Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est seulement avec astuce qu’on parvient à chasser une mouche, non en agissant rapidement.» Proverbe Africain

Sociétés à capitaux publics au Burkina : Les régisseurs administratifs de la gestion de l’assistance en escale outillés

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • vendredi 8 juillet 2022 à 11h11min
Sociétés à capitaux publics au Burkina : Les régisseurs administratifs de la gestion de l’assistance en escale outillés

Du 4 au 7 juillet 2022 s’est tenue à Ouagadougou une formation sur la planification stratégique dans les sociétés à capitaux publics dispensée par l’Académie internationale pour la gouvernance et le leadership (AIGLE). Une formation organisée au profit des administrateurs, superviseurs et des mandataires sociaux de la régie administrative chargée de la gestion de l’assistance en escale (RACGAE). La formation a été clôturée dans la soirée de ce jeudi 7 juillet par l’ancien Premier ministre, Tertius Zongo.

La clôture de cette formation de quatre jours au profit des 35 administrateurs, superviseurs et des mandataires sociaux de la Régie administrative chargée de la gestion de l’assistance en escale (RACGAE) a été riche en conseils de la part du président de la cérémonie, Tertius Zongo. En s’adressant aux bénéficiaires, il les a d’abord fait comprendre l’importance de la bonne gouvernance et du leadership dans une entreprise.

Les régisseurs s’engagent dans la planification stratégique pour le bien de leur structure

Et ce qui est important, selon ses explications, c’est de comprendre qu’il n’y a pas de différence entre sociétés publiques et sociétés privées, parce que, cette dichotomie crée beaucoup de problèmes dans la tête des gens. Par conséquent, poursuit-il, que ce soit les sociétés publiques ou privées, qu’on induise de bonnes règles de gouvernance au niveau de la gestion des entreprises. « Mais vous ne pouvez pas induire des règles si vous ne savez pas où vous voulez aller, quel horizon vous vous fixez. Et malheureusement dans les entreprises, les gens s’intéressent plus à qu’est-ce qu’on peut faire aujourd’hui ou demain. Pourtant, ce n’est pas en vous fixant sur de court terme que vous réalisez quoi que ce soit, parce que nous sommes dans un monde globalisé et globalisant », a-t-il lancé. Tout en indiquant que c’est pourquoi, il faut accompagner les structures à se fixer des objectifs de long terme et à partir de ces objectifs, essayer de voir comment ils avancent sur des séquences pour atteindre ces objectifs.

Tertius Zongo, président de la cérémonie de clôture conseille

Et pour l’homme qui s’y connaît, il faut fixer des résultats et s’assurer qu’on est dans la bonne voie et de savoir qu’on ne peut pas aller seul. Car, il faut sortir de cet esprit individualiste et que chacun sache qu’il est le maillon fort d’une chaîne globale qui vise les mêmes objectifs et pour qu’ils le sachent, il faut les associer à la même discussion comme ce qui a été fait aujourd’hui, parce que, la participation personnelle est importante et que l’esprit d’équipe est important, a conseillé l’ancien Premier ministre. « Si vous réunissez mille personnes faibles, vous trouverez du faible, mais il faut que les hommes eux-mêmes se construisent, parce que le potentiel est en chacun de nous », a-t-il conclus.

Se projeter dans le futur

En outre cette formation sur la planification stratégique des sociétés à capitaux publics a été basée sur plusieurs modules selon le consultant, Amidou Yonaba. Il s’est agi notamment de la mise en œuvre de la planification stratégique et de la maîtrise du dispositif de suivi-évaluation. Mais il a été aussi question d’attirer leur attention sur les rôles et responsabilités des organismes de gouvernance dans la mise en œuvre de la planification stratégique, de les sensibiliser sur les performances des sociétés à capitaux publics. Et son objectif, selon le consultant, c’est concevoir et mettre en œuvre à terme une action de formation sur mesure pour renforcer les capacités des administrateurs, superviseurs et mandataires sociaux de la RACGAE sur la culture de planification stratégique.

Régisseurs et autorités unis pour une planification stratégique des sociétés a capitaux publics

Le superviseur général de la RECGAE, Goama Nikiema, est pour sa part revenu sur l’importance de la planification stratégique qui n’est rien d’autre que de se projeter dans le futur à travers les activités présentes d’une entreprise et d’estimer toutes les conséquences. En d’autres termes, souligne-t-il, c’est de définir ce que serait le futur idéal sous forme d’une série d’objectifs et d’influencer les activités présentes pour les atteindre.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Vente de livres au Burkina : « Librairies conventionnelles et librairies par terre ne sont pas toujours rivales »
Douanes : Les « Gabelles » invitent au civisme fiscal
Burkina/Économie : Les entreprises outillées à l’usage des télé procédures fiscales
Produits et opérations du commerce international : Le groupe Coris bank international échange avec ses clients
Burkina Faso : La douane lance les versions informatisées du certificat de mise à la consommation (CMC) et du laissez-passer
Filière anacarde au Burkina : Le projet PRO-Cashew offre 40 000 plants greffés à des producteurs
United Bank for Africa a un nouveau directeur général groupe et de nouveaux dirigeants
Ciment au Burkina : Des prix élevés malgré la multiplication des cimenteries
Microfinance : MicroAid inaugure sa troisième agence dans la ville de Ouagadougou
Financement des start-up : Le PNUD accompagne la mise en place d’un réseau de business Angels
Burkina : Le cadre sectoriel de dialogue "Gouvernance économique" dresse son bilan
Vista Bank Burkina intègre le programme de garanties d’opérations de Trade Finance de Proparco
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés