Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Assurance agricole au Burkina : Les résultats de l’étude sur le diagnostic et le placement de solutions présentés aux acteurs

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • mardi 19 juillet 2022 à 16h59min
 Assurance agricole au Burkina : Les résultats de l’étude sur le diagnostic et le placement de solutions présentés aux acteurs

Dans le souci de proposer aux petits exploitants agricoles, une assurance climatique adaptée à leurs besoins et réalités, le projet promotion d’une assurance climatique indicielle au profit des petits exploitants agricoles (PPACI-BF) a commandité une étude diagnostique et un placement sur le marché des solutions d’assurance agricole. L’étude a été réalisée par le cabinet Pula Advisor AG et les résultats ont été présentés par le cabinet ce 19 juillet 2022 à travers un atelier.

Mis en œuvre par le Conseil national pour le développement durable (CNDD), le projet promotion d’une assurance climatique indicielle au profit des petits exploitants agricoles (PPACI-BF) a pour objectif de renforcer la résilience des petits exploitants agricoles face aux effets des changements climatiques. Cela, en leur donnant la possibilité de bénéficier d’une assurance climatique pour leurs cultures.

Cette assurance climatique selon le secrétaire permanent du CNDD, So-manegre Nana, devrait leur permettre en cas de récolte compromise du fait des aléas climatiques, de se remettre en selle avec la prime d’indemnisation qui leur sera payée par l’assureur.

So-manegre Nana, secrétaire permanent du CNDD

Afin d’assurer la durabilité et l’efficacité de cette assurance qui sera proposée aux bénéficiaires, une étude diagnostic de l’état actuel de l’assurance agricole au Burkina Faso ainsi qu’un placement sur le marché des solutions d’assurance agricole a été conduite par le cabinet Pula Advisor AG. L’objectif étant de disposer de base pour sélectionner et concevoir la solution d’assurance agricole indicielle la mieux adaptée au marché. Ce sont les conclusions auxquelles sont parvenues cette étude, qui sont présentées ce jour par le cabinet.

Selon Luc Kafando, coordonnateur du PPACI-BF, trois types de produits d’assurance agricole peuvent être proposés aux producteurs. Le premier produit peut être basé sur les données relevées par la météo en ce qui concerne la pluviométrie. A ce niveau, l’assureur analyse la quantité de pluie tombée pour voir si elle a été suffisante ou non pour que le producteur puisse récolter convenablement. Si ce n’est pas le cas, celui-ci est indemnisé à la hauteur de ses pertes. Le deuxième produit peut être basé sur les données satellitaires.

Luc Kafando, coordonnateur du PPACI-BF

A cet effet, le niveau de la pluie est estimé par un algorithme. Le troisième produit d’assurance lui est tout risque. A ce niveau, ce sont les rendements qui sont analysés pour voir si le producteur a atteint le rendement escompté. Si c’est le cas, il ne reçoit aucun paiement. Dans le cas contraire, l’assureur paye la différence ou toute la somme investie par le producteur si celui-ci n’a eu aucun rendement.

Chaque produit d’assurance ayant ses avantages et ses limites, il a été jugé nécessaire par les partenaires de mise en œuvre du projet, de faire des recommandations à l’unité de gestion du PPACI-BF sur le produit le mieux adapté aux producteurs agricoles. C’est donc ce produit qui sera validé par les participants à l’issue de la présentation des résultats de l’étude réalisée par le cabinet et des recommandations faites par celui-ci, a fait savoir le coordonnateur du PPACI-BF Luc Kafando. Il a précisé qu’après la validation du produit d’assurance agricole le mieux adapté aux petits exploitants agricoles, un essai de sa mise en œuvre sera fait dans les trois communes d’intervention du projet que sont Tcheriba, Safané et Dori. Le produit sera par la suite disponibilisé à l’échelle nationale.

photo de famille des participants

En rappel, le PPACI-BF est financé par le Fonds environnement mondial (FEM) et sa mise en œuvre est supervisée par le Programme des nations unies pour le développement (PNUD).

Armelle Ouédraogo/Yaméogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Situation à Ouagadougou : Des manifestants ne veulent « personne d’autre à part Ibrahim Traoré »
Spéculation sur les bouteilles de gaz Sodigaz : Les clients invités à dénoncer les points de vente complices
Journée mondiale de l’enseignant : « Je vis dans la psychose et je prie pour que les terroristes n’attentent pas à ma vie ou à celle des élèves », un enseignant du Passoré
Burkina/Attaque de convoi de Gaskindé : Recueillements et prières pour les chauffeurs tombés, du jeudi 6 au vendredi 7 octobre 2022
Saisie de poissons avariés à Bobo-Dioulasso : La population appelée à plus de vigilance
Insertion professionnelle : 125 jeunes formés aux métiers agro-sylvo pastoraux
Situation humanitaire au Burkina : 2.5 tonnes d’aliments thérapeutiques livrées a Djibo
Journée mondiale de l’enseignant : « On ne peut pas transformer le système éducatif sans prendre en compte les préoccupations des enseignants » Souleymane Badiel
Année scolaire 2022-2023 : Les Hauts-Bassins enregistrent environ 1000 élèves déplacés internes au post-primaire et secondaire
Burkina : Un besoin de financement de 35 milliards de francs CFA pour une éducation en situation d’urgence
Burkina Faso/Plan Z : Une nouvelle trouvaille des jeunes pour faire la fête
Attaque de Gaskindé : Les chauffeurs routiers du Burkina en recueillement à la mémoire de leurs camarades disparus
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés