Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Faux : L’Etat ne perçoit pas 12 794 FCFA de taxes douanières sur chaque sac de 50 kg de riz importé

Accueil > Vrai ou faux • LEFASO.NET • lundi 4 juillet 2022 à 13h16min
Faux : L’Etat ne perçoit pas 12 794 FCFA de taxes douanières sur chaque sac de 50 kg de riz importé

Le riz fait partie des denrées alimentaires qui ont vu leur prix augmenter ces derniers mois au Burkina Faso. Depuis plusieurs semaines maintenant, un document largement partagé dans les groupes WhatsApp et sur les réseaux sociaux, explique cette hausse par l’augmentation des taxes douanières. Avec moult détails, l’auteur du document explique comment se fait la taxation du riz de 50 kg et en conclut que sur chaque sac de riz, l’Etat empoche 12 794 FCFA en taxes et droits de douane. Nous avons vérifié l’information auprès de l’administration douanière et d’importateurs de riz et contrairement à ce que dit le document, l’Etat ne perçoit que 780 FCFA sur chaque sac de riz.

Le document largement partagé sur les réseaux sociaux attribue l’augmentation du prix des céréales et plus particulièrement du riz, à une hausse des taxes douanières. Et pour le prouver, l’auteur détaille les différentes charges liées au transport, à la TVA, et à la douane. A la fin de sa démonstration, il conclut que le sac de riz de 50 kg fait 27 000 FCFA et sur cette somme, l’importateur gagne 1 940 FCFA, le grossiste 766 FCFA et l’Etat 12 794 FCFA. Ce qui explique donc selon lui, la vie chère que nous connaissons actuellement.

Au cours d’une sortie médiatique organisée le 27 mai 2022, la direction générale des douanes a battu en brèche cette explication, la qualifiant de mensongère. Et pour le prouver, le directeur général de la réglementation, de la facilitation et de la coopération douanière, Robert Kontogom, a procédé à la démonstration de la taxation douanière en ce qui concerne le riz.

En premier lieu, il fait noter qu’au niveau de l’administration douanière, le riz a été plafonné. Ce qui fait que, quel que soit le prix d’achat à l’international, au niveau de la douane, le prix de la tonne de riz est de 130 000. Ce qui ramène le sac de 50 kg à 6 500 FCFA, comme base taxable au niveau de la douane. Pourtant dans le document qui circule, la base taxable est de 8 500 FCFA.

Deuxièmement, pour ce qui est des tarifs douaniers, il y a plusieurs droits et taxes qui sont prévus. Le droit de douane concernant le riz est de 10%. Ce qui suppose que sur un sac de 50 kg, le droit de douane est de 650 FCFA. Il y a ensuite la redevance statistique qui fait 1% et le prélèvement communautaire de solidarité reversé à la CEDEAO. Le riz est exempté de la TVA, contrairement à ce qui est avancé dans le document. La participation au programme de vérification est aussi de 1%.

En conclusion, lorsqu’on fait le point, sur chaque sac riz de 50 kg, les droits et taxes s’élèvent à 864 FCFA, contrairement à la somme de 12 794 FCFA avancée dans le document qui circule. Et sur ces 864 FCFA, ce sont 780 FCFA que l’État perçoit au cordon douanier.

Les causes de la flambée des prix des produits de grande consommation se trouvent donc ailleurs que dans les taxes douanières. Seydou Ouédraogo, importateur de riz basé à Ouagadougou que nous avons contacté, soutient que les taxes douanières n’ont connu aucune augmentation. Il précise plutôt que c’est l’augmentation du prix de la tonne de riz auprès des fournisseurs et la flambée des coûts des transports occasionnée par la hausse des prix des hydrocarbures qui est à la base de cette envolée du prix du riz. Siaka Diabaté, importateur de riz basé à Bobo-Dioulasso, soutient lui aussi la thèse de l’augmentation du prix du riz dûe à la hausse du coût des transports.

Armelle Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Fake news : LeFaso.net n’a pas annoncé la démission du lieutenant-colonel Damiba
Faux ! Mohamed Bazoum ne faisait pas partie des mouvements de l’Azawad aux assises de Mopti de 1991
Immigration au Canada : Faux, il n’y a pas de visas exceptionnels pour les citoyens burkinabè
Faux ! L’OMS n’a pas communiqué sur le phénomène d’aphélie
Burkina : Oui, Blaise Compaoré a prononcé ce discours sur la justice et la paix en 2011 à la Haye
Faux : L’Etat ne perçoit pas 12 794 FCFA de taxes douanières sur chaque sac de 50 kg de riz importé
Douteux : Le lien entre la consommation de piment et la réduction des maladies cardiovasculaires n’est pas clairement établi
Mali : Ce qu’il faut savoir sur l’image des trois Allemands suspectés de « terrorisme »
Faux : Il n’y a pas eu de cadavres filmés par la télévision ukrainienne en direct
Présumée mort de l’artiste Aïcha Koné : « Faux, je viens de communiquer avec elle au téléphone », rassure Almamy KJ
Rwanda : Faux ! Paul Kagame n’a pas félicité le peuple malien sur Twitter
Niger : Douteux, rien n’indique que le président Mohamed Bazoum a refusé de dormir à la présidence à cause de la situation au Burkina Faso
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés