Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est seulement avec astuce qu’on parvient à chasser une mouche, non en agissant rapidement.» Proverbe Africain

Burkina : Plus de 1 111 milliards de FCFA mobilisés au cours du premier semestre de l’année 2022 par le ministère de l’Economie, des finances et de la prospective

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • dimanche 24 juillet 2022 à 22h03min
Burkina : Plus de 1 111 milliards de FCFA mobilisés au cours du premier semestre de l’année 2022 par le ministère de l’Economie, des finances et de la prospective

Le ministère de l’Economie, des finances et de la prospective tient ce 22 juillet, la 2e session de son Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM), au titre de l’année 2022. Ce deuxième CASEM va servir de cadre pour examiner et adopter le bilan au 30 juin 2022 de la mise en œuvre du plan de travail annuel ainsi que du programme de travail ajusté. Pour les six premiers mois de l’année écoulée, c’est un satisfécit général qui se dégage de la mise en œuvre des activités. En effet, au 30 juin 2022, c’est un peu plus de 1 111 milliards de FCFA qui ont pu être mobilisés par le ministère, soit un taux de recouvrement de 110,89%.

Examiner le bilan de la mise en œuvre du programme d’activités 2022 au cours du premier semestre et identifier les défis à relever afin d’atteindre les objectifs visés pour le reste de l’année, c’est à cela que va servir cette deuxième session du CASEM du MEFP. Et en ce qui concerne la mise en œuvre des activités durant le premier semestre de l’année, c’est un bilan jugé satisfaisant qui est dressé, malgré le contexte difficile marqué par la crise sécuritaire. Selon le ministre de l’économie, des finances et de la prospective, Seglaro Abel Somé, au 30 juin 2022, ce sont 1 111,06 milliards de francs CFA sur une prévision de 1001,26 milliards de francs CFA qui ont pu être mobilisés, soit un taux de recouvrement de 110,89%. « Ce niveau de mobilisation est en hausse de 169,89 milliards de francs CFA (+18,05%) par rapport à la même période en 2021 où il était de 941,17 milliards de francs CFA », a-t-il noté.

Une vue des participants

A cela s’ajoute le financement de 57 promoteurs à hauteur de 1 371 886 163 F CFA dans le cadre de la mise en œuvre des programmes Burkina startup, AGRINOVA et JAAL, la formation en éducation financière de 3 620 bénéficiaires à la base dont 51,84% femmes ainsi que de 3 121 élèves et étudiants, l’octroi de cash transfert à 2 900 femmes vulnérables dans les régions de la Boucle du Mouhoun, du Centre-nord et du Centre. On note également la formation de 200 promoteurs aux métiers et en entrepreneuriat dont 69% de femmes dans les régions du Centre-sud, du Nord et de l’Est, la réalisation de 153 infrastructures (boutiques de rue, magasins de stockage, sites maraîchers, aires d’abattage) dans les régions des Cascades, des Hauts-Bassins, du Centre-sud, du Nord et du Plateau-central dans le cadre de la mise en œuvre du PADEL ainsi que la répression de 180 cas de fraudes et d’usage de faux.

Seglaro Abel Somé, ministre de l’économie, des fin !ances et de la prospectives

Tout en félicitant les différents acteurs pour les résultats engrangés, Seglaro Abel Somé les a invités à redoubler d’efforts, en vue de consolider ces acquis et relever les défis persistants. Pour le deuxième semestre de l’année, le ministre a appelé ses collaborateurs à une continuité des efforts dans la mobilisation optimale des ressources pour le financement des projets de développement, la rationalisation de l’achat et de l’utilisation des moyens roulants de l’État, l’asséchement des sources d’approvisionnement des groupes armés terroristes en ressources de tout genre, la rationalisation des dépenses et la transparence dans la reddition des comptes ainsi que la réalisation de l’interconnexion des bases de données de toutes les régies de recettes.

Au cours de ce deuxième CASEM, les participants vont aussi réfléchir sur le rôle du ministère de l’Economie, des finances et de la prospective dans la mise en œuvre du plan d’action de la transition (PAT). « Le MEFP au regard du caractère transversal de sa mission, devra cerner son rôle et prendre toute sa place, afin d’optimiser sa performance dans la réalisation des actions du PAT qui lui incombent en premier lieu, et dans sa réponse aux attentes des autres acteurs, en deuxième lieu. C’est pourquoi, la communication y relative est d’une importance capitale et permettra sans nul doute, de nous approprier les orientations phares du PAT, le dispositif de suivi et d’évaluation et le rôle du MEFP dans la mise en œuvre », a fait remarquer le ministre de l’économie Seglaro Abel Somé.

Armelle Ouédraogo/Yaméogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Vente de livres au Burkina : « Librairies conventionnelles et librairies par terre ne sont pas toujours rivales »
Douanes : Les « Gabelles » invitent au civisme fiscal
Burkina/Économie : Les entreprises outillées à l’usage des télé procédures fiscales
Produits et opérations du commerce international : Le groupe Coris bank international échange avec ses clients
Burkina Faso : La douane lance les versions informatisées du certificat de mise à la consommation (CMC) et du laissez-passer
Filière anacarde au Burkina : Le projet PRO-Cashew offre 40 000 plants greffés à des producteurs
United Bank for Africa a un nouveau directeur général groupe et de nouveaux dirigeants
Ciment au Burkina : Des prix élevés malgré la multiplication des cimenteries
Microfinance : MicroAid inaugure sa troisième agence dans la ville de Ouagadougou
Financement des start-up : Le PNUD accompagne la mise en place d’un réseau de business Angels
Burkina : Le cadre sectoriel de dialogue "Gouvernance économique" dresse son bilan
Vista Bank Burkina intègre le programme de garanties d’opérations de Trade Finance de Proparco
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés