiez ministre dans le gouvernement Roch et avec tout ça vous venez nous parler de ’’’Burkinabè unis pour la transformation sociale’’’. Quand on est autant porté sur l’argent, a-t-on vraiment la fibre sociale Mme ? Comment vous croire, éclairez-nous sur votre approche de la transformation sociale.
    -Vous dites que ’’’La liste des massacres est longue, mais le drame persiste.’’’ C’est malheureusement tout aussi vrai que quand votre MPP était aux affaires. Quelle solution miracle avez-vous aujourd’hui pour sauver le Burkina de ce désastre ?

    "" le mouvement BUTS exige que la transition soit revue. Cette nouvelle donne devra intégrer le « départ, avec effet immédiat, de tous les militaires, tous grades confondus, au front pour libérer sans délai le pays de cette bande de criminels sans foi ni loi »."" Je vous le concède mais que proposez-vous concrètement via ce mouvement BUTS pour y arriver ? C’est ce qui nous intéresse et non les beaux discours.

    Si BUTS n’est que l’embryon d’un parti politique genre MPP et autres (encore un de plus), juste pour se faire élire à Kosyam et brasser de l’air, ce n’est vraiment pas la peine Mme Coulibaly. Dans ce cas, épargnez-nous le cirque et vos talents de politicienne pleureuse. Vu le tableau que vous décrivez de la situation du pays, comprenez que ce n’est pas ce dont le peuple burkinabè a besoin en ce moment.
    Même si je respecte ceux qui ont envie de vous suivre, je reste très dubitatif quant à vos ambitions réelles qui sont plus pour servir votre égo que pour servir le Burkina.
    Je ne pense pas que votre mouvement BUTS soit en mesure de raisonner Damiba et ses comparses qui nous narguent parce que protégés par la France et ses obligés. Il en faudra beaucoup plus je crois pour les chasser fermement de Kosyam et les envoyer au front à défaut d’avoir pu les raisonner car oui, ce sont de véritables bourriques entêtés, pire que les bourgeois compradors du CDP et du MPP.

    Répondre à ce message

  • Le 31 juillet à 22:31, par Ka En réponse à : Situation nationale : L’ancien ministre, Rosine Coulibaly, fond en larmes

    Très souvent la vérité du vieux Ka perce les cœurs mais ne tue pas. Ici je vais être indulgent. ‘’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’A’’’’’’’’’’’’’’’’’’Yako : Je suis désolé, quand on est un intellectuel honnête et respectueux, on s’abstient d’écrire sur des sujets où on est incompétent. Quand ton mentor était au pouvoir, combien de personnes ont péri pour diviser le peuple et foutre la merde à notre pays et les autres pays ?

    Et puis, depuis la raclée historique que le peuple vous a administrée le 31 Octobre 2014, vous êtes devenus tous des poules mouillées juste bon pour caqueter sur la place publique. Mais dès qu’il s’agit d’opérer le changement par la voie des urnes ou par la voie des rues, alors votre inefficacité et incompétence se révèlent, avec toute la laideur des poltrons criards. Surtout soutenir un régime illégitime qui a détruit notre démocratie.

    Comme je ne cesse de le répéter dans ce forum, ‘’’’quand l’incapacité frappe à la porte de ceux qui se disent grand, il jette l’anathème sur leur entourage.’’’’ C’est vrai que le régime Kaboré avec le sabotage des militaires à son programme pour prendre le pouvoir c’était difficile, mais par rapport au régime de Blaise Compaoré et celui de Damiba, je dis bravo a Roch Kaboré dont la démocratie et la justice étaient sa bonne sauce pour gouverner.

    Yako, si c’est tout ce que tu as trouvé pour accuser l’honorable Sory, une brave femme qui donne tout d’elle-même pour son pays tu es sans cœur. "L’obscurité ne peut pas chasser l’obscurité ; seule la lumière le peut. La haine ne peut pas chasser la haine, seul l’amour le peut". Martin Luther King. Le régime de ton mentor a revendu les armes de nos FDS a Charles Taylor du Liberia pour tuer 300.000 de ses compatriotes. Et offert d’autres a Soro pour tuer 3.000 Ivoiriens. Alors que dis-tu de tous ceux-ci ? Sans rancune.

    Répondre à ce message

  • Le 31 juillet à 23:52, par yat En réponse à : Situation nationale : L’ancien ministre, Rosine Coulibaly, fond en larmes

    Je suis d’avis avec celui qui demande de commencer les audits depuis 1990. Comme ça aucun militant de MPP ne peut être épargné. Ils ont amassé des fonds pour aller fonder le MPP. Le peuple n’est pas dupe.

    Répondre à ce message

  • Le 1er août à 01:01, par Sacksida En réponse à : Situation nationale : L’ancien ministre, Rosine Coulibaly, fond en larmes

    Quand elle veut se dire "Sankariste" or ces pratiques sont contraires aux valeurs positives de Thomas Sankara : L’Austerite et les Sacrifices consentis des gouvernants Burkinabe, l’Exemplarite dans les pratiques Vertueuse et pour servir avec abnegation les interets fondamentaux du Peuple Burkinabe. Dans votre gouvernance MPP durant 6 ans et demi vous etes octroyer des millions de salaires par mois sans compter les Caisses Noires et des Fonds Communs dont particulierement Rosine Coulibaly toucherait 8 millions par mois et plus de 100 millions par an tous les avantages accumules. Alors c’est qui vous voulez Tromper dans ce Burkina Faso. De plus, la mauvaise gouvernance et des scandales economiques et financiers criminels durant 6 ans ; dans un contexte ou le Terrorisme et le grand Banditisme desastreux sont apparus sous le magistere de Rock Marc Christian Kabore et Rosine a sa part de responsabilites dans la gestion calamiteuse du Burkina Faso. Mais c’est votre droits de conquerir le pouvoir politique dans 24 mois. Salut

    Répondre à ce message

  • Le 1er août à 08:59, par Welore En réponse à : Situation nationale : L’ancien ministre, Rosine Coulibaly, fond en larmes

    Larmes de crocodile ?! On se rappelle qu’elle s’était taillée la part du lion quand elle était dans le gouvernement rieur et moqueur de faire. Vous vous rappelez que celui-ci avait versé les mêmes larmes de crocodile à l’assemblée nationale. On te dit de venir trouver solution toi tu viens pleurer. C’est une preuve évidente que tu n’as aucune solution. Bon début de semaine à tous

    Répondre à ce message

  • Le 1er août à 09:02, par yano En réponse à : Situation nationale : L’ancien ministre, Rosine Coulibaly, fond en larmes

    C’est le mensonge que toi et ton fameux gouvernement du piètre régime mpp avez insinué contre les travailleurs qui va vous rattraper.
    Toi Rosine, faisant partie du gouvernement sous lequel le terrorisme a pris pied et s´est développé dans ce pays. Alors qu’il fallait battre le fer quand il était chaud, vous avez préféré accabler l’ancien régime de tous les péchés d’Israël qui a malheureusement occasionner l’implantation et l’enracinement de cette nébuleuse.
    Tu as ta part de responsabilité dans "la pire crise" que le pays ait connue, pour illustrer je ne citerai que la crise sociale que tu as provoquer à travers tes réformes insensés.
    Bref, le sorcier oublie mais les parents de la victime n’oublie jamais !

    Répondre à ce message

  • Le 1er août à 09:12, par Welore En réponse à : Situation nationale : L’ancien ministre, Rosine Coulibaly, fond en larmes

    Larmes de crocodile ?! On se rappelle qu’elle s’était taillée la part du lion quand elle était dans le gouvernement rieur et moqueur de faire. Vous vous rappelez que celui-ci avait versé les mêmes larmes de crocodile à l’assemblée nationale. On te dit de venir trouver solution toi tu viens pleurer. C’est une preuve évidente que tu n’as aucune solution. Bon début de semaine à tous

    Répondre à ce message

  • Le 1er août à 10:20, par Samuel En réponse à : Situation nationale : L’ancien ministre, Rosine Coulibaly, fond en larmes

    Soutien au mouvement BUTS pour sa lecture de la situation. La transition a besoin d’être revue au plus vite pour éviter le pire. Courage au BTUS.

    Répondre à ce message

  • Le 1er août à 13:56, par Lui En réponse à : Situation nationale : L’ancien ministre, Rosine Coulibaly, fond en larmes

    Rien que la présence de Mr Barry à ce mouvement montre que c’est très juste et objectif tout ce qui a été dit. Le MPSR a tout fait pour qu’on ne puisse pas le soutenir. Le peuple burkinabè a été trahi ou escroqué par le MPSR.
    On attend les mots d’ordre pour remmener de force les militaires du MPSR au front pour faire leur travail qui consiste faire la guerre au lieu de gérer l’administration civile et faire la politique. Pour qu’un pays fonctionne correctement, chacun doit faire son travail pour lequel il est payé par l’argent public.

    Répondre à ce message

  • Le 2 août à 13:28, par momine En réponse à : Situation nationale : L’ancien ministre, Rosine Coulibaly, fond en larmes

    Mme vous n’avez pas compris pourquoi le peuple a chasser Blaise. pas parce qu’il l’aime pas, pas à cause de l’article 37, pas à cause de son frère non c’est à cause de la vie chère, de sa très mauvaise gouvernance, le laisser aller et j’en passe.Lorsque vous êtes arrives au pouvoir c’est le pire comme disent les moisis quitter cacas et tomber dans l’anus. vous vous êtes intéressés à comment chercher aveuglement l’argent sans se soucier des pauvres populations et de son utilisation : créations des taxes que Blaise n’a jamais rêvé imposées. conséquences population fatiguée. propice à un soulèvement populaire ou à un coup d’état. ce qui arriva... sinon le second putschiste n’est pas plus aimé que le premier qui a échoué. Le désespoir du peuple a pris le dessus.

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 23:00, par Sacksida En réponse à : Situation nationale : L’ancien ministre, Rosine Coulibaly, fond en larmes

    En outre ca se prend pour un grand esprit, alors que ca ment comme elle respire car au journal du Dimanche Soir, elle melangeait les pedales sur la question de son salaire mensuel et annuel qui se chiffrait a plus de 125 millions. Comment voulez vous comparer une Administration bugetivore telles que les Nations Unies et ses demembrement aux salaires de la fonction publique Burkinabe ? Meme sous Blaise compaore, les Ministres n’avaient pas plus de 1 600 000 comme salaires mensuel ; reconnaissez que vous vous etes servi et pillez les Caisses de l’Etat Burkinabe. De plus, si le poste de Ministre de l’Economie et des Finances etait mis en competitions entre uniquement des femmes Economistes et Gestionnaires ; vous seriez peut etre a la 10e place car des femmes Cadres superieures gestionnaires et economistes le Burkina Faso en regorge. Vous etes mal partie car des attitudes de defiances du Peuple Burkinabe et l’Arrogance affichees vous n’irez pas loin. Mieux pour vous de prendre la retraite et de s’occuper de vos problemes domestiques au lieu de venir dans les plateaux de television pour mentir en Mondiovision. Salut

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Roch Kaboré attendu ce jeudi aux Émirats Arabes Unis pour des soins
Burkina /Politique : Le Front patriotique demande la destitution du député Mohamed Koumsongo après les troubles du 4 août 2022
39e anniversaire de la révolution burkinabè : Le mouvement ‘’ Endogène’’ invite le peuple à recourir aux valeurs patriotiques de la révolution
62e anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso : Message du président du Faso
Conduite de la Transition : Le Président du Faso échange avec des représentantes de structures de femmes des 13 régions
Situation nationale : La « Mobilisation des intelligences pour le Faso » rejette la demande de pardon de l’ex président Blaise Compaoré
Burkina : Un Front patriotique est lancé pour « oeuvrer sans délai pour une transition politique légitime et souveraine »
Burkina Faso : L’ALT définit le rôle du Conseil d’orientation et de suivi de la transition.
Rumeurs sur l’enterrement des restes de Sankara et compagnons : L’UNIR/MPS prendra ses responsabilités si ...
Burkina : L’UNIR/MPS en congrès extraordinaire, transition oblige !
Montée des couleurs à la Primature : Pas de vacances pour le Premier ministre en août
Burkina : Le mouvement BUTS appelle à la mobilisation pour un « recadrage » de la transition
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés